Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Emma Nielsen

MessageAuteur
MessageSujet: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 12:42



Identité

Age : 15 ans
Date de naissance : 3 janvier 1959
Lieu de naissance : Copenhague, Danemark
Nationalité : Danoise

Maison : Serdaigle
Baguette magique : 27 cm en bois de lierre, contenant un crin de licorne
Animal de compagnie : Moon, une chatte blanche et sourde

Lieu de résidence : Un petit village du Pays de Galle, uniquement peuplé de sorciers
Projet : Non déterminé

Personnalité :
[Solitaire]
D’un côté, il y a les gens qui sont constamment entourés de leurs amis et de leurs connaissances. Et de l’autre, il y a les gens comme moi, qu’on voit le plus souvent errer seuls. Il y a les moments où je me sens mieux seule, et ceux où je voudrais pouvoir parler à un ami. J’aime ma solitude quand je suis en train d’étudier, de lire, ou de faire une activité qui requiert du calme et du silence. J’aime ce sentiment que rien ne peut m’atteindre. Pourtant, il m’arrive de plus en plus régulièrement de regretter mon manque de sociabilité. Je me suis tellement éloignée des élèves de ma maison, ou même de mon âge, que je n’arrive pas à me comporter normalement en leur présence. Ce qui me donne encore plus envie de me renfermer sur moi-même. Je n’ai personne à qui confier mes états d’âme, si ce n’est ce journal intime, aucune amie avec qui rire et pouffer en parlant des garçons.

[Nerveuse]
Pas dans le sens où je me ronge les ongles d’angoisse avant un examen, non, pire que cela. Je suis imperturbable quand il s’agit de montrer mes capacités en magie, ou dans un autre domaine. Mais parler avec quelqu’un extérieur au monde des études me terrifie, encore plus si c’est pour demander ou proposer quelque chose. J’ai extrêmement peur de la réaction des gens. Du coup, je me mets à parler plus vite que la vitesse du son, sans laisser aucune chance à mes interlocuteurs de m’interrompre. Et je cumule aussi quelques tics : je me tords les doigts, je tripote mes cheveux, … bref, des signes qui montrent bien que je suis angoissée.

[Passionnée]
Malgré mon côté effacé, j’ai un tempérament de feu. Je suis tout à fait capable de m’emporter contre quelqu’un, particulièrement mes frères qui ont tendance à me taper sur le système. Et quand je suis lancée, le problème, c’est de m’arrêter. J’ai tendance à dire des choses que je regrette toujours après, surtout quand je balance ses quatre vérités à mon interlocuteur.
Cette caractéristique se manifeste aussi quand je fais quelque chose que j’aime. Je peux me plonger dans la lecture d’un livre pendant des heures sans que rien autour de moi ne m’en sorte. Lorsque je m’assieds à mon piano, ou quand je prends mon violon sur mon épaule, ma musique commence par être timide, mais au fur et à mesure que les notes s’échappent de mes instruments, l’intensité devient palpable dans les airs. Ma plus grande passion restant les potions. Attention à ne pas me déranger quand je suis au dessus de mon chaudron, c’est à vos risques et périls.

[Emotive]
Je ne suis pas comme tous ces Serpentards qui n’aiment rien (et surtout pas le gâteau au chocolat), qui sont froid et qui ne laissent rien paraître sur leur visage. Je suis rarement capable de retenir mes émotions, que ce soit ma joie ou ma tristesse. La moindre critique négative peut m’amener les larmes aux yeux, la colère aussi. Mais au contraire, si je suis heureuse, je ne le cacherai pas non plus ; je suis tout à fait apte au rire et à la plaisanterie. la gêne étant sûrement le sentiment qui se distingue le mieux sur mon visage et dans mes yeux, j’aime bien éviter de le laisser apparaître à la vue de tous.

[Studieuse et Rêveuse]
Je ne suis pas une Serdaigle pour rien ! Vous me verrez plus souvent la tête dans un livre qu’en train de faire les quatre cent coups. Mes notes ne sont pas toutes excellentes, je ne suis pas une machine ! J’arrive à me débrouiller pour que ma moyenne soit correcte, du moment que ça contente mes parents. Je considère que les heures de travail doivent être respectées, et mon jeune frère Zach a subi plus d’une fois mon courroux alors que j’étais plongée dans mes devoirs d’été. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir des rêves, comme tout le monde. Je suis très souvent plongée dans mes pensées, en train de réfléchir au sujet d’une chose ou d’une autre.


Physique :
[Petite, Brune aux yeux noisette]
1m63. Non, je ne suis pas particulièrement grande. Surtout si vous me placez entre mes deux frères. Morten mesure plus d’1m90, mais bon, il a dix-sept ans. Alors que Zachary, lui, il n’a que douze ans, et il fait déjà 1m67. Heureusement pour moi, Karen ne semble pas grandir beaucoup non plus. C’est rassurant de se dire que je ne vais pas forcément être la naine de la famille. Mes deux andouilles de frères s’amusent déjà assez à mes dépends.
Mes cheveux sont bruns, et n’en font qu’à leur tête. Je pense qu’ils ont leur propre volonté, et j’ai renoncé depuis longtemps à essayer de les dompter. Je n’ai les yeux d’aucun de mes parents, mais ceux de ma grand-mère maternelle. Je les trouve vraiment très jolis, et c’est une des rares choses que j’aime bien chez moi. Sauf qu’ils sont aussi le reflet de mon âme, et c’est très facile pour n’importe qui de lire dans mon regard.

[Sauvage]
Je ne suis pas une coquette. Bon, je vous l’accorde, je n’aime pas spécialement non plus être couverte de poussière ou de terre, et je prends soin de mes affaires. Mais je ne fais pas attention à mon apparence comme toutes ces autres filles. Le maquillage ? Connais pas, ou presque. Disons plutôt que je ne sais pas vraiment m’en servir, donc j’évite de m’en approcher de trop près. Peu m’importe que ma tenue ne soit plus à la mode, de toute façon, la mode change tout le temps. J’aime le naturel, et je trouve que les filles qui sont elles-mêmes sont souvent plus attirantes que celles qui se tartinent le visage et qui ressemblent souvent à des pots de peinture. Je ne passe jamais plus de quinze minutes dans la salle de bains le matin, et je trouve que c’est largement suffisant.



_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Mer 31 Mar - 19:00, édité 4 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 12:47

    Emma Cassidy Nielsen


      Personne ne sait combien de temps peut durer une seconde de souffrance.
      [Graham Greene]


De la naissance à la rentrée en 5e année


Je suis née pendant l’aurore du matin, le 3 janvier 1959. Mes parents habitaient un petit village près de Horsens, une ville au Danemark. J’étais la seconde enfant des mes parents, et mon frère aîné s’appelait Morten. Mon père, Jens Nielsen, était le propriétaire d’une herboristerie en plein cœur de Copenhague, dans le quartier sorcier. Il était un Danois de pure souche, dont les origines remontaient jusqu’aux vikings. Ses parents étaient tous deux des Moldus et ont très bien accepté que leur enfant soir un sorcier. Ma mère, Bridget Nielsen, née Lawrence, venait quant à elle d’une famille de sorciers qui remontait déjà à quelques générations, mais qui ne portait pas une grande importance à la pureté du sang. Elle était née en Ecosse, et elle travaillait en tant que journaliste pour le magazine Sorcière Hebdo.
Le début de mon enfance a été relativement simple et heureux. Morten, mon frère aîné qui avait deux ans de plus que moi, passait son temps à jouer avec moi, à me raconter des histoires et à m’embarquer dans ses bêtises, et ce, à partir du moment où je fus capable de me déplacer seule. Comme il allait parfois un peu trop vite pour mes petites jambes, je l’appelais avec ma voix de bébé « ‘ten », incapable de prononcer son prénom correctement. Ce petit surnom lui est resté, et encore aujourd’hui, il m’arrive de l’appeler affectueusement ainsi. L’année de mes trois ans, ma maman commença à avoir son ventre qui devenait tout rond et qui grossissait de plus en plus. A l’époque, je ne comprenais pas que c’était parce qu’elle était enceinte, et mon papa m’avait expliqué que dans le ventre, il y avait un petit frère ou une petite sœur qui grandissait, et qu’un jour ce bébé allait sortir pour venir vivre avec nous. J’étais encore plus contente quand, une fois sortis de l’hôpital, mes parents nous annoncèrent qu’il y avait en fait deux bébés.
Et puis, en 1965, ma vie fut bouleversée par un après-midi ensoleillé. Alors que je jouais avec mes frères et ma sœur dehors, dans notre jardin, je me souviens juste être tombée. Quand je me suis réveillée ensuite, j’étais à l’hôpital, là où Maman avait fait sortir les jumeaux de son ventre. Morten était près de moi quand j’ai ouvert les yeux, et c’est lui qui a prévenu le reste de la famille. Après, tout un tas de docteurs et de mages ont défilé dans ma chambre. Ils disaient que j’avais une maladie qui pouvait être grave, et d’après mes antécédents médicaux, la potion qu’ils avaient voulu me donner au départ, finalement, ils ne pouvaient plus. J’ai toujours été allergique à l’ellébore, et la plus petite dose est mortelle pour moi. La potion contre l’épilepsie, ma maladie, est faite avec de la racine d’ellébore, et c’est d’ailleurs le principal actif. Un peu plus tard, Morten m’a expliqué ce qui s’était passé après que je fus tombée. J’ai eu de violentes convulsions qui ont duré peut-être quelques secondes, pas plus d’une minute, mais c’était tellement intense qu’il m’a dit avoir cru que cela durait une heure. Puis tout mon corps a cessé de bouger, et lui, Zach et Karen ont cru que j’étais morte. Ils ont hurlé, et leurs cris ont attiré Papa et Maman, qui ont aussitôt transplané à l’hôpital.
Depuis ce jour, mon enfance dorée n’a plus jamais été la même. Bien sûr, toute la famille agissait comme avant, mais la crainte des crises planait au-dessus de nos têtes comme une épée de Damoclès. De temps en temps, Papa m’emmenait avec lui à son travail. J’adorais y aller, car il m’expliquait plein de choses sur les plantes, les ingrédients et les potions. Les soucis que mes parents se faisaient augmentèrent en nombre quand ils reçurent une lettre de Durmstrang. Nous habitions toujours au Danemark, et c’est dans cette école que nous étions inscrits pour aller faire nos études, mes frères, ma sœur et moi. A cause de ma maladie, l’établissement refusait de nous accueillir, nous, les enfants Nielsen. Il n’y avait aucune possibilité de faire appel, leur décision était définitive. Mais Maman ne se découragea pas. Elle était allée à Poudlard pour étudier, et pendant qu’elle rendait visite à ses parents en Ecosse, elle fit un détour par son ancienne école pour parler avec le directeur. Dumbledore a vite compris la situation, et a accepté de nous inscrire à Poudlard sans hésiter. C’est ainsi que toute ma famille, et surtout nous les quatre enfants qui n’avions jamais quitté notre pays natal, nous déménageâmes pour le Pays de Galle, après avoir vendu la maison et la boutique de Papa. Maman put reprendre un poste à temps complet au journal. Papa, lui, ouvrit une nouvelle boutique sur le Chemin de Traverse, à Londres. Il transplanait tous les matins pour aller travailler.
C’est à cette époque que j’ai rencontré Joshua Starks, mon meilleur ami. Sa maison était celle voisine à la nôtre, et comme il avait le même âge que moi, nous avons très vite sympathisé. Il vit seul avec sa mère, son père habitant au Etats-Unis. Tous les étés, il y retourne, et me raconte tout en détail à son retour. C’est l seule garçon que Morten laisse s’approcher de moi sans faire un scandale.
"Tu n'es qu'une dégénérescence !" Des mots très durs adressés à une enfant de 7 ans. Qui me les avait dit alors, je ne sais plus, tout est flou. Peut-être que j'ai enfoui toute cette histoire au plus profond de moi-même, et qu'un jour ça ressortira...
Quand Morten eut 11 ans, il fit sa rentrée à Poudlard. Au début, il nous écrivait souvent. Il avait été réparti à Serpentard, et passait son temps à nous dire que c’était la meilleure maison, et que les plus nuls étaient les Gryffondors qui passaient leur temps à faire des plaisanteries stupides et inintéressantes. Son départ de la maison modifia aussi mon caractère. Alors que j’étais enjouée et ouverte, je devins vite d’humeur maussade et très renfermée sur moi-même. Papa s’en aperçut et trouva bien vite une solution pour que je m’ennuie moins de l’absence de mon frère. C’est ainsi que j’ai commencé à apprendre à jouer du piano et du violon. L’autre point positif, c’est que j’étais plus calme grâce à la musique, et j’ai commencé à avoir moins de crises.
Et puis ce fut de mon tour de partir à l’école. J’étais terrifiée à l’idée d’être malade devant tous les élèves, mais Papa et Maman me rassurèrent en me disant que le directeur avait pris des dispositions pour que personne à part l’infirmière ne me voie dans cet état. Fumseck, le phénix du directeur, était magiquement – mais très légèrement – connectée à moi, afin de connaître mon état de santé à n’importe quel moment de la journée. Ainsi, si j’avais une crise, l’oiseau magique me rejoindrait le plus rapidement possible et me ferait transplaner aussitôt à l’infirmerie. Ce fut mon premier soulagement, mais j’avais aussi peur de la réaction des professeurs si je disparaissais de leur cours. Mais apparemment, ils avaient tous été prévenus de la situation et ne s’offusqueraient pas des mes absences ou de mes retards. J’ai été répartie dans la maison de Serdaigle, qui était selon moi tout aussi bien que Serpentard. J’appris aussi que contrairement à ce que racontait Morten, les Gryffondors n’étaient pas aussi nuls qu’il le prétendait.
Zach et Karen nous rejoignirent deux ans après, en 1972, et furent tous les deux envoyés à Poufsouffle. De nous quatre, j’étais la plus solitaire. Je n’avais pas de réel ami, juste quelques connaissances, et je passais la majeure partie de mes journées seule. Avec Morten, nous jouions à ce jeu, Marco Polo… on se croisait dans les couloirs, et il disait « Marco ». et moi, je répondais « Polo ». Parfois, c’était le seul mot que je prononçais de la journée. Mais comme ça, tout le monde savait que j’étais la petite sœur de Morten Nielsen. Ses amis de Serpentards ne m’embêtaient pas méchamment comme ils pouvaient le faire avec d’autres élèves plus jeunes. En fait, personne ne se montrait désagréable avec moi, de peur des représailles de Morten s’il m’arrivait quelque chose. [1]
De temps en temps, nous nous retrouvions tous les quatre dans une salle vide, et nous passions la soirée à jouer aux cartes, aux échecs, ou à discuter. Je n’avais pas besoin de plus que ça pour me sentir heureuse. Jusqu’au jour où les crises empirèrent. J’avais l’habitude de jouer du violon assez régulièrement sous le saule pleureur qui se trouvait près du lac. Je me souviens juste que j’ai eu une crise, et lorsque je me suis réveillée, Morten était à mon chevet, avec sur ses genoux les débris de mon instrument et de mon archet. Il semblerait que ma maladie prenne petit à petit le contrôle sur ma magie quand je suis inconsciente, ce qui me terrifie encore maintenant. J’étais devenue dangereuse pour l’école et j’avais conscience que la meilleure solution aurait été de me renvoyer de Poudlard. Cette perspective, et la vue de mon violon détruit me firent verser un grand nombre de larmes, jusqu’à ce que Dumbledore répare magiquement mon instrument. J’étais en quatrième année, et tout ça s’est passé l’an dernier. Depuis, je refuse catégoriquement de me lier vraiment avec quelqu’un, je me contente de ma solitude et, parfois, d’une discussion.


[1] Ceci fait référence au dernier épisode de la saison 1 de Bones.


_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Mer 31 Mar - 19:00, édité 4 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 12:56

Particularités

[Epileptique]
Citation :
L'épilepsie (également comitialité, mal comitial), parfois nommée encore haut mal, mal caduc ou mal sacré, est une affection neurologique qui est le symptôme d'une hyperactivité cérébrale paroxystique pouvant se manifester par des convulsions ou une perte de conscience, voire par des hallucinations complexes inaugurales (visuelles et/ou auditives et/ou somesthésiques), avec ou sans convulsions, mais ce n'est pas une maladie mentale, contrairement à l'image qu'on peut avoir des malades.

L'image de maladie mentale qui lui est souvent associée est due au fait que, au cours des crises, certains malades peuvent présenter des troubles du comportement, mais l'épilepsie n'altère en rien les capacités intellectuelles. Une fois sur deux, elle débute dès l'enfance.
Les causes en sont multiples et encore mal comprises. On sait que la fatigue, le stress physiques et/ou psychiques, les excitants (alcool, tabac, café, thé), certains bruits permanents ou anormaux, l'éclairage stroboscopique ou le jeûne peuvent favoriser l'apparition d'une crise.

Selon le professeur René Soulayrol, « les atteintes du corps, la honte des chutes, la confiscation du temps, la limitation des plaisirs, le voile sur l'intelligence, les entraves à la liberté, le rejet des autres, les difficultés scolaires, la peine des parents participent à la souffrance des épileptiques. ».

Il n'existe pas une mais des épilepsies. La diversité interindividuelle porte non seulement sur les causes ou origines des troubles ou sur la localisation cérébrale des dysfonctionnements électriques, mais également sur la plus ou moins grande résistance aux traitements, la diversité des crises induites, leur rythme, le handicap généré, leurs conséquences sociales, leur évolution et leur prise en charge.

Crise tonico-clonique, ou « Grand mal »

Elle représente la forme la plus spectaculaire de crise d'épilepsie. Le patient perd brutalement connaissance et son organisme présente des manifestations évoluant en trois phases :
phase tonique : raidissement, contraction de l'ensemble des muscles des membres, du tronc et du visage dont les muscles oculomoteurs et masticateurs ;
phase clonique : convulsions, contractions désordonnées des mêmes muscles ;
récupération : phase d'inconscience (coma durant quelques minutes à quelques heures), caractérisée par une respiration bruyante due à l'encombrement bronchique. Cette phase est une phase de relaxation intense durant laquelle il est possible mais pas systématique de perdre ses urines…

Le retour à la conscience est progressif, il existe souvent une confusion post-critique et l'absence de souvenir de la crise.
Sources : Wikipédia

[Piano & Violon]
J'ai commencé à apprendre la musique et son langage quand j'ai eu 9 ans, parce que je m'ennuyais de Morten qui n'était plus à la maison. Selon mes professeurs, et mon entourage, je serai douée, mais je n'y crois pas. Fait très particulier, jusqu'à présent, je n'ai jamais joué du piano devant quelqu'un d'autre que mon professeur. Je m'y sens moins à l'aise qu'avec le violon.


_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 13:02



Arbre Relationnel


  • LA FAMILLE

      Jens

      Feat Hugh Laurie
          Mon père.
          Ultra protecteur envers sa famille. Je l’adore pour être tout le contraire de ma mère. Il est calme et posé, et préfèrerait si possible que je n’approche pas un seul garçon avant sa mort. Associé avec Morten sur ce point-là, je pense qu’ils sont bien partis pour réussir. C’est lui qui m’accompagne à Sainte Mangouste le plus souvent, quand j’ai mes examens médicaux à passer. C’est un roi des finances, et il prévoit d’ouvrir une autre herboristerie à Pré-au-Lard très prochainement.



      Bridget

      Feat Emily Deschanel
          Ma mère.
          Elle semble toujours pressée, ou en train de faire quelque chose d’important. Elle a tendance à me donner le tournis à force de la voir courir partout. Je déteste qu’elle soit toujours en train de me questionner sur l’école, sur les garçons. Nous n’avons pas vraiment les mêmes goûts, mais ça ne m’empêche pas de l’aimer très fort. Si j’ai un souci, je n’hésite pas à me diriger vers elle, car je sais qu’elle saura faire preuve d’attention. Au niveau carrière, elle a commencé au bas de l’échelle, et elle n’a pas arrêté de gravir les échelons.


      Morten

      Feat Caleb Lane
          Mon frère aîné.
          C’est un Serpentard. Curieusement, il est très différent suivant s’il est avec les jumeaux et moi ou s’il est avec ses amis, ou ses ennemis. Je n’aime pas spécialement qu’il passe son temps à me couver comme une chose fragile, surtout maintenant que je suis plus grande. Quand j’étais petite, ça me dérangeait moins, et j’aimais bien ça. Il s’est allié avec Papa pour m’empêcher de fréquenter des garçons, oubliant parfois que je suis une fille un peu intelligente et que je sais me débrouiller par moi-même pour repousser leurs avances, si peu nombreuses soient-elles.


      Zachary

      Feat Skander Keynes
          Mon frère cadet, le faux jumeau numéro 1.
          Ce qu’il peut m’énerver parfois. A croire que c’est sa plus grande passion, de m’ennuyer. Que ce soit seul ou avec l’aide de Morten d’ailleurs. En fait, il adore simplement faire des plaisanteries, même quand il ne faudrait pas, et rire en permanence. Il est un peu fatiguant à la longue, car il a hérité des gènes de Maman, et il est aussi actif qu’elle. C’est un passionné de Quidditch, comme les autres mâles de la famille.


      Karen

      Feat Abigail Breslin
          Ma petite sœur, jumelle numéro 2
          C’est la petite dernière de la famille, puisqu’elle est née après Zachary. Elle a les yeux de mon père et les cheveux de ma mère. Physiquement nous ne nous ressemblons pas beaucoup. Mais nous avons le même côté rêveur, la même passion pour les livres, et une nature assez semblable. Elle a un goût prononcé pour les créatures magiques, et je la soupçonne de vouloir se trouver un travail dans ce domaine quand elle sera plus grande.


  • LES AMIS

      Moon

      Feat a cat
          Ma boule de poils.
          Mes grands parents paternels m’ont offert Moon pour mon entrée à Poudlard. Tout comme ils avaient offert un hibou à Morten. Moon a maintenant cinq ans. Quand je l’ai eu, elle n’était qu’une minuscule petite boule de poils blanche, toute mignonne. De par sa surdité, je pense qu’elle est le confident le plus proche que j’ai, même si elle n’entend rien de ce que je lui révèle. Comme tous les chats, elle est très libre, surtout que Poudlard est un merveilleux terrain de jeu pour les animaux.


      Joshua Starks

      Feat Gaspard Ulliel
          Mon meilleur ami.
          Je le connais depuis que j’ai 6 ans. Il sait que je suis malade, mais ignore ce dont je souffre. Un jour, peut-être, je lui révèlerai. En attendant, nous profitons de toutes les occasions que nous avons pour nous voir. Je me sens libérée avec lui, comme s’il aspirait tous mes problèmes pendant le temps où nous sommes ensemble. Il lui est arrivé de m’entraîner dans les pires bêtises qui soient, mais si jamais nous nous faisions prendre, il prenait toute la responsabilité sur lui. Sans lui, mon monde ne tourne pas rond.


      Daniel Carter

      Feat Chace Crawford
          Dragueur invétéré et passionné de littérature.
          Avec Daniel, nous avons un intérêt commun. Sa mère qui est professeur de littérature lui a transmis sa passion pour les livres, passion que je partage. Il a découvert ça alors que j’étais en train de lire dans le parc. Depuis, nous passons toujours au moins quelques heures par semaine à discuter entre nous de ce sujet, et même à lire à haute voix certains passages que nous aimons particulièrement. Grâce à lui, j’en apprends un peu plus sur Will, car il me révèle parfois de petites informations. Car son meilleur ami reste un mystère pour moi.


  • LES CONNAISSANCES

      Maëdy Seewol

      Feat Alexis Bledel
          Miss casse-cou.
          Très probablement la fille qui mettra le grappin sur le célibataire le plus endurci de Gryffondor. elle est gentille, et très jolie. J'aimerais avoir la même facilité qu'elle pour parler aux autres.


      Abigail Green

      Feat Liv Tyler
          L'autre fille.
          Je suis presque certaine qu'elle est la petite amie de William. Il n'y a qu'à voir comment ils réagissent quand ils sont dans la même pièce pour comprendre qu'ils tiennent énormément l'un à l'autre.


  • LES ENNEMIS

      Traiger Shaine

      Feat Jennifer Love
      Hewitt
          Ma meilleure ennemie.
          Je n'aime pas Traiger, et c'est réciproque. Je vois d'un très mauvais oeil la façon qu'elle a de tourner autour de mon frère. Il ne manquerait plus qu'il sorte avec elle. Yeurk...



  • LES AMOURS

      William Green

      Feat Robert Pattinson
          Heart Breaker
          J'aurais voulu que ça n'arrive jamais. Miantenant, je ne pourrais plus jamais me regarder dans une glace tant j'ai honte. J'ai été à deux doigts de l'embrasser, alors qu'il a déjà une petite amie. ce genre de choses, ça ne doit arriver qu'à moi.




Si vous souhaitez un lien avec la demoiselle, vous pouvez demander ici ou m'envoyer un MP. Je ne mords pas .

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Jeu 18 Mar - 13:05, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 13:03

[Relations, suite]
_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 13:04



Journal Intime

PAGE 1

« La solitude qui me ronge le cœur est tantôt une bienfaitrice, tantôt un supplément à mon désespoir. Mais je préfère cela à l’indifférence et au mépris. Je ne veux pas être seule, mais je m’y forcerai. »
Extrait des pensées d’Emma Nielsen

4 septembre 1974
J’ai fait une étrange rencontre hier. Une rencontre qui a tourné au cauchemar. Déjà que ma journée n’était idéale à la base, mais là, c’est devenu n’importe quoi.
Pour commencer, j’ai du me lever très tôt pour aller à Sainte Mangouste. Journée d’examens médicaux. Ce que je peux détester ça. Je suis partie le ventre vide, comme toujours, et j’ai passé la majeure partie de ma journée là-bas. Papa m’y attendait quand je suis arrivée par la cheminée, et il est resté avec moi pendant toute la durée des examens. A force qu’on me fasse des prises de sang tout au long de la journée, je suis repartie avec le bras gauche qui avait une énorme tache bleue, qui vire au violet. Un gros hématome. Du coup, déjà mon bras me faisait mal, mais en plus je n’avais rien pu manger de la journée. Normalement, Morten est toujours là, mais bizarrement, je n’ai pu que constater son absence quand je suis revenue à Poudlard.
Alors, après avoir attendu pendant près d’une demi-heure, j’ai pris la décision de me rendre toute seule à la Grande Salle. Je sais que ce n’était pas très prudent, mais j’avais faim. La descente des escaliers a été périlleuse, et je m’en suis plutôt bien sortie : pas un seul malaise au début. Et puis, quand j’ai commencé à descendre les marches de l’escalier du Hall, j’ai senti mes jambes fléchir sous moi, mes paupières se sont fermées, et quand je suis redevenue consciente, un garçon de Gryffondor m’avait rattrapée avant que je ne me blesse en faisant une mauvaise chute.
Il s’appelle William, et il est vraiment très gentil. Quand je lui ai dit que je n’avais rien mangé de la journée, il a fait venir une miche de pain, et m’en a donné plusieurs bouts, jusqu’à ce que je sois incapable d’avaler la moindre bouchée. Ensuite, alors que je lui avais proposé de s’en aller, il a tenu à m’accompagner où je le souhaiterais. Nous sommes donc allés à la bibliothèque, j’avais des livres à rendre, déjà deux jours après la rentrée. Il n’avait pas l’air d’aimer particulièrement l’endroit, mais là encore, il a tenu à rester. La seule ombre au tableau : une des groupies de Serpentard de mon frère nous a vus ensemble, et est sortie aussitôt, pour prévenir Morten. Et ce dernier n’a pas tardé à rappliquer après, juste au moment où William et moi parlions chacun de notre passion.
Il a commencé tout de suite à se montrer sec, comme si ça avait été de ma faute s’il ne m’avait pas trouvée. Et je ne me suis pas laissé faire. Le problème, c’est que le Gryffondor est intervenu aussi, et comme je le craignais, ils se détestent. Ce n’est que quand il m’a dit son prénom que j’ai fait le rapprochement avec le William dont Morten passe son temps à descendre en flèche. Ils sont chacun batteur dans l’équipe de Quidditch de leur maison, et leurs matchs sont les plus brutaux que connaît l’école.
Je ne sais plus comment ça a dégénéré. Je crois que je préfère ne pas m’en souvenir. Mais les mots de Morten, les mots qu’il m’a adressée, en danois pour que William ne comprenne pas, resteront gravés dans une blessure de mon cœur, à jamais. Même s’il les regrette, il les pensait, au plus profond de lui. Je n’ai jamais voulu être malade, je n’ai jamais voulu que ma famille ait à subir ça. Mais qu’importe maintenant ? Il est libre. Je le lui ai dit. Il peut vivre sa vie sans se soucier de moi désormais, car il n’est plus mon frère. Des paroles cruelles, et que je ne pensais pas en les lui jetant à la figure. Que je ne pense toujours pas. Je suis partie après ça, sans leur laisser le temps à aucun d’entre eux de me dire quoi que ce soit.
Je n’ai pas mis un pied dans la Grande Salle aujourd’hui. Pas envie de les voir ou de les apercevoir. Pas retournée à la bibliothèque non plus. En fait, j’évite les endroits où j’ai tendance à aller. Je connais mon frère, il chercherait à m’y trouver et à vouloir s’expliquer. Ce n’est pas une possibilité envisageable pour le moment.


_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 13:07

Journal Intime

PAGE 2

_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 13:08

Journal Intime

PAGE 3

_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   Jeu 18 Mar - 13:09

Mise à Jour du 18/03/10


- Restructuration complète
- Design
- Relations
- Particularités
- Histoire
- Carte d'identité

_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 30
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Emma Nielsen   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Emma Nielsen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: De la théorie à la pratique :: Carnet de bord :: Journal Intime-