Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Quand on ne fait pas semblant... [libre]

MessageAuteur
MessageSujet: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Ven 30 Oct - 21:47

...

Perdue. Et bien, qui plus est. Pas juste un petit égarement de chemin, comme ceux qui aboutissent quoiqu'on en dise à la destination finale. Non non, perdue, paumée, dans le noir... et seule.
...

De ses doigts tendus, Abigail effleurait les parois de pierres froides à mesure qu'elle avançait, tentant tant bien que mal de s’orienter à travers les dédales des interminables couloirs des sous-sols. Une méchante odeur de moisie, de celle qui vous retourne l'estomac en quelques secondes à peine, planait dans l'atmosphère étouffante, l'air lourd et humide. Comment avait-elle atterrit ici ? Nul ne le savait, et encore moins elle-même ! Il lui semblait avoir voulu se rendre à la grande salle... où peut-être était-ce à son premier cours de potion de l'année...

*Enfin quoique ce soit, je crois que ce n'est pas la bonne route...*

Cette mauvaise blague retroussa les commissures de ses lèvres en un sourire cynique, laissant ses dents très blanches à découvert. Non pas qu'elle paniquait, loin de là ! Après tout, ce n'était pas comme si elle avait égaré sa baguette magique non plus ! Tiens, en parlant de ça... où était-elle au juste ?!
Avec une grimace inquiète, la jeune serdaigle arrêta un instant sa progression pour prendre le temps de fouiller sa robe de sorcier. Passant fébrilement d'une poche à une autre, un infime sentiment de panique s’empara d'elle, tout doucement, progressivement... et après quelques instants de vaines recherches, on peut dire que son sourire s'était tout à fait évanoui. Ça, pour le coup, elle ne riait plus du tout... mais alors plus-du-tout...


"Non j'ai pas fait ça ?! Oh Non, non, non... non !"

Poussant un juron bien peu coquet dans la bouche d'une jeune demoiselle, Abigail se remit à explorer frénétiquement ses poches, jusqu'à arriver à un bien triste constat...

"Mais qu'est-ce que je fiche à Serdaigle ?! C'est à Poufsouffle que j'aurai du atterrir c'est pas possible d’être aussi... cruche !"

Quelques minutes étant passées, et après avoir bredouillé tout un tas d'insanités à son encontre, la jeune fille s'obligea à respirer profondément, afin de calmer les battements affolés de son coeur. Rassemblant tout son sang froid, elle se mit à réfléchir calmement... ou du moins à essayer...

*Que ferait William dans une telle situation... ? Après tout, c'est lui le gryffondor, pas moi !*

William, le cadet de ses deux grands frères... Elle ne l'avait plus vu depuis un moment déjà, et, venant tout juste de débarquer à Poudlard pour une nouvelle année, elle avait espéré le rencontrer rapidement, prendre de ses nouvelles. Le seul souci étant que, si elle ne sortait pas d'ici très vite, elle allait paniquer pour de vrai. Et qui dit paniquer, dit "errer pour l'éternité en espérant qu'un jour quelqu'un découvrira ses os nettoyés par les rats, que l'on rapportera avec un peu de chance à la surface..." ce qui était bien loin d'être réconfortant.
Ayant enfin réussit à fixer ses idées, après un nouveau laborieux travail de respirations forcées, Abigail se décida à tenter le tout pour le tout: rebrousser chemin. Aussi repris t-elle lentement sa route, écoutant à chaque pas son sang battre à ses oreilles sous l'effet de l'adrénaline... et d’un petit soupçon de peur aussi.


Dernière édition par Abigail Green le Mar 1 Déc - 19:01, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Jeu 12 Nov - 23:09

Ce matin, Esmée était d'humeur normale voir très bonne. Ses cours de la matinée s'étaient bien déroulés, elle avait terminé par un cours de potion avec Slughorn, et surtout avec les Serpentards. Comme d'ahbitude, la sortie du cours avait fini en dispute. Esmée cette fois-ci y avait volontairement participé. Son astuce : lorsque les serpents se mettaient à crier, elle leur rigolait au nez se qui amplifiait leurs cris. Jusqu'au moment où Slughorn commença à s'interroger sur le grabuge et sortit pour nous dire de nous calmer, de nous arrêter et d'aller manger. Les Serpentards partirent les premiers. Les Gryffondors détestaient perdre la face et gardaient souvent la tête haute " Tous des lâches ces Serpents " se dit Esmée. Elle partit après que tout le monde eut déserté. Cette querelle ne l'avait même pas éméché, elle avait conservé sa joie. Elle marchait à pas lent, loin d'être pressée d'arriver dans la Grande Salle. Les couloirs avaient un air lugubre et très sombre. C'était normal, elle était au niveau des cachots, et ceux-ci étaient réputés pour être angoissant. Elle marchait dans ces couloirs mal éclairé. Dans certains endroits de ceux-ci, il y avait des ombres. Sombre. Très sombre, tellement sombre que l'on pouvait s'y cacher et ainsi pouvoir faire peur aux passants. Mais du coup, son humeur du jour ne s'accordait pas dut tout avec le décor des lieux actuel. Elle aurait du avoir peur. C'était carrément sordide. Plus jeune, Esmée avait eut peur de cet endroit, comme toutes personnes d’ailleurs. Mais dans un croisement de couloirs, elle découvrit un groupe de 3 élèves, très jeune. Douze ou treize ans, étant donné leur taille. C'étaient des Serpentards, bien évidemment. Elle les avait examiné avec leurs uniformes verts. Ils étaient tous tournés vers le couloir adjacent et Esmée se demanda se qu’ils manigançaient, quelques chose de mal, à coup sur. Esmée s'approcha d'eux, à pas feutré. Elle devait avoir un don pour ça. Lorsqu'elle le voulait, elle pouvait ne pas faire de bruit en marchant. Si bien que lorsqu'elle avait l'envi d'agacer les élèves de la maison opposé, elle n'avait pas de problème en guise d'approche. Elle se posta derrière l'épaule d'un des garçons qui lui semblait être le plus grand en taille et en âge. Elle tendit l'oreille et les entendit parler d'un élève qui était dans l'ombre du couloir. Elle jeta un coup d'œil par dessus l'épaule de l'autre, et en effet aperçut des habits. C'était un ou une élève qui se promenait, ne savait pas où il allait. Il pouvait presque passer pour un spectre. Soudain, elle eut une idée, certes un peu étrange et le genre d'illumination qui attire les problèmes mais elle se devait de tenter le coup.
Elle recula de cinq pas, doucement et silencieusement et pris son élan, de façon à heurter l'épaule de l'élève derrière lequel elle était postée quelques secondes auparavant. La jeune Gryffondor avait plongé sa main dans sa veste pour tenir sa baguette, prête en cas d'attaque provenant de l'ennemie. Celui qui avait été heurté, était presque tombé à terre et lorsqu'il se retourna avec violence et brusquerie, il allait se mettre à crier mais Esmée fut plus rapide que lui.


« Rooh, sa va. Je ne vous avais pas vu. Je ne vais pas m'excuser puisque je n'ai pas fait exprès. Elle se glissa habilement au milieu du groupe. Mais vous m'avez l'air bien jeune ! Dit-elle en s'approchant d'un des visages des trois écoliers et en le scrutant avec exagération. C'est pas l'âge ni leur de traîner dans les couloirs ! Même si c'est parce que vous sortez de cours, ce n'est pas une excuse pour faire les imbéciles. Oh, mais je vois mon amie là-bas, je vais aller la voir. Mais vous déguerpissez ! Sinon je me débrouillerais pour que vous aillez des problèmes ! Elle leur adressa un sourire plus qu'hypocrite. Ben oui, c'est ca d'être préfet ! »

Les trois jeunes gens partirent s'en discuter, sauf celui qui avait été élu pour être bousculé. Il avait été à deux doigts de s'énerver, mais au dernier moment il changea d'avis et partit en direction des étages supérieurs.
Esmée les avait regardé partir sans aller. Elle avait été fière de son coup, faire croire à ses élèves la, qui se trouvaient être complètement bête et naïf, qu'elle était préfet. On ne sait jamais avec les Serpentards, mais les plus cruels (et encore) peuvent toujours vous donner un coup de poignards dans le dos. Car certains étaient lâches, pas tous heureusement. Elle se retourna en direction de la personne qui leur avait servi de cible quelques instants auparavant. Pour Esmée, il était hors de question que des Serpentards, surtout eux, s'attaquent à n'importe quel élève de Poudlard. Tout en pensant à tout cela, Esmée s'était approché de l'inconnu à pas silencieux, la même méthode qu'elle avait utilisé précédemment. Elle voulait d’abord examiné de qui il était question. Lorsqu'elle était suffisamment proche, elle pu voir que c'était une jeune Serdaigle. Elle avait une main contre la paroi glacée en guise de guide et une respiration courte et bruyante, ses cheveux étaient longs et sombres dans cet endroit qui avait peu de lumière. A coup sur, elle était paumée et avait peur. Esmée s'approcha et se dit qu'elle devait lui venir en aide.


« Hé, salut ! Tu as besoin d'aide ? »

La fille sursauta et se retourna, complètement apeurée. Esmée se mordit les lèvres en guise de gêne, elle aurait du y aller plus mollo. Surtout que sa voix lui avait paru trop audible et trop forte, et avait résonné en échos.

« Désolé de t'avoir fait peur, je ne voulais pas. Je t'ai vu de loin t'aventurer dans ce couloir qui mène presque nulle part, c’est pas tellement conseillé de ce promener dans cette partie de l’école. Surtout que c'est un vrai labyrinthe. Je m'appelle Esmée et je suis à Gryffondor. Je ne te ferais pas de mal, on peut laisser cela aux Serpentards. »


Dernière édition par Esmée Jones le Dim 6 Déc - 0:44, édité 1 fois
Gryffondor

avatar
Esmée Jones
Gryffondor
Date d'inscription : 20/10/2009
Age : 23
Messages : 1645
Mornilles : -132

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Dim 15 Nov - 19:59

Quelqu'un approchait... ou plutôt, quelqu'un "s'était" approché. Tellement prise par son propre désespoir, ses tristes pensées selon lesquelles elle n’atteindrait jamais la sortie de ce sombre labyrinthe, Abigail ne l'avait pas entendu venir. Cela l'avait tout d'abord surprise, mais lorsqu'elle avait pu constater que la personne en question était une élève de gryffondor, la jeune fille avait poussé un léger soupire de soulagement. La dernière chose qu'elle aurait voulu soit qu'un élève de serpentard lui mette la main dessus. Après tout, même si jusqu'à présent elle n'avait jamais eu de problème avec eux, plus grâce à son frère qu’autre chose, il y avait un début à tout !

William avait toujours tout fait pour qu'aucun des verts et argents ne l'approche. Il ne clamait pas haut et fort qu'elle était sa petite soeur, bien sûr. Cela aurait pu en pousser certains à se venger de ses petites blagues en s’en prenant à elle, et, de toute façon, peu de gens le savait. Mais il vérifiait cependant, régulièrement, que personne ne lui tourne autour. Et ce, pas forcément de manière très discrète. Il lui était déjà arrivé de coller aux basques de sa chère petite soeur pendant plusieurs heures lorsqu'il sentait que l'un des serpents pouvait préparer une vengeance à son encontre. De telle sorte que beaucoup, lors de ses premières années à Poudlard, avait jasé sur son passage, murmurant à qui voulait l'entendre qu'elle, si jeune, avait une touche avec l'un des plus fameux gryffondor de l'école.

Abi n'avait cependant jamais prêté attention à ces remarques idiotes. Aussi, chaque fois que cela se produisait, et aujourd'hui de manière beaucoup moins répétée qu'alors, les rumeurs se taisaient-elles bien vite. Probablement parce que William faisait tout pour... mais ce n'était qu'une hypothèse, elle n'en avait jamais connu la cause réelle.

Toujours est-il que cette gyffondor qu'elle avait à présent en face d'elle et qui lui présentait ses excuse en même temps qu'elle lui disait son nom, était comme une cadeau du ciel... ou disons plutôt qu'elle tombait à pic… pour une fois qu'elle avait de la chance !
Observant son visage fin aux yeux verts, Abigail se dit qu'elle aurait, effectivement, pu tomber sur pire. Au moins n'avait-elle pas l'air d'une détraquée... et le choixpeau magique se trompant rarement, le fait qu'elle soit à gyffondor prouvait que ce n'était probablement pas une détraquée. Aussi résolue t-elle de lui répondre le plus poliment possible. Après tout, sa "survie" en dépendait...


"Abigail, je suis à Serdaigle... est-ce que tu... pourrai m'aider à sortir de là ? Je crois que je me suis légèrement… perdue, pour le coup...", un peu gênée et honteuse, la jeune fille détourna le regard un court instant avant d'avouer d'une voix quelque peu faiblarde: "et je ne sais absolument pas ce que j'ai fait de ma baguette..."


Dernière édition par Abigail Green le Mar 1 Déc - 19:02, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Dim 22 Nov - 14:33

La Serdaigle qui se trouvait en face d'Esmée n'avait pas l'air très bavarde. Elle s'était juste présentée et lui avait demandé de l'aide, d'une petite voix en regardant le sol. Ou peut-être était-elle apeurée. Cependant le fait que cette bleu et bronze ce soit perdue intriguait considérablement Esmée. Les Serdaigles auraient été les derniers à se perdre dans l'enceinte de l'école, selon Esmée. Même le fait que la jeune fille n'ai pas sa baguette semblait très étrange.

« Bien. Suis-moi, on va faire demi-tour. »

Les deux élèves firent un petit bout de chemin dans le silence jusqu'à ce qu'Esmée céda à sa curiosité qui habituellement, restait tapie au fond d'elle. Cette fois-ci elle jaillit tel un lion enragé bondissant en dehors de sa cage.

« Je suis désolé mais je me pose vraiment beaucoup de question. Je sais que la curiosité est un vilain défaut mais... tu m'as tout l'air d'avoir mon âge, cependant ce ne sont presque que les nouveaux élèves qui se perdent ici. Malgré la faible lueur des lumières de ces couloirs, on s'éloigne rarement de son chemin. »

Esmée se mordit les lèvres. Elle regrettait d'avoir absolument tout dit de ce qu'elle pensait. Elle jeta un regard à Abigail qui était apparemment en pleine réflexion, peut-être pour essayer de lui dire des propos tangibles. Esmée se décida à réparer les débats de ce qu'elle venait de dire.

« Oublie ce que je viens de te dire. »

Puis lui vint en tête l'absence de la baguette de la jeune Serdy.

« Tu sais, je pense que ce n'est pas aussi grave que ça de ne pas avoir sa baguette sur soi. Au pire, elle est dans ton dortoir à côté de ton lit. L'école n'est pas dangereuse, tu sais... »

Beau mensonge. Pas dangereux jusqu'au point de mourir, mais il y avait toujours un ou deux Serpentards qui étaient là pour lancer des sortilèges sur les autres élèves. Tout les Serpentards d’ailleurs. Eux, ils appelaient cela des blagues. Esmée estimait plutôt que cela relevé de l'humilité, en particulier pour le pauvre qui subissait le sort. Elle les trouvait complètement débile. De toute manière, selon elle, ce n'était pas une première.
Gryffondor

avatar
Esmée Jones
Gryffondor
Date d'inscription : 20/10/2009
Age : 23
Messages : 1645
Mornilles : -132

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Mar 1 Déc - 19:36

Abigail avait joyeusement emboîté le pas à la gryffondor, un nouveau soupire de soulagement glissant dans l’atmosphère chargée des sous sols. Elle avait eu de la chance dans son malheur, il fallait bien l'admettre. A mesure que les deux jeunes filles avançaient, la serdaigle jetait des regards discrets aux alentours, espérant tout de même retrouver sa baguette. Elle était certaine de l'avoir prise avec elle, avant de partir pour son cours de potion... elle devait forcément être quelque part par là !

Ses grands yeux bleus reflétant son inquiétude arrêtèrent cependant bien vite leur recherche, alors qu'Esmée rompait le silence qui s'était installé entre elles depuis un moment. Elle lui demandait comment une élève de serdaigle avait pu se perdre aussi facilement. Ce qui, malgré la petite touche de honte qui empourpra un instant ses joues déjà rosées, étira les lèvres vermeilles d'Abi en un sourire amusé. Elle prit quelques secondes avant de répondre, mais eu tout juste le temps d’ouvrir la bouche que la rouge et or se rétractait soudain. Avec un regard surpris, Abigail la fixa. Elle avait totalement changé de sujet. Pourtant, il n'y avait pas de mal à poser la question... ?

L’étonnement premier passé, un sourire vint très vite découvrir ses dents blanches, et son rire cristallin fusa un court instant dans l'air épais des couloirs...


"Ne t'embêtes pas pour ça, je ne pense pas qu'elle soit très loin. Et pour ce que tu dis du danger, je suis tout de même bien contente d'être tombée sur une gryffondor... et qui plus est une gryffondor qui me prenne en pitié. C'est très gentil de ta part, d’ailleurs, d'autre ne l'auraient probablement pas fait."

Elle marqua une pause, son regard se faufilant à nouveau le long des dalles en pierres humides du sol, reprenant ses investigations, avant d'ajouter d’un ton dégagé:

"Pour répondre à ta question, je crois que j'ai un très mauvais sens de l'orientation. Parfois je me demande même si je n'aurai pas du atterrir à Poufsouffle. Mais bon, Wiliam m'a bien assuré dès la fin de la répartition que le choixpeau magique ne pouvait pas se tromper."

Elle avait parlé de son grand frère dans la foulée, sans même prêter attention à ses paroles tant elle était concentrée sur la recherche de sa baguette. Et après quelques secondes, comme par miracle, Abigail se baissa brutalement, avec un petit cri victorieux. Lorsqu'elle se releva, la jeune serdaigle brandissait devant elle l'objet de son inquiétude, toute sa bonne humeur totalement retrouvée à présent.

"Je t'avais bien dit qu'elle n'était pas loin !"

Et tout cela avec ce même sourire enjoué, qui semblait illuminer ses traits malgré la semi obscurité des lieux.
_________________
^3^

Spoiler:
 

...
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Dim 20 Déc - 14:26

Esmée avait remarqué, du coin de l'œil, qu'Abigail l'avait dévisagé avec un regard d'incompréhension. Elle regrettait ce qu'elle venait de dire, et la Serdaigle passa rapidement outre puisqu'elle se mit à rire. Esmée fronça des sourcils, ne comprenant pas tellement la réaction de la Serdy. Puis suite à cela, elle se mit à débiter plusieurs paroles assez rapidement. Esmée se redressa soudainement lorsqu'elle entendit le nom de William sortir de la bouche d'Abi. William ? Le William qu'elle connaissait ? Peut-être qu'il y en avait d'autre dans l'école. Puis la Gryffon se mit à la dévisager. Est-elle sa sœur, son amie d'enfance, sa cousine ?

« Même si un autre Gryffondor t'aurais vu dans ce couloir, il serait venu t'aider. Dailleurs sans cette bande de Serpentard, je ne t'aurais jamais trouvé. Tu étais tellement dans l'ombre que tu frôlait l'invisibilité. »

Elle marqua une minuscule pause, et se dit qu'elle n'aurait peut-être pas du parler de cette bande de Serpentard. Tant pis. Mieux valait continuer à parler ainsi Abigail oublierait peut-être ce détail.

« Moi aussi, mon sens de l'orientation est nul, mais comme on est dans un endroit que je connais et où je me suis perdue plus d'une fois, je sais où mène la plupart des chemins... Et je ne pense pas que le Choixpeau se soit trompé dans ta répartition. Si tu es à Serdaigle, c'est parce qu'il y a une bonne raison. »

Elle lui avait adressé un bien maigre sourire de politesse suite à ses paroles. Mais elle eut à peine le temps d'ouvrir la bouche que la jeune fille brandissait sa baguette magique retrouvé devant elle, grand sourire sur son visage dévoilant ses dents. Elle poussa un petit cri de victoire, comme le faisait Esmée lorsqu'elle réussissait à terminer un long devoir. Elle lui sourit, compatissant à sa victoire. La Gryffondor ne désirait pas gâcher la bonne humeur d'Abigail mais la question lui brûlait les lèvres si bien qu'elle ne put s'empêcher de se retenir.

« Hum... William dont tu viens de me parler, est-ce qu'il est en sixième année ? Parce que j'en connais un aussi. Je sais que l'école est grande et donc qu'il peut y en avoir plusieurs mais sait on jamais. Elle sourit pour l'encourager. Même que celui que je connais est très, très grand. »

Malgré tout, elle espérait ne pas l'agacer avec sa question.


Dernière édition par Esmée Jones le Sam 27 Fév - 14:30, édité 2 fois
Gryffondor

avatar
Esmée Jones
Gryffondor
Date d'inscription : 20/10/2009
Age : 23
Messages : 1645
Mornilles : -132

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Ven 19 Fév - 23:04

Abigail commençait à ranger sa baguette, lorsqu'elle se ravisa. L'élevant à hauteur de son visage, la jeune fille murmura un "Nox" salvateur. Tant qu'à faire, autant éclairer au mieux le chemin. Car en réalité, la remarque débitée un peu plus tôt par Esmée, au sujet des serpentards, n'était pas tout à fait tombée dans l'oreille d'une sourde... c'est le moins qu'on puisse dire ! Après un court instant, la voix timide de la jeune gryffondor retentit à nouveau.

"Tu connais William ?! En tout cas vu la description que tu en as fait, c'est probablement le même ! Est-ce qu'il est un peu tête brûlé dans le genre ? Avec les yeux très bleus ?"

Son excitation, bien qu'elle ne fut pas non plus à son comble, transparaissait dans chacune de ses expressions. Quelqu'un qui connaissait son frère, une gryffondor de surcroît, et qui la sortait de ce labyrinthe humide ? C'était tout de même une sacrée coïncidence !

"Tu es en sixième année toi aussi ? Remarque, il fait tellement de bruit autour de lui cet imbécile que tout le monde doit savoir qui c'est !"

L'insulte était tintée d'affection, et prononcée dans un rictus amusé. Après tout, ce n'était pas totalement faux: depuis qu'il avait appris à voler, Will attirait souvent l'attention... on pourrait même dire "continuellement". Il avait déjà beaucoup d'assurance auparavant, mais il fallait bien avouer que ça avait été un gros "plus" dans son existence.

"Qu'est-ce qu'il devient au juste ? A vrai dire, ça fait quelques jours que je ne l'ai pas vu. Ce qui est plutôt inhabituel mais bon, ça doit être normal... on a nos vie, maintenant."

Pour le coup, la voix de l'étudiante avait légèrement tremblé, butant presque sur le mot "normal". Il était vrai que son frère avait réussi à tracer son propre chemin. Qu'il avait ses amis, et ses ennemis. C'était probablement logique... probablement. Mais Abi avait beau tout faire pour se rassurer, un léger doute persistait dans son esprit. Inspirant une grand bouffée d'air pour se calmer, elle se tourna vers Esmée, un demi-sourire collé aux lèvres...

"Pour que j'en sois réduite à demander de ses nouvelles à quelqu'un que je viens à peine de rencontrer, William doit vraiment être très occupé..."

La jeune fille se remit à scruter le couloir sombre qui défilait sous leurs yeux, se sentant soudain étrangement morose.

"Enfin bon, ne te sens pas obligée de me donner des détails non plus, je ne veux pas t'embêter avec mes questions. Après tout, ça ne se fait pas, et ce n'est pas vraiment très discret...."

Abigail fixait ses pieds, à présent, d'un air complètement dépité, alors que l'écho de leurs pas semblaient se répercuter à l'infinie.
_________________
^3^

Spoiler:
 

...


Dernière édition par Abigail Green le Dim 28 Fév - 14:55, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Sam 27 Fév - 17:08

Esmée écoutait Abi parler avec enthousiasme, cela faisait rire la Gryffondor de voir cette Serdaigle subitement heureuse. Surtout qu'elle laissait facilement transparaître son émotion à travers sa voix et même ses yeux. Mais qui est-elle par rapport à William ? Cette question tournait en boucle dans la tête d'Esmée et elle hésitait à lui demander, trouvant cela un peu indiscret. Peut-être sont-ils des amis très proche, ou c'est son frère ou son cousin, ou bien même son petit ami.

« Je l'ai rencontré il n'y a pas si longtemps que ça. Je ne sais pas si c'est une tête brûlée, je ne le connais pas assez mais il a des yeux bleus et les cheveux en bataille. Et oui je suis en sixième année. »


Maintenant la jeune Serdaigle était toute excitée par la tournure qu'avait prit leur conversation mais cette joie retomba rapidement lorsqu'elle reprit la parole laissant place à une soudaine tristesse qu'Esmée ne manqua pas de remarquer. Le problème c'est qu'Esmée n'était pas la reine pour remonter le morale des autres, elle avait du mal à trouver les mots alors elle fit des efforts surhumains.

« Il va bien ne t'inquiète pas. C'est vrai que vous avez vos 'vies' maintenant. On grandit, c'est normal. Puis l'école est grande et ça peut être une mauvaise passe aussi. Demain sera un jour meilleur. »

La Serdaigle émit encore quelques paroles avant d'observer l'obscurité du couloir.

« Mais ne soit pas si triste. Tu as bien des amis pour t'entourer et... »

Et rien, Esmée ne savait plus quoi lui dire. Mais laisser les phrases en suspens alors que la personne qui vous fait face à un coup de 'blues' ou pas n'était pas la meilleur des choses.

« Et William, par rapport à toi, c'est un ami super proche ou ton cousin, ou encore ton frère ? »

Esmée aurait bien dit qu'elle était désolée d'être indiscrète mais elle s'abstina. Si Abigail ne voulait pas répondre, elle ne le ferait pas. Le ventre d'Esmée commençait déjà à lui crier famine et elle savait qu'elle devait passer à son dortoir pour déposer ses cours du matin et prendre ceux de l'après-midi. Elle serait donc contrainte à abandonner Abi. Elles passèrent devant les cuisines, montèrent les escaliers et arrivèrent dans le Hall d'Entrée.

« Je suis vraiment désolée mais il faut que je passe à mon dortoir, je suis obligée de t'abandonner ici. J'espère qu'on aura à nouveau l'occasion de parler. Bon appétit. »

Et elle commença à monter les escaliers pour aller en direction de la salle commune des rouges et or.



[HJ: J'te laisse conclure (:]
Gryffondor

avatar
Esmée Jones
Gryffondor
Date d'inscription : 20/10/2009
Age : 23
Messages : 1645
Mornilles : -132

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   Dim 7 Mar - 23:31

Abigail trouvait la compagnie de la la rouge et or très agréable. Généralement elle n'avait pas trop de difficultés à s'adapter aux gens, mais elle n'en connaissait pas vraiment tant que ça. Et parler avec Esmée la mettait de bonne humeur... même si elles ne s'étaient rencontrées qu'une dizaines de minutes auparavant. En son fort intérieur, la jeune serdaigle se demanda si elles pourraient être "amies". Enfin, ça faisait un peu gamin et ridicule d'exposer les choses ainsi, c'était certain, mais ça n'en restait pas moins relativement vrai.
D'autant plus que malgré ce manque de connaissances qu'elles avaient l'une de l'autre, la gryffondor avait tout de même essayé de la réconforter. Enfin, elle même se rendit bien vite compte qu'elle n'aurait pas du montrer sa tristesse à une inconnue. Ce n'était pas franchement commode, ni distingué.

Décidément, elle l'aimait bien...


"Ah pardon, j'en parle comme ça me vient, et au final tu as du te faire des idées. C'est mon frère aîné oui. Enfin disons plutôt "le cadet de mes frères ainés", pour être précies. Si tu passes un peu de temps avec lui, je pense que tu l'apprécieras beaucoup. A part des serpentards, et de certains de ses professeurs, il est plutôt aimé par son entourage, à ce que j'en ai vu."

Abigail blablatait pour maintenir la conversation, ponctuant ses phrases de sourires éclatant ou de petites rires qui faisaient vibrer sa poitrine. Jusqu'à ce qu'elles arrivent toutes deux à destination. Esmée pris alors congé, ce qui peina un peu l'adolescente. Mais elle ne fit aucun commentaires: elle n'était pas forcée de rester avec elle, d'autant plus qu'elle l'avait bien aidée sans rien demander en retour, et qu'elle avait sûrement des choses importantes à faire... D'ailleurs en y repensant, Abigail allait devoir se préparer un sérieux alibi pour avoir manqué son cours de potion. Elle pouvait aussi dire la vérité. Cependant, depuis cinq années qu'elle était à Poudlard, ça aurait probablement déclenché des rires moqueurs... surtout que ça n'était pas la première fois que ça lui arrivait. Mais à quoi voulez-vous arrivez, avec un sens de l'orientation aussi peu développé ?!

Avant qu'Esmée ne la quitte, l'étudiante lui adressa un nouveau rictus joyeux...


"Merci beaucoup en tout cas pour m'avoir sortie de ce trou ! J'espère qu'on se reverra, j'aimerais pouvoir te rendre la pareille un jour !"

Et une fois que celle-ci eu disparu en haut des marches, Abigail se dirigea d'un pas presque sautillant vers la salle commune de sa maison très éprise de la vie tout à coup,.. En définitive, ce n'était pas une aventure des plus terribles. Et puis son professeur lui pardonnerait bien, comme à chaque fois...

*Enfin, il vaudrait mieux pour moi qu'il le fasse... *


[rp clos]
_________________
^3^

Spoiler:
 

...
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand on ne fait pas semblant... [libre]   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on ne fait pas semblant... [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Cachots et Sous-Sols :: Couloirs-