Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Le premier mercredi [Will]

MessageAuteur
MessageSujet: Le premier mercredi [Will]   Mar 27 Oct - 12:02

Le mercredi, les cinquièmes années de Serdaigle qui n’avaient pas choisi Divination comme option avaient leur après-midi libre. Emma avait tout le temps nécessaire pour préparer le futur cours de William. En fait, elle n’avait pas prévu quelque chose en particulier, elle voulait déjà voir où est-ce que ça clochait. Elle ne pourrait pas l’aider si elle n’avait aucune idée de son problème avec les potions. Arrivée devant la salle sur demande, elle passa trois fois devant le mur en pensant à l’endroit idéal pour fabriquer des potions. Habituellement, si ça avait été une autre personne, elle n’aurait eu aucun souci à l’emmener dans un des cachots. Le professeur Slughorn, quand il avait découvert avec quelle passion elle se consacrait à sa matière, lui avait laissé la disponibilité d’une de ses salles de classe qu’il n’utilisait pas. Elle avait le droit de s’y rendre quand bon lui semblait.

La porte dans le mur apparut finalement, et la jeune fille la poussa doucement. C’était parfait, exactement ce qu’il leur fallait. La pièce ne ressemblait pas du tout aux cachots de l’école. Au moins, ça ne rappellerait pas au Gryffondor une salle de classe où il devait s’ennuyer. Déjà, c’était très lumineux, et il y avait une espèce de baie vitrée qui donnait sur le parc. On pouvait même apercevoir le terrain de Quidditch depuis le seuil de la porte, là où elle se tenait. Il y avait un tableau noir mobile, qu’elle pourrait déplacer si elle voudrait. Dans un coin de la pièce se trouvait un chaudron d’assez bonne envergure, un qu’ils ne risquaient pas de faire fondre, comme elle avait déjà vu un Poufsouffle faire en troisième année. Et contre un des murs se tenait une étagère avec nombre de fioles éparpillées dessus, vides ou pleines.

La Serdaigle voulut avancer d’un pas, mais une chose se frotta contre sa jambe et manqua de lui faire perdre l’équilibre. Elle baissa les yeux vers ladite chose et soupira. Elle se pencha et attrapa la boule de poils blanche, puis la souleva jusqu’à hauteur des yeux. Deux prunelles bleues la fixaient doucement, avec un bruit de ronronnement en arrière plan.


« Qu’est-ce que tu fiches là, toi ? »

Bien évidemment, elle n’attendait aucune réponse de Moon. Elle n’était même sûre déjà, que son chat entende quoi que ce soit, au vu de sa surdité. Elle la prit doucement dans ses bras, la mettant dans une meilleure position que les pattes suspendues dans le vide. L’animal ronronna de plus belle. Emma entra dans la salle, posa lentement son sac rempli d’ingrédients envoyés par son père, puis fit un tour sur elle-même. Elle avait encore un peu de temps avant que William n’arrive, et si Moon était là, c’est parce qu’elle savait que sa maîtresse venait ici pour se plonger dans son monde musical. C’était ça, l’information qu’elle n’avait pas donnée au Gryffondor. Elle avait découvert cette pièce parce qu’elle avait eu envie de jouer du piano. Elle l’avait trouvée deux ans auparavant, et depuis ce moment-là, elle y revenait presque une fois par mois.

Rien qu’à l’évocation de ce souvenir dans sa tête, un piano apparut dans un espace de la pièce où il n’y avait rien avant. Ce n’était pas un piano digne d’une salle de concert, comme les grands pianos à queue, non, il ressemblait beaucoup à celui qui se trouvait dans sa chambre, au Pays de Galle. La chatte sauta des bras de sa propriétaire et trottina tranquillement vers l’instrument, sautant dessus avec souplesse jusqu’à atteindre la partie la plus haute pour s’allonger dessus.
Emma sourit doucement à cette vision. Maintenant, elle n’avait plus le choix, ou alors sa petite compagne serait extrêmement déçue. Elle s’approcha à son tour et s’assit sur le tabouret. Elle souleva lentement la partie qui protégeait le clavier, puis posa délicatement ses doigts sur les touches, les effleurant. Il n’y avait que le Clair de Lune qu’elle pouvait jouer de mémoire, les yeux quasiment fermés. La mélodie se lança peu à peu dans les airs, les notes telles des bulles de savon qui flottaient autour d’elle.

Elle ferma les yeux, oubliant, le temps de son morceau, que William pouvait arriver à n’importe quel moment. Elle se sentait si bien quand elle jouait. Ses doigts glissaient le long des touches, comme animés d’une vie bien à eux. Elle ne portait pas son habituel uniforme pour une fois. Elle avait revêtu un jean tout basique et un pull gris clair, et pour éviter tout souci avec les potions, elle s’était attaché les cheveux en une queue de cheval, comme elle le faisait à chaque fois.


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 11 Déc - 13:32, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Jeu 29 Oct - 17:27

Si d'ordinaire William n'écoutait les cours que d'une oreille distraite et ennuyée, ce mercredi fut pire encore. En plus d'être ailleurs, le jeune homme semblait impatient que les cours se finissent - c'est-à-dire encore plus impatient que d'habitude - et agité. Et plus la fin de la journée était proche, plus cela semblait s'accentuer. Comme par un heureux malheur, il fallait en plus de ça que le dernier professeur qu'ils aient soit Binns, avec l'Histoire de la Magie. Certainement la chose la plus assomante que William connaisse. Au moins, il savait que si jamais il avait un jour des problèmes d'insomnies, il pourrait appeler Binns immédiatement, il ne trouverait pas meilleur somnifère. Mais en l'occurrence il n'avait aucun problème d'insomnie, bien au contraire, et surtout il avait envie de sortir vite. Ce mercredi était son premier cours de potions particulier avec Emma, il ne voulait pas être en retard.

Le professeur les laissa enfin partir, et William fut un des premiers à sortir de la classe. Dan allait encore se demander ce qu'il fabriquait à filer comme ça, mais William n'avait pas envie d'attendre qu'il en ait fini avec ses fans pour pouvoir remonter tous les deux à la salle commune. Aussi, le jeune homme s'éclipsa jusqu'à la maison des Gryffondors et fila au dortoir des garçons pour s'y changer. Il ne voulait pas garder sa robe de sorcier car c'était une tenue qui ne lui plaisait pas spécialement, elle lui rappelait trop les cours et il ne s'y sentait pas particulièrement à l'aise. Et là il voulait se sentir parfaitement bien dans ses baskets, parce qu'il allait devoir faire mieux que ce qu'il avait l'habitude de faire en classe.
Se changer lui prit quelques secondes à peine - histoire d'enfiler un jean, comme à l'accoutumée, et un pull parce qu'il commençait à faire frais dans les couloirs du château. Il n'avait pas pour habitude de se pomponner, et ne le fit pas plus cette fois-là : il ouvrit juste le tiroir de sa table de chevet, y pris un petit sachet qu'il fourra dans son sac, et repartit aussi vite qu'il était venu.

Le temps de parcourir le château jusqu'à la salle sur demande, et William se retrouva devant la porte. Là, une étrange et douce mélodie l'accueillit. Il l'écouta un instant, avant de froncer les sourcils : qui jouait ça ? Emma et lui devaient occuper la pièce pour faire leur cours de potions tranquillement... S'il y avait déjà quelqu'un, où allaient-ils pouvoir faire ça ? Et puis où était Emma, si elle s'était déjà rendue compte que la salle n'était pas libre ? A l'intérieur quand même ?
Il fallait qu'il en soit sûr, aussi Will poussa doucement la porte et passa sa tête. Si il avait pu douter au début qu'ils allaient pouvoir faire leur cours particulier ici, ses hésitations s'envolèrent : chaudron, fioles, ingrédients, tout était réuni. Et un piano aussi.

Le Gryffondor reconnut immédiatement la silhouette qui jouait, même si elle n'était pas totalement tournée vers lui. Plus de doute, ils seraient finalement tranquilles ici. Il sourit, et sans faire plus de bruit, il rentra complètement dans la pièce et referma la porte derrière lui. Il s'y adossa, et resta dans cette position sans dire un mot, écoutant simplement les notes de musique qui semblaient fuser des doigts de la Serdaigle. Ce n'est que lorsque la mélodie prit fin qu'il osa élever la voix, et encore, après un silence, comme pour ne pas briser l'atmosphère musicale.


"C'est très beau. Et tu joues très bien."
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Jeu 29 Oct - 17:54

Pendant que sa maîtresse jouait, Moon s’était allongée de tout son long sur le piano. Elle ronronnait doucement, les yeux à moitié plissés. Et si sa propriétaire n’entendit pas la porte s’ouvrir, ni le garçon rentrer dans la salle, la chatte, elle, le remarqua. Quand les vibrations de l’instrument eurent cessé, elle sauta sur le sol et trottina jusqu’à l’inconnu, puis se frotta contre ses jambes, comme un signe de bienvenue.
Emma, quant à elle, ne rouvrit les yeux qu’en entendant la voix de William. Alors elle se retourna vers lui et lui sourit doucement. Elle observa son animal de compagnie qui ronronnait contre les jambes du garçon, et qui visiblement le trouvait à son goût, pour un chat. Elle secoua doucement la tête, hésitant entre rire de ce que le félin faisait, ou se sentir gênée pour s’être fait surprendre alors qu’elle jouait. Elle opta pour une troisième option, la prise de parole.


« Je crois que tu plais à Moon. » Puis elle ajouta : « Je ne suis pas si bonne que ça, en réalité. »

Ce n’était pas de la fausse modestie. La jeune fille était sincère quand elle prétendait ne pas être une joueuse douée, car elle avait souvent du mal à synchroniser ses deux mains. Etrangement, le Clair de Lune de Debussy n’était pas un morceau réputé facile, mais c’était un des rares qu’elle arrivait à jouer sans aucune hésitation ni aucune fausse note. Son père ne cessait de lui dire qu’elle pourrait devenir une grande pianiste plus tard, mais elle avait surtout l’impression qu’il était un peu aveuglé par l’amour paternel.
Elle se leva du tabouret, et quelques secondes après, à peine, l’instrument disparut dans le néant, comme il était apparut auparavant. A sa place, une banquette se matérialisa. Elle était de couleur crème et ne rappelait aucune des maisons de Poudlard. La Serdaigle aimait cette couleur, et puis ça instaurait aussi une sorte de neutralité dans la pièce. D’un signe de la main, elle invita William à venir s’installer comme bon lui semblait, s’asseyant elle-même en tailleur. La position qu’elle préférait quand elle voulait réfléchir.


« Je ne sais pas trop comment commencer… Tu pourrais déjà me dire ce qui bloque pour toi ? »

Quand elle aperçut le canapé, et sa maîtresse assise dessus, Moon abandonna sans regret les jambes de l’inconnu et s’élança vers le nouveau meuble, sautant dessus, puis s’installa bien confortablement entre les jambes de la jeune fille.
Emma, sans quitter William des yeux, réfléchissait à la manière d’opérer. D’abord, il devait lui expliquer pourquoi les potions le gênaient, niveau scolaire. Quand elle saurait cela, elle pourrait lui montrer combien les potions servaient dans la vie de tous les jours, même quand on n’en faisait pas son métier une fois devenu plus âgé. Peut-être qu’après, ils travailleraient ensemble sur une potion simple, ou peut-être qu’elle le regarderait la préparer pour lui expliquer ensuite ce qu’il faisait de bien et de mal.

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 11 Déc - 13:35, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Jeu 29 Oct - 18:30

"Ainsi, c'est Moon ton petit nom, à toi ?" dit William en se penchant vers l'animal qui se faufilait entre ses jambes, tout en le caressant.

Il n'avait jamais eu d'animal lorsqu'il était petit, contrairement à beaucoup d'enfants, et encore aujourd'hui il n'avait ni chouette, ni chat, ni quoique ce soit d'autre. Il n'en voyait pas l'utilité - pour avoir une chouette ou un hibou, il aurait déjà fallu qu'il ait des contacts à l'extérieur à qui envoyer des lettres, or les rares personnes qui comptaient vraiment pour William étaient à présent toutes rassemblées à Poudlard, ou presque - et puis il ne s'estimait pas assez pour se croire capable d'élever un animal. Parce que mine de rien, avoir une bête rien qu'à soit, c'était une responsabilité. Abigail disait souvent à Will qu'il se prenait trop la tête pour ce genre de choses, et qu'avoir un animal lui plairait sans doute beaucoup. Mais il fallait s'en occuper et l'élever, et Will ne s'en sentait pas capable.
Cependant, il aimait bien les animaux des autres, et n'avait donc rien contre le chat qui ronronnait à ses pieds, bien au contraire. C'était amusant à voir. Il releva la tête et sourit à Emma en levant un sourcil.


"Et bien je ne sais pas ce que tu entends par "en réalité", mais ce n'était pas un compliment en l'air : je trouve que tu joues vraiment très bien ce morceau."

Si le Quidditch était une des grandes passions de William, qui se débrouillait très bien dans ce sport, il avait une autre qualité qui était celle de savoir jouer de la guitare. Il avait la sienne d'ailleurs, quelque part au fond de sa malle du dortoir. Mais il ne la sortait que rarement, et y jouait encore plus rarement : c'était un cadeau de son père, un des seuls qu'il lui ai jamais fait, un jour où il avait eu une once de sentiment paternel. Et Will savait aussi que c'était pour s'excuser de son comportement violent. Du coup, lorsque le jeune homme jouait dessus, beaucoup de sentiments forts, violents et contradictoires lui revenaient et frappaient à la fois son cerveau, son cœur et ses tripes. Sa musique n'en était que plus belle, mais son moral n'en était que plus bas. Ainsi, il préférait jouer sur les instruments des autres.
En tout cas, ça lui avait donné l'oreille musicale, du moins un peu, et il savait reconnaître un morceau bien joué. Et ça avait été le cas, quand il était rentré dans cette pièce.

Le jeune homme s'avança et s'installa à son tour sur le canapé en posant son sac par terre. Le voir lui rappela qu'il y avait mis quelque chose dedans. Il ressortit doucement le petit sachet blanc et l'ouvrit pour découvrir un tout petit pot en terre, duquel s'élevait, fragile, une toute petite fleur blanche aux reflets à la fois orangers et jaunes, presque dorés. Il tendit le tout à la jeune fille.


"Hum, ce n'est pas grand chose, mais... J'aime bien aller me balader du côté du lac, et quand tu le suis pendant un moment sur la rive gauche, il y a un petit espace protégé de la vue par des arbres... J'y vais de temps en temps, et j'y ai trouvé cette fleur... Dans le bouquin de botanique, c'était marqué qu'elle était assez rare, alors je me suis dis que ça te ferait peut-être plaisir. C'est idiot, hein ?"

Comble du comble, William avait reconnu la fleur dans le livre de cours, et ça c'était phénoménal. Mais comme il devait faire des efforts en cours si il voulait pouvoir jouer les matchs de Quidditch - dixit le directeur des Gryffondors face aux notes bancales de Will - il c'était trouvé un jour où le jeune homme avait fait un effort de concentration. Mais ce fut rapidement peine perdue, et William se retrouva à feuilleter distraitement les pages du manuel en regardant les différentes plantes. Il était tombé sur la petite fleur et c'était dit qu'il l'avait déjà vue quelque part. La description disait qu'elle était rare et ça avait éveillé sa curiosité. Il était retourné près du lac, avait comparé, et avait conclu que c'était bien la même fleur. Et il avait tout de suite pensé à Emma. Après tout, il fallait bien des plantes spéciales pour pouvoir faire des potions, non ? Il espérait que ça pourrait lui servir et lui faire plaisir.

"Ce qui bloque pour moi en potion ? Euh... Tout ?" dit-il ensuite en riant un peu.

"Non, sérieusement je ne sais pas trop. Je n'accroche pas, comme beaucoup d'autres cours. Sans vouloir t'offenser, je n'en vois pas l'intérêt pour moi : toi qui est passionnée par ça, c'est différent bien sûr. Mais moi, à quoi ça va m'avancer de connaître les ingrédients qu'il faut pour pouvoir faire une potion qui permet au chat de changer de couleur de pelage ? Enfin, tu vois le principe... Et..."

Là arrivait le moment où il commençait à étaler ses défauts. Mais tant pis, autant lui dire dès le commencement.

"J'avoue aussi que la patience me manque souvent : c'est minutieux, il faut faire attention à tout, jusqu'à l'ordre des ingrédients et les dosages, pour faire une mixture correcte et qui ne t'explose pas à la figure. Quoique tu vas peut-être trouver ça choquant, mais quand un élève fait exploser son chaudron en cours, c'est le moment que je préfère", avoua-t-il en riant.

Il espérait qu'Emma n'allait pas le prendre pour un gamin. Ou en tout cas, pas de trop...
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Jeu 29 Oct - 19:33

Quand il vint s’asseoir à son tour sur le canapé, Moon sembla hésiter, puis finalement, elle se dirigea vers les jambes de William. Pendant un instant, Emma songea qu’elle aurait pris bien volontiers la place de son animal… jusqu’à ce qu’elle réalise le genre de pensées qui lui traversait l’esprit, et se mette à rougir assez violemment, sans, bien sûr que son interlocuteur puisse avoir la moindre idée de ce qui causait l’apparition de cette couleur sur les joues de la jeune fille. La chatte blanche, quant à elle, la fixait de ses grands yeux bleus plissés, comme si elle comprenait ce que sa maîtresse pensait, et comme si elle se moquait un peu d’elle. Pour un peu, la Serdaigle lui aurait tiré la langue, mais elle se retint. Elle n’avait pas très envie que William s’interroge plus que ça sur son comportement.

« Elle ne t’entend pas. Elle est sourde depuis sa naissance. »

L’été avant qu’elle rentre à Poudlard, la famille Nielsen était allée rendre visite aux parents de Jens. Et les grands-parents de la jeune fille avaient décidé de lui acheter un animal, comme ils avaient fait auparavant pour Morten – et comme ils le feraient plus tard pour Zach et Karen. Emma n’avait jamais voulu d’un hibou. Elle n’aimait pas ces grands oiseaux, ces rapaces. En fait, elle n’aimait pas vraiment les oiseaux tout court, ils l’effrayaient autant qu’elle les enviait de pouvoir voler quand bon leur semblait. Dans la boutique sorcière de Copenhague, le propriétaire avait sur l’épaule un minuscule chaton blanc aux grands yeux bleus, qui n’était soi-disant pas à vendre parce qu’il avait ‘un défaut’. Quand la petite fille de 11 ans avait demandé lequel, il lui avait répondu que le petit chat était sourd. Cela n’avait fait que renforcer l’attrait qu’elle avait ressenti pour l’animal, et finalement, ses grands-parents avaient pu convaincre le vendeur de leur céder le bébé. Emma l’avait appelé Moon, car déjà, c’était une femelle, mais son pelage était aussi pur et blanc que la lune.

Elle ne rétorqua rien comme William continua à affirmer qu’elle jouait bien. Cela n’était pas la peine de se disputer avec lui à ce sujet, surtout quand elle le vit sortir de son sac un sachet qui contenait une fleur en pot. Et pas n’importe quelle fleur, non, il lui avait ramené une Auaritia Clara [1], une des plantes qui valaient le plus cher sur le marché des ingrédients. Rien qu’un seul de ses pétales valait bien 20 Gallions, quand il était en bon état. Cette fleur n’avait pas une seule partie de son être qui ne puisse être utilisée pour une potion. Ses racines servaient, par exemple, à l’élaboration de la forme la plus puissante de philtre d’amour qui puisse exister, ce qui expliquait pourquoi ces derniers étaient vendus à prix d’or sur le marché. Si le Gryffondor l’avait vu dans son livre de botanique, Emma était certaine qu’il ne s’était pas renseigné plus que ça. Avec la somme qu’il pouvait en récolter, s’il décidait de la vendre, il aurait sûrement eu de quoi se payer son propre balai, peut-être même deux.


« Je ne peux pas accepter, William. C’est une plante hors de prix, tu ne peux pas me l’offrir comme ça, même si ça me fait plaisir que tu aies envie de me la donner. »

Elle voulut lui rendre le pot, mais il refusa, catégoriquement, de le reprendre. Alors elle la posa sur ses genoux, et écouta ce qu’il répondait concernant les potions. Elle sourit, amusée, quand il commença par dire que tout clochait. La jeune fille était certaine que ce n’était pas aussi extrême qu’il le prétendait, mais elle ne l’interrompit pas pour lui faire part de ses pensées. Quand il eut fini de lui expliquer plus en détails, elle acquiesça doucement puis se mit à réfléchir à ce qu’elle pouvait lui répondre.

« D’accord. C’est vrai qu’un chaudron qui explose, c’est assez drôle et ça anime le cours… Mais si tu peux éviter ici, j’aimerais bien ne pas devoir aller à l’infirmerie plus que nécessaire. »

Elle faisait là allusion à ses crises, mais n’avait pas vraiment l’intention de rentrer dans le vif du sujet sur l’heure, aussi, elle continua.

« Je ne dis pas que grâce à moi tu vas aimer le cours de potions. Si cela arrive, tant mieux, et sinon, tant pis. Je vais faire en sorte que tu t’améliores, et on verra bien pour la suite. » Son ton était sérieux mais ses yeux brillaient de malice.

« Savoir quels ingrédients sont utilisés dans telle ou telle potion, pour reprendre ce que tu viens de me dire, ça peut t’aider un peu pour la botanique par exemple. Je sais que pour le moment, tu ne vois pas le rapport avec la vie après l’école, mais je vais t’expliquer. Les racines de l’Auaritia Clara sont utilisées dans un philtre d’amour. Le plus puissant et efficace de toute la planète, très certainement. Donc tu peux déjà en conclure que ce n’est pas un poison, en quelques sortes. Cette fleur est une plante dite bénigne, parce qu’elle ne sert pas à faire des potions maléfiques. »

Elle s’arrêta pour reprendre son souffle, puis reprit :

« Tu vois où je veux en venir ? Connaître les ingrédients d’une potion te permet de connaître les propriétés d’une plante. Et si, une fois sorti de Poudlard, tu retombais sur cette fleur, » fit-elle en montrant le pot du doigt. « Tu saurais qu’elle vaut une fortune et si tu essayais de la vendre, tu ne te ferais pas arnaquer.
Pour ce qui est de la minutie… Quand tu vises un adversaire au Quidditch, tu dois être précis, pas vrai ? Si tu essayais de voir la potion comme un adversaire à terrasser, au lieu d’une corvée. En plus, la magie ne résout pas tous les problèmes quotidiens. La cuisine, que tu devras très certainement pratiquer après ta septième année… C’est comme les potions, il faut être minutieux si tu ne veux pas laisser ton plat brûler. »


Emma baissa la tête vers la fleur et sourit.

« Les potions demandent de la responsabilité en fait. Si tu ne fais pas attention à ce que tu prépares, tu peux te blesser en faisant fondre ou exploser ton chaudron, mais tu peux aussi blesser quelqu’un dans ce cas, et même tuer avec une potion ratée. »

([1] Cupidité Claire, en latin.)
_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 11 Déc - 13:40, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Dim 1 Nov - 22:07

William observa l'animal qui vint s'étendre tranquillement sur ses jambes, sans plus de façons. Elle avait un handicap assez lourd mais ça ne semblait pas la gêner plus que ça, et elle avait l'air de le vivre assez bien ; en tout cas, à la voir prendre ses aises et s'étaler sans plus de cérémonie, c'était difficile de croire que Moon était malheureuse. Emma s'en occupait certainement à merveille. En parlant de la jeune fille, il sembla à William qu'elle était soudainement prise d'une étrange rougeur... Peut-être avait-elle très chaud, tout d'un coup ? Avait-il dit quelque chose qu'il l'avait mise mal à l'aise ?

Laissant le chat se lover tranquillement sur ses genoux et gardant ses interrogations pour lui, Will refusa tout net de reprendre la fleur qu'il venait d'offrir.


"Non non, garde-la. Quelque soit son prix, je pense sincèrement qu'elle ne pouvait pas mieux tomber qu'entre tes mains. L'argent, tu sais, je m'en passe depuis un certain nombre d'années..." avoua-t-il. Il ressentait aujourd'hui moins de gêne à parler à Emma de cette différence chez lui, que certains raillaient, plutôt que la toute première fois sur le terrain de Quidditch. Peut-être était-ce parce que justement, il lui en avait déjà parlé ? Ou juste parce qu'il se sentait une tout petit peu plus en confiance, maintenant qu'il avait pu constater par lui-même qu'elle avait bien voulu le revoir, tout en sachant qu'il était fauché ? Ne pas avoir d'argent le laissait d'habitude totalement indifférent, avec la plupart des gens. Mais il savait aussi que ça ne faisait pas de lui le meilleur parti qui soit, et que certains y accordaient de l'importance...

"Mais je pense que ça m'a permis d'avoir quelques autres valeurs, autres que la consommation et l'enrichissement matériel à tout va. Garde cette fleur, si elle te plaît et si ça te fait plaisir. Rend-la moi seulement si tu ne l'aimes pas."

Certes, William n'avait pas conscience du tout que cette petite plante aurait pu lui payer le balai de ses rêves ; mais même en ayant eu cette information, il était presque certain que ça n'aurait rien changé. Il aurait tout de même tenu à ce qu'Emma garde la fleur. Il ne savait pas trop pourquoi il y tenait tant, d'ailleurs.

Par la suite, Will écouta très attentivement la jeune Serdaigle répondre à ses soucis de potions. Il était clair qu'elle était vraiment passionnée par le sujet : ses yeux s'étaient mis à briller un peu plus fort, et elle parlait presque sans interruption. Et qui plus est, elle parvenait à transmettre sa passion en intéressant William par un autre biais : utiliser le Quidditch comme comparaison était une idée de génie, qui fonctionna immédiatement. Le regard du jeune homme aussi s'illumina tout d'un coup et il hocha la tête pour manifester sa compréhension. Il fronça légèrement les sourcils lorsqu'elle évoqua le fait qu'une potion ratée ou négligée pouvait même tuer. Il ne voulait certainement pas que ça arrive ici, aussi se promit-il intérieurement d'être plus que prudent.


"Je te promet que mon but n'est certainement pas que tu sois blessée par ma faute, ni encore moins que tu sois tuée. Je ferai très attention. Mais je commence à voir un peu au-delà du cours de potions proprement dit, oui - quoique je n'ai jamais été doué en cuisine, et que je ne crois pas jamais l'être."

William eut un sourire, à la fois immense et doux, à cette évocation de la cuisine. Souvent quand il était plus jeune et que leur mère travaillait tard, Will se mettait aux fourneaux pour Abigail, afin qu'elle n'ait pas faim. Et c'était immanquablement une vraie catastrophe, mais Abi mangeait toujours ce qu'il avait préparé, tout en se moquant gentiment de lui. Elle disait qu'il était un cas désespéré en la matière, et qu'elle serait probablement obligé de lui faire à manger toute sa vie. Quand elle avait été un peu plus grande et apte à faire elle-même à manger - même si ça restait très jeune pour s'occuper d'un repas - elle avait pris les choses en main et se débrouillait très bien. Ces pensées rappelèrent à Will combien Abigail lui manquait justement. Il se promit de chercher après elle dès le lendemain.

"Bon, je ne sais pas si tu voulais commencer par là, mais... On est en train de voir une potion en cours en ce moment... Le Felix... Felicis ? Quelque chose comme ça. Et euh... Comment dire... C'est un casse-tête ?"
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Lun 2 Nov - 12:19

« Alors tu es condamné à devoir te trouver une gentille fille qui cuisinera pour toi plus tard… Si j’ai un conseil à te donner, choisis plutôt une Poufsouffle ; ces filles-là passent leur temps à parler de la manière dont elles s’occuperont de leur mari quand elles en auront un, en cours. » ajouta Emma avec un ton gentiment moqueur. Bien sûr, elle ignorait que William était une catastrophe aux fourneaux, mais elle ne pouvait pas se vanter elle-même d’être une excellente cuisinière. Si elle n’avait pas une recette sous les yeux, elle était tout bonnement incapable de se débrouiller. L’un des grand fou rire que sa famille avait eu remontait à la fois où elle avait presque fait cuire du riz sans eau. Ses frères et son père se plaisaient régulièrement à la taquiner à ce sujet, ce à quoi elle répondait par un regard assassin.

Quant aux Poufsouffles, elle n’exagérait rien. Les Serdaigles avaient cours d’Histoire de la Magie avec eux, et bien qu’elle essayait le plus souvent de suivre les paroles ennuyeuses du professeur Binns, la jeune fille ne pouvait s’empêcher d’entendre les babillages des autres filles. Et le sujet qui revenait régulièrement dans les conversations était bel et bien le mariage. Elle avait du mal à comprendre qu’à à peine quinze ans, certaines de ses camarades y songent déjà. Pour qu’elle-même vienne à y penser, il faudrait déjà qu’elle ait un garçon dans sa ligne de mire. Toujours est-il que les jeunes femmes répétaient inlassablement que le meilleur moyen de séduire un homme, c’était par l’estomac.


*Je ne suis pas prête de me marier alors*, songea la Serdaigle avec un sourire ironique.

Puis le Gryffondor lui parla d’une potion que sa classe étudiait en ce moment en cours. Felix Felicis, la potion de chance. Emma ne l’avait encore jamais préparée, mais elle s’était déjà renseignée à ce sujet, et elle savait que ce n’était pas pour rien qu’elle pouvait tomber comme sujet aux ASPICs. C’était une potion extrêmement difficile à préparer, surtout que si elle était ratée, ses effets devenaient tout le contraire de ce qu’on en attendait. Cela se révélait souvent être désastreux. Pourtant, elle n’était pas si longue que ça à faire. C’était juste la complexité de la préparation qui la rendait laborieuse.
Elle se leva doucement et se dirigea vers son sac, et le ramena ensuite près du canapé. Elle s’assit normalement cette fois, et de son sac elle sortit son Manuel avancé de préparation des potions, un livre qui n’aurait pas dû être en sa possession puisqu’elle n’était qu’en cinquième année. Mais comme elle l’avait déjà dit à William, elle passait son temps à se plonger dans les livres parlant des potions, et ce n’était pas vraiment étonnant de la voir avec ce livre entre les mains.

Les deux étudiants se retrouvèrent presque côte à côte pendant qu’Emma cherchait dans l’index les pages qui concernait la potion dont il était question. Quand elle eut trouvé, elle feuilleta le livre jusqu’à ce qu’enfin apparaisse le titre ‘Felix Felicis’. Elle osa le livre sur ses genoux, de manière à ce que William puisse lire également, sans que Moon ne soit obligée de bouger. Elle n’avait pas très envie d’entendre son animal feuler aujourd’hui. Tandis qu’elle lisait rapidement les instructions, elle fronça les sourcils quelques secondes, relut le passage qui semblait l’avoir énervée un peu, puis soupira. Elle sortit aussitôt une plume de son sac, et montra un point de la préparation au jeune homme.


« Il y a une erreur ici. Pas quelque chose de très grave, rien qui n’empêche que la potion soit utilisable… Mais, » Elle entoura lentement le mot qui la gênait, traça un trait jusqu’à la marge et ajouta une annotation différente des instructions, « il vaut mieux enlever une minute de repos ici et ajouter directement les ingrédients, quitte à laisser la potion reposer après… »

La jeune fille posa ensuite sa plume sur son oreille et sourit doucement à William. Elle espérait qu’elle ne paraissait pas trop arrogante en lui dévoilant ce genre d’informations, mais si cela pouvait servir au Gryffondor, elle ne devait pas s’en priver. Elle lui laissa le temps de lire les instructions ainsi que les informations sur la potion, puis demanda ensuite :

« Est-ce que l’énoncé est assez clair, ou tu veux que je t’explique autre chose ? Sinon, je pense qu’on peut s’y mettre… »

[HJ : pour quelqu'un qui n'était pas du tout inspiré au début, je pense que je m'en sors bien xD]
_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 11 Déc - 13:46, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Jeu 5 Nov - 0:51

William eut un petit rire passablement gêné. Ce n'était peut-être pas la peine qu'Emma sache tout de suite qu'il s'était déjà assez rapproché de quelques jeunes filles Poufsouffles par le passé, et donc avait eu l'occasion de goûter à leur cuisine, effectivement très bonne... Si Will n'avait pas vraiment confiance en lui, surtout à côté de Dan qui faisait office grâce à son assurance à toute épreuve de véritable bourreau des cœurs, ce n'était pas pour autant qu'il n'avait jamais eu de petite-amie, bien au contraire. Le fait d'avoir un meilleur ami qui développait un véritable fan-club avait peut-être aidé un peu Will : certaines groupies fondaient aussi pour William, bien qu'il s'en aperçoive relativement peu souvent ou bien qu'il s'en désintéresse la plupart du temps.

"J'y réfléchirai..." se contenta-t-il de répondre doucement.

Will observa Emma aller chercher son sac et revenir s'asseoir un peu plus près de lui, afin qu'il puisse lire avec elle les instructions de la potion qu'il devait préparer. Le jeune homme ne se rendit même pas compte que c'était un livre d'un niveau bien plus avancé que ce qu'Emma devait avoir, ou même que ce que lui aurait pu avoir - pour peu que Will ait jamais un livre sur les potions. Les livres de cours n'étaient franchement pas sa passion donc il était loin de les connaître par cœur. En revanche il fut très étonné de la voir corriger les instructions mêmes du bouquin. Dans son "éducation", on lui avait en quelque sorte appris, ou en tout cas fourré dans le crâne que ce que disaient les livres de cours était pratiquement parole d'évangile, dans le sens où c'était sensé être exact à chaque fois. Que Emma corrige elle-même impressionna donc le Gryffondor.

"Hum eh bien non, à priori j'ai compris les instructions, reste à les mettre en pratique en fait. C'est là que ça se corse."

Attrapant délicatement Moon afin de le faire bouger le moins possible, qu'il puisse rester en position couchée même dans les bras de Will et non plus sur ses jambes, les deux jeunes gens s'avancèrent vers l'endroit de la pièce où se trouvait le chaudron et le reste du matériel. Moon, pas très content de sentir tout remuer autour de lui, fila des bras de William pour retourner vers le canapé. Le Gryffondor avait donc les mains libres pour commencer la potion.

"Bon, je me lance. Dis-moi si je fais quelque chose de travers surtout."

Il n'avait pas envie de faire exploser le chaudron, pour une fois. Suivant les instructions du livre aussi précisément qu'il le pouvait - c'est-à-dire pas non plus très minutieusement - Will commença a ajouter les ingrédients un à un.
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Jeu 5 Nov - 13:12

Emma suivit William jusqu’au chaudron sans un mot. Elle n’hésiterait pas à l’arrêter si elle voyait que quelque chose n’allait as, connaissant un minimum les risques qu’ils encourraient tous les deux si le chaudron venait à exploser alors qu’ils étaient juste à côté. Elle avait rangé ses affaires et posé le manuel d’instruction juste à côté du chaudron, sur la table. Elle surveillait attentivement les faits et gestes du Gryffondor. Pas qu’elle n’avait pas confiance en lui, au contraire, et c’était assez étrange puisqu’elle le connaissait à peine. Elle avait la certitude, au fond d’elle, qu’elle pouvait pleinement lui faire confiance. Et jusqu’ici, elle avait raison. Il ne se débrouillait pas si mal qu’il le disait. En fait, selon la jeune fille, il se débrouillait même très bien. Tout ce qu’elle avait à faire finalement, c’était de lui donner la motivation pour y arriver.

Elle souriait doucement en l’observant travailler, quand elle s’aperçut qu’il allait inverser deux ingrédients. Avant qu’il n’ait eu le temps de lâcher les écailles de lézard, elle attrapa sa main et secoua la tête négativement. De sa main restée libre, elle lui montra d’abord la ligne dans le manuel, puis l’ingrédient qu’il devait ajouter avant : le trèfle à quatre feuilles. Elle le laissa reposer ce qu’il tenait et se replaça correctement de l’autre côté du chaudron. La potion fut rapidement finie, à sa grande surprise, et ce n’était pas encore l’heure du dîner dans la Grande Salle. Elle avait quelques minutes pour lui expliquer ce qu’elle pensait de son travail, et ensuite il serait libre de partir vaquer à ses autres occupations.


« Eh bien tu vois, tu n’es pas si mauvais que tu le prétends… » dit-elle d’une voix amusée. « En imaginant que tu n’ais pas failli te tromper, pour un jour d’examen, je pense que tu aurais une bonne note. Peut-être pas optimal, mais sûrement Effort exceptionnel… » Elle détacha doucement ses cheveux et passa une main dedans pour les ramener en arrière. « Qu’est-ce que tu en penses au final ? »

Elle s’éloigna tranquillement de la table pour se diriger vers l’étagère, de laquelle elle sortit une fiole vide, d’assez petite taille. Elle revint ensuite vers lui, remplit la fiole et la lui tendit. Il l’avait bien méritée, après les efforts qu’il venait d’accomplir. La potion avait une belle couleur dorée. Elle n’était peut-être pas aussi fluide qu’il l’aurait fallu, mais tant que la couleur était bonne, Emma le savait, c’est que les effets principaux fonctionnaient. Pas de souci à avoir s’il en ingérait, donc.

[HJ : je fais avancer un peu, j’espère que ça te dérange pas. C'est court, j'suis désolée ><]
_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 11 Déc - 13:49, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Lun 9 Nov - 21:42

Les matchs de Quidditch consistaient en une perpétuelle série de coups, carambolages, chocs, heurts, bref que des contacts physiques pas vraiment tendres. William en avait pris l'habitude, son corps aussi. Mais le simple effleurement de la main d'Emma sur la sienne lui provoqua une telle décharge électrique qu'il faillit presque la retirer vivement. Il se contrôla à temps mais ne put s'empêcher de regarder la jeune fille pendant quelques secondes avec des yeux éberlués pour voir si elle avait ressenti la même chose. Mais Emma continuait tranquillement ses explications sans même le regarder ; manifestement, il avait été le seul à être touché par la foudre.

Ses pensées prises par ce contact inattendu, William n'avait pas bien suivi ce que la Serdaigle lui avait dit au juste et du faire un effort de concentration pour comprendre qu'il avait failli sauter une étape. Lui qui avait promis de tout faire pour ne pas les mettre en danger ou faire exploser quoique ce soit, c'était raté : sans Emma et sa vigilance, Will aurait peut-être pu faire exploser ce chaudron. Il pesta intérieurement contre lui-même. Elle allait croire qu'il ne tenait pas ses promesses - et qu'accessoirement il était nul, ce qui n'était pas tout à fait faux concernant les potions.

Quand William mit la dernière touche à sa mixture, c'est donc la tête légèrement baissée qu'il fit un pas en arrière pour signifier qu'il avait fini. Mais contrairement à ce qu'il s'attendait, Emma l'encouragea avec des paroles réconfortantes. Il lui jeta un coup d'oeil rapide pour voir si elle se forçait et mentait ou bien si elle pensait vraiment ce qu'elle disait. Mais difficile de percer ses prunelles qui avaient le don de le troubler et de deviner ses pensées. Il se contenta donc de répondre à sa question.


"J'en pense que sans toi je n'y serais probablement pas arrivé. Ou en tout cas que j'aurais fait une bêtise. Mais merci beaucoup, ça me fait plaisir d'avoir réussi une potion pour une fois. C'est inhabituel, mais ça me fait plaisir."

William prit la petite fiole dans ses mains et en contempla pensivement la couleur. Il prenait conscience qu'il venait de réaliser par lui-même une petite mixture qui avait des pouvoirs magiques et qui, apparemment, fonctionnait. Il avait entre les mains une potion de chance. Il l'avait faite seul, ou presque. C'était une sensation assez agréable, en fait.

"Je me demande bien comment je vais pouvoir l'utiliser..." murmura-t-il plus pour lui même qu'autre chose.

Puis il releva la tête et posa son regard tantôt sur Emma, tantôt sur la salle sur demande et le chaudron qui bavait encore de temps à autre. Il se rendait compte que le cours devait être terminé pour aujourd'hui, puisqu'il venait de terminer ce pour quoi il était venu là. Sauf qu'il n'avait pas bien envie de partir d'ici et de retrouver une Grande Salle tonitruante et pleine de monde, où il serait obligé d'aller à sa table et Emma à la sienne...


"Fichue compétition inter-maisons..." pensa William tout haut avant de se rendre compte que cette dernière phrase aurait du rester dans sa tête. "Euuh... Je veux dire... Je ne vais pas te déranger plus longtemps, tu t'es déjà bien occupée de moi aujourd'hui. Merci beaucoup en tout cas. Sincèrement. C'est la première fois que je réussis à peu près bien ce genre de chose", fit Will en regardant la fiole qu'il tenait toujours.
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   Mar 10 Nov - 0:11

Emma rougit légèrement quand Will la remercia et lui affirma que sans son aide, il n’aurait pas réussi. Elle était certaine du contraire, mais cette remarque lui allait droit au cœur. Elle ne comprenait pas pourquoi, ni la cause de sa gêne. Et puis, si elle lui avait proposé ce soutien, ce n’était pas pour qu’il échoue. La meilleure façon qu’il trouverait pour la remercier, ce serait de réussir à reproduire le même résultat en classe. Et elle n’avait aucun doute à ce sujet, il y arriverait. Malgré tout ce qu’il croyait, il le pouvait. Elle ne savait pas comment elle pouvait expliquer cela, elle le sentait, au plus profond d’elle-même, au fond de son cœur. Mais les compliments du Gryffondor l’avaient aussi relativement gênée, et après avoir replacé une mèche de cheveux derrière son oreille, tic habituel de sa nervosité, elle se mordit la lèvre pour ne pas laisser voir son angoisse. Elle haussa un sourcil quand elle entendit le jeune homme murmurer en regardant la fiole.

« Du moment que tu n’utilises pas pour gagner un match ou pour un examen… C’est interdit. Et puni. » Elle se rapprocha du chaudron et fit disparaître son contenu d’un coup de baguette. « Enfin, je suis désolée. Je n’ai pas à me mêler de tes affaires. » Elle ajouta pensivement, les yeux rivés sur le chaudron : « Je me souviens que Morten a étudié cette potion en cours pendant deux mois, je crois. Donc on pourra continuer là-dessus pendant quelques temps, si tu veux vraiment pouvoir faire la potion sans te tromper et avoir ton O. Et revoir les bases à côté, si tu en as envie. »

Son regard se tourna lentement vers la porte de la salle sur demande. Ils allaient devoir se séparer. Ils pouvaient faire le chemin jusqu’à la Grande Salle ensemble, mais une fois qu’ils en auraient passée les portes, ils devraient partir chacun de leur côté, à des tables différentes. Ce fut la nouvelle remarque de William qui la fit poser de nouveau les yeux sur lui. Elle n’avait pas eu le temps de comprendre ce qu’il avait dit, et comme il enchaîna, apparemment, sur un autre sujet très vite, elle ne chercha pas à comprendre plus que ça. Il la remerciait encore. Ce qui laissa place à une nouvelle vague de gêne qu’elle ne pouvait s’expliquer. Elle haussa les épaules pour faire comme si de rien n’était, mais elle savait que son regard la trahirait. C’était pour ça qu’elle évitait de le regarder dans les yeux d’ailleurs.

Emma alla récupérer son sac près du canapé, et poussa doucement Moon du meuble pour qu’elle se lève. L’animal leva ses deux grands yeux bleus vers sa maîtresse et miaula doucement, puis s’éloigna des deux jeunes élèves et sortit de la salle. La Serdaigle reprit délicatement la petite fleur en pot et la glissa dans son sac avec précaution. Puis elle se tourna vers Will.


« Nous pouvons faire le chemin ensemble. Je crois que la salle se rangera toute seule… »
_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le premier mercredi [Will]   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Le premier mercredi [Will]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Septième Etage :: Salle sur Demande-