Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 [Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...

MessageAuteur
MessageSujet: [Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...   Mar 30 Mar - 14:12

Emma ouvrit les yeux. sa première constatation fut que tout autour d'elle était blanc. Trop blanc, trop lumineux. Depuis quelques temps, elle semblait éprouver des difficultés à supporter la lumière. Sa deuxième constatation alla à son état : elle était couchée. Les souvenirs remontaient lentement à la surface, comme des bulles d'air. Sa tête lui faisait mal, comme souvent après une crise, car les convulsions étaient violentes et son corps entier frappait le sol à maintes reprises. Un chant d'oiseau à sa droite lui fit regarder dans cette direction. La mélodie sifflée par Fumseck provoqua chez la jeune fille l'apparition d'un sourire de soulagement. Le chant du phénix était miraculeux quand il s'agissait de soigner les sentiments de tristesse ou les douleurs à la tête.

La scène se reformait dans sa mémoire. La veille, elle était en cours de potions et tout se déroulait pour le mieux. La classe étudiait la potion d'inversement, dont les effets étaient de changer les propriétés d'un objet : par exemple, transformer un bol bleu en assiette rouge. C'était très rarement utilisé sur un être vivant, encore moins sur un être humain. Aussi, quand quelqu'un avait fait exploser son chaudron, personne n'avait eu le temps, ou le réflexe, de s'abriter, mis à part peut-être le professeur Slughorn. Certains élèves avaient malencontreusement avalé une quantité de potion ratée, et d'autres, comme c'était le cas pour la Serdaigle, avaient été aspergés. Recouverte d'une matière mauve visqueuse, Emma s'était sentie nauséeuse et était sortie précipitamment de la salle pour courir aux toilettes. Arrivée là-bas, elle s'était dirigée vers les lavabos et avait commencé par se passer de l'eau froide sur le visage. Elle avait ensuite essayé de décoller la matière de ses cheveux, avec un succès controversé.

Puis son corps s'était raidi. Avant qu'elle ne perde conscience, elle avait senti une énorme vague de magie s'échapper d'elle. Un des lavabos avait explosé, et un morceau de faïence avait ricoché sur elle, sur sa joue, et l'avait entaillée. Après... après c'était le noir, donc c'était à ce moment que le gros de la crise était entré en scène. Elle se souvenait s'être réveillée deux ou trois heures plus tard à l'infirmerie, avec Arthur Enhellwater à son chevet, un air soucieux sur le visage. Sur le moment, elle n'avait pas compris pourquoi. A son réveil, elle ne pouvait jamais prendre aucune des potions qui pourrait soulager son corps des blessures qu'il s'auto-infligeait. Elle s'était rapidement rendormie, trop épuisée pour tenir une conversation digne de ce nom avec son médicomage.

Emma cligna des paupières et essaya de s'adapter à la forte luminosité de l'infirmerie. Sa joue lui faisait mal, et en passant sa main dessus, elle sentit sous ses doigts une longue estafilade qui commençait à peine à cicatriser. Rien qu'un baume de Mme Pomfresh ne saurait guérir, mais elle avait l'impression de s'être battue avec un lion acharné.
Alors qu'elle faisait mentalement le tour des potions qu'elle allait devoir ingurgiter, la porte de l'infirmerie s'ouvrit dans un bruit reconnaissable entre tous. Un jeune homme entra, dont l'allure générale lui rappelait quelqu'un, mais avec la lumière décidément aveuglante, il fallut qu'il fasse encore quelques pas pour qu'elle le reconnaisse.


"Morten ? Qu'est-ce ... ton nez ! Qu'est-ce que tu as à ton nez ?"

Le Serpentard avait une longue traînée de sang frais qui coulait depuis ses narines, glissant sur sa bouche et gouttant sur sa chemise blanche, la parsemant de petits points rouges qui juraient avec le vert de son blason. Son visage avait enflé à l'endroit où il était visiblement blessé. Emma s'apprêtait à lui faire une remarque désobligeante - il avait dû mériter ce coup, à force de se conduire en parfait abruti - quand une mèche de ses cheveux glissa devant ses yeux. Elle mit un temps à réaliser ce qui n'allait pas : la mèche était blonde.
Spoiler:
 

"Mille Gorgones, qu'est-ce que c'est que ça ?"

Elle se redressa vivement dans le lit, ce qui ne fit qu'augmenter son mal de crâne, puis saisit ses cheveux de manière à les voir. Blonds. Aussi blonds que les blés. L'arrivée de son frère aîné lui avait complètement fait oublier l'histoire de la potion éclabousseuse. Ce devait sûrement être un des effets secondaires. et Slug devait chercher un antidote. Il le fallait : le bal de Noël (cette fichue malédiction) avait lieu dans un peu plus d'une semaine. Elle serait obligée de s'y rendre, et elle ne tenait pas à se montrer dans cet état.
_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...   Mar 30 Mar - 21:21

Arrivé au niveau inférieur, Morten courrait presque. Le sang coulant de son nez enflé et endolori avait tâché sa chemise blanche, et s’il aurait pu arrêter les saignements comme il l’avait fait pour Lyla, il préférait attendre que Madame Pomfresh lui répare son visage, car ce n’était pas du tout la même blessure que la jeune fille. Et ça irait beaucoup plus vite entre les mains d’une infirmière qualifiée.

Lorsqu’il poussa les portes de l’infirmerie, il parcourt du regard l’ensemble de la pièce, et constata qu’il n’y avait qu’une jeune fille blonde installée dans un lit, qui ne semblait pas totalement dans son assiette. Le Serpentard s’avança, mais s’interrompit lorsque la patiente s’adressa à lui, l’appelant par son nom – bien que peu étaient les personnes ne le connaissant pas – mais ce qui le marqua le plus, ce fut cette voix familière. Intrigué, il se tourna vers la fille, et demeura immobile quelques secondes.


« E… Emma ? »

Il ne put se retenir un instant de plus et éclata de rire. Si elle ne l’avait pas interpelé, il ne l’aurait pas reconnue. Emma blonde. Il se reprit très vite (son nez lui faisait toujours horriblement mal), et s’approcha un peu plus de sa sœur. Ses lèvres se tordirent de nouveau en un sourire : elle avait également les yeux bleus. Emma Nielsen, blonde aux yeux bleus. Si on lui avait dit qu’il verrait ça le matin-même en se levant, il n’y aurait certainement pas cru.

« Désolé… mais… c’est que… je suis tellement habitué à tes yeux marrons. Et tes cheveux bruns, aussi… Comment est-ce arrivé, exactement ? »


Il fut cependant obligé de s’asseoir sur le lit voisin tandis que Madame Pomfresh le soignait, en essayant de donner le moins de détails possibles. Il avait promis de ne rien dire à propos de Lyla, mais des rumeurs devaient déjà circuler parmi tous ceux qui les avaient vus entrer dans les toilettes des filles… Morten sentait qu’il n’était pas sorti d’affaire.
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...   Mer 31 Mar - 11:03

« Mes yeux ? Qu’est-ce qu’ils ont mes yeux ? » fit Emma d’une petite voix horrifiée. C’était une des rares choses qu’elle aimait chez elle, alors l’idée qu’ils aient, eux aussi, été transformés la glaçait d’horreur. Elle attrapa sa baguette, posée sur la table de chevet près du lit, et métamorphosa une fiole vide qui traînait en miroir. Elle jeta un coup d’œil à la glace et ne put retenir un hoquet de surprise. Ses yeux étaient aussi bleus que ceux de son père, peut-être plus. L’élève qui avait fait exploser sa potion était bien chanceux que personne ne l’ait encore identifié, car la jeune Serdaigle aurait volontiers commis un meurtre sur le champ. Elle n’avait pas l’impression d’être elle-même, bien qu’au fond, sa personnalité n’avait pas changé. Puis elle avisa le sourire à moitié moqueur de Morten. Après lui avoir tiré la langue pendant une seconde, elle lui lança une réplique qu’il n’avait pas volée.

« Dis donc, arrêtes de rire avec ta face de pitbull écrasé qui aurait couru après une voiture arrêtée. Je peux toujours te faire avaler du pus de troll… »

Ah, il faisait moins le fier maintenant, ce grand dadais ! En attendant, ça ne lui disait toujours pas ce qu’il avait fait pour se casser le nez… ou plutôt se faire casser le nez par une tierce personne. Mais s’il ne lui en parlait, c’était sûrement parce qu’il avait ses raisons. Au moins une très bonne raison… Puis Emma se rappela qu’elle-même lui cachait un très gros secret ces derniers temps, information dont elle était presque certaine que le mettre au courant ne lui aurait pas plu. Car si son frère aîné n’avait pas posé plus de questions, lors de la dernière sortie à Pré-au-Lard, rien ne l’en empêchait aujourd’hui.

« Tiens, ça me fait penser… Tu as pu acheter tous les cadeaux, la dernière fois ? »

Puis, alors qu’elle se rallongeait, elle poussa un soupir silencieux.

« Ca ? Oh, une potion d’inversement qui a explosé en cours, hier matin. Et puis… J’ai eu une crise après. »

[Pas du tout inspirée, je ferai mieux après ^^]
_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...   Mer 31 Mar - 23:37

Morten dut encore mettre une ou deux minutes avant de s’en remettre. En fait, il s’arrêta de rire totalement après qu’Emma l’ait comparé à un pitbull… Charmant. Il dut cependant attendre que Mme Pomfresh ne remette son nez en place (dans un craquement inquiétant qui lui arracha une exclamation de douleur – et il vit du coin de l’œil sa sœur esquisser un sourire) avant de dire :

« Et toi t’es blonde. Aux yeux bleus. »

Et il lui rendit son tirage de langue. Puérile, très certainement, mais ils se taquinaient. Comme se taquinaient d’ordinaire un frère et une sœur.

« Et si tu essaies de me faire avaler du pus de troll, ou que ce soit d’autre d’ailleurs, substance empoisonnée, tout ça… Tu pourrais le regretter. Ma vengeance pourrait être terrible… »

Morten sentait bien que sa sœur cherchait toujours à savoir pourquoi il était arrivé dans cet état. Mais il ne lui dirait rien. A tous les coups, ça allait encore se retourner contre lui… Mais il ne pouvait cependant prétendre qu’il ne s’était « rien » passé. Il allait laisser échapper deux ou trois mots pour se justifier sans pour autant préciser, lorsqu’elle lui posa une nouvelle question. Sur les achats de Noël qu’il avait du terminer seul.

« Hum… oui, il me semble que j’ai tout. Je te les passerais plus tard, histoire que tes cadeaux soient offerts avant le vingt-cinq. J’ai d’ailleurs été intrigué par un certain livre… C’est plus le genre que tu lis toi, non ? A moins que ce ne soit réellement pour toi. Mais j’ai quand même demandé au libraire de l’emballer. »

L’infirmière choisit cet instant pour revenir ressouder l’os du nez de Morten. Mais lorsqu’Emma lui annonça qu’elle avait eu une crise, il ne put s’empêcher de bondir en repoussant Mme Pomfresh et s’assit précipitamment sur le lit de la jeune fille, plaçant un bras de chaque côté de celle-ci, et planta son regard dans les yeux bleus.

« C’est pour ça que tu t’es blessée à la joue ? Tu es tombée ? Tu t’es fait mal ? Tu étais où ? »

Puis il poussa un soupir, réalisant que son attitude de grand frère inquiet ne servait pas à grand-chose, et ses questions étaient tout aussi inutiles – bien qu’elle aurait pu le menacer avec du pus de troll ou le traiter de pitbull même en étant mal.

« Désolé… » fit-il en se redressant, et en laissant l’infirmière (qui avait à présent un air sévère) l’approcher de nouveau. « Je comprends mieux maintenant… Quoi que tu es aussi jolie, en blonde. »
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...   Mar 6 Avr - 15:26

Pendant que l'infirmière replaçait le nez de Morten dans un craquement retentissant, Emma ne put s’empêcher de sourire, même si elle savait pertinemment que son frère pouvait la voir. Il n’avait que ce qu’il méritait pour s’être encore battu. La Serdaigle ne voyait que cette hypothèse pour qu’il se soit retrouvé dans cet état. Il ne pouvait pas justifier sa blessure en prétendant s’être mangé une porte, elle était peut-être blonde à ce moment précis, mais elle était loin d’être devenue stupide. La question qu’elle se posait désormais, c’était de savoir qui avait été son adversaire. Elle doutait que ce soit William car il aurait été là lui aussi, et les deux jeunes hommes seraient tout aussi amoché l’un que l’autre. Elle était d’ailleurs soulagée que ce ne soit pas le batteur de Gryffondor, d’abord parce qu’elle n’aurait pas su adapter son comportement et ainsi Morten aurait tout compris et serait entré dans une rage folle, mais aussi parce qu’elle n’aurait pas aimé que le garçon dont elle tombait vraiment amoureuse la voit ainsi transformée.

« Je te déconseille de m’appeler comme ça si tu ne veux pas que j’aille cafarder aux parents que tu t’es encore battu… »

Emma n’était pas une petite sœur pour rien. Elle avait aussi un petit côté énervant qui pouvait se révéler très utile, comme ici, quand elle décidait d’exercer un odieux chantage sur son frère aîné. Une facette de sa personnalité qui aurait pu l’envoyer à Serpentard. Elle continuait de chercher l’hypothétique agresseur et agressé de Morten. Carter, peut-être. Non seulement c’était le meilleur ami de William, mais c’était le plus grand rival de Morten. Même si, d’après ce qu’elle avait pu en juger ces derniers temps avant de commencer à l’éviter, une seule fille devait occuper les pensées du Gryffondor. Sa gorge se serra un instant. Elle aurait voulu qu’il en soit de même pour elle et William. Mais il fallait qu’elle redescende sur terre et arrête de rêver. Le Gryffondor avait déjà une petite amie, et en plus, même sans ça, il n’aurait eu aucune raison valable de s’intéresser à elle. Elle n’avait rien qui aurait pu retenir son attention…

Elle avait fermé les yeux pendant qu’elle réfléchissait, mais les mains de Morten posées sur ses deux épaules lui firent rouvrir les paupières. Un peu plus et elle était sûre qu’il l’aurait secouée comme un prunier si elle ne répondait pas à son interrogatoire. Cela l’aurait presque fait rire si elle n’avait pas eu un troupeau de bisons en train de danser le tango à l’intérieur de son crâne. Heureusement pour elle, Madame Pomfresh repassa à l’attaque pour finir de réparer son frère – même si au fond, il serait toujours un peu dérangé – ce qui força le Serpentard à se tenir éloigné pour quelques minutes de répit.


« Eyh, eyh, zen ! Une question à la fois… J’ai fait exploser un lavabo dans les toilettes des filles des sous-sols, un morceau s’est projeté sur moi et voilà, » fit-elle en désignant sa joue.

Maintenant qu’elle avait fini avec l’aîné, l’infirmière se dirigea vers elle. Avec un air désolé, elle s’excusa de ne pas lui donner les potions et baumes qui pourraient la soulager, mais expliqua qu’au vu des évènements, Mr Enhellwater avait jugé plus prudent de ne pas l’exposer à d’autres produits, sachant que de nouveaux mélanges pourraient s’avérer désastreux. Comprenant rapidement qu’elle était condamnée à souffrir, Emma attendit que la femme se soit suffisamment éloignée pour prononcer des mots que sa mère aurait sûrement désapprouvés dans la bouche de sa fille. Elle attrapa l’oreiller et le plaqua sur sa tête. Au moins, elle n’était plus aveuglée par la lumière comme ça.


« Qu’il aille se faire rôtir un dragon en enfer, ce foutu infirmier… »

Cela lui fit aussi une diversion par rapport à la question de Morten sur le livre. Elle avait au départ prévu d’en faire cadeau à Dan, mais elle hésitait maintenant, et comme c’était vrai que c’était le genre de lecture qu’elle avait, elle pourrait toujours le garder. Quoique l’envoyer n’aurait pas de grosses conséquences non plus… en définitive, elle n’était pas décidée. Quant au cadeau qu’elle avait choisi pour Will, elle devait consulter le catalogue du magasin de Quidditch que le Serpentard avait dû ramener. Il y avait une chose dont elle était sûre, si elle confirmait son choix, elle l’enverrait au batteur anonymement. Le risque qu’il croit qu’elle lui offrait un tel présent pour ne pas le faire culpabiliser par rapport à ses sentiments, si jamais il l’apprenait, était beaucoup trop grand pour qu’elle tente sa chance ainsi.
_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...   Dim 11 Avr - 17:33

Ah, Emma ne perdait pas le nord, finalement. Rien à faire, une petite sœur restait une petite sœur. Aussi cafteuse soit-elle. Et Morten savait très bien quelle serait la réaction de ses parents s’ils venaient à apprendre que leur fils aîné s’était encore battu. Seulement voilà, il ne s’était pas battu. Sinon, son adversaire se trouverait également à l’infirmerie, il n’y avait aucun doute là-dessus – et au moins dans le même état que lui. Mais il n’allait pas avouer à la Serdaigle qu’en vérité, c’était son ex petite amie – celle qui était sortie avec lui en même temps que son ennemi – qui lui avait cassé le nez en guise de remerciement pour avoir soigné des plaies profondes de son dos, en l’ayant vue en sous-vêtements. A partir de là, il y aurait eux possibilités : la première, celle qui était la plus probable, était qu’Emma soit furieuse après lui, après la perversité dont il n’avait pas fait preuve ; soit elle éclatait de rire face à l’attitude de la jeune fille en question.

« De toute façon, ils ont l’habitude. Et puis je ne me suis pas b… »

*Crétin*

« Battu avec tes imbéciles d’amis de Gryffondor. Tu n’as pas à t’inquiéter de ce côté-là, ils ont toujours leur belle gueule. »

Il avait tenté de rattraper son début de boulette avec la fin de sa phrase pointée d’amertume. Mais il savait qu’il n’aurait pas du parler d’eux, puisque le sujet était à éviter entre les deux Nielsen. Cependant, il devait absolument orienter la conversation vers autre chose que son nez, sinon Emma allait finir par vouloir tout savoir. Et il en était toujours hors de question.

Mais lorsqu’elle lui parla du lavabo explosé – Morten haussa d’abord les sourcils d’un air surpris – il parvint à ne pas trop se raidir et à ne pas bondir une seconde fois sur sa sœur. Il allait finir par lui faire avoir une crise cardiaque. Du bout des doigts, il toucha son nez à présent totalement réparé, avant de reprendre :


« Encore cette magie, hein ? J’espère vraiment que… ça ne s’aggravera pas. T’en as déjà assez avec tes crises… Il n’y a toujours rien de nouveau avec le nouvel infirmier ? »

Non, bien sûr que non, sinon il en aurait été informé. Question idiote. Pour changer. De toute façon, les hiboux ne faisaient pas d’hippogriffes. Un éclair de blasement face à sa bêtise traversa ses yeux gris, puis fit bientôt place à l’amusement lors de la dernière réplique marmonnée par Emma.

« Je t’ai entendue… Ce n’est pas un oreiller qui va m’en empêcher. Mais tu as raison, d’un côté. »

Puis il se leva et vint s’asseoir une nouvelle fois au bord du lit de sa petite sœur. Il retira l’oreiller de son visage, et promena quelques secondes ses doigts le long de son nez, comme il faisait lorsqu’ils étaient enfants.

« Ça va aller. »

Morten embrassa ensuite le front de la jeune fille avant de se redresser.

« J’ai loupé toute une matinée de cours, je crois que je vais avoir des ennuis. Mais maintenant, j'ai une excuse... Repose-toi bien, Emma. »

Et il commença à se diriger vers la sortie. Il se retourna cependant ue dernière fois vers sa soeur, et sourit encore en voyant ses cheveux blonds. Il n'était jamais au bout de ses surprises, avec sa petite soeur.
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Scénario] Deux Nielsen à l'infirmerie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Troisième Etage :: Infirmerie-