Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]

MessageAuteur
MessageSujet: Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]   Jeu 25 Mar - 14:34

Au final, cette soirée censée être drôle s’avérait être de la surveillance de gamins en folie. Audran soupira et avala le restant du contenu de son verre. Il n’y avait même pas d’alcool, de peur que certains élèves – Gryffondors, quatre pour être précise – n’en profitent pour faire plus de bêtises qu’ils n’en faisaient déjà. Cela lui rappelait certaines soirées auxquelles elle avait dû se rendre quand elle était encore mannequin, où le seul évènement un peu drôle qui pouvait se produire, c’était quand l’un des invités manquaient de s’étrangler avec l’olive de son martini. Et encore, dans ces soirées-là, il y avait de l’alcool. Ses parents n’avaient pas pu venir pour l’occasion, et sa seule consolation, c’était qu’Erwan devait être dans les parages. Si elle le trouvait, peut-être qu’elle pourrait le transformer en koala devant l’assemblée générale. Il risquait de lui en vouloir un certain temps, tout comme il boudait toujours parce qu’elle ne l’avait pas prévenu qu’elle allait occuper un poste d’enseignante alors que lui-même était à Poudlard. En même temps, elle ne lui demandait pas son avis.

Sur la piste de danse, elle aperçut le directeur et le professeur McGonagall en train de danser un rock endiablé. Cette vision, bien que très dérangeante car elle n’avait jamais imaginé que son ancien professeur de métamorphose puisse avoir un tel déhanché, la fit presque rire. Elle s’était souvent dit qu’il devait y avoir plus qu’une simple relation de travail entre les deux adultes. Elle avançait toujours en regardant dans leur direction, et par conséquent, elle finit par rentrer dans quelqu’un.
Quand l’homme se tourna vers elle, ses yeux s’écarquillèrent sous la surprise. Plusieurs réactions lui vinrent à l’esprit : elle pouvait simplement l’ignorer et passer son chemin, puisque depuis l’épisode dans les gradins du terrain de Quidditch, ils ne s’étaient pas adressé un mot, elle pouvait s’excuser rapidement et aller se cacher dans un coin en espérant qu’il ne l’avait pas reconnue, ou elle pouvait lui sauter au cou en poussant un cri strident digne de la plus niaise des niaises. Elle opta pour la troisième possibilité.


« Arthuuuuuuuuuuuuuuuuuur ! »

Déjà quand ils étaient étudiants, Audran avait été plus grande que lui. Et maintenant qu’elle se perchait sur des talons vertigineux, elle dépassait son ancien camarade d’une demi-tête. Elle passa ses bras autour de son cou et le serra contre elle pendant quelques minutes.

« Mais qu’est-ce que tu fais ici ? Je croyais que tu voulais bosser à Sainte Mangouste ? Je suis contente de te revoir après tout ce temps… Tu n’as pas changé, sauf la musculature peut-être… »

Respire Audran, respire ou alors tu vas tomber d’inanition et il devra te faire du bouche à bouche… Quoique c’est pas bête comme idée ça. Le jeune professeur relâcha son étreinte et fixa les yeux de son ancien meilleur ami. Elle voulait tout savoir de ce qui lui était arrivé. Peu importait le baiser de l’époque, elle avait remisé ce souvenir dans un coin de sa tête. Son périple dans la mode l’avait confronté à d’autres hommes, et le Poufsouffle de cinquième année qui lui avait beaucoup plu s’était effacé petit à petit.
Elle recula d’un pas pour laisser un peu d’espace à l’infirmier, puis croisa ses bras sur sa poitrine. Sa robe [->X<-] se mouvait au rythme de sa respiration. Finalement, peut-être que le bal allait être intéressant.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]   Ven 26 Mar - 1:18

Arthur n'aimait pas spécialement les bals. A vrai dire, dans la mesure où il était sans cavalière, il était assez difficile de s'y amuser. Sans compter que pour tout ce qui était "danses" il se débrouillait assez mal, n'ayant jamais trouvé le temps (ou sinon l'envie) de s'y intéresser. Et pour le reste... ma foi, pas d'alcool, un orchestre malheureux, et des couples dans tous les sens. Cependant, Dumbledore et Madame Pomfresh semblaient s'être alliés pour le faire sortir de ses appartements. Il avait fini par céder. Et maintenant notre homme se languissait de son infirmerie chérie, alors même qu'il promenait son regard dans la salle surchargées de décorations.

Cela faisait plusieurs jours qu'il dormait assez mal. Après voir rencontré Emma, en définitive. Depuis qu'il avait croisé son regard pour la première fois, son cerveau bouillonnait le soir... pour des raisons strictement médicales, cela va de soit. Ses symptômes étaient un vrai casse tête. Pires que tout ceux qu'il avait pu rencontrer jusque là. Enfin, peut-être pas tous. Peut-être pas plus que ceux du dernier cas qu'il avait eu à traiter... Son poing se serra à cette pensée...

*Si seulement... arrête de penser à ça !*

Arthur se ressaisit de justesse. Un peu plus et il faisait voler en éclat son verre de jus de citrouille insipide. Reprenant d'ailleurs conscience de son existence, il le porta lentement à ses lèvres...


A peine allait-il en siroter une gorgée qu'un violent choc dans son dos lui en fit renverser la moitié sur le sol... et un peu sur son costume. Et lorsqu'il se retourna en jurant dans sa barbe (simple expression) il se retrouva face à... à ?

"Au... Audran ?!"

L'infirmier en resta bouche bée, alors que la magnifique fille -il se corrigea intérieurement: non, femme- qui se trouvait devant lui l'étreignait affectueusement. Son parfum vint lui chatouiller les narines, rappelant à son bon souvenir à quel point ils avaient été proches, fut un temps. Elle était... belle ? Adorable ? Mignonne ? Bah surtout...immense, en fait. Les talons impressionnants qui chaussaient ses pieds devaient y avoir leur rôle, mais même sans eux elle devait facilement faire sa taille. Voire plus. Et pourtant il trouvait qu'il avait grandi depuis Poudlard.

"Je pourrais en dire autant. Tu... tu es... ravissante."

Arthur n'avait jamais été très à l'aise avec ce genre de choses. Et même aujourd'hui encore, ce n'était pas son passe temps favoris dans la vie. Il fallait dire qu'une fois sorti du milieu hospitalier, notre homme retrouvait généralement un certaine timidité. Surtout que son accent ne facilitait pas les choses lorsqu'il souhaitait s'exprimer sans user d'un vocabulaire strictement médicale. Enfin, avec Audran, l'infirmier n'avait jamais eu beaucoup de difficulté à s'exprimer, de toute façon. C'était sûrement parce qu'à l'époque, elle comprenait tout sans qu'il ait à ouvrir la bouche. Mais aujourd'hui, cependant, après toutes ses années... Ses joues s'empourprèrent légèrement face aux remarques qu'elle lui fit. Une de ses mains vint ensuite se loger derrière sa nuque, et il entreprit de répondre à sa question, une pointe de gêne dans le ton.

"J'ai travaillé à Ste Mangouste, oui... mais maintenant je suis là, en tant qu'infirmier. J'aide Madame Pomfresh, ce genre de choses..."

Tentant d'échapper aux explications qui n'auraient fait que l'embourber d'avantage, Arthur plongea à son tour son regard dans celui de son ancienne camarade de classe, sourire au lèvre et curiosité ravivée.

"Et toi ? Qu'est-ce que tu deviens ? Comment se fait-il que tu sois ici ?!"
Infirmier(ère)

avatar
Arthur Enhellwater
Infirmier(ère)
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 67
Messages : 161
Mornilles : 506

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Pur
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]   Ven 26 Mar - 23:17

Maintenant qu’elle avait relâché sa proie… pardon, son ami, Audran s’aperçut qu’il avait du jus de citrouille sur son costume. Est-ce que c’était par sa faute, quand elle lui était malencontreusement rentrée dedans ? L’avantage, quand on était sorcière comme elle, c’est qu’on n’avait pas à se confondre en excuses pendant des heures. Un petit coup de baguette magique, comme disaient les Moldus à juste titre, et l’histoire était réglée. Une fois son sort lancé, le professeur rangea sa baguette et tapota tranquillement le buste d’Arthur du plat de la main avec un sourire qu’il connaissait bien pour l’avoir vu jour après jour pendant cinq ans. Elle le prit par le bras, songeant qu’en parfait gentleman il lui aurait proposé de toute façon, et l’entraîna pour une petite marche à travers la salle.

« Ca me rappelle notre bal en quatrième année… Quand je t’avais demandé de m’accompagner et que tu avais rougi comme aujourd’hui, et j’avais dû préciser que c’était en toute amitié… On s’était bien amusé en tous cas. J’espère que tu m’inviteras à danser, parce qu’on risque bien de mourir d’ennui tous les deux sinon. »

Elle l’écouta résumer très brièvement son boulot à Sainte Mangouste. En fait, il ne lui racontait rien du tout, et elle se demanda un moment s’il n’avait pas honte de se retrouver à Poudlard. Ça ne devait pas être très intéressant pour lui de revenir s’occuper des blessures bénignes des élèves après avoir traité des cas sûrement compliqués dans l’hôpital magique le plus renommé d’Angleterre. Cependant, elle avisa qu’il était préférable de ne pas poser de questions pour le moment. Il semblait déjà suffisamment gêné comme ça pour qu’elle enfonce le couteau dans la plaie. Ils avaient été amis, et, elle l’espérait, ils l’étaient toujours un peu, donc elle pensait que le moment venu, s’il le souhaitait, il lui en parlerait. Ils en auraient le temps après tout, puisqu’ils allaient bosser dans le château tous les deux.

« Oh, moi, rien d’extraordinaire… Tu sais, le mannequinat, c’est lassant à force. Alors quand j’ai entendu qu’une place se libérait dans le rang des professeurs, j’ai sauté sur l’occasion. Déjà parce que rien que la tête d’Erwan quand il m’a vue valait le coup, je t’assure. Et puis, je n’avais pas vraiment le choix en quelques sortes. J’avais envie de revoir le pays. »

Audran tapota le bras d’Arthur de son autre main. Elle ne tenait pas à ce que son retour en Grande Bretagne soit le principal sujet de conversation ce soir. Et comme son ancien camarade n’avait sûrement pas envie lui non plus à ce qu’on parle de son ancien travail, elle chercha de quoi ils pourraient bien parler. Ils continuèrent de marcher d’un pas lent dans le silence – enfin, si on pouvait dire ça, avec la musique jouée par l’orchestre et le bruit des conversations de toutes les familles dans la Grande salle – jusqu’à ce qu’elle ait une idée. Autant que ce soit lui qui se casse la tête pour ça.

« Alors, de quoi voudrais-tu parler ? »


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]   Sam 27 Mar - 23:56

Arthur se laissait entraîner sans opposer de résistance. A vrai dire, ça lui faisait vraiment plaisir d'avoir retrouvé Audran après toutes ces années... elle lui avait manqué, au fond.

La jeune femme n'avait pas l'air de vouloir parler de son parcourt post-Poudlard, et l'infirmier ne lui en tint nullement rigueur. Sa gêne disparaissait peu à peu, remplacée à mesure qu'elle parlait par un sentiment de bien être familier. Il se souvenait très bien du baiser qu'elle lui avait donné, mais c'était il y a longtemps. Et Arthur avait fini par l'interpréter comme une simple expérience d'adolescente. Alors aujourd'hui, rien ne l'empêchait de reprendre confiance en leur ancien lien d'amitié. Comme avant, il adorait l'écouter blablater sans queue ni tête: ça lui évitait d'avoir lui-même à s'exprimer. C'en était d'autant plus agréable...


"Je ne vois pas trop de quoi on pourrait parler..." Il reprit soudain, catégorique : "Par contre il est hors de question que je te fasse danser ! Tu sais très bien que je me rends ridicule à chaque fois ! Et je n'ai jamais réessayé depuis le dernier bal de noël que j'ai fait..."

Son sourire s'élargit alors qu'il se raclait la gorge à ce douloureux souvenir. Il s'était emmêlé les pinceaux, tombant à la renverse en amenant dans sa chute la table du buffet. La pire honte de toute sa vie. Il ne tenait vraiment pas à recommencer... même s’il savait que si Audran insistait un tant soit peu, il ne pourrait pas refuser. A vrai dire, notre homme n’avait jamais réussi à lui refuser grand chose.

"Imagine la catastrophe: à peine arrivé que je me fais remarqué... je n'y tiens pas spécialement. Et si jamais tu plantes tes échasses dans le pied de quelqu'un par ma faute, j'aurais l'air malin: "l'infirmier qui cherchait à obtenir une nouvelle clientèle" ! *hum* Quoique les chambres sont un peu vides ces derniers temps. J'ai même eu le temps de défaire ma valise... D'ailleurs il faudra que je te fasse visiter les locaux !"

Arthur avait dit ça en toute innocence, sans penser que sa phrase contenait peut-être un double sens flagrant...

"Tu es professeur de quoi, au fait ? Oh, ça me rappelle quand tu me donnais des cours de langue en quatrième année ! Tu te souviens ? Je n'ai pas trop progressé d'ailleurs... et je n'oserai pas te demander de m'en donner aujourd'hui, ça serait un peu étrange comme situation..."

L'homme leva la tête vers le visage de sa "cavalière" et lui adressa un clin d'œil entendu. Il se disait qu'il était un peu tard pour ce genre de choses, et qu'il devrait à présent se contenter de ce qu'il savait, se débrouiller seul comme il l'avait fait dès sa sortie de Poudlard. Même si ça signifiait "laborieusement"...

"Ça me fait vraiment plaisir d'être à nouveau en ta compagnie, tu sais ? Même si maintenant je n'ai plus d'excuse pour m'éclipser en douce -ce qui, entre nous, est un gras sacrifice... heu, "gros ?", pardon."

Sa mine se fit brutalement un peu moins joyeuse. Il s'était encore gouré. Décidément l'anglais était vraiment une langue horrible. D'un autre côté, Arthur n'avait pas l'habitude de parler autant en si peu de temps, alors il était presque normal qu'il finisse par tout mélanger. C'était un peu comme pour la danse...
Infirmier(ère)

avatar
Arthur Enhellwater
Infirmier(ère)
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 67
Messages : 161
Mornilles : 506

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Pur
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]   Mer 31 Mar - 11:42

Audran jeta un coup d’œil à la salle remplie de la joie des fêtes de fin d’année. Dumbledore avait bien calculé son coup, gardant ainsi un œil sur tous ses élèves et leur offrant la sécurité du monde extérieur qu’il savait menacé. Elle n’avait jamais imaginé que le vieil homme puisse à ce point craindre les évènements qui allaient venir dans peu de temps. Perdant son air songeur, elle tourna la tête vers Arthur et lui sourit gentiment.

« Oui, je me souviens de ça. Une Serpentard de septième année s’était moquée de toi, et je m’étais jetée sur elle. Je lui avais presque arraché l’oreille, à cette garce, quand les profs de l’époque m’avaient ramenée en arrière. Un mois de retenue tous les soirs avec Rusard. Yeurk, j’en ai encore des frissons dans le dos… »

Un petit rire s’échappa des lèvres de la jeune femme. Déjà à l’époque de l’école, elle avait eu tendance à réagir violemment quand on s’en prenait à elle ou à ses amis. Cela n’avait pas changé quand elle avait grandi, bien qu’elle ait beau avoir mûri. Qu’un autre mannequin lui lance un regard de travers, et aussitôt il ou elle se mangeait la plus prodigieuse des gifles. Aujourd’hui encore, elle aurait pu sauter à la gorge du premier venu qui aurait essayé de l’importuner. Cela faisait partie de son étrange personnalité, et il valait souvent mieux être de son côté que son ennemi. Sa mère la comparait parfois à un roquet hargneux et teigneux, ce à quoi elle répondait qu’elle préférait frapper plutôt que de subir, et que tendre l’autre joue était bon pour les mauviettes.

« Oui, j’adorerais voir les locaux, » répondit-elle en levant les sourcils de manière vicieuse, suite à quoi elle éclata de rire. Elle se reprit cependant rapidement. « J’enseigne l’étude des Moldus. C’est plutôt calme, et au moins, je n’ai pas peur de me retrouver aspergée de potions bizarres ou de me recevoir un sortilège qui ne m’aurait pas été destiné… Tu sais, je me rends compte maintenant que nos professeurs devaient vraiment en baver, et que c’est toujours le cas. »

Ils continuèrent de marcher, parlant chacun leur tour, quand quelque chose sembla attirer le regard de toute la pièce vers le centre de la piste de danse. Audran reconnut deux de ses élèves, William Green et Emma Nielsen, qui semblaient bien être le centre d’attention. La Serdaigle était une élève brillante, qui méritait de réussir dans la vie, peu importe ce qu’elle entreprendrait, surtout qu’elle redoublait d’efforts par rapport aux autres étudiants à cause de sa maladie peu commune. L’entièreté du corps enseignant était au courant de son état, et secrètement, le professeur admirait sa jeune élève qui faisait montre d’autant de détermination dans ses études. Seulement, quelque chose dans la scène qui se déroulait sous leurs yeux lui semblait étrangement hors contexte. Elle ignorait que ces deux là étaient en couple, en tous cas, ils ne le montraient pas. Mais là, tout l’amour qu’ils devaient éprouver l’un pour l’autre était aussi clair que de l’eau de roche. William s’éloigna rapidement de sa camarade, tandis qu’elle se résignait visiblement. Puis le rameau de gui qui flottait au dessus de jeune couple s’enflamma.

« Merlin ! Qui a fait ça ? »

Elle regarda en direction de son ami, mais ce dernier venait de lâcher son bras, et se dirigeait vers la jeune fille bleu et bronze qui quittait la Grande Salle. Elle poussa un soupir silencieux, puis alla s’installer à une table libre. Elle resterait encore une heure avant de rejoindre ses quartiers…


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]   Dim 11 Avr - 19:52

Tout semblait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. A vrai dire, sans ces retrouvailles impromptues, Arthur n'imaginait même pas comment ce bal aurait tourné. Probablement comme une soirée dont le bilan aurait été: ennui, ennui, ennui, enn... ho ! Du jus de citrouille !

Leur discussion était peut-être un peu vide en apparence, mais émotionnellement parlant, c'était de la pure délectation. Enfin, on ne va peut-être pas enfoncer le bouchon de la fiole à ce point là, non plus... L'infirmier s'apprêtait à répondre à Audran, lorsque quelque chose attira son attention sur la piste de danse. Des flammes s'évaporaient lentement. Et juste en dessous...


"Emma ?!"

Aussitôt, Arthur délaissa sa cavalière avec un petit "désolée Audran" qu'elle ne sembla même pas capter. Il se dirigea ensuite avec détermination vers l'origine du chahut. A mesure qu'il avançait, la foule semblait se resserrer autour de lui. Il la perdait de vue. Certains couples continuaient à virevolter sans faire plus attention que ça au reste du monde. D'autres, probablement ceux qui s'étaient trouvés proches des flammes lorsqu'elles s'étaient allumées, restaient en plein milieux du passage, pantelants. Parmi eux, certains jasaient à qui mieux-mieux, chuchotant des insanités que l’homme n’arrivait pas toujours à traduire. La foule se resserrait encore, et encore. Il avait beau en écarter, il en revenait toujours plus.

*Sales gosses !*

Tout à sa précipitation, Arthur bouscula un peu plus durement que prévu ce qu’il identifia comme un serpentard de sixième année, coincé dans un costume aux rayures vertes... comment arrivait-il à respirer avec "ça" ?! Un sourcil haussé d’étonnement en guise d'unique réaction, Arthur observait l’être étrange postillonner toutes sortes d’injures tout en passant sa main sur sa chemise. Qu’il cherche à étaler la tâche de jus qui s’y été logé était une chose... mais qu’il bloque le passage de l’infirmier en situation d’urgence, ça c’était... impardonnable. Arthur sentit la colère monter. Le paon outré face à lui commençait à rouler des mécaniques avec des regards hautins, et un sourire méprisant. A tous les coup, parti comme c’était, ça allait dégénérer. De là où il se tenait, l’infirmier ne voyait plus du tout Emma. Et l’autre imbécile imberbe qui lui barrait la route... Il serra les poings...

"Mr Enhellwater. Je vous rappelle qu’il est interdit de frapper les élèves. Il serait bien dommage, d’abîmer... leurs capacités intellectuelles. Si vous voyez ce que je veux dire..."

La voix l’avait tiré de justesse de ses pensées. Immédiatement, la meute d’élèves sembla s’éclaircir autour de lui. Dumbledore se tenait à ses côtés. Et nulle trace de la jeune serdaigle. Avec un grognement, Arthur se tourna vers le directeur. En cette occasion, il lui aurait volontiers arraché son sourire bienveillant avec les ongles.

"Je reprendrai bien un de ces petits sucres d’orges... Celui là est excellent, vous en voulez... ? Ah ? Et bien, on dirait que votre petite patiente est partie..."

*Non, sans blague ?!*

"Si j’étais encore jeune et sportif, je me serais rendu, disons, en "hauteur". Mais je crois qu’une petite délégation s’impose, n’est-ce pas ?" L’un de ses yeux bleus cligna, avant qu’il n’ajoute, un petit rictus amusé aux lèvres: "Faites quand même attention aux escalier, ils sont plutôt, étroit, à ce qu'il paraîtrait."

De mieux en mieux. L’ex médicomage avait horreur des énigmes lorsqu’il s’agissait d’un de ses patients. Et celle-ci ne faisait pas exception à la règle.

"Ah autre chose, Arthur. Avant que vous ne partiez..."

Il se retourna de mauvaise grâce.

"N’oubliez pas le mot de passe. Ça serait... embêtant."


"Oh. D’accord"

Sans autre regard, l’homme se remit à courir, se frayant tant bien que mal un passage à travers tout ce joli petit monde. Et quitta rapidement les lieux.

Direction: la salle commune des serdaigles.


[RP clos]
Infirmier(ère)

avatar
Arthur Enhellwater
Infirmier(ère)
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 67
Messages : 161
Mornilles : 506

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Pur
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une vieille connaissance... [Tutuuuuur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Corbeille-