Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Près de la cheminée [William]

MessageAuteur
MessageSujet: Près de la cheminée [William]   Jeu 29 Oct - 14:48

Dan faisait les cent pas dans la salle commune des Gryffondors. Ça faisait plus de deux heures qu’ils avaient fini l’entraînement de Quidditch, et aucune trace de William nulle part. En plus, c’était quand même lui qui était sorti le premier des douches – de quoi marquer ce jour d’une pierre blanche – donc il aurait dû être là avant lui. Il ne l’avait pas vu dans la Grande Salle et avait dû dîner sans lui. Pour Daniel Carter, la nourriture était sacrée. De même que l’étaient les filles et le Quidditch.

Oh, mais bien sûr ! La petite Serdaigle, celle avec qui il avait parlé pour la deuxième fois aujourd’hui. Ça expliquait tout. Le jeune homme se laissa tomber dans un des fauteuils de la salle et commença à fixer l’ouverture qui donnait sur le couloir.
Au bout d’une dizaine de minutes, enfin, le tableau de la Grosse Dame pivota, et il reconnut immédiatement la chevelure désordonnée de son meilleur ami. Il commença alors à arborer un sourire taquin, et, sans bouger de là où il était assis, dit à son intention :


« Tracy Jacobs, hein ? Je t’avoue que tu aurais pu trouver un peu mieux… Trop jolie pour une Tracy. Emma lui correspond beaucoup plus… »

D’un signe de la main, il invita William à venir s’asseoir avec lui, près de la cheminée. Il avait quelques questions à lui poser, ou plutôt, il voulait savoir ce qu’ils avaient fait. Il aurait dû se montrer vexé que son meilleur ami lui ait menti, mais il se doutait que cela voulait dire bien plus encore. Il se passait quelque chose avec elle, il en aurait mis sa main à couper. Et le souci, c’est qu’il savait bien que son camarade rechignerait à lui en parler. Pour la même raison pour laquelle il avait voulu lui cacher l’identité d’Emma.

Mais Dan avait tout de même des limites. Oui, il s’amusait à séduire les filles qui gravitaient autour de William. Mais seulement après s’être assuré, d’une manière toujours aussi efficace, que son ami n’était pas vraiment intéressé par l’une d’entre elles. Il n’avait aucune envie de gâcher leur amitié en mettant une fille entre eux. Il était sûr, de toute façon, que la petite Serdaigle ne s’intéressait et ne s’intéresserait pas à lui de la même manière que pour William. Il y avait dans les prunelles noisette de la demoiselle une espèce de petite lueur qui s’allumait quand le prénom de son aîné était prononcé.


« Toi, elle te plaît… »

Le jeune homme ne passait pas par quatre chemins. Pris par surprise par une affirmation aussi directe, William ne pouvait que se trahir. Soit il répondait négativement, mais trop précipitamment pour que ça ait l’air naturel, soit il répondait positivement parce qu’il n’avait pas le temps de réfléchir. Les yeux de Dan se mirent à briller malicieusement. Même s’il n’avait pas tous les détails à la fin de la soirée, il lui suffirait de demander à Emma. Il était presque sûr qu’elle lui raconterait.
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   Jeu 29 Oct - 17:57

William avait finalement fait un petit détour avant de rentrer directement à la salle commune des Gryffondors. Il avait envie d'être un peu seul, comme cela lui arrivait de temps en temps. Et surtout, il avait un peu besoin de réfléchir. Aussi c'est perdu dans ses pensées qu'il se retrouva devant les portes des cuisines : il n'avait toujours pas faim, mais la vue d'une simple pomme à l'intérieur lui donna envie de la prendre. Discrètement, alors que l'elfe de maison présent dans la pièce avait le dos tourné pour faire la vaisselle, William s'empara de la dite pomme et s'en fut comme il était venu, tranquillement.

Il croqua dans le fruit distraitement, toujours au beau milieu de ses pensées, et reprit doucement le chemin de la salle commune. Il lui tardait de revoir Abigail, ça faisait quelques jours qu'il n'avait pas pu parler à sa petite sœur, et passer du temps avec Emma avait réveillé son côté grand frère protecteur. Abi devait sûrement s'en réjouir, car elle devait certainement être contente de ne plus avoir son fraternel sur le dos. Il se promettait de la taquiner un peu, quand ils se verraient.

William arriva à la salle commune où il allait, pensait-il, pouvoir passer une soirée à peu près calme, puisqu'il avait expédié ses devoirs un peu plus tôt dans la journée.
C'était trop demander à Dan qui l'attendait de pied ferme et qui lui sauta presque dessus dès son arrivée. Will soupira : pour un peu, il en aurait oublié la curiosité et la malice de son meilleur ami. Comment est-ce qu'il n'avait pas pu y penser ? C'est pourtant en riant qu'il accueillit la première remarque de Dan. Ainsi, il s'était fait prendre au piège de "Tracy".


"En tout cas, ça a fonctionné et tu es tombé dans le panneau. J'aurais aimé voir ta tête tiens. T'as pas pu t'empêcher d'aller lui parler, hein ?"

Son ami trouvait Emma jolie, et il était presque certain que la réciproque était vraie. De toute façon, toutes les filles trouvaient Dan beau. Et ça ne dérangeait pas William, au contraire. Sauf là... Et il ne savait pas pourquoi.
Il s'approcha des fauteuils qui entouraient la cheminée pour entendre le jeune homme insinuer qu'Emma lui avait tapé dans l'oeil. Un souffle plus tard, et un coussin atterrissait sur la figure de Dan, alors que William prenait ses aises sur le canapé en face de lui en levant les yeux au ciel.


"Dis pas n'importe quoi. Je ne m'appelle pas Daniel Carter moi, je ne saute pas sur tout ce qui bouge et qui a les cheveux longs... Et je suis tout à fait capable d'entretenir une relation amicale avec une fille, contrairement à d'autres. Tiens, et Clara au fait, elle est devenue quoi ?"

Clara, c'était la dernière favorite en date de Dan, mais ça faisait un moment que Will ne l'avait plus vue tourner autour. Et il était bien contente de pouvoir parler d'elle en cet instant même, ça lui évitait de se dire que l'affirmation de son ami l'avait troublé plus qu'il ne l'aurait voulu.
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   Jeu 29 Oct - 18:23

« Je suis allé me présenter, puisqu’apparemment tu n’avais pas vraiment l’intention de m’introduire auprès de la demoiselle… Et non, contrairement à ce que tu dois penser, je ne me suis pas ridiculisé au point de l’appeler par le prénom que tu m’avais donné. »

Après s’être pris le coussin en pleine figure, Dan le renvoya gentiment – c'est-à-dire de la même manière qu’il l’avait réceptionné – à William. Il fronça les sourcils en entendant la réponse de son ami. Zut, il avait eu le temps de se rattraper et de ne pas se faire prendre par sa méthode ultra secrète et infaillible ! Et en plus, il essayait de détourner son attention en changeant de sujet. Comme si Daniel Carter, le roi – que dis-je, le dieu – de la malice pouvait se faire avoir de telle sorte. Ah, ce cher William le sous-estimait beaucoup trop. Mais le second Gryffondor venait d’avoir à nouveau une idée de génie. Il afficha un air vexé, avec une petite moue.

« Je devrais te faire la tête, rien que pour cette remarque, tiens ! »

Mais la mention de Clara l’avait déstabilisé plus qu’il ne l’aurait voulu, et lui arracha une grimace.

« Hum, et bien… aux dernières nouvelles, elle m’a dit, je te cite, que je n’ ‘étais qu’un sale petit prétentieux qui rabaissaient les filles en faisant d’elles mes groupies’ (comme si je l’avais voulu) et que je ‘devais choisir entre elle et les autres’. Tu te doutes bien que je n’ai pas vraiment hésité. Elle est pas encore née, la fille qui me passera la corde autour du cou. »

Maintenant, il était temps de revenir à la charge. William penserait sûrement que le sujet était clos, et il se croyait en sécurité, mais c’était mal connaître Daniel. Il regarda pensivement les flammes dans l’âtre de la cheminée pendant une ou deux minutes, puis glissa de manière sournoise une petite question, comme si de rien n’était.

« Donc si tu étais tellement stressé avant l’entraînement, ce n’était pas du tout parce qu’elle venait te voir voler ? Et viens pas me dire qu’elle voulait voir toute l’équipe jouer, parce que je l’ai observée de temps en temps, et elle avait les yeux rivés sur toi. »

Et d’enchaîner :

« En tous cas, je ne pense pas que je l’intéresse… elle ne connaissait même pas mon nom avant que je me présente, tu te rends compte ? Non, en fait, je crois plutôt que toi, tu lui plais… D’ailleurs, vous avez fait quoi après l’entraînement ? »

C’est vrai ça, au départ, c’était à ce sujet qu’il voulait interroger son ami. Et qu’il ne se mette pas à croire qu’il s’en sortirait comme ça. Après ce qu’il lui avait fait, Dan estimait avoir droit à des réponses. Et il menacerait même d’aller voir la Serdaigle pour l’interroger, si William ne satisfaisait pas sa curiosité. Ce dernier savait parfaitement qu’il en était capable. Une fois, le jeune homme n’avait pas hésité à aller voir la sœur de son ami, qui avait été ravie de parler un peu de son frère. Pour le plus grand malheur de celui-ci, car elle avait aussi révélé quelques détails dont Dan s’était habilement servi, comme par exemple, le fait que juste qu’à douze ans, il suçait toujours son pouce. Bien sûr, il s’était attiré les foudres de son ami, mais sur le moment, le visage qu’il avait eu avait tellement faire rire Daniel que pour un peu, il se serait étouffé.
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   Mar 3 Nov - 2:58

William se sentit un peu honteux, tout d'un coup. Effectivement il devait bien le reconnaître, il n'avait jamais eu la moindre intention de présenter Dan à Emma, et aurait même voulu retarder le plus possible leur rencontre. Voire même l'empêcher, même s'il savait pertinemment que c'était impossible : Dan était son meilleur ami, comme son frère, et les deux garçons connaissaient parfaitement les personnes que l'autre fréquentait, de manière amicale, ou plus affectueuse. Donc s'il n'était pas tombé sur Emma aux vestiaires du terrain de Quidditch, ç'aurait de toute façon été à un autre moment. Will devait cependant bien se l'avouer, il aurait préféré que ce soit plus tard. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'ainsi, il aurait eu le temps de faire plus ample connaissance avec Emma, peut-être même de se faire apprécier un peu, si c'était possible ; faire tout ça avant qu'elle ne finisse irrémédiablement dans les bras de son ami qui avait tant de succès auprès de la gente féminine.

Et elles avaient bien raison, toutes les filles qui en pinçaient pour Dan ; il était charmant à tout points de vue - si ce n'était qu'il lui semblait impossible de se fixer sur une seule et unique fille. Mais Will savait que ça viendrait, un jour, et la fille qu'il choisirait serait très heureuse avec lui. Peut-être d'ailleurs qu'il choisirait Emma...
William fut parcourut d'un frisson à cette pensée, et il secoua la tête pour la chasser de son esprit. Il tenta de reprendre part à la conversation sur un air aussi détaché que possible. Pas si difficile que ça d'ailleurs, quand on avait un meilleur ami qui fuyait au loin dès qu'une fille lui demandait un peu de sérieux dans leur relation. William ne put s'empêcher de rire.


"Mais t'es franchement impossible ! Elle était superbe Clara, pas trop bête pour une fois, et dingue de toi ! Qu'est-ce qu'il te faut de plus ?" demanda Will à son ami avec un grand sourire.

Sourire qui se transforma en un espèce de rictus gêné lorsque Dan enchaîna une nouvelle fois sur Emma, prétendant qu'elle ne l'avait pas lâché du regard et qu'elle ne s'intéressait pas à Dan, mais à lui-même... Will avait beaucoup de mal à croire à ce que disait son meilleur ami en cet instant même. Bien que ça lui fasse un peu chaud au coeur qu'il dise ça, bien sûr ; mais il se disait justement que Dan ne faisait rien d'autre que d'essayer de lui faire plaisir.


"Je crois que tu te fais beaucoup d'idées surtout oui. Et j'espère que ça ne t'a pas trop choqué qu'elle ne connaisse pas ton identité, Dan Juan" ajouta William en souriant. "Elle est... Différente."

Simple constatation prononcée avec un léger sourire en coin et les yeux dans le vague.

"Et puisque tu veux vraiment tout savoir, après l'entraînement, on est simplement allés se promener, commère de première. Arrête de traîner avec des filles, tu deviens pire qu'une concierge."

[HJ : sorry pour a piètre qualité du RP, mais je voulais absolument te répondre pour que tu l'aie pour demain matin... Mais du coup, j'suis crevée u_u *va au dodo]
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   Mar 3 Nov - 14:18

Qu’est-ce qu’il lui fallait de plus ? William avait raison de poser la question, car même Dan ne pouvait clairement se l’expliquer. Il ne voulait pas d’une groupie, ça, c’était sûr et certain. Certes, c’était bien agréable d’avoir des filles qui lui tournaient autour, lui qui était un incorrigible charmeur. Mais pour qu’il commence vraiment à s’intéresser à une fille différemment, il faudrait qu’elle ait un petit quelque chose en plus, qu’il ressente cette petite étincelle qu’il voyait dans les yeux de son père quand ce dernier avait le regard posé sur sa mère. Pour que Daniel Carter tombe amoureux et s’attache véritablement à une demoiselle, il fallait qu’elle sorte de l’ordinaire.

« Ce qu’il me faut de plus, c’est un défi. Pas une de ses filles qui se jettent à mon cou… »

C’était un peu le profil d’Emma, à y bien réfléchir. Mais cette demoiselle-là, Dan n’y toucherait pas. Malgré tous les efforts de son ami pour dissimuler ce qu’il ressentait, il voyait bien que Will le prendrait très mal si jamais il s’approchait de trop près de la Serdaigle. C’était une proie qu’il n’avait ni le droit, ni l’envie de chasser. Et puis, son ami méritait que quelqu’un comme Emma s’intéresse à lui. Après tout ce qu’il avait vécu, une jeune fille comme elle, qui paraissait douce, gentille et discrète, et qui en plus était réellement jolie, ne pouvait que lui apporter un peu de baume au cœur.
Le Gryffondor secoua la main, comme pour dire qu’il se fichait bien de passer pour une commère, et jeta un coup d’œil à William. Ce dernier avait les yeux dans le vague, comme si son esprit était ailleurs. Dan avait bien une idée de là où pouvaient se trouver les pensées de son ami, mais il ne fit aucune réflexion. Pour l’instant, car dès qu’il entendit le mot ‘se promener’, il se tourna cette fois complètement vers son aîné, avec un grand sourire moqueur.


« Vous promener, hein ? Comme quand je me promenais avec Clara et que ses mains finissaient sous mon tee-shirt ?»

Il savait bien que ce n’était pas le genre de William, et que celui-ci allait sûrement lui balancer un nouveau coussin dans la figure pour le calmer. Mais il n’avait pas pu retenir sa remarque, trop content de l’effet qu’elle allait avoir. Et puis, ça le faisait beaucoup rire, donc ça ne pouvait être qu’une bonne raison pour laisser sa bouche exprimer les idées farfelues qui lui passaient par la tête.

« Et puis, tu oublies que je suis bien plus beau que Rusard… Je ferai un piètre concierge… »

Et voilà, il en remettait une couche. La mère de Dan passait presque la moitié de son temps à se dire que son fils était parfois un vrai clown. Elle n’avait pas vraiment tort, il fallait aussi le reconnaître.

« Tu vas la revoir, j’espère ? »
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   Mar 3 Nov - 14:46

"NON MAIS T'ES MALADE ?!"

L'exclamation résonna jusqu'aux hauteurs de la salle commune, et probablement aussi vers les dortoirs au-dessus, animant la nuit de ceux qui dormaient déjà. S'en suivirent un cri de guerre et des bruits de chahut, entremêlés d'éclats de rire : William venait de se jeter sur Dan dans une folle mêlée amicale, comme ils avaient l'habitude de faire. C'était comme quand deux frères se battaient, du moins c'était ainsi que Will l'imaginait puisqu'il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de se chamailler avec son propre grand frère. Pas de coups, juste des essais pour prendre le dessus. Et William avait là l'avantage de la surprise autant que de la position, puisque c'est lui qui se retrouvait au-dessus de son ami, affalé sur son fauteuil.

A bout de souffle après quelques minutes de disputes physique amicales, William s'arrêta, carrément assis sur Dan. Il avait le don pour le faire sourire, dans presque n'importe quelle circonstance. Parfois, rien que le fait que leurs regards se croisent et ils éclataient de rire tous les deux sans que personne d'autre ne comprennent : leur malice passait par leurs prunelles.

"Quand est-ce que tu vas arrêter de débiter des âneries plus grosses que toi ? Tssss !"

William se redressa un peu mais ne se releva pas de là où il était pour autant. En revanche, il remit en place ses cheveux. Enfin remettre en place était un bien grand mot : il se contenta en fait de faire en sorte qu'ils ne lui tombent plus devant les yeux.

"On a fait que se promener, avec la définition que les gens normaux donnent d'habitude à ce mot : marcher côte à côte, en discutant. Et..."

Will se mordit la lèvre. Il ne savait pas trop si c'était une bonne idée d'en dire plus à Dan. Mais il venait d'hésiter et savait que s'il ne le faisait pas, c'était le jeune homme qui lui extirperait les aveux. Et puis, il lui devait bien ça.

"Je lui ai fais faire un tour de balai", ajouta-t-il donc d'un ton plus bas pour ne pas que d'éventuelles oreilles autres que celles de Daniel ne puissent entendre. Il essaya de dissimuler en sourire qui naissait en repensant à cet épisode : voler c'était sa vie, son but. Emmener quelqu'un avec lui là-haut, partager cette expérience, il le faisait régulièrement avec Daniel, ce qui avait renforcé encore plus leurs liens. Mais c'était rare qu'il le fasse avec quelqu'un d'autre, membres de l'équipe de Quidditch mis à part.

"Et si tu veux vraiment tout savoir, elle m'a proposé de me donner des cours en potions, parce qu'elle s'y connaît bien là-dedans apparemment."

Puisqu'il en avait lâché un peu à Daniel, autant tout lui dire tant qu'il y était. Enfin, tout ce dont William était lui-même conscient...
Quant au problème de son ami qui s'intéressait à toutes les filles et à aucune à la fois, ce n'était pas la première fois que Will s'apercevait qu'il était en fait lassé par ses groupies qui obéissaient à la moindre de ses demandes.


"Il te faudrait quelqu'un avec un peu de caractère en somme... Pourtant certaines de tes fans n'en étaient pas dénuées... Mais c'est étrange, quand elles s'approchent de toi on dirait qu'elles perdent toute volonté !" s'exclama William dans un éclat de rire. "Tu devrais peut-être fouiller du côté des filles de Serpentard, je suis sûr que tu en trouverais une qui te résisterais..."

A bien y réfléchir, William sentait confusément qu'Emma pourrait rentrer dans cette catégorie de filles qui donneraient un peu de fil à retordre à Dan...
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   Mar 3 Nov - 15:36

L’exclamation de William avait fait fortement sursauter Daniel, et avait empêché toute réaction de sa part pour éviter l’attaque de son ami. Il se retrouvait par conséquent coincé entre son fauteuil et son ami, qui, il ne manquerait pas de lui signaler dans les minutes qui suivraient, faisait quand même son poids. Après quelques minutes passées à remuer dans tous les sens pour essayer de déloger, en vain, Will de son ventre, et essoufflé, le jeune homme rendit les armes à son adversaire, souriant à moitié. Il se vengerait plus tard, quand son camarade s’y attendrait le moins. Et puis sa remarque avait eu l’avantage de satisfaire sa curiosité. Will commença à lui raconter plus en détails les évènements de la soirée. Il se retint d’ajouter une réflexion sur le ‘côte à côte’ qui symbolisait la promenade ; il tenait encore à la vie et ne voulait pas mourir écrabouillé sous son ami pour une petite remarque de rien du tout, qui n’insinuait rien, ou si peu ; mais son sourire s’agrandit de plus belle, montrant bien qu’il n’était pas dupe.

Il fronça légèrement les sourcils, par contre, quand il entendit dans un murmure que Will avait emmené Emma faire un tour de balai. Il savait que voler, pour son ami, c’était quelque chose de très privé, qu’il pratiquait seul ou parfois avec lui, quand on oubliait leurs séances d’entraînement. Jamais il n’avait vu Will emmener une autre personne, surtout une fille, voler avec lui. Pour reprendre le terme que son aîné avait utilisé, Emma devait vraiment être différente des autres demoiselles qui s’étaient intéressées à William auparavant.


« Vous avez pris chacun un balai, ou… Bien sûr que non, vous êtes montés sur le même… Petit coquin, va ! » ajouta-t-il dans un grand éclat de rire, profitant de ce que son ami soit un peu déstabilisé par sa remarque pour le pousser loin de lui. « Ouf… C’est que t’es pas tout léger Will, faudra songer à faire un petit régime… »

Il se mit sur ses jambes aussitôt qu’il fut libre du poids qui s’était entassé sur son ventre, puis tendit une main à l’autre garçon pour l’aider à se relever. Il souhaitait bien du courage à Emma pour réussir à faire quelque chose de William en potions. Il ne voyait pas un élève, à part peut-être ce gars de quatrième année, Pettigrow, dont la moyenne dans cette matière pouvait être plus catastrophique. A croire que rien n’y changerait quoi que ce soit. Dan retint la remarque qui manqua de lui échapper à ce sujet, pas certain que son ami apprécierait fortement. Et puis, lui non plus n’était pas une lumière quand il s’agissait des ingrédients et des fioles.
En tous cas, ça permettrait à la Serdaigle et au Gryffondor de se rapprocher un peu et de faire plus ample connaissance. Ce n’était pas une mauvaise nouvelle du coup.


« Je savais que j’aurais dû demander à Narcissa quand elle était encore à l’école. Rien de tel qu’un morceau de glace vivant pour tomber amoureux… Tsss, franchement… Le jour où je commence à m’intéresser de trop près à une Serpentard, achève-moi, d’accord ? »

Dan leva les yeux au ciel, ou plutôt au plafond. Il n’avait rien contre les Serpentards dans le fond. Bon, bien sûr, il ne les aimait pas, mais fallait dire aussi que ces derniers le lui rendaient bien. Et puis, le jeune homme avait vraiment l’impression que, garçon comme fille, dans cette maison, ils avaient tous leur balai coincé dans… une partie de leur anatomie qu’il ne nommerait pas. Sans compter qu’ils passaient leur temps à regarder les autres de haut, c’était franchement agaçant. Soudain, il fit un étrange rapprochement.

« Attends… Nielsen… Comme Morten Nielsen, le batteur de Serpentard ? »
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   Mer 4 Nov - 22:58

William avait attrapé la main de Dan pour se relever à son tour. Il était en train de se dépoussiérer et remettre ses vêtements en ordre quand il s'arrêta net dans son geste. Comme souvent son visage était le reflet des changements émotionnels qui le traversaient, et par conséquent en cet instant même, son regard se durcit légèrement et sa mâchoire carrée se contracta quelque peu. Il semblait contrarié, rien qu'à entendre le nom que Dan avait évoqué. Son ami avait fait le lien plus vite que lui en tout cas.

"Ouais. Comme lui. C'est son frère. Incroyable, non ?"

Depuis qu'il avait fait le lien entre Emma et le fameux frère qui l'avait abandonnée à sa sortie d'examens, et qu'en plus il l'avait revu en dehors du terrain d'entraînement, William s'était rappelé de plusieurs choses, qu'il s'était gardé de confier à Emma. Notamment le fait que, si déjà lui ne portait pas Morten dans son cœur pour quelques détails malheureux passés lors de sa première année et à quelques matchs pas très amicaux, c'était pire encore avec Dan. Ils étaient peut-être jaloux l'un de l'autre et des fan-club respectifs qu'ils attiraient, Will ne savait pas de trop. Toujours était-il qu'en l'air, le Serpentard avait une fâcheuse manie de choisir Daniel pour cible. Comment allait donc réagir le Gryffondor en apprenant que William faisait ami-ami avec sa sœur ?

"La première fois que j'ai rencontré Emma, on l'a plus ou moins "croisé". Je peux te dire qu'il n'était pas franchement ravi de voir sa sœur traîner avec moi. Je crois qu'on va en baver plus que d'habitude aux prochains matchs contre les Serpentards, il faudra prévenir l'équipe. Et éviter de faire jouer de trop jeunes joueurs."

Même si certains deuxièmes années étaient déjà bien battis pour leur âge, les plus forts d'entre eux n'avaient cependant pas la carrure de joueurs de 6ème ou 7ème année. Et si ils voulaient les garder vivants, autant ne pas tenter le diable.
Il sourit malgré tout à l'évocation de Narcissa et des filles de Serpentard. Dan était un vrai Gryffondor, un vrai de vrai, qui par une sorte de principe n'aimait pas les verts. William évitait d'évoquer avec lui les liens qu'il avait encore avec certains Serpentards, comme il évitait de le faire avec n'importe qui à Gryffondor d'ailleurs. Il savait que la plupart de ses camarades ne voyaient pas ça d'un bon oeil et que, même si Dan était son meilleur ami, ça le gênait sûrement un peu quand même. Certains voyaient presque ça comme une espèce de trahison, pour les plus extrémistes des Gryffondors. Il ne put pourtant s'empêcher d'ajouter une petite remarque.


"Bah, toutes les filles de Serpentard ne sont pas complètement de glace... Et puis il faut savoir si tu veux une groupie ou pas ! Arrête donc d'être si difficile."

Enfin, William donna une légère tape derrière le crâne de Dan, en s'écartant pour ne pas recevoir la pareille.

"Et arrête un peu d'imaginer des cochonneries à chaque fois que je te raconte quelque chose d'innocent ! Je te rappelle encore une fois que tu n'es pas moi et que je ne suis pas toi !" finit-il en riant, tout en s'approchant des escaliers. "Pas fatigué ?"[flash][/flash]


Dernière édition par William Green le Jeu 5 Nov - 22:18, édité 1 fois
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   Jeu 5 Nov - 13:44

Dan n’en croyait pas ses oreilles. Emma était la sœur de cet affreux crétin qu’était Morten ? Pas possible. Enfin, il savait que Morten était le frère aîné de deux ou trois élèves de Poudlard, mais il n’avait jamais cherché à connaître leur identité. C’était dur de faire le rapprochement entre la jeune fille douce et polie et le Serpentard arrogant et brutal. Si Will ne l’aimait pas spécialement pour ce qui s’était passé entre eux lors de la première année de son ami, Daniel, en revanche, ne pouvait pas supporter ce pitoyable idiot.

Déjà, il avait plus de groupies que lui. Et oui, c’était possible ce genre de choses. Et même si le jeune homme se lassait rapidement de l’admiration des filles à son égard, c’était presque devenu vital d’en avoir pour ne pas laisser le terrain libre au Serpentard. Il ne pouvait pas s’empêcher de contrarier les efforts de son adversaire en séduction. Ensuite, et là ça devenait plus grave, le gardien de l’équipe de Gryffondor était la cible préférée du batteur vert et argent. Il s’était retrouvé de nombreuses fois à l’infirmerie, suite à un de ses lancers de Cognard. Fractures de la jambe, du bras, côtes cassées, presque tous les os de son corps y étaient passés, certainement.


« Ils sont tellement… différents. C’est dur à imaginer. » Puis en entendant que Morten avait surpris Will avec Emma, il grimaça. C’était pas bon, pas bon du tout pour eux tout ça. « Je parie qu’il n’est pas au courant pour vos cours de potions, pas vrai ? Enfin sa sœur est à Serdaigle, et puis, elle est assez grande pour décider toute seule de ses fréquentations… C’est pas comme si nous étions de mauvaise compagnie en plus, » ajouta-t-il en riant légèrement.

Le Gryffondor acquiesça ensuite quand son ami parla du Quidditch. Ils pouvaient compter sur Morten pour leur rendre la vie impossible. Encore heureux que ce dernier ne sache pas que Dan avant approché sa sœur. A l’heure qu’il était, sûrement aucun des deux amis ne serait encore en vie. Le Quidditch était un jeu, et le problème avec le batteur de Serpentard, c’est qu’il oubliait probablement les mots ‘compétition amicale’ quand il jouait face aux Gryffondors. Et il arrivait le plus souvent à faire passer ses mauvais coups dans le dos de l’arbitre, ce qui énervait prodigieusement l’équipe puisqu’il ne se faisait pas prendre. Un de ces jours, ils allaient finir par se venger, et ça, de manière fort peu loyale.

« On leur en parlera mardi soir… »

Il suivit Will jusqu’aux escaliers qui menaient à leur dortoir. Il secoua la tête négativement quand ce dernier lui demanda s’il était fatigué. L’entraînement, et les groupies ensuite, l’avait relativement épuisé, et si ça n’avait pas été pour attendre son meilleur ami parce qu’il s’inquiétait, il serait sûrement déjà allé se coucher.

« Si, allons dormir… Demain est un autre jour. »

[HJ : je pense qu'on peut clore là-dessus]
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Près de la cheminée [William]   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Près de la cheminée [William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Tours :: Tour des Gryffondors-