Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 

 Après l'entraînement...

MessageAuteur
MessageSujet: Après l'entraînement...   Sam 24 Oct - 18:13

Il était presque dix-neuf heures, et Emma sortit précipitamment de la bibliothèque. Elle n’avait pas vu l’heure, et maintenant, elle allait sûrement le rater. Elle avait demandé à une camarade de sa classe d’étude des Moldus, une fille de Gryffondor, quel était le jour, et l’heure, pendant laquelle l’équipe des rouges s’entraînait pour les matchs de Quidditch. L’autre fille lui avait répondu que c’était ce soir même, jusqu’à environ sept heures. Pour passer le temps jusqu’à ce moment-là, la jeune fille s’était rendue dans son endroit préféré du château, à la recherche d’un livre sur les potions qu’elle n’aurait pas encore lu. Elle descendit en trombe les quatre étages qui la séparaient du hall, poussa les lourdes portes de bois et se précipita dans le parc. En plus, elle avait un trajet assez long jusqu’au terrain où les équipes s’entraînaient. Pas le temps de se promener, elle continua sur sa lancée et courut à en perdre l’usage de ses jambes et de ses poumons.

Enfin, elle arriva devant les vestiaires des Gryffondors. Et heureusement pour elle, des voix résonnaient encore à l’intérieur. Elle calma son pas à quelques mètres et marcha un peu plus tranquillement, le temps de reprendre son souffle. Et puis, maintenant qu’elle était là, elle hésitait. Est-ce que c’était une si bonne idée que ça finalement ? Morten allait lui en vouloir de se rapprocher de William. Oh, et puis pour une fois, au diable Morten. Les Gryffondors ne pouvaient pas être aussi inintéressants que son frère l’affirmait. Ce qui l’inquiétait un peu plus, c’était surtout la réaction du batteur. Après tout, cela faisait presqu’une semaine qu’il lui était venu en aide, et elle l’avait évité pendant tout ce temps.
Pendant qu’elle réfléchissait, la porte s’ouvrit sur un jeune homme. Ce n’était pas William. La Serdaigle le regarda quelques secondes sans rien dire, puis reprit ses esprits et demanda assez timidement :


« Bonsoir… Est-ce que William est encore là ? »

Emma ignorait totalement ce qu’elle ferait s’il était déjà parti. Elle n’avait aucune idée du lieu où elle pourrait le trouver, et elle n’avait pas non plus très envie de courir après le Gryffondor dans tout le château. Surtout après avoir dû courir aussi vite jusqu’ici. Elle n’avait pas pensé à prendre son manteau, et l’été était déjà assez loin, surtout en Ecosse. Si en plus elle tombait malade, Morten lui ferait subir un interrogatoire. Et ça, ça craignait vraiment.


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 27 Nov - 14:02, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Sam 24 Oct - 18:29

Dan était toujours le plus rapide des garçons de l’équipe à se changer. Il en était très fier d’abord, et cela lui permettait de taquiner ses camarades. Il avait même envie de faire une blague, là, maintenant tout de suite. Pendant que son meilleur ami était encore sous la douche, il fit un rapide tour dans le vestiaire et récupéra son T-shirt et sa cape, les rétrécit et les cacha dans la poche de son pantalon. Il se doutait bien que William chercherait à se venger, mais c’était tellement drôle. Rien qu’à songer la tête qu’il allait faire, son sourire s’agrandit.
Par contre, il valait mieux qu’il file avant que son ami ne comprenne qui était le petit malin qui faisait disparaître ses affaires. Il se dirigea tranquillement vers la sortie, les mains dans les poches, et ouvrit la porte d’un air nonchalant. Devant lui se tenait une jeune femme, plutôt jolie d’après ce qu’il distinguait dans le crépuscule naissant. Elle lui demanda d’une voix assez douce si William était encore là. Quel veinard celui-là, à attirer toutes les filles potables de l’école !

« Oui, attends deux minutes, je vais l’appeler. »

Le Gryffondor se retourna et cria à l’attention des douches :

« Will, magne tes fesses ! T’as de la visite ! »

Une fois sa bonne action accomplie, il sortit du vestiaire et entraîna la porte derrière lui, sans la fermer pour autant. Il demanda à la jeune fille, qu’il savait être de Serdaigle maintenant qu’il avait aperçu son blason sur son chemisier, d’indiquer à son ami qu’il l’attendrait probablement dans le hall du château. Elle acquiesça et le remercia. L’esprit tranquille, il se détourna d’elle et commença à avancer jusqu’à l’autre bâtiment. Il demanderait un résumé à Will plus tard. Il tenait absolument à en savoir plus sur la Serdaigle.
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 30
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Sam 24 Oct - 19:24

William n'appréciait presque rien autant que ces moments-là. Cette ambiance et atmosphère qui régnait au sorti d'un bon entraînement de Quidditch. Ses muscles endoloris, fatigués de l'effort qu'ils avaient du fournir. Le sport permettait à Will de se soulager de la tension et du stress que générait une journée de cours qui ne l'intéressait guère. En plus, l'équipe des Gryffondors était constituée de personnes plus qu'aimables et sympathiques, et tous s'entendaient parfaitement bien.

William ne fut pas étonné d'entendre la voix de Dan hors des douches : son meilleur ami était une vraie flèche lorsqu'il s'agissait de se rhabiller, alors qu'au contraire Will prenait son temps, préférant rester un peu plus longtemps avec les autres membres de l'équipe, et prolonger un peu l'ambiance "Quidditch". En revanche ce qui le surprit, ce fut ce que lui annonça Dan. Comment ça, quelqu'un l'attendait ? Qui donc ? Il n'avait donné rendez-vous à personne pourtant. Il avait justement fini sa douche, et donc attrapa sa serviette et se sécha rapidement.


"J'arrive !" cria-t-il à l'attention de Dan.

Seulement lorsque Will arriva dans les vestiaires, son ami s'était déjà envolé ; et il comprit assez rapidement pourquoi lorsqu'il essaya de chercher ses affaires : il lui en manquait, et ce n'était même pas la peine de se demander où elles étaient passées. Il bougonna, tout en ne pouvant pas s'empêcher de sourire légèrement ; Dan lui payerait cette farce très chère. Heureusement pour William, il lui avait au moins laissé ses sous-vêtements et son pantalon. C'est ce qu'il aimait chez son ami : il faisait des farces, mais jamais méchantes ni mesquines. Mais n'empêche qu'il allait lui payer ça !

Enfin, il devait d'abord aller voir qui est-ce qui l'attendait. Il s'habilla prestement avec ce qu'il lui restait et sans trop réfléchir, il ouvrit la porte... Pour se retrouver nez à nez avec la dernière personne qu'il se serait attendu à voir ici.


"Emma ? Qu'est-ce que tu fais là ?"

Cela faisait près d'une semaine qu'il n'avait pas revu la jeune fille. Et ainsi qu'une semaine qu'il l'avait rencontré. Depuis l'épisode de la bibliothèque où elle s'était enfuie, suite à l'altercation avec son frère, il ne l'avait plus revue. Ce n'était pas faute de l'avoir cherché du regard dans la Grande Salle. Il avait fini par se dire qu'elle devait lui en vouloir de s'être conduit bêtement avec Morten - c'est vrai qu'il n'avait pas été très malin, il s'en était rendu compte après, en y réfléchissant. Mais elle ne lui avait jamais donné l'occasion de s'en excuser. Ce qu'elle pouvait donc bien faire là était un mystère pour William. Avait-elle un souci avec son frère ? Dans ce cas, ce ne serait sûrement pas vers lui qu'elle se serait tournée. Elle aurait été en parler à ses amis. Voulait-elle enfin lui sortir ses quatre vérités sur son comportement avec Morten ?
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Sam 24 Oct - 22:13

Emma observa le garçon, celui qui avait appelé William, s’éloigner. Il souriait bizarrement, et pendant un instant, elle s’interrogea sur la cause de ce sourire. Remarque, les Gryffondors souriaient souvent. Tout comme les Poufsouffles. En fait, c’était facile de distinguer les Serdaigles et les Serpentards du lot : les premiers avaient la tête constamment plongée dans les bouquins, et les autres avaient toujours l’air d’avoir leur balai coincé dans une certaine partie de leur anatomie. Certains n’en étaient pas moins charmants, mais d’autres étaient relativement casse-pieds.
Soudain, elle entendit une voix familière prononcer son prénom. Elle se retourna, et ses yeux s’ouvrirent en grand lorsqu’elle réalisa dans quelle tenue était son interlocuteur. William était à moitié nu ! Non mais c’était quoi ce délire encore ? Remarque, on pouvait dire que le Quidditch portait ses fruits. Ça confirmait certains ragots qu’elle avait entendus être prononcés par des filles, les joueurs étaient vraiment bien roulés. Réalisant quel genre de pensées venait de lui traverser l’esprit, la jeune fille sentit ses joues se colorer d’une belle nuance écarlate. Elle aurait voulu lui tourner le dos complètement, mais se contenta simplement de tourner la tête sur le côté, les yeux rivés sur le sol.


« Hum… » Elle se racla la gorge, devenue sèche. « Salut… »

William l’interrogea sur sa présence, visiblement surpris de la trouver là. Et sur le coup, elle ne se souvenait plus vraiment de la raison pour laquelle elle était venue. Elle cligna des yeux, légèrement déstabilisée, et ramena une mèche de cheveux derrière son oreille. Ah oui, elle se rappelait. Maintenant, le problème, ça allait être de formuler tout ça à voix haute. Elle s’était répétée tout son texte mentalement plusieurs fois à la bibliothèque, mais même dans sa tête, elle avait trouvé que ça sonnait faux et bizarre.

« Je voulais m’excuser pour l’autre fois. Je t’ai caché que j’étais la sœur de Morten, même quand j’ai compris qui tu étais. J’avais pas très envie que tu partes si je te disais qui j’étais. Je n’ai pas vraiment l’habitude de parler avec quelqu’un d’autre qu’un membre de ma famille et je… Ca m’a fait plaisir… »

Sa nervosité n’avait jamais été aussi grande. Et quand Emma était nerveuse, elle se mettait à parler très vite, et à dire tout ce qui lui passait par la tête. Etrangement, cela se passait toujours très bien pendant ses examens pratiques, mais parler à quelqu’un qu’elle connaissait peu, voire pas du tout, la mettait dans tous ses états. Elle ramena à nouveau une mèche de cheveux derrière son oreille, un tic qu’elle ne pouvait s’empêcher d’avoir quand elle était anxieuse.

« Et puis, j’ai eu cette attitude bizarre. Je suis vraiment désolée que tu aies assisté à tout ça. Je te demande pardon pour le comportement de mon frère aussi. La fille blonde, tu sais, lui a dit qu’on était en train de s’embrasser apparemment, et il a pas supporté. » Elle fronça les sourcils. « Comme si j’étais le genre de fille qui se jette dans les bras de n’importe qui… Mais tu n’es pas n’importe qui, hein… Oh, c’est une vraie catastrophe ! »

La Serdaigle se frappa le front avec la paume de sa main. Etait-elle si asociale pour ne pas arriver à s’excuser comme une personne normale ? C’était sûrement parce que William était torse nu. Oui, voilà ! Ca ne pouvait être qu’à cause de ça. Cette vision l’avait complètement déstabilisée et elle avait perdu tous ses moyens. C’était pas comme si elle avait l’habitude de voir des garçons à moitié à poil tous les jours non plus, hein, faut pas exagérer !
La jeune fille releva prudemment la tête, évitant des yeux toute partie de peau visible, et ancra son regard dans celui du Gryffondor.


« Je voulais aussi te remercier. Sans toi, j’aurais probablement passé ma première semaine de cours à l’infirmerie. » Elle hésita, avant d’ajouter : « Morten m’a dit que, lors de vos cours communs en première année, tu étais nul en potions. Je pense qu’il voulait que je te trouve inintéressant, ou un autre adjectif moins élégant encore, mais en fait, ça m’a donné une toute autre idée. Tu te souviens, quand je t’ai dit pour mon espèce de don ? Est-ce que tu accepterais, comme gage de ma gratitude, que je t’aide dans cette matière ? »

Voilà, ça y était, elle avait réussi ! Elle lui avait demandé, avec difficulté, certes, mais elle l’avait fait. Sa nervosité n’en diminua pas, maintenant qu’elle attendait sa réponse.

[HJ : à considérer qu’elle ne lui laisse pas le temps d’en placer une tellement elle parle vite ]


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 27 Nov - 14:04, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Sam 24 Oct - 23:36

C'est seulement lorsque Emma darda son regard sur lui, ou plutôt sur son torse, que William se souvint qu'il n'était pas beaucoup couvert. Et tout comme la jeune fille, Will se sentit subitement gêné. Accessoirement, il aurait bien tué Dan sur le champ, s'il était devant lui. Il lui payerait doublement ça ! Et Will savait déjà où taper pour lui rendre la pareille : son ami avait un fan-club de filles, ce serait facile d'aller le ridiculiser auprès de ces demoiselles. Il ne perdait rien pour attendre !
Will se serait bien caché le torse de ses mains, mais ça ne servirait pas à grand chose, en plus de faire ridicule... Il retint simplement un soupir et essaya de fixer son attention sur ce que disait la Serdaigle... D'autant plus que ce qu'elle disait était assez surprenant.

Lui qui pensait qu'elle allait lui demander de s'excuser pour son comportement, c'était elle qui lui demandait pardon, pour toutes sortes de choses. Et en premier lieu, de ne pas l'avoir prévenu avant de l'identité de son frère, parce qu'elle ne voulait pas que Will la laisse seule... Ces paroles touchèrent le Gryffondor et lui firent complètement oublier sa gêne précédente. Il se mit même à sourire doucement.

Mais elle ne lui laissa pas le temps de répondre et continua sur sa lancée, le faisant d'autant plus sourire lorsqu'elle s'emmêla les pinceaux, l'assurant qu'il n'était pas n'importe qui. Le visage du jeune homme se renfognit un peu quand elle évoqua le fait que Morten lui ai appris qu'il était nul en potions. Non mais de quoi il se mêlait encore celui-la ? Et de quel droit il allait raconter à sa soeur ses faiblesses, qui dataient de plusieurs années, en plus ? Bon, ok, ça ne s'était pas beaucoup amélioré avec le temps... Suffisamment en tout cas pour qu'il ne redouble plus. Il admettait qu'il n'était pas très bon, mais ce n'était pas pour ça que Morten pouvait aller le dénigrer auprès d'Emma...
Seulement ça avait apparemment eu l'effet inverse à ce qu'il avait voulu, puisqu'elle finit sa tirade sur une proposition bien insolite, mais qui fit encore plus plaisir à William que tout ce qu'elle avait pu lui dire avant. Il retrouva son large sourire.

Avant qu'il ne réponde, deux Gryffondors sortirent à leur tour des vestiaires et passèrent à côté d'eux en les saluant d'un ton gentiment moqueur, rappelant à William qu'il était toujours torse-nu. Il les salua et répondit enfin à Emma.


"Tu m'attends deux petites secondes ?"

Il rentra une nouvelle fois dans les vestiaires et en ressortit quelques instants plus tard vêtu d'un tee-shirt un peu grand pour lui. Il n'y pouvait rien, le seul qui avait bien voulu lui prêter quelque chose était l'autre batteur de l'équipe de Quidditch, qui avait le gabarit d'un monstre à côté de Will, qui pourtant n'était pas frêle. Il portait également son sac à deux sur une épaule, avec ce qu'il restait de ses affaires dedans. Il souriait toujours à la jeune fille, d'autant plus qu'il se sentait moins "nu" maintenant.

"Tu sais, tu n'as pas à t'excuser. Mais j'accepte tes excuses, merci beaucoup. Et je tiens à te présenter les miennes aussi, pour avoir un peu provoqué ton frère à la bibliothèque. Ce n'était pas ce que j'ai pu faire de plus intelligent. J'espère que tu ne m'en veux pas pour ça.

Et sache que qui que soit ton frère ou n'importe qui de ton entourage, ce n'est pas pour ça que je te tournerais le dos. Je ne regrette pas d'avoir fait ta connaissance, et j'espère qu'on pourra se revoir de temps en temps, si ça te dit aussi bien sûr."


Quand il était sur sa lancée, Will était très franc et disait de but en blanc ce qu'il pensait.

"Et... Hum... Effectivement, même si je ne suis pas ravi d'admettre que ton frère ait raison, le cours de potions n'est pas ma matière de prédilection... Donc ton aide sera la bienvenue, oui. Avec plaisir même."

Il n'était pas bien sûr d'avoir accepté parce qu'il avait réellement envie d'apprendre. A vrai dire, s'il n'était pas un élève brillant en cours, c'était en grande partie parce qu'il s'y désintéressait complètement. Il ne voyait pas l'intérêt d'apprendre l'histoire de la Magie, doutait que la botanique lui serve un jour et ne savait pas quoi faire des connaissances sur les potions qu'on leur enseignait. En revanche il était excellent en Vol bien entendu, et ne se débrouillait pas mal du tout en Défense Contre les Forces du Mal. Il suffisait qu'il aime la matière pour qu'il apprenne un minimum.
Mais l'idée d'avoir des cours particuliers avec la jeune fille ne lui déplaisait pas du tout. C'était seulement parce qu'elle lui était sympathique, bien entendu ; ça n'avait aucun rapport avec le fait qu'elle soit jolie...
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 0:23

Les yeux d’Emma se mirent à briller d’une lueur intense quand William accepta sa proposition. Sa nervosité avait disparu d’un coup, et elle se sentait beaucoup plus légère, et surtout, soulagée : malgré ce qu’elle lui avait révélé des paroles de son frère. Après tout, ce n’était pas vraiment très gentil de la part de Morten, et ça n’allait pas arranger leur relation d’inimité. Elle ne s’était pas trompée sur sa première impression : ce garçon, sous ses airs un peu sauvages, était foncièrement gentil. Elle se sentait aussi mieux du fait qu’il se soit enfin couvert le haut du corps. Pas que la vision l’ait dégoûtée, au contraire. Elle s’infligea une petite gifle mentale et leva les yeux au ciel. Elle avait réussi à contrôler ses hormones jusqu’à ce jour, et elle comptait bien continuer dans ce sens.

« Du coup, on va se revoir souvent, si je t’aide… »

La jeune fille avait gardé une belle rougeur aux joues, même si sa gêne se dissipait.

« Je suis déçue… J’aurais bien voulu vous voir vous entraîner. »

Enfin, elle avait surtout eu envie de voir William voler, mais ça, elle ne lui avouerait jamais. Depuis cinq ans, elle n’assistait qu’aux matchs de Serpentard, et elle passait la durée du jeu à observer Morten. Du coup, elle ne se souvenait pas avoir vu le Gryffondor voler auparavant. Elle se demandait quel était son style, car son grand frère lui avait expliqué, quand il avait commencé à jouer pour son équipe, que chaque personne avait une manière bien unique de se tenir sur un balai, de le diriger et de fendre les airs.
Le reste de l’équipe sortit du vestiaire et les dépassa. Apparemment, ils étaient les derniers dehors. Le soleil se couchait, et la Serdaigle leva la tête. Les étoiles commençaient déjà à apparaître là-haut, elles étaient magnifiques et scintillaient autant que la lueur des bougies du château.

Le ciel… Cet endroit qu’elle ne pourrait jamais parcourir. Intouchable. Elle baissa la tête et son sourire se fit légèrement triste. C’était une des rares choses dont elle rêvait, avec sa guérison, et sûrement le seul rêve qu’elle ne réaliserait jamais. Emma se tourna vers William et fronça les sourcils.


« Tu ne prends pas ton balai avec toi ? »

Sa question pouvait paraître étrange, mais elle avait l’habitude d’entendre dire que les joueurs gardaient leur balai avec eux, dans leur dortoir. Morten, en tous cas, le rangeait précieusement dans la malle au bout de son lit. Enfin, maintenant, ce que son frère lui disait, ou lui avait dit, elle ne savait plus trop ce qu’elle allait en faire. Elle s’était remise à lui parler, mais elle n’allait pas le pardonner aussi facilement pour ce qu’il avait dit.


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 27 Nov - 14:16, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 0:57

"Quand est-ce que tu veux commencer à jouer les professeurs ?"

Ils allaient devoir s'arranger sur leurs emplois du temps respectifs, qui ne devaient pas être tout à fait les mêmes. Will se demandait aussi à quelle fréquence elle voudrait lui donner des cours, et où elle voudrait qu'ils se retrouvent. Il supposa qu'elle préfèrerait faire ça dans un endroit isolé et caché, de sorte que personne ne les aperçoive, et donc que ça ne remonte pas aux oreilles de Morten. Will n'aimait pas trop le fait de se cacher, par principe ; ça donnait l'impression qu'ils avaient quelque chose à se reprocher et que c'était mal de se parler, donnant ainsi raison au frère d'Emma. Mais si c'était ce que voulait la jeune fille, alors il se plierait à ses règles.

Il suivit son regard jusqu'au ciel et s'y plongea lui aussi quelques instants. Il était déjà pressé d'être a lendemain pour remonter là-haut, se replonger dans les hauteurs et fendre l'air à côté des oiseaux.


"On a un nouvel entraînement dans trois jours, tu pourras venir nous voir si tu en as envie. Ça t'intéresse, le Quidditch ? Tu voles aussi de temps en temps ?"

William ne savait bien entendu pas qu'elle ne pouvait pas voler à cause de sa maladie, il n'aurait rien dit qui puisse risquer de la blesser. Mais elle regardait le ciel avec une telle intensité et une telle lueur d'envie dans les yeux qu'il se disait que ça devait lui plaire, de monter sur un balai. Et elle aurait bien eu raison, dans ce cas.

En parlant de balai, elle le questionna sur le fait qu'il n'ait pas le sien avec lui. Son visage reprit un air légèrement gêné, ce qui encore une fois lui était assez étranger. Mais le fait que la jeune fille remarque ce détail, et surtout le fait de lui répondre ce qu'il s'apprêtait à lui dire le mettait dans un étrange embarras, alors qu'à l'accoutumée il l'assumait comme il pouvait.


"Euh... Non. Je n'ai pas de balai à moi, je n'ai pas assez d'argent pour ça. Tu sais bien, je préfère économiser pour les fournitures de cours, bien entendu..."

Il fallait bien qu'il essaye de dissimuler sa gêne derrière une plaisanterie, aussi pathétique soit-elle.
Sa réponse voulait implicitement dire que du coup il empruntait un balai de la réserve, un moche, utilisé par des millions d'élèves avant lui, usé, vieux et vétuste, et donc qu'il ne remportait rien d'autre que ses maigres affaires après les entraînements. Et pourtant, avoir son propre balai comme la plupart de ses camarades, en avoir un qui file à la vitesse de la lumière, léger, dernier cri, dynamique... C'était son rêve. Son balai rien qu'à lui, pas un qui avait appartenu à tout le monde et à personne à la fois. Son outil de travail, son outil de loisir, son outil de compétition à lui. Mais les balais récents étaient excessivement chers et il faudrait qu'il économise une bonne dizaine d'années avant de pouvoir s'en payer un - qui serait alors complètement dépassé et peut-être même plus sur le marché. Il aurait dû être passionné d'histoire de la magie ou quelque chose de ce genre, ça lui aurait coûté moins cher...
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 12:58

Emma se mit à réfléchir. Le meilleur endroit pour pratiquer l’art des potions, comme se plaisait à le dire le professeur Slughorn, c’était les cachots. Le problème, c’est que c’était trop près du dortoir des Serpentards, et donc des foudres de son frère. Ils ne pouvaient pas non plus faire ça dans n’importe quelle classe vide, et elle n’était même pas sûre que les salles soient vides d’une semaine à l’autre. Elle passa distraitement une main dans ses cheveux, signe qu’elle était plongée dans une réflexion intense, quand soudain, elle releva brusquement la tête, un grand sourire collé aux lèvres. Elle avait trouvé. Et en plus, c’était à l’opposé des cachots. Ce qui lui plaisait moins, c’était l’idée qu’ils allaient se cacher, mais peut-être que William n’aurait pas particulièrement apprécié d’exposer au grand jour son incompétence en la matière.

« Il y a une sorte de salle magique dans l’école, au septième étage. Si tu passes trois fois devant le mur, en pensant très fort à ce que tu veux, une porte apparaît et la pièce renferme exactement ce que tu désirais. Je l’ai trouvée quand je cherchais un moyen de… » Elle s’interrompit, préférant se taire sur sa vie. Il n’avait sûrement pas besoin d’entendre ce genre de détails insignifiants. « Il n’y a que le jeudi soir que je ne pourrai pas. J’ai mon cours pratique d’astronomie. Après, je suis disponible quand tu veux. » Elle acquiesça doucement quand il lui parla de leur prochain entraînement. Oui, elle irait sûrement. « Tu n’as pas trop peur que je révèle votre stratégie aux Serdaigles, ou pire, aux Serpentards ? … Je plaisante bien sûr. Ça me ferait très plaisir de venir. »

Elle évita par contre les deux questions suivantes. Elle n’en savait pas assez sur le Quidditch pour avoir un réel point de vue dessus. Elle écoutait les discussions enflammées entre ses frères et leur père au sujet des matchs professionnels, mais elle n’y connaissait pas grand-chose en réalité. Quant à voler… Elle baissa les yeux et revint sur terre. Non, le ciel n’était pas son domaine. C’était celui du Gryffondor. Elle, elle avait les potions et les livres, et cela lui suffisait. Même si parfois, c’était un peu dur de s’en persuader.
Sa question sur son absence de balai avait gêné William. Quand il lui répondit qu’il n’avait pas l’argent pour se payer son propre balai, ce fut au tour d’Emma de se sentir affreusement mal à l’aise. Elle n’avait jamais eu l’intention de le vexer, ou quoi que ce soit d’autre.


« Désolée, » ajouta-t-elle avec une petite grimace. « Je ne voulais pas que tu te sentes gêné… J’ai vraiment pas l’habitude de parler avec quelqu’un que je ne connais pas, alors si je pose des questions indiscrètes, surtout, n’hésite pas à me le dire. » Puis, elle hausse les épaules. « Toute passion, quelle qu’elle soit, a un prix, je suppose. »

Et pour répondre ça, la jeune fille n’avait qu’à compter le nombre de chaudrons qu’elle avait fait exploser en expérimentant les potions de sa propre façon. Heureusement que son père pouvait lui fournir les ingrédients, car en cinq ans, elle avait véritablement dépensé une petite fortune. Bien sûr, sa mère crisait de temps à autre, pour la forme, mais cela ne l’empêchait pas de recommencer deux jours après.

« Dans trois jours, après votre entraînement, tu n’auras qu’à me dire à ce moment-là quelles sont tes disponibilités. Et, si je peux me permettre un conseil, choisis un jour où tu ressors relativement détendu des cours… Par exemple, pas quand tu sors d’un cours avec les Serpentards. »

La Serdaigle avait un grand sourire alors qu’elle prononçait ces quelques mots. Les cours communs de ces deux maisons étaient connus pour être particulièrement volcaniques. Et elle n’avait pas vraiment envie de supporter un Gryffondor énervé alors qu’elle essaierait de lui inculquer quelques notions en potions. C’était une matière vraiment compliquée, et il aurait besoin d’être concentré sur ce qu’il ferait, pas de ruminer contre les élèves de Serpentard. Même s’il aurait sûrement de bonnes raisons de le faire.


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 27 Nov - 14:30, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 14:36

"Oh, oui... La salle sur demande ?"

Tout le monde ne connaissait pas l'existence de cette salle parce qu'elle n'était pas des plus faciles à trouver. Passer trois fois devant le même endroit tout en pensant très fort à ce qu'on voulait y trouver à l'intérieur, il fallait presque obligatoirement savoir ce que ça allait déclencher pour le faire. En général, ceux qui connaissaient l'existence de la salle sur demande l'avaient appris par d'autres. Will l'avait connu assez vite : faisant les quatre cent coups dès sa première année avec d'autres élèves tout aussi turbulents que lui, ils avaient eu très vite besoin de ce genre de pièce. Et des élèves d'années supérieures, du genre casse-cou aussi, avaient eu vite fait de transmettre leur savoir à leurs petits protégés.

Depuis, Will n'y était pas retourné extrêmement souvent. Tout ce qui lui fallait souvent, c'est d'être dehors, à l'air libre. Il y était parfois retourné la nuit après le couvre-feu quand les portes de l'école étaient fermées ou qu'un préfet rôdait trop près de la sortie, l'empêchant de se faufiler dehors alors qu'il avait un besoin impératif de respirer de l'air pur. Ca ne lui arrivait pas souvent. Mais parfois, il se sentait oppressé. Etrangement, ça arrivait souvent lorsqu'il repensait à sa famille.

William se demanda comment Emma pouvait bien avoir découvert cette pièce si particulière. Mais elle s'était interrompue alors qu'elle s'apprêtait visiblement à lui confier plus de choses qu'elle n'aurait voulu, il n'insista donc pas.


"Eh bien je peux déjà te dire que pour ma part c'est le mardi et le vendredi soir qui ne m'arrangent pas, puisqu'on a nos entraînements à ce moment là. Donc il nous reste les lundis, mercredis et éventuellement les week-end, si je n'ai pas de match et si toi tu n'as rien d'autre à faire..." Après tout, les week-end étaient aussi fait pour se reposer et se distraire, elle n'aurait peut-être pas envie de s'occuper de lui à ce moment là. Sa remarque sur le cours avec les Serpentards le fit rire.

"Tu sais, je vais peut-être te surprendre mais en règle générale je ne m'entends pas si mal que ça avec les Serpentards... Il suffit qu'ils ne m'embêtent pas, et je ne les embête pas non plus. J'ai même quelques "relations" dans la classe de ton frère : disons que ce ne sont pas vraiment des amis, mais on se parle parfois quand on se croise. Des souvenirs de ma première année. Donc à priori même si je sors d'un cours avec eux, ça ne devrait pas être grave."

Il était peut-être le seul Gryffondor à pouvoir dire ça, il s'en rendait bien compte. Il évitait aussi de rappeler à ses amis rouges qu'il avait eu des liens avec les verts, et qu'il en avait toujours parfois. La plupart le savaient et préféraient juste fermer les yeux sur la question, du moment que le sujet n'était pas abordé.

"Disons que je te ais confiance pour ne rien dire, et ce n'est pas en un entraînement que tu pourras tout voir de notre façon de jouer", lui répondit-il en souriant. Et de toute façon vu le nombre de groupies qui étaient présentes à chaque séance d'entraînement, leurs "secrets" de jeu auraient déjà été dévoilés. Ainsi, quand ils parlaient préparation pour tel ou tel match contre une autre maison, c'était dans les vestiaires.
Ce serait en revanche la première fois pour Will que quelqu'un d'autre que ce qu'ils appelaient les "groupies" - ou parfois les "harpies", mais ils évitaient de le dire trop fort et devant elles. Un joueur de l'équipe s'était déjà prit quelques gifles pour l'avoir dit tout haut - viendrait le voir jouer. Ses amis venaient le voir aux matchs, mais pas aux entraînements.


"Ne t'excuse pas, je t'en prie... Ce n'est rien tu sais. On ne naît pas tous avec les mêmes privilèges ou les mêmes chances, c'est aussi ce qui fait qu'on est tous différents, après tout." Il essayait de voir le bon côté des choses. Autant être philosophe puisqu'il ne pouvait pas se payer son balai !
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 14:57

Emma acquiesça quand il nomma la salle sur demande. Elle ne savait pas que c’était comme ça qu’elle s’appelait, cette pièce, mais ça devait être ça, s’il l’avait reconnue d’après les quelques descriptions qu’elle en avait faite. Elle hocha de la tête à nouveau quand William lui donna ses disponibilités. Ça leur laissait le choix, ce qui était pratique. Elle venait aussi de se rappeler qu’il faudrait compter sur sa maladie pour les déranger dans leurs plans, et elle ne savait pas trop comment lui annoncer la nouvelle. Quant aux week-ends, elle ne pensait pas que c’était une bonne idée. Pas qu’elle ne voulait pas le voir ces deux jours-là, mais elle avait surtout le sentiment qu’il aurait mieux à faire. Mais elle laissa cette remarque informulée, l’air songeur.

« J’essaierai de te prévenir à l’avance de mes visites à Sainte Mangouste aussi. On pourra décaler comme ça, si tu en as envie. »

Ils commencèrent à avancer en direction du château, maintenant que la nuit était totalement tombée sur eux et que l’obscurité avait pris ses marques. Il ne faisait pas particulièrement chaud non plus. La Serdaigle écoutait William silencieusement, se contentant d’acquiescer de temps à autre. Elle s’était replongée dans son mutisme, et, une fois que le Gryffondor eut terminé de parler lui aussi, le seul bruit qui se faisait entendre était le bruissement de l’herbe sous leurs chaussures. Soudain, la jeune fille se rappela qu’elle avait un message à transmettre, et elle se tourna brusquement vers William, l’arrêtant en posant sa main sur son bras.

« Ah oui, j’avais oublié ! Le garçon qui t’a appelé de ma part… Il m’a demandé de te dire qu’il t’attendrait dans le Hall. »

Cet autre Gryffondor avait vraiment été gentil avec elle. Il n’avait même pas demandé pourquoi elle venait voir un des batteurs de l’équipe, ni qui elle était. Ils arrivèrent finalement aux marches devant la grande et lourde porte de bois qui s’ouvrait sur l’école. Emma en monta une, puis se retourna vers William.

« Tu n’auras qu’à me dire, dans trois jours, quand est-ce que tu voudras qu’on commence. » Puis elle ajouta timidement : « Passe une bonne soirée. » Et disparut derrière la porte.


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 27 Nov - 14:35, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 16:18

Ils avaient déjà commencé à marcher tout doucement en direction du château, lorsqu'Emma se souvint du message qu'elle avait à lui faire passer. Dan l'attendrait dans le Hall ? Etait-il fou, sadique, inconscient, ou simplement les trois à la fois ? William sourit en y pensant : il avait la réponse toute trouvée, c'était les trois à la fois. Il devait bien se douter qu'il allait subir une vengeance certaine, mais Will était sûr qu'il n'avait pas pu s'empêcher d'être a premier rang et à la première place pour connaître tous les détails à propos d'Emma. Une vraie fille quand il s'y mettait, celui-là. Il ne perdait rien pour attendre.

Ils s'arrêtèrent juste en bas des marches qui menaient au château. Emma s'éclipsa si vite que William ne put même pas ajouter quoique ce soit. Il resta donc silencieux en la regardant se faufiler entre les portes qu'il allait lui-même emprunter quelques instants plus tard. Perdu dans ses pensées quelques secondes, il secoua finalement sa tête et rentra à Poudlard.

Il ne mit pas longtemps à repérer Dan qui l'attendait comme prévu. S'avançant vers lui, William s'arrêta à quelques pas et croisa les bras, un demi-sourire sur le visage qui montrait d'entrée de jeu qu'il n'était pas fâché - pourquoi le serait-il d'ailleurs ? - et qu'il se moquait lui-même de l'apparence insolite qu'il avait du porter jusque là, avec son tee-shirt trop grand. Mais son attitude révélait aussi qu'il ne laisserait pas passer cette farce sans réagir. D'autant plus qu'il le toisa ainsi un moment sans rien dire, laissant planer le doute par un blanc.


"T'as bien choisis ton moment toi, hein ?"

(Désolé, court, mais 'peux pas faire mieux... u_u)
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 18:38

« Si j’avais su qu’une jolie fille comme ça demanderait à te parler, tu te doutes bien que je t’aurais laissé tes affaires. »

Dan était littéralement mort de rire. La vue de son ami dans cette tenue pour le moins grotesque était vraiment hilarante. Il se tenait le ventre à force de rire, ce qui, il en avait conscience, n’allait pas arranger son cas auprès de William. Puis, réussissant enfin à se calmer les nerfs, il essuya une larme de rire qui avait perlé au coin de son œil et fixa son meilleur ami. Il voulait glaner quelques renseignements sur ladite jolie demoiselle qu’il avait renseignée tout à l’heure. Si elle s’intéressait à l’autre garçon, il allait prendre toute cette histoire comme un défi pour ses capacités de séduction. Et puis, il fallait être honnête : il adorait flirter avec les filles, et avait, selon les dires de Will, un fan-club, qui assistait même à tous ses entraînements de Quidditch. Avec l’équipe, il les avait surnommées les ‘groupies’, voire les ‘harpies’ pour certaines.

« Je ne sais pas ce qu’elle voulait te proposer, mais j’espère que tu as eu la présence d’esprit d’accepter quand même ! On ne laisse pas une demoiselle comme ça vous filer entre les doigts. Je t’en supplie, dis-moi que tu as accepté, ou faut-il que je me suicide de désespoir tout de suite ? »

Il s’était élancé vers son camarade et s’était mis à genoux, dans une position de supplication avec un air dramatiquement théâtral sur le visage. Le tout aurait pu paraître crédible, s’il n’y avait pas cet immense sourire collé à ses lèvres. Mais il y avait du vrai dans ses paroles tout de même. Quoi qu’elle ait pu proposer, il espérait que William n’ait pas dit non. Déjà, c’était inhumain, pour un garçon de leur âge, de ne pas mater les filles, et surtout une comme celle-là. Ensuite, il savait que son ami n’était pas très sociable parfois, alors ça lui ferait peut-être du bien de s’ouvrir à de nouveaux horizons.

« Bon… je suppose que tu veux tes affaires, pas vrai vieux frère ? »

Mais Daniel était et avait toujours été un petit malin. Et il comptait bien marchander.

« Je te les donne, à une condition. Le nom et le prénom de la demoiselle… »
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 30
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 19:45

William leva les yeux en ciel devant l'attitude de son ami. C'était tout Dan ça. Dès qu'il voyait une fille, il ne pouvait plus se contrôler. Les hormones, aimait-il à dire. D'ailleurs pour plaisanter, Will l'appelait souvent "Dan Juan" dans ce genre de cas, surtout lorsque sa "horde" lui courait après. Un tas de filles qui le regardait avec de grands yeux amoureux, la plupart très jeunes ; c'était comme si il renouvelait son fan-club au fil des ans, il attirait toujours une poignée de premières années à chaque rentrée. William lui n'avait pas exactement ce genre de fans en furie qui se rassemblait pour lui courir après : il mettait très vite un terme à toute germe d'un groupe de ce genre. Il n'aimait pas que les filles se comportent de cette façon, il trouvait qu'elles se ridiculisaient, et ne pouvait pas les laisser faire. Et puis contrairement à Dan, Will était beaucoup plus solitaire et se désintéressait généralement des amourettes et ce genre de choses, alors que Dan aimait draguer, complimenter, se pavaner, etc. William l'enviait d'ailleurs pour ça, sans lui avoir jamais dit.

Bref, c'était tout Dan d'avoir des préceptes sur ce qu'il fallait dire ou ne pas dire avec les filles. Il aurait pu écrire un bouquin, c'était sûr.


"Suicide-toi tout de suite, ça m'fera des vacances !" le taquina-t-il en le poussant pour essayer de le faire tomber par terre pendant qu'il était à genoux.

"Et puis ne te met pas dans de telles postures, tes fans risqueraient de croire que tu me fais une déclaration d'amour... Ça serait dommage non ? De toute façon tu ne sauras rien espèce de commère, et tu l'auras bien cherché. Ça t'apprendra à me faire des coups pareils !"

Le soucis, c'est que Dan marchanda ses vêtements avec des informations après. Et c'est la que l'idée machiavélique de vengeance apparut dans l'esprit de William. Il connaissait son ami, il pouvait presque prévoir ce qu'il allait faire. S'il recroisait Emma, il irait sûrement lui parler, c'était presque certain. William croisa les bras à nouveau.

"Okay... Mais tu me rends mes affaires, hein ? Et seulement contre son nom et son prénom, n'essaye pas de m'avoir. Elle s'appelle Tracy, Tracy Jacobs. Bon, mes affaires maintenant ?"

William savait mentir, il s'était entraîné à ça pendant de nombreuses années. Et il tendait la main pour avoir ses vêtements, souriant mentalement.
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   Dim 25 Oct - 21:54

Daniel se releva et passa un bras autour des épaules de William. Il l’avait légèrement fusillé du regard quand il avait parlé de ses groupies. Pas besoin de les mentionner, elles lui tapaient déjà suffisamment sur le système. Et puis il prit une mine blessée quand son ami lui demanda de simplement se suicider. Il avait bien envie de ne pas lui rendre ses affaires pour la peine. Sauf que William venait de lui donner le nom de la Serdaigle. Bizarre, il n’avait jamais le nom de cette fille. En même temps, il ne l’avait jamais remarquée non plus, alors ceci pouvait peut-être expliquer cela. Et comme il n’avait qu’une parole, tel le Gryffondor qu’il était, il sortit les vêtements miniaturisés de sa poche de pantalon et les déposa dans la main de son ami.

« Voilà. Et puis, je te fais une déclaration d’amour si je veux, d’abord. »

Il les entraîna tous les deux vers la Grande Salle. C’était l’heure du dîner, et rien n’était plus important, sauf peut-être les filles et le Quidditch, pour Dan que la nourriture. L’odeur qui s’échappait des portes de la salle où tout le monde devait déjà être attablé. La jolie Serdaigle aussi, songea-t-il subitement. Raison de plus de s’y diriger prestement.
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 30
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après l'entraînement...   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Après l'entraînement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Extérieur du château :: Terrain de Quidditch-