Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Nouvelle proie [Abi]

MessageAuteur
MessageSujet: Nouvelle proie [Abi]   Jeu 14 Jan - 0:52

Quelques jours étaient passés depuis la bagarre entre Morten et William, et donc de l’épisode à l’infirmerie. Les cris d’Emma résonnaient encore faiblement dans ses oreilles à chaque fois qu’il y pensait, et ils étaient toujours suivis de près part le visage de son ennemi. Ce qui avait le don de le mettre hors de lui, évidemment. Il était évident qu’il se passait quelque chose entre sa sœur et lui, il le lisait dans les yeux de la Serdaigle, mais il ne savait pas comment réagir. Il essayait de relativiser devant elle depuis l’épisode de la bibliothèque, mais au fond, il ne savait pas comment il prendrait la nouvelle, le jour où forcément, leur relation révélera au grand jour. Parce que tout ce qu’il voulait, c’est éviter qu’Emma ne souffre, et en tombant amoureuse de Will, elle allait souffrir beaucoup plus qu’elle ne souffrait déjà, il en était persuadé. Mais il devait arrêter de se torturer l’esprit avec ça, de toute façon, ça n’arrangerait pas les choses.

Morten était attablé en ce mardi midi à la table des Serpentards, mangeant plus tranquillement que d’habitude, car ses cours ne reprenaient que deux heures plus tard. Il laissait donc ses yeux vagabonder dans la salle bruyante, son regard s’arrêtant quelque fois sur des jolis minois féminins, tentant d’accrocher leurs regards. Il y arrivait la plupart du temps, mais était souvent exaspéré par la façon dont elles se détournaient en gloussant. Seules quelques âmes plus mûres osaient soutenir son regard, et parfois, cela pouvait durer quelques secondes, pendant lesquelles il se promettait de les recroiser d’une façon ou d’une autre. Ce petit manège dura de longues minutes, jusqu’à ce que le gris de ses yeux heurte cette jeune fille, assise à la table des Serdaigles. Il la reconnut immédiatement pour avoir été présente à l’infirmerie, ce fameux jour. La sœur de Green. Un sourire narquois se dessina sur le coin de sa bouche tandis qu’il la contemplait. Elle était plutôt jolie, la miss Abigail. Mais cette séance d’observation fut de courte durée, puisque la Serdaigle quittait déjà la Grande Salle. Pourtant, elle n’avait cours que dans une demi-heure, si elle se fiait au propre emploi du temps d’Emma. Frustré que sa proie lui échappe ainsi, il se leva également de sa table, sans même prendre la peine de terminer son repas, et suivit la jeune fille à l’extérieur. Il la perdit très vite de vue, compte tenu des nombreux élèves qui traversaient le hall en bousculant et piaillant. Puis il aperçut un éclair bleu qui disparaissait en haut de l’escalier de marbre. Retrouvant son sourire, Morten s’y précipita, et en courant, il rattrapa Abigail en quelques secondes. Comme elle était déjà à la moitié du couloir, il s’élança vers elle en s’exclamant :


« Abigail ! Abigail ! ABI ! »

Lorsqu’il ne fut plus qu’à quelques centimètres d’elle, il posa une main sur son épaule et vint se planter devant elle.

« Tu te souviens de moi ? » tenta-t-il, plongeant son regard dans celui de la Serdy.

En voyant l’expression qu’elle arborait, effectivement, elle se souvenait de lui, et il réalisa alors que finalement, ce ne serait pas si facile d’attirer cette proie entre ses griffes. Il afficha cependant son plus beau sourire, celui qui les faisait toutes craquer, et reprit :

« Écoute, je ne suis pas du genre à tourner autour du pot. Tu es… »

… La sœur de mon pire ennemi, et c’est pour cette raison que j’aimerais que nous sortions ensemble, rien que pour voir sa tête lorsqu’il te verra accrocher à mon bras.

« Vraiment jolie. On doit te le dire souvent, mais je te regardais, toute à l’heure, dans la Grande Salle et… sache que ce n’est pas parce que ton frère et moi ne sommes pas sur la même longueur d’onde qu’il en est forcément de même avec toi. Je sais ce que tu vas penser, peut-être même ce que tu vas me dire, mais… j’aimerais vraiment tenter ma chance avec toi. »

Finalement, après coup, ce n’était plus tellement crédible. Et il le sentait, le râteau, il le voyait gros comme Poudlard. Seulement, encore jamais une fille avec qui il avait eu envie de sortir ne lui avait échappé, et ce n’était pas aujourd’hui que les choses allaient changer…
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nouvelle proie [Abi]   Jeu 14 Jan - 19:59

Ce repas s'était avéré des plus moroses. Dehors, le ciel était gris, le fond de l'air, froid, et horriblement humide. Mais cela s'accordait parfaitement, tout autant au plafond de la Grande Salle qu'à l'humeur d'Abigail. Elle avait à peine touché à son assiette, triturant ses haricots du bout de sa fourchette, laissant tout juste tremper ses lèvres vermeilles dans son verre encore plein. Vraiment, cette journée n'était pas des plus réjouissantes. Et si elle avait su ce qui allait se produire, Abigail serait probablement retournée se coucher immédiatement, prétextant se sentir au plus mal pour y échapper. Après tout, ses professeurs l'auraient probablement pardonnée, vu son assiduité habituelle.

Après un rapide coup d'œil à sa montre, et un ou deux soupires de résignation plus tard, la jeune fille se leva, rapidement, mais non sans, néanmoins, une certaine grâce. Laissant la table de sa maison derrière elle, elle traversa précipitamment la Grande Salle bondée, puis en franchit les immenses portes, se frayant tant bien que mal un passage à travers la masse grondante des étudiants. Il allait falloir qu'elle fasse un crochet par la salle commune des serdaigles avant d'aller en cours, afin de récupérer ses affaires, entre autres choses. Et vu la distance qu'elle avait à parcourir, il allait falloir qu'elle ne traine pas trop.

Toute à ses pensées, elle entreprit l'ascension du grand escalier de marbre. La dernière fois, à l'infirmerie, ça avait était l'enfer. Son imbécile de frère, cet idiot de serpentard à la manque, sans compter sur Emma, qui les avaient menacés on ne peut plus clairement... Son regard s'assombrit d'avantage, si c'était possible. William, quel crétin. Il en pinçait réellement pour elle. Alors pourquoi était-ce autant compliqué ? Il ne s'était pas privé de sortir avec June malgré les nombreux regards accusateurs. Alors pourquoi pas Emma, quand on voyait qu'il n'y avait que le frère de cette dernière contre eux deux ? Il faudrait qu'elle en parle avec Dan, qu'elle lui demande son avis. Mais d'abord, Will. L'étudiante n'avait aucune envie de discuter avec lui pour l'instant, chose plutôt étrange aux vues des rapports qu'ils entretenaient tout les deux depuis tant d'années.
Il fallait que tout cela décante un peu, sinon elle sentait bien qu'elle ne pourrait pas se retenir de lui envoyer ses quatre vérités dans la face.

Abigail arrivait en haut de l'escalier, ruminant toujours intérieurement... lorsque son pied buta violemment contre la dernière marche. L'adolescente manqua tout juste de s'écraser au sol, ou plutôt sur un élève proche, parvenant de justesse à rétablir son équilibre...

*Gé-nial...*

Il ne manquait plus que ça ! Sa mauvaise humeur ne fit qu'empirer. D'autant plus qu'à présent, sa cheville lui faisait souffrir le martyre. Si ça continuait elle n'arriverait jamais au bout de ses peines !

*Allez, calmes toi ma vieille, ça ne sert à rien de te prendre la tête pour ça.*


Respirant profondément, avançant tant bien que mal, la jeune serdaigle entreprit de se détendre un peu. Ses épaules se relâchèrent, et elle repartit d'un meilleur pied, sans mauvais jeu de mot bien sûr. Enfin, disons d'ailleurs, au final, qu'elle "faillit" le faire. Car alors qu'elle progressait à travers le couloir bondé, une voix raisonna derrière elle, prononçant son nom à plusieurs reprises. Une voix qu'elle n'avait jamais entendue auparavant. Bizarre. Étrange. Qui cela pouvait-il bien être ?

Curieuse, son plus vilain défaut à ce qu'il paraissait, la jeune fille ralentit le pas... et se maudit intérieurement de l'avoir fait dès qu'elle vit celui à qui appartenait cette voix, apparaître devant elle tout sourire. C'était un serpentard. Et pas n'importe lequel: CE serpentard. Ce truc informe qui osait l'aborder alors même qu'elle avait bien d'autres chats à fouetter. Une colonie de chat ! Une ville totalement envahie ! Une mégalopole de félins masochistes sautillants qui n'attendaient qu'elle ! Pour le coup, Abi se renfrogna aussi brusquement que méchamment, revenant à son humeur première. Légèrement plus assassine, d'ailleurs.

Sans même répondre à la stupide question que lui posa le vert et argent, Abigail fit tout pour qu'il comprenne rapidement qu'il n'était pas le bienvenu. Pas du tout, du tout, du-tout. Elle le fixait de ses magnifiques prunelles incandescentes, d'un bleu profond, qui ressemblait en réalité plus à une mer balayée par une tempête et frappée par d'innombrable éclairs, qu'à un simple regard. Et bien sûr, silencieusement. Silencieusement car elle n'avait de toute façon rien à lui dire. Ou plutôt, si. Mais par respect pour les chastes oreilles qui pouvaient se trouver à porté, elle n'en ferait rien. Dans tous les cas, ses yeux en montraient bien plus que les mots, indécents qui plus est, qu'elle aurait pu lui asséner.

En même temps, elle n'en croyait pas ses oreilles. Mais qu'est-ce qu'il lui débitait là ? Qu'est-ce qu'il osait lui débiter ?! La surprise qu'elle éprouva d'abord au milieu de toute sa hargne se transforma bien vite... en mépris total, indéfectible, mêlé à la plus intense des pitiés. Un mépris et une pitié digne du plus écervelé des serpentards de cette immense école... et en l'occurrence, celui qui était en face d'elle venait d'en remporter le championnat des mondes sorciers et moldus réunis... et de toutes les dimensions parallèles possibles et inimaginables qui devaient exister, tant qu'on y était ! Abigail se retint tout juste d'applaudir l'exploit, laissant simplement le tout transparaitre dans son regard meurtrier...


"Tu as fini tes idioties ?"

Les quelques secondes pesantes qui suivirent lui arrachèrent un sourire moqueur, transpirant de ce même mépris qu'elle n'avait même pas cherché à masquer durant la pitoyable tirade de son interlocuteur.

"Après t'être fait massacrer par mon frère, j'aurai vraiment cru que tu t'écraserais un minimum. Je ne comprends même pas comment tu peux encore oser m'aborder. Quel serpentard ! Totalement ridicule. Et même pas une once de fierté, pour couronner le tout." Un petit soupire et un haussement d'épaule plus tard, qui s'avérèrent tout à fait charmants bien que ce ne fut absolument pas l'effet recherché, la demoiselle reprit: "Tu sais quoi ? Je ne connais même pas ton nom. A vrai dire Je m'en moque, pour rester polie. Tu serais l'ultime icône des truies de ta maison de timbrés que ça ne ferait aucune différence. Mais prend bien en compte que, comme Emma, je ne fais pas de menace en l'air. Et si tu ne disparais pas rapidement de mon chemin, ce ne sont pas seulement "les yeux" que je t'arracherai..."

Elle eut un regard très explicite, lourd de sens même, alors qu'un sourire vicieux "éclairait" sur son visage, augmentant un peu plus l'impacte de ses propos incisifs. Et d'un ton faussement mielleux, appuyant sur chaque mots pour bien en faire entrer chaque syllabe dans la cervelle de moineau de son interlocuteur, la jeune fille susurra doucement:

"... si tu vois ce que je veux dire..."

Sans rien attendre de plus, Abigail contourna le serpentard, d'un pas vif, la nuque hérissée sous l'effet de la colère monstre qui faisait vibrer son corps, points serrés. Et elle s'apprêta à s'éloigner, bien décidée à mettre le plus de distance possible entre eux pour ne pas en arriver à commettre un meurtre.
_________________
^3^

Spoiler:
 

...


Dernière édition par Abigail Green le Mer 17 Mar - 21:42, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nouvelle proie [Abi]   Ven 15 Jan - 0:22

Alors il apparaissait vraiment comme un crétin fini aux yeux de la demoiselle ? D’un côté, c’était normal, elle était forcément dans le camp de son frère… Même si, du point de vue de Morten, l’imbécile, c’était William. Mais le faire remarquer à Abigail était du suicide, d’après ce qu’il venait d’entendre. Et la dernière réplique de la jeune fille ne le laissa pas de marbre. Elle avait osé... Elle avait osé insinuer une chose aussi affreuse ! Une fille avec autant de caractère, finalement, ça lui plaisait beaucoup. Il n'allait pas s'ennuyer, ces prochains jours ! De toute évidence, les Green n’étaient pas à prendre à la légère. Mais il allait encore moins la laisser filer, à présent. Il devait la rattraper. Bousculant quelques deuxièmes années, il se précipita au bout du couloir, saisit avec fermeté le bras de la Serdaigle et parvint à l’entrainer avec lui avant qu’elle ne disparaisse. Il ne lâcha Abigail que lorsqu’ils furent seuls au milieu d’un petit couloir désert, puisque peu connu de la part des élèves.

« Je suis Morten Nielsen, ravi de te rencontrer. Sache avant toute chose que je suis loin d’avoir peur de toi et de tes petites menaces, et mes yeux ne se laisseront pas arracher si facilement. Essaie, tu verras bien. »

Le jeune homme posa ses mains sur les épaules d’Abi, comme pour l’empêcher de se sauver à nouveau, et tout en lui adressant un petit sourire en coin, il continua :

« Laissons de côté ton hypothétique arrachement d'yeux et... autres. Ça ne te dirait vraiment pas, de passer du temps, rien que toi et moi ? Je sais que tu penses que je suis qu’un imbécile de Serpentard, mais crois-moi, je suis bien plus intelligent que beaucoup d’autres élèves… »

…Comme ton frère, par exemple.
Mais cela ne semblait toujours pas faire effet. Ce que cela pouvait être frustrant, qu’une fille ne soit pas attirée par son beau visage ! Comment faire ? Il aurait du réfléchir à cette possibilité flagrante avant de s’élancer après elle… Il ne devait pas s’avouer vaincu aussi tôt. Il avait décidé d’avoir Abigail, il l’aurait, d’une façon ou d’une autre. N’était-il pas beau, fort, et intelligent ? N’étaient-ce pas les trois principales qualités que les filles recherchaient auprès de la gente masculine ? Alors pourquoi ne fondait-elle pas dans ses bras, comme n’importe quelle autre fille de Poudlard ?

La réponse le frappa comme une évidence. Si Abigail agissait ainsi, c’est que justement, elle n’était pas comme toutes ces autres stupides groupies, prêtes à n’importe quoi pour un simple regard du beau Morten. Elle était bien plus. Tout comme Emma.

Mais tout ce que ça lui disait pour l’instant, c’était qu’il serait finalement plus difficile qu’initialement prévu pour le Serpentard de conquérir la jeune fille. Mais tandis qu’elle lui balançait d’autres paroles toutes aussi révoltées, Morten resserra l’emprise de ses mains et poussa la Serdaigle contre le mur de façon brusque, veillant cependant à ne pas lui faire de mal. Il n’était pas si insensible… Là, il planta son regard dans le bleu profond d’Abigail, privée de tout mouvement. Son sourire avait totalement disparu.


« Tu ne m’aimes pas, je sais. Tu me trouve totalement idiot, je le sais aussi. Mais sache que même si tu me rejettes aujourd’hui, je n’abandonnerais pas de si tôt. Aucune jolie fille ne peut échapper à mes beaux yeux, et saches que… cette fois, c’est sur toi qu’ils ont flashé. Alors tu peux bien dire ce que tu veux, tu finiras par me tomber dans les bras, Abigail Green. »

Sur ce, Morten lâcha la jeune fille. Car après tout, ce n’était pas tellement une façon exemplaire et classe de traiter une jolie demoiselle. Cependant, il fallait qu’il lui fasse comprendre que si elle lui échappait aujourd’hui, elle ne pourrait l’éviter bien longtemps. Et quelques idées commençaient déjà à germer dans son esprit si sournois…
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nouvelle proie [Abi]   Ven 29 Jan - 21:43

Et ce qui devait arriver, arriva. Ou plutôt, non, pas du point de vu d’Abigail en tout cas. Car ce qui aurait du arriver à son sens, c'est qu'elle puisse avancer tranquillement afin d’aller récupérer ses affaires... "tranquillement" mais assez rapidement tout de même pour ne pas arriver en retard en cours. Et parti comme c'était, elle n'était pas prête d'y être, à ce fichu cours ! Le serpentard l'avait attrapée assez vivement, entraînant la jeune fille à sa suite. Bizarrement, la scène lui rappelait tout à fait la manière dont Dan l'avait obligée à parler avec lui, alors qu'elle même s'éloignait, tout à fait énervée. Daniel, qui l'avait saisie ainsi pour l'amener, malgré ses protestations, jusqu'à...

*Si jamais c'est un placard, peu importe que je sois expulsée de Poudlard, je le châtre comme le sale lapin qu'il est !*

Heureusement pour le vert et argent, et pour son propre grade, celui-ci se contenta d'un couloir désert. De tout leur trajet, Abigail n'avait dit mot. L'expérience lui avait de toute manière enseigné que crier et se débattre dans une telle situation, et qui plus est face à un jeune homme beaucoup plus costaud qu'elle, ne changeait pas grand chose à la donne. D’ailleurs, alors qu’elle fixait le dos de son "kidnappeur" , un sourire narquois envahit un instant ses lèvres, habituellement si promptes aux sourires.

*Tout dans les muscles, rien dans la tête, n’est-ce pas ? Et encore moins dans le pantalon, apparemment.*

Il n’était pas non plus dans sa nature d’avoir des pensées aussi crues envers une personne. Mais là, il fallait avouer que ce foutu serpentard avait réussi à la mettre hors d’elle. Et lorsque, enfin, il s’immobilisa face à elle, la lâchant du même coup, Abi ne put faire autrement que de se masser le bras tout en lui jetant des regards furibonds. Sa première tentative d’échapper à cet être exécrable avait lamentablement échouée. Et étant donné l’endroit où ils se trouvaient, elle aurait bien du mal à y arriver tout de suite. Aussi se campa t-elle fermement sur ses jambes tout en écoutant ses paroles, qui ne l’intimidaient nullement... bien au contraire ! Et lorsque... Morten ? C’était bien ça ? De toute façon, elle n’allait pas s’abaisser à l’appeler par son nom, et puis quoi encore ?! Enfin bref, dès qu’elle sentit ses mains puissantes, posées sur ses frêles épaules, un fort instinct de conservation la poussa à quelques tentatives malheureuses pour s’y dérober. Rien à faire.


"Intelligent ? J’en doute. Quant à passer du temps avec toi, on me menacerait de me plonger dans un bassin rempli de strangulots affamés que l’idée ne me traverserait même pas l’esprit. Autrement dit: lâche moi. Mes "petites menaces" ne t’effraient peut-être pas, mais je peux t’assurer que même les infirmiers de Ste Mangouste n’arriveront pas à faire repousser ta virilité si tu persistes dans cette voie..."

Le ton était une nouvelle fois sec... et même plus sec encore que le plus aride des déserts. Mais la tirade pleine de morgue d’Abigail fut brutalement interrompue par le vert et argent. Un hoquet de surprise trancha net ses paroles alors qu’elle sentait le mur de pierres froides entrer brusquement en contact avec son dos. Le souffle momentanément coupé, les yeux de la jeune fille s’écarquillèrent légèrement, reflétant son indignation, et sa colère de se voir ainsi réduite à l’impuissance. Se débattant comme elle le pouvait, ses bras condamnés à rester presque inertes le long de son corps, la jeune fille enrageait. Seul le ton tranchant de Morten eut le don de l’arrêter dans ses vaines actions. Le regard brûlant, elle soutint sans rien dire celui de son interlocuteur, tout en se mordant vivement la lèvre inférieure pour s’obliger à ne pas perdre toute contenance.

Quand enfin, il la relâcha, Abigail ne tenait plus. S'en était trop. Il avait franchit la ligne. Il allait le pay... il y eut soudain un bruit sourd, suivit d’un lourd silence alors qu’elle-même prenait conscience de ce qu’elle avait fait. Avec la rapidité d’un vif d’or, son poing était parti se coller... en plein milieu du visage du serpentard ! Il l’avait poussée à bout. Et malheureusement pour lui, l'adolescente avait appris à se battre. Ce qui la plaçait bien loin des frêles jeunes filles, vous savez, celles qui se contentent de gifles sonores ?
Enfin bref, même si un pointe de remord s’insinua en elle, la jeune fille ne put retenir un soupire de soulagement. Il fallait bien se l'avouer: ça faisait du bien.
Tout sourire l’avait quitté, elle aussi. Alors qu'elle se frottait doucement la main gauche, Abigail regarda froidement l'étudiant.


"On peut dire que tu ne l’as pas volé."

Et sans plus un regard, la jeune serdaigle tourna le dos et fit quelques pas en grimaçant. Elle se demandait comment elle allait pouvoir écrire maintenant que ses doigts semblaient chauffer à chaque mouvement qu’elle leur imposait...
_________________
^3^

Spoiler:
 

...
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nouvelle proie [Abi]   Mer 3 Fév - 19:37

A peine Morten avait-il relâché la jeune Serdaigle qu’il sentit quelque chose le heurter violemment au niveau du visage. Il se retourna et se recroquevilla légèrement, les mains plaquées là où le poing d’Abigail l’avait frappé. Elle n’y était pas allée de main morte !

*C’est vrai que t’as poussé un peu…*

Mais ce n’était pas une raison ! Il se remettait à peine de la bataille qu’il avait eue avec William, voilà que la petite sœur s’y mettait, elle aussi ! Les Green étaient vraiment quelque chose… Car ça n’avait rien à voir avec les quelques gifles que certaines de ses ex avaient osé lui donner – mais celles d’Emma étaient les pires -. Et lorsque le Serpentard se tourna de nouveau vers Abigail, il la vit s’éloigner en se frottant la main gauche, et il en oublia la douleur momentanée du coup de poing.

*Et merde…*

Pendant un instant, il pensa se précipiter et continuer à lui baragouiner quelques paroles, mais visiblement, c’était courir au suicide. Et ça, il n’y tenait pas vraiment… Il préférait de loin vivre encore quelques années sans elle que mourir en échouant à l’un de ses plans diaboliques.

Il laissa donc filer sa proie, se promettant cependant de ne pas lâcher prise. C’était bien la première fois qu’il avait autant de mal avec une fille…


*Parfois, t’as vraiment une allure de pauvre mec…*

Mais qu’est-ce qu’il racontait ? Lui, Morten Nielsen, une allure de pauvre mec ? Il délirait totalement. Il passa tout de même une main sur son visage et constatai qu’il avait enflé… Il pensa immédiatement à aller demander une des fabuleuses potions d’Emma, mais il se ravisa aussitôt : elle voudrait savoir la cause de ce coup, et il ne pourrait lui mentir. Il se retrouverait alors avec le visage symétrique.

Finalement, il opta pour la baguette magique. Après s’être dirigé vers une fenêtre où il voyait son reflet, il sortit le bâton de bois de sa poche et la pointa sur lui-même. Il murmura ensuite une formule qui lui rendit son sublime visage d’origine, et fit volte-face. Il lui restait encore un peu de temps libre avant de reprendre ses cours ; il allait en profiter pour aller marcher quelques instants dans le parc. De l’air frais lui ferait du bien, afin de réfléchir calmement à la meilleure façon d’interpeler de nouveau Abi, en gardant cependant ses distances – dans un premier temps, évidemment.


[RP clos]
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nouvelle proie [Abi]   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle proie [Abi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Premier Etage :: Couloirs et Escaliers-