Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Discussion entre gars [Will]

MessageAuteur
MessageSujet: Discussion entre gars [Will]   Ven 12 Mar - 13:12

Assis ou plutôt avachi sur un des canapés de la salle commune, Dan réfléchissait. Oui, ce genre de choses pouvait lui arriver quand il voulait bien s’en donner la peine, surtout après la super méga boulette qu’il avait commise un peu plus tôt avec Maëdy. Dans le genre crétin sans cervelle, on n’avait rarement fait mieux que lui en la matière. Mais vraiment, il avait perdu l’usage de son corps cet après-midi, ou alors il devenait simplement gâteux, sénile, il délirait et il fallait l’enfermer dans un asile pour fous. En fait, c’était la meilleure solution qu’il avait trouvé depuis qu’il avait commencé à réfléchir à son comportement. Peut-être que s’il les prévenait tout de suite, ses parents lui trouveraient une place dans un hospice pas trop loin de chez eux rapidement, et il pourrait y être avant la fin de l’année. Il restait juste un petit détail : il fallait que ce soit un hospice pour sorciers. Et là encore, il se trouva très bête quand il se rappela que Sainte Mangouste avait un étage réservé aux cinglés. Donc autant écrire à l’hôpital sorcier directement.

Tandis qu’il marmonnait dans sa barbe, il vit apparaître, flottant dans les airs, la veste dont Will ne se séparait jamais. Voilà, ça y était, il délirait totalement. Avec prudence, il se leva de son siège et s’approcha du vêtement, qui semblait bien décidé à continuer sa route jusqu’au dortoir, et l’attrapa. Dan passa une main dans ses cheveux, éloignant par la même occasion les mèches qui lui barraient le regard. Bon, peut-être qu’il n’était pas aussi fou qu’il le croyait. Après tout, il était dans une des écoles de magie les plus réputées à travers le monde, alors forcément, il s’y passait des trucs pas nets. Peut-être même qu’il y avait une explication logique à l’apparition de cette fichue veste, et qu’il n’était pas en train de tourner complètement maboule.

Et puis, ça lui donnerait probablement enfin une occasion de parler avec Will sans que celui-ci ne l’évite. C’était sa veste préférée, et il voudrait la récupérer. Et Daniel avait bien besoin des conseils de son meilleur ami sur ce coup-là, parce qu’il était complètement perdu à cause du comportement qu’il avait eu avec Maëdy. Il en avait même oublié d’aller manger après ça, c’est vous dire…

C’est ainsi que Will put le trouver, debout en plein milieu de la salle commune, sa veste dans une main et un air hébété sur le visage, quand il rentra à son tour. A ce moment, le Gryffondor leva les yeux vers son aîné.


« Ca lui arrive souvent d’aller faire un tour sans toi, à ta veste ? »
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Ven 12 Mar - 14:26

Les pas de William résonnaient dans les couloirs vides de Poudlard alors même qu'il se dirigeait lentement vers la tanière des Gryffondors, les mains dans les poches et l'air soucieux. A peu près toute l'école devait être dans la Grande Salle à cette heure-ci, mais il n'avait pas faim. A vrai dire ça faisait à peu près une semaine qu'il ne mangeait pas grand chose, turlupiné par l'étrange sentiment qu'il ressentait devant la relation d'Emma et Daniel. Il s'avérait qu'il s'était fourvoyé sur la nature de leur lien, il l'avait appris ce soir. Mais étrangement, William ne se sentait pas mieux pour autant. Certes, maintenant il savait que Daniel et Emma ne se rencontraient que pour parler lecture. Mais la séance de potion du soir avec la jeune fille avait été particulièrement éprouvante pour William et il se sentait complètement lessivé. Et perdu.

Une boule au ventre l'accompagnait donc lorsqu'il marmonna le mot de passe à l'entrée et ouvrit la porte qui conduisait à la salle commune des rouges. Il pensait qu'il n'y aurait personne, aussi fut-il surpris de tomber nez à nez avec nul autre que Daniel.
Voir son ami seul et surtout constaté qu'il était absent au traditionnel repas du soir agrandi encore le malaise de William. Il s'en voulait. Il s'en voulait réellement. Il l'avait évité ces derniers temps, sans donner d'explications, sans rien dire, impitoyablement. Et même si c'était quelque chose qui lui arrivait de temps en temps, même si son ami savait que Will avait parfois besoin de solitude, ça n'excusait en rien son comportement d'ours mal léché. D'autant plus que cette fois-ci, William ne l'avait pas évité parce qu'il repensait à ses propres problèmes personnels : non, il avait cru que Dan sortait avec Emma en cachette, il avait cru qu'il lui mentait, il avait cru... Trop de choses qu'il regrettait maintenant d'avoir même pensé. Il fallait qu'ils se parlent, tous les deux.

Mais avant même que Will n'ait pu faire sortir un son de sa bouche ouverte, Dan prit la parole tout en lui montrant la chose noire et bien connue de William qu'il tenait à la main. Sa veste en cuir. La veste qu'il avait prêtée à Emma, il y avait à peine 10 minutes. Et à en croire les paroles de Dan, elle se "promenait" seule, sûrement par magie.
Le ventre de William se tordit d'autant plus et cette fois-ci, il ne put empêcher à son visage de dévoiler l'espace de quelques futiles secondes ses sentiments. Il se sentait comme profondément blessé. Et surtout, quelque chose qui ressemblait fort à du désespoir, même si c'était un mot fort pour une simple veste. Seulement cette veste était la confirmation de ses hésitations envers l'attitude d'Emma. C'était en quelque sorte les points sur les i qu'elle lui jetait en pleine figure. Il était bien gentil mais elle ne voulait pas de son aide, elle ne voulait pas de sa protection et elle ne voulait pas de son attention. Au moins c'était clair. Le seul avantage qu'il en tirerait c'était qu'il allait pouvoir couper net les sentiments qu'il sentait naître en lui. Des sentiments qu'il connaissait un peu, et qu'il avait fini par accepter de reconnaître. Mais qu'il allait devoir tuer dans l'œuf, et vite.

William prit une grande inspiration, profonde et salvatrice, afin de se calmer et de reprendre un air plus ou moins normal. Seule sa fatigue transparaissait maintenant sur son visage, mais il se força à avoir un petit sourire malgré tout. Il s'avança vers Daniel pour récupérer doucement sa veste, qu'il regarda pendant quelques secondes. En réalité il réfléchissait ; il aurait bien utilisé une de ses phrases habituelles pour parer aux questions de son ami sur sa veste baladeuse et éviter de lui en raconter plus. Mais là, en cet instant, il en avait marre des cachoteries. Il en avait marre de tout garder pour lui, et marre de taire des choses à Daniel. Il se sentait usé et las. Tout ce dont il souhaitait, c'était un peu de réconfort. Et penser à autre chose, aussi.


"Hum... Je crois que c'est la façon d'Emma pour me dire que je peux me gratter avec ma protection maladive", expliqua-t-il en finissant par un petit rire qui n'avait cependant rien de bien joyeux.

"Je lui ai prêté tout à l'heure parce qu'elle voulait faire un tour dehors mais manifestement elle n'en veut pas. Il faut dire aussi que ce n'est pas une veste haute couture, je le reconnais..."

William la jeta sur un des dossiers de canapé de la salle commune et leva les yeux vers Daniel. Lui non plus n'avait pas l'air dans son assiette. De toute façon pour qu'il loupe un repas, c'était que quelque chose n'allait pas. Mais avant tout, Will lui devait quelque chose.

"Écoute Dan... Je t dois des excuses pour mon comportement de ces derniers temps. Je... Je crois que j'avais besoin de réfléchir et de me mettre au clair sur certaines choses et... Disons que j'ai eu quelques réponses, notamment ce soir. Mais je suis vraiment désolé de t'avoir évité. Vraiment."

Il espérait que Daniel ne lui en voulait pas réellement et qu'il accepterait ses excuses. Mais il y avait autre chose, aussi. Will s'appuya contre le même dossier du fauteuil sur lequel il avait posé sa veste.

"Mais dis-moi, pourquoi au juste toi tu m'as caché tes rendez-vous littéraires avec Emma, s'il n'y avait vraiment rien d'autre que ça ?"

William n'était pas réellement fâché en lui demandant ça. En fait quand il repensait à ce que lui-même avait imaginé ces derniers jours à propos de Daniel et Emma, il en aurait presque ri. Presque.

"Et comment ça se fait que tu n'es pas en train de manger ? Quelque chose ne va pas ? Tu ne te sens pas bien ?"
_________________

Avy by Mach', sign' by morphine
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Sam 13 Mar - 1:20

« Oh… » fut tout ce que trouva Dan à dire suite aux premières explications de son meilleur ami. Il avait bien ses propres théories, mais hésitait à les donner tant que William continuait de parler. Et puis, il ne savait même pas si ce dernier accepterait de l’écouter aujourd’hui, alors il n’allait pas tenter le diable. Puis vinrent les questions sur sa relation avec Emma. Pour un peu, il se serait vexé. Il l’accusait de ne lui avoir rien dit alors qu’il l’évitait depuis le début des rumeurs. Le jeune homme lui rendit sa veste et repartit s’asseoir sur le canapé qu’il avait occupé précédemment. Pendant qu’il fixait les flammes qui dansaient dans l’âtre de la cheminée, il réfléchissait à la réponse qu’il allait donner. C’est que William méritait bien de mariner un peu dans son jus avant qu’il accepte ses excuses.

« Donc, quand elle, elle te dit que nous ne sortons pas ensemble, tu la crois tout de suite. Mais quand moi, j’essaye de venir t’en parler pendant des jours et que tu m’évites, c’est de ma faute si je ne parle pas ? Tu ne serais pas mon meilleur ami, Will, je te filerai un bon coup dans le nez pour te remettre les idées au clair… »

Le tonnerre gronda à l’extérieur, suite au flash d’un éclair. Dan en aurait presque sursauté, puis il se souvint de quelque chose que William avait dit.

« Emma est dehors par ce temps et tu l’as laissée toute seule ? Il te manque une case ou quoi ? En tous cas, pas étonnant qu’elle t’ait renvoyé ta veste. Pendant une de nos discussions, je crois que j’ai malencontreusement glissé à quel point tu aimes ce vêtement. Elle n’a probablement pas eu envie de l’abîmer avec ce déluge… »

Il y avait une autre solution qui s’imposait à son esprit. Une fois, Emma avait manqué leur rendez-vous. Le lendemain, après un interrogatoire rondement mené par ses soins, Dan avait fini par apprendre qu’elle était malade – elle avait refusé catégoriquement de lui en dire plus – et qu’elle devait régulièrement faire des examens à Sainte Mangouste. Visiblement, ce n’était pas quelque chose que la Serdaigle appréciait, pas plus que le fait que les autres s’inquiètent pour elle. Du moins c’est ce qu’il en avait déduit, après, il pouvait toujours se tromper. Mais de là à dire qu’elle rejetait William, c’était un peu fort.

« Moi, ça va… J’ai fait une énorme bêtise en embrassant une fille que je ne devais pas embrasser parce que je la respectais trop pour lui infliger le même sort qu’aux autres, et je ne sais pas quoi faire ou quoi lui dire au cas où je la recroise d’ici les jours à venir. Et le pire, c’est que si j’ai bien compris, apparemment, elle veut sortir avec moi. Je suis coincé. »

Le jeune homme poussa un soupir qui sonnait un peu trop désespéré.

« Ah, au fait… Excuses acceptées. »

[HJ : désolée pour l'absence de longueur, mais je commence vraiment à fatiguer]
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Sam 13 Mar - 16:02

William ne put pas s'empêcher de sourire, malgré la situation. Il se sentait soulagé. Rien de transcendant, rien qui lui enlève sa boule au ventre. Mais Dan était toujours Dan, et même si il lui faisait des reproches - qui, William le reconnaissait volontiers, étaient parfaitement mérités et justifiés - il lui pardonnait. Et il lui parlait. Son ami était toujours là, malgré que Will ait failli, malgré le mal qu'il avait pu lui faire ces derniers temps. Il avait vraiment de la chance... Et il se promit d'arrêter de la tester en malmenant ainsi les quelques vraies relations qu'il avait. Les personnes qui étaient réellement importantes pour William, il pouvait les compter sur les doigts de la main ; et par conséquent s'il en perdait ne serait-ce qu'une seule, tout un bout de son univers s'écroulerait. Il en avait déjà fait la dure expérience avec June, et le Gryffondor n'avait pas du tout envie de retenter l'aventure.

June. Son regard se posa sur Daniel, partit se rasseoir dans un des canapés. Il ne lui en avait pratiquement jamais parlé, ou seulement à mots couverts. Ses pensées se remirent en marche et ce n'est qu'après quelques secondes de silence qu'il vint s'asseoir près de Dan, à même le sol, le dos appuyé contre un fauteuil. Il avait besoin de ressentir la dureté rassurante du sol en dessous de lui. C'était un moyen comme un autre de se raccrocher à la réalité.


"June, ça a été la première personne de qui je suis réellement tombé amoureux. Elle était vraiment différente de toutes les autres. Elle me surprenait tout le temps ; même après plusieurs mois, je ne suis jamais arrivé à prévoir la moindre de ses réactions, la moindre de ses paroles. Et si je n'en ai pas parlé, à toi ou à Abi, c'est parce que... J'avais le sentiment d'être dans un autre monde quand j'étais avec elle. D'être quelqu'un d'autre. Je n'étais plus William le pauvre type, j'étais un garçon classe, chanceux et cool, ce genre de truc. J'avais perpétuellement l'impression d'être dans une sorte de rêve... Et j'avais peur que si j'en parlais à quelqu'un, ce rêve se brise et que je retourne à la réalité. J'avais peur que quelqu'un qui me connaisse et qui savait qui je suis réellement me mette face à cette réalité."

William avait les yeux plongés dans les flammes qui dansaient dans l'âtre devant lui. Il parlait avec franchise et sans plus tenter de cacher quoique ce soit à Daniel. Il le faisait non pas pour se soulager lui : il avait déjà vécu avec cette douleur depuis assez longtemps maintenant, le dire ou le garder pour soit ne changeait pas grand chose pour lui. Il le faisait pour Dan. Parce qu'il lui devait bien ça. Parce qu'il n'avait pas été un bon ami ces derniers jours, parce qu'il avait toujours cette manie de se renfermer sur lui comme une huitre dès que quelque chose n'allait pas. Daniel avait bien le droit que William s'ouvre cette fois-ci.

"June s'est occupée elle-même de me faire redescendre sur terre. Je sais que je n'étais pas fait pour elle, je l'ai toujours su. Je savais qu'elle méritait bien mieux que moi - et je ne dis pas ça pour que tu me plaigne ou quoi" ajouta William en reposant les yeux sur son ami. "Tu auras beau dire tout ce que tu veux, je le pense vraiment. J'ai eu assez de temps pour y réfléchir depuis qu'elle m'a dit qu'elle ne m'aimait plus. Je n'ai pas vraiment la tronche d'un prince charmant."

Will passa une main dans ses cheveux puis pencha doucement la tête en arrière. Pourquoi les filles les mettaient-elles dans des états pareils ?

"Autant avec June, je m'étais dis qu'il fallait que je profite un maximum du temps qu'elle voulait bien passer avec moi et que et bien quand elle en aurait marre de moi, je pourrais m'estimer heureux d'avoir passé du temps avec elle. Sauf que ça m'a fait un mal de chien, à une intensité que je n'avais pas prévue quand elle m'a quitté. Et... " William baissa les yeux. C'était la première fois qu'il allait formuler tout haut ce qu'il avait déjà eu tant de mal à admettre. "Je sens que je recommence à avoir des sentiments similaires pour Emma. Sauf que c'est à peu près la même situation et que je ne l'intéresse pas d'un pouce. Et je n'ai plus envie de souffrir. Voilà..."

Il l'avait dit. Enfin plus ou moins, mais il s'était confié à Dan et celui-ci comprendrait, Will n'en doutait pas.
En revanche, les confidences de son ami firent presque sursauter le jeune batteur. Ce sont des yeux agrandis de surprise qui se posèrent sur Daniel, alors que la bouche de William s'ouvrit sans qu'aucun son n'en sorte.


"Woh woh woh... Minute ! Tu as bien dit dans la même phrase "bêtise en embrassant une fille", "que tu respectais trop", et "que tu ne sais pas quoi faire ou quoi dire" ?! J'ai pas rêvé ?"

Alors là, c'était le pompon. Le monde à l'envers. Les torchons mélangés aux serviettes. Le Diable au Paradis. McGonagall qui partait dans un fou rire. Bref, c'était incompréhensible et incroyable. William en resta paralysé de stupeur pendant quelques instants.

"Qui c'est, cette fille ? Et... Et depuis quand ça t'embête d'embrasser une fille ?"

William n'y comprenait plus rien.

"Tu me racontes ?"
_________________

Avy by Mach', sign' by morphine
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Sam 13 Mar - 17:18

« Rhaaaaaaa… »

Dan se laissa tomber sur le canapé et se retrouva allongé, se prenant la tête dans les mains tandis qu’il poussait un grognement purement découragé. Il avait écouté ce que son ami lui disait à propos de June, quelques éléments dont il était déjà au courant parce qu’il s’était montré trop protecteur avec William, d’autres dont il n’avait pas connu l’existence. Mais le pire fut l’annonce qu’il lui fit au sujet d’Emma. Non mais il se fichait de qui pour croire que lui, qu’il considérait comme son meilleur ami, ne savait pas déjà ce qu’il venait de lui dire ?

« Tu sais que ta sœur s’en doute déjà, et moi aussi, depuis le départ ? Enfin, pour Emma, hein, parce que pour June, c’est sûr qu’on ne savait rien de tout ça ni l’un ni l’autre… »

Mais maintenant, il fallait qu’il arrive à persuader cette fichue tête de mule que pouvait être William, sinon de tenter sa chance auprès de la Serdaigle, au moins de ne pas lâcher prise. Il n’avait pas choisi la facilité, encore une fois, s’il s’attachait à la sœur de son pire ennemi, et Dan ne manqua pas de lui faire remarquer. Sortir avec une Serpentard serait certainement plus aisé que de toucher à Emma si Morten venait à l’apprendre. Après un ou deux grognements de plus, le jeune homme finit par se redresser et fixa Will d’un air bien embêté.

« Loin de moi l’idée d’essayer de te réconforter, et commence pas à me dire que je me fais sûrement des illusions ou tout le baratin habituel parce que je te jure que je te frappe… Aussi stupide que puisse sembler l’idée, pourquoi tu n’irais pas demander à Emma directement ? C’est elle la principale concernée, et puis, au moins, tu serais fixé. Si elle dit non, bah elle dit non… Surtout que ça m’étonnerait vraiment que ce soit sa réponse. Pendant qu’on se voyait, elle posait pas mal de questions sur toi, sur ce que tu aimes. La dernière fois que je l’ai vu, elle me demandait même mon avis pour une idée de cadeau de Noël pour toi, donc tu vois… D’ailleurs, je viens de me rappeler ! »

Aussitôt, le gardien commença à lui expliquer sa proposition de passer les vacances de fin d’année chez lui et ses parents, tout en argumentant qu’il valait mieux que lui et Abi acceptent puisqu’il avait déjà renvoyé une lettre à ses parents pour leur demander leur autorisation, et comme il n’avait absolument pas envie de passer pour un crétin, il était prêt à tout pour que ses amis jouent le jeu. Un pieux mensonge, puisque la lettre en question était en réalité coincée dans la poche arrière de son pantalon. Sa curieuse balade de l’après-midi avec Maëdy lui avait fait oublier de se rendre à la volière pour l’envoyer.

« En tous cas, je suis bien content que Maëdy n’ait pas de frère ultra protecteur. J’aurais déjà le visage fracassé en morceaux, avec ce qui s’est passé tout à l’heure. »

Puis, il marmonna, un peu moins joyeux soudainement.

« Enfin, si on peut dire ça… » Il reprit, plus clairement : « Ce n’est pas que ça m’embête de l’embrasser, au contraire j’adore ça… Ouais, ça rattrape vraiment pas mon cas ce que je viens de dire. Non, le problème, c’est que je pense sans arrêt à elle, j’ai peur qu’il lui arrive quelque chose si je ne suis pas dans les parages pour la protéger, parce que même quand je suis là, elle se débrouille très bien pour manquer de se casser quelque chose… Je veux pas qu’elle souffre à cause de moi, tu comprends ? Parce que si je sors avec elle, c’est forcément ce qui va arriver. Je me connais. »
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Sam 13 Mar - 19:01

William leva un sourcil. Ainsi Daniel et Abigail savaient avant lui-même ce qu'il se passait dans sa tête ? Il ne pouvait s'empêcher d'être un peu sceptique. Quoiqu'ils avaient peut-être pu percevoir des détails différents de d'habitude, peut-être. En parlant de sa sœur, Will devrait passer un peu de temps avec elle bientôt. Comme il s'était renfermé comme un gros ours ces derniers temps, il l'avait négligée, elle aussi.

Le jeune homme écouta son ami qui lui parlait d'Emma et des questions qu'elle aurait posé sur lui, un hypothétique cadeau de noël qu'elle voudrait lui offrir... C'eut pour effet d'amener un sourire sur le visage de William, qui avait penché une nouvelle fois sa tête en arrière, posée sur l'assise du fauteuil derrière lui, les yeux parcourant le plafond. Il n'y croyait pas vraiment. Non pas qu'il pensait que son ami mentait ni quoique ce soit, bien que Daniel avait parfois une tendance à l'exagération des faits. Mais ça pouvait être n'importe quoi : Dan' qui ait mal compris, qui s'était imaginé des choses, Emma qui posait des questions pour une raison tout autre que seule elle connaissait...

Donc non, il ne voyait pas grand chose. En fait, les derniers épisodes de cette soirée avaient complètement anéanti tout espoir qu'il aurait pu garder en lui. Seul le défaitisme l'accompagnait maintenant. Le défaitisme, et la tristesse, il devait l'avouer. Peut-être ne s'était-il pas rendu assez vite compte des sentiments qui l'envahissaient petit à petit, et de ce fait même s'il ne s'était strictement rien passé encore avec Emma, le fait de savoir clairement que rien ne se passerait, d'être encore une fois mis devant cette foutue réalité qui lui criait sans cesse qu'il n'était qu'un gamin inintéressant et sans avenir, tout ça le faisait souffrir.
L'avantage, si on pouvait appeler ça comme ça, c'est que William avait l'habitude. Amputer ses sentiments, il avait du le faire déjà plusieurs fois dans sa vie. Et il avait du le faire avec des êtres qui normalement auraient du le protéger et l'aimer plus que tout. On ne demandait pas à un enfant d'arrêter d'aimer ses parents, mais lui avait du le faire ; parce qu'alors leur comportement inapproprié et égoïste lui faisait moins mal.

Pourquoi ne pas demander directement à Emma ? La question méritait en effet d'être posée. Mais William avait déjà une réponse qui était venue se cogner contre toutes les parois de son esprit instantanément.


"Effectivement, aller lui demander me permettrait d'être fixé une bonne fois pour toute. Mais je vais te faire une bonne grosse réponse d'égoïste : rien que le fait d'envisager d'aller lui en parler et de faire la démarche de lui demander, ça impliquerait une once d'espoir qu'elle dise oui... Et si elle dit non, ce que je pense qu'elle dirait contrairement à toi, je vais encore m'en prendre une sacrée dans la gueule. J'ai... J'ai pas le courage. Et ne me frappe pas ou tu vas souffrir aussi", prévint William en retrouvant un soupçon de malice dans le regard et dans la voix.

"Pour tes parents et les vacances tu sais bien que c'est oui, aussi bien pour Abi que pour moi. Je lui demanderai quand même, mais je connais déjà la réponse. A condition que ça ne les dérange pas bien sûr."

Les parents de Dan' étaient en quelque sorte devenus des parents de substitution pour Abi et Will. En tout cas c'est comme ça que ce dernier le ressentait. William les adorait réellement et les vacances chez eux étaient toujours des moments plus que joyeux pour lui et pour Abigail aussi, qui retrouvait des couleurs et un vrai et réel sourire. Passer noël là-bas, ce serait un peu comme passer des vacances en famille, pour de vrai et pour une fois dans leur vie. Rien que cette perspective rendait William un peu moins grognon contre les périodes de fêtes de la fin d'année. Un peu.

William tourna la tête vers Daniel pour observer les expressions de son ami en même temps qu'il l'écoutait attentivement parler de Maëdy qu'il ne connaissait absolument pas. Il n'en revenait pas vraiment de voir les lueurs qui apparaissaient dans le regard de Dan' ; il n'avait jamais vu son ami comme ça. Jamais vraiment non plus il ne s'était inquiété à ce point du mal qu'il pourrait infliger à une fille. D'habitude les groupies, il s'en fichait pas mal, et William ne pouvait pas vraiment le lui reprocher : elles étaient tellement acharnées qu'au bout d'un moment, n'étant qu'un être humain, Dan' ne pouvait que succomber. Mais là...

Will se redressa un peu.


"Mais... Enfin je crois que ça fait suffisamment longtemps que je te connais pour pouvoir te dire que je ne t'ai jamais entendu parler d'une fille comme ça, ni vu être dans un tel état à cause de ça. D'habitude tu sais toujours quoi faire, quoi dire, quand le dire... Sincèrement Dan', tu es plus à l'aise que quiconque dans les relations avec la gente féminine, c'en est presque effrayant... Alors... Si cette Maëdy te fait dire des choses que je n'ai jamais entendu dans ta bouche, et te fait ressentir des sentiments qui te laissent indécis, paralysé et hésitant... Est-ce que tu ne crois pas que ça pourrait être différent avec elle, cette fois ? Est-ce que tu ne crois pas que ça pourrait être la fille que tu cherchais ?"

Celle qui serait différente de toutes les autres, pour Dan'. Et William en aurait mis sa main au feu, son ami la trouvait belle et bien particulière pour lui prêter autant d'attention.

N'empêche... Tous les deux, ils formaient un sacré duo de bras cassés et de cœurs brisés et en peine. William partit dans un éclat de rire libérateur.


"On doit avoir l'air malin tous les deux tiens... Malins et pathétiques à se tordre autant l'esprit pour des filles."

William regarda Daniel avec un restant de rire au coin des lèvres et tendit le bras pour une poignée de main amicale, rien de guindé.

"Je suis content que tu sois là."
_________________

Avy by Mach', sign' by morphine
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Lun 15 Mar - 15:27

« Non, ça ne les dérangera pas, au contraire. Tu sais que ma mère vous considère comme ses enfants… Elle vous adore, je devrais même être jaloux. »

Will était au courant de l’histoire familiale de Dan, car ce dernier avait fini par lui raconter un jour. La naissance de sa petite sœur, morte née, la dépression de sa mère, et tout ce qui allait avec. Le genre de choses qu’il n’aimait pas raconter, ni se rappeler parce que le visage de sa mère en pleurs était loin d’être un souvenir agréable. Bien sûr, sa famille était redevenue un tant soit peu normale depuis, mais les blessures étaient loin d’avoir cicatrisé pour le jeune homme, qui redoutait souvent que quelque chose ne vienne faire éclater ce minuscule bonheur auquel il tenait tant. En tous cas, ce Noël promettait d’être intéressant si les deux enfants Green le passaient chez lui. Il pourrait faire tourner Abi en bourrique encore plus que d’habitude, et elle finirait forcément par trouver un moyen très douloureux de se venger. Il en riait d’avance. Enfin, façon de parler, car pour l’heure, le sérieux était de mise.

« Pour Emma, je comprends. Même si je trouve qu’effectivement, c’est une réaction très stupide et égoïste, » Dan tira la langue à William comme un enfant de cinq ans. « Tu veux peut-être que je lui demande pour toi ? Non, t’es sûr ? »

En voyant le regard noir que lui lançait son meilleur ami, le jeune homme finit par se laisser aller et éclata de rire. Mais ce moment de joie fut de courte durée quand William revint sur le sujet de Maëdy. Dan se renfrogna aussitôt.

« Je sais que je fais le fanfaron et tout, mais là, en réalité… » Il inspira une grande bouffée d’air. « Je suis mort de trouille. »

Il fixa son ami dans les yeux pendant quelques minutes tout en restant silencieux, puis détourna son regard et observa les flammes. Il ne se remit pas à parler tout de suite, preuve qu’il réfléchissait à la meilleure manière de dire que ce qu’il avait à dire pour s’expliquer clairement.

« En fait, je l’ai embrassée trois fois. La première fois parce que j’étais complètement hypnotisé par le mouvement de ses lèvres pendant qu’elle parlait. Et crois-moi, elle parle beaucoup. » Il se passa une main dans les cheveux, le regard sombre. « Après, c’est parce qu’elle me fixait et que ça n’arrêtait pas de me faire rougir, et j’ai complètement perdu le contrôle. Et le dernier, c’était avant de la laisser. Tu te souviens de la fois où elle était sortie en douce avec Esmée et que je les avais accompagnées, je t’avais raconté je crois… Ce que je t’ai pas dit, c’est que Maëdy avait failli se noyer dans le lac, et après je les avais ramenées toutes les deux ici, et elle, elle s’était endormie dans mes bras. Cette nuit-là, j’ai été incapable de m’endormir. J’avais peur de me réveiller et qu’elle ne soit plus là, qu’il lui soit arrivé quelque chose d’horrible… »

La voix de Dan s’était comme éteinte dans un murmure.

« Elle est amoureuse de moi, elle me l’a dit. Et honnêtement, je crois bien que moi aussi. Mais ça ne doit pas arriver, tu comprends ? Sans vouloir t’offenser, vieux, mais personne de la maison, ni les autres empaffés ne voulaient vous voir ensemble, toi et June. Pour Maë et moi, ça va très mal passer auprès des groupies. Elles vont tout faire pour la blesser, ou pour que je la quitte. Je sais déjà qu’elles se font pas mal de crasses entre elles, et je veux pas que Maëdy ait à subir leurs sautes d’humeur par ma faute. »

Il ferma les yeux, comme s’il lui en coûtait de dire tout ça.

« Et puis il faudrait encore qu’elle accepte de sortir avec moi après ce que je lui ai dit tout à l’heure. Parce que tu sais que quand je me conduis comme un crétin, j’y vais jusqu’au bout. Enfin, en gros, je lui ai dit de réfléchir et d’être sûre que c’est ce qu’elle voulait. Je vais pas aller lui dire qu’au final, je veux qu’elle soit ma petite amie pour me faire jeter comme une vieille chaussette… »

Quand il rouvrit les yeux, ce fut pour sourire à l’évocation de l’équipe de bras cassés qu’ils formaient tous les deux. Il serra la main de Will et hocha de la tête.

« Moi aussi je suis content que tu sois là. »
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Mar 16 Mar - 23:49

William garda quelques instants la main de Dan dans la sienne tout en souriant.

"Jaloux ? Allons, on n'est pas jaloux de ses frères et sœurs dans une famille !"

C'était dit sur le ton de la taquinerie mais il était clair que Will n'en pensait pas moins, ses prunelles pétillantes et franches en étaient la preuve. Ça faisait bien longtemps qu'il considérait avoir des liens fraternels avec Dan. Le genre de liens qui, quoiqu'il puisse se passer, ne peuvent pas s'effacer ; ceux qui ne s'effritent pas au fil du temps même si on ne se voit plus. Il considérait d'ailleurs plus Daniel comme son frère que Meryl qu'il ne connaissait presque pas et qui n'avait jamais vraiment cherché à aider son petit frère et sa petite sœur.
Will savait aussi combien Dan et Abi s'entendaient bien, même s'ils se chamaillaient souvent - mais n'était-ce justement pas un privilège fraternel ça aussi ?

Revenant au sujet d'Emma, William ne lâcha pas la prise sur la main de son ami et en profita même pour le tirer un peu vers lui, histoire que leurs yeux se croisent. Il avait pourtant toujours le sourire aux lèvres.


"Tu n'as pas intérêt à ouvrir ta grande bouche à ce propos ou à quoique ce soit qui s'en approche auprès d'Emma, clair Mr Carter ? Je n'ai pas besoin que tu me serves d'intermédiaire... Et même si j'en voulais un, ce n'est certainement pas à toi que je demanderais !" fit William en partant dans un éclat de rire et en s'éloignant vivement pour pouvoir parer à l'éventuelle attaque de représailles qui risquait de s'abattre sur lui.

Mais le jeune homme redevint vite sérieux et s'approcha de nouveau de Daniel. La mine préoccupée de son ami l'inquiéta quelque peu : ce n'était pas du tout son genre, ou en de très rares occasions, mais pas sur ce sujet. C'était bien la première fois qu'il paraissait si mal à propos d'une fille et qu'il en parlait en de pareils termes. Il écouta attentivement Dan lui raconter les baisers qu'ils avaient échangé, la fois où il l'avait sortie du lac et ramenée ici avec Esmée, sa nuit blanche... Mais il resta silencieux et attendit que son ami ait fini de parler. Il en avait sûrement besoin si ça le tracassait autant.
Il ne put s'empêcher de se passer une main sur le visage lorsque Daniel lui rappela que personne ne voyait d'un bon oeil son couple avec June, et qu'il lui exposa ses craintes avec ses fans. William secoua doucement la tête, son sourire n'étant plus qu'un mince étirement de ses lèvres.


"Hum... Je vois effectivement parfaitement ce que tu veux dire et je pense être un des mieux placé pour comprendre tes craintes. Quand June a été envoyée à l'infirmerie et qu'il s'est avéré que c'était à cause d'une très mauvaise blague clairement destinée à nous blesser tous les deux, j'ai cru devenir fou. Fou de colère, mais aussi fou d'inquiétude et de chagrin, parce que je ne pouvais pas tout le temps la protéger contre les attaques des autres."

C'était apparemment une entrée en matière qui laissait présager qu'il valait mieux baisser les bras. Seulement William reprit rapidement la parole.

"Mais Dan', tu ne vas quand même pas t'empêcher d'être avec celle que tu aimes sous prétexte qu'une bande de folles peuvent peut-être s'en prendre à elle. Non seulement parce qu'elle peut sûrement se défendre aussi et qu'il ne faut pas que tu la sous-estime ; mais aussi parce que si comme tu le dis elle est aussi amoureuse de toi que tu as l'air de l'être d'elle, tu la ferais 100 fois plus souffrir en n'étant pas avec elle. Supporter les moqueries, les insultes ou les coups et les blessures qu'on m'infligeait quand je sortais avec June, c'était difficile mais c'était supportable ; ne pas être avec elle, c'était intolérable."

William se leva et sortit de la poche intérieure de son blouson de cuir son paquet de cigarettes. Pendant un instant il se mit à espérer qu'Emma ne l'ait pas découvert, mais il chassa très vite cette pensée de son esprit en se disant qu'elle n'en avait de toute façon sûrement pas eu le temps. Puis il se dirigea vers la cheminée afin que Daniel n'ait pas à subir la fumée et l'alluma. Il pourrait en plus la jeter rapidement si quelqu'un revenait de la Grande Salle.

Il prit quelques secondes pour réfléchir à ce qu'il venait de dire, et surtout pour essayer d'enrayer de son esprit l'image tenace d'Emma qui y était gravée et qui s'y était imposée d'autant plus fortement qu'il venait de prononcer des paroles qu'il pouvait presque s'appliquer à lui-même. Bien entendu la situation était totalement différente de celle de Dan ou de celle qu'il avait eu à subir avec June. Mais il ne s'en demandait pas moins comment il allait bien pouvoir faire pour supporter de rester "l'ami" alors qu'il sentait s'épanouir en lui des sentiments beaucoup plus forts à chaque seconde. Pour l'heure ça lui semblait tout bonnement impossible de continuer à la côtoyer comme si de rien n'était, de rester cool et sympa, de lui parler et de plaisanter, de la voir rire, bouger, vivre sans pouvoir lui démontrer plus qu'une simple sympathie réservée. Il ne s'en sentait ni la force ni le courage. Mais il n'arrivait pas non plus à s'imaginer couper complètement les ponts avec la jeune fille ; depuis qu'il l'avait rencontrée pour la première fois - et il s'en rendait compte maintenant - il avait développé une sorte de besoin. Besoin de la voir, besoin de savoir comment elle allait, de prendre au moins de ses nouvelles. Il s'inquiétait quand elle n'apparaissait pas aux repas et son cœur s'accélérait quand il l'apercevait au détour d'un couloir. Will se sentait tiraillé et il aurait besoin de réfléchir à la conduite à adopter à l'avenir, sûrement au grand air ; pour le moment il se contentait du feu de la cheminée.

William parvint tout de même a recentrer ses pensées sur Dan lorsqu'il lui expliqua ce qu'il avait fini par dire à Maëdy. Un nouveau sourire apparut sur les lèvres du Gryffondor.

"Toi et ta foutue fierté, hein..."

Oui il savait, c'était l'infirmerie qui se foutait de Ste Mangouste. Mais quand même.

"Qu'est-ce qu'on s'en fiche que tu lui demandes finalement de sortir avec toi après lui avoir dit de bien réfléchir ? Tu t'inquiètes pour elle, elle ne peut pas t'en vouloir pour ça. Tu dis qu'elle t'aime, tu l'aimes... Qu'est-ce que t'attend, gros nigaud ?"

Tout le monde n'avait pas la chance que son amour soit réciproque après tout...

"Et il faut que tu me la présentes rapidement cette fille, je veux voir de mes propres yeux celle qui a réussit à te troubler à ce point là. Il faut que je la félicite", dit William en tirant une bouffée de sa cigarette tout en souriant.
_________________

Avy by Mach', sign' by morphine
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Mer 17 Mar - 17:36

« Et tu demanderais à qui alors ? A ta sœur ? »

Dan était vraiment content de discuter avec Will. Avec lui, c’était comme si ses idées se mettaient enfin en place pour prendre un sens tandis qu’il pataugeait complètement avant. Et il était heureux de voir que ce dernier avait fini sa crise d’ours mal léché et lui reparlait à nouveau. Il promit de ne rien dire à Emma, bien conscient que de toute façon, c’était à son ami de lui en faire part. Par contre, rien ne lui interdisait d’en parler avec Abigail et de comploter avec elle pour finir le boulot, surtout si William ne tentait rien du tout. Ça serait vraiment un beau gâchis, et Dan avait le nez pour ça, il savait précisément quand il y avait anguille sous roche. Et c’était le cas.

Pendant que son ami allumait une cigarette – une très mauvaise habitude selon lui, mais il se voyait mal faire la morale à Will alors qu’il recommençait à peine à se montrer civilisé – il sortit sa baguette et lança un sort pour que l’odeur nauséabonde disparaisse. Au moins, le professeur MacGonagall n’en saurait rien et elle ne chercherait pas le responsable. Voyant que son aîné était lui-même plongé dans ses pensées, il prit le temps de réfléchir à ce qu’il devait faire lui aussi.

Ce n’était pas le moment d’aller voir Maëdy pour lui dire qu’il savait ce qu’il avait à faire maintenant et lui demander de sortir avec lui. Il était trop tard, et se faire pincer par Rusard dehors à cette heure-ci ne l’inspirait pas spécialement. Il se promit de la trouver demain et de lui dire ce qu’il ressentait pour elle. Ce qu’il ressentait vraiment, puisqu’il le savait désormais. Et il n’avait plus qu’à espérer qu’elle accepterait de l’écouter. Que se passerait-il si c’était le cas contraire ? Est-ce qu’il devrait lui courir après pendant des jours ? Dan grimaça rien qu’à cette pensée, mais se ravisa en se disant que la Serdaigle était sûrement bien plus courageuse que lui, puisqu’elle avait osé lui avouer ses sentiments tout en sachant pertinemment à qui elle s’adressait.


« Mais moi aussi je suis courageux ! » finit-il par s’exclamer, inconscient que son entourage n’avait pas suivi son petit échange mental. « J’irai lui parler demain. Et advienne que pourra, comme disait Shakespeare. »

Le jeune homme tourna enfin la tête vers Will, qui le regardait comme si son nez s’était transformé en chou-fleur. Dan se tâta l’appendice afin de vérifier que ce n’était pas le cas, sait-on jamais dans une école de magie. Mais non, tout allait bien, il était toujours le sublime garçon qu’il avait toujours été (et modeste avec ça).

« Et puis je ne suis pas gros d’abord. Je suis même presque plus musclé que toi. »

Conscient que son ami n’était pas aussi soulagé que lui ne l’était, il se décida tout de même à tenter de le réconforter un peu plus.

« Et pour Emma, tu vas faire quoi ? Ca va aller ? »
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   Ven 26 Mar - 22:49

William était un peu reparti dans ses pensées, aussi sursauta-t-il lorsque Daniel lança une phrase apparemment sortie de nulle part. A moins qu’il ait raté ce que son ami disait avant ? Pourtant il ne lui semblait pas l’avoir entendu parler… Mais il comprit tout de même ce que Dan’ voulait dire, et il sourit. Il allait aller parler à Maëdy demain, et Will lui faisait confiance pour faire tourner les choses en sa faveur, même s’il ne connaissait pas la jeune fille dont il parlait.
Son sourire se transforma en un rire lorsque Daniel s’offusqua faussement, prétextant qu’il n’était pas gros, mais presque plus musclé que Will.


« Tu peux toujours rêver. T’es pas trop mal avec tes petits muscles, mais pour en avoir d’aussi beaux que les miens, il faudrait que tu quittes la douillette maison de tes parents pour venir vivre quelques années « chez moi » : donc autant que tu restes comme ça, pas vrai ? »

William n’avait pas prononcé ces paroles sur le ton de la plainte, ce n’était pas du tout son but. Son meilleur ami connaissait sa situation, il était même l’une des seules personnes à Poudlard à la connaître. C’était donc plutôt pour plaisanter que William avait dit ça ; une sorte d’humour noir, si on voulait.

En revanche la question suivante de Dan’ fit replonger Will dans ses pensées. Qu’est-ce qu’il allait faire ? A son sens, ce n’était pas la bonne question à poser. Pour lui c’était plutôt « qu’est-ce qu’il lui restait à faire ? ». Dans une situation pareille, qu’est-ce qu’il pouvait bien encore faire ? D’après lui plus grand-chose. Il avait déjà du mal à savoir quel comportement il allait pouvoir adopter avec Emma dans les prochains jours.

Peut-être l’éviter pendant quelques temps, juste… Juste le temps qu'il soit prêt ? Il se rendait compte que ce n'était pas un comportement très chic, mais malheureusement il ne voyait pas bien quoi faire d'autre. Il aviserait, comme d'habitude. De toute façon, la jeune fille aurait certainement approuvé le fait qu'il essaye de l'oublier si elle avait su ce qu'il éprouvait pour elle. Quand ce n'était pas réciproque, l'autre personne se sentait souvent gênée...
William repensa à Josh, que la jeune fille lui avait dit avoir éconduit. Lui avait compris le message avant même qu’elle ne lui dise, il était meilleur que le Poufsouffle sur ce coup-là. Mais probablement tout aussi idiot à la fin.

William regarda Dan' une nouvelle fois : il le savait, son ami ne serait pas d'accord avec lui et maintiendrait dur comme fer qu'il se trompait. Du coup, William haussa les épaules comme seule réponse à sa question.


"Je verrai. Mais bon, je crois que là on ferait mieux d'aller ouvrir un peu nos livres de sortilèges, sinon demain on va se faire attraper."

[RP clôt]

_________________

Avy by Mach', sign' by morphine
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Discussion entre gars [Will]   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Discussion entre gars [Will]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Tours :: Tour des Gryffondors-