Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Sur un terrain de mésentente... [Morten]

MessageAuteur
MessageSujet: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   Mar 17 Nov - 1:30

William tournait une fois de plus en rond dans le dortoir des garçons. D'habitude la maison des Gryffondors était un endroit qu'il appréçiait beaucoup parce qu'il s'y sentait un peu comme chez lui. Et c'était très important pour lui qui n'avait jamais vraiment eu l'impression d'avoir un véritable foyer quand il était plus jeune. La maison des rouges c'était la sienne, là où il vivait avec ses amis ; là où il riait souvent, contrairement à l'endroit où il avait grandi. Et il s'y sentait bien en règle générale.
Mais ça lui arrivait parfois d'avoir l'impression d'étouffer entre ces larges murs de pierre. S'il aimait autant voler ce n'était vraiment pas pour rien : la sensation extraordinaire de liberté qu'il éprouvait alors lui collait parfaitement à la peau et à l'âme. Et précisément, en cet instant même, William ressentait cet appel du ciel très fortement. Rester dans le dortoir des garçons à faire les cent pas ne l'aidait pas à réfléchir correctement et à analyser ses propres pensées, qu'il avait du mal à comprendre.

En à peine quelques minutes il était dehors, et il n'en fallut que quelques unes de plus pour qu'il se retrouve sur le terrain de Quidditch. Le temps était plutôt dégagé pour une journée d'automne et même s'il ne faisait pas extraordinairement chaud, l'air était sec. De plus c'était le week-end, donc personne n'était en cours. Ainsi le terrain, sans être pour autant noir de monde, accueillait quelques élèves. William n'en reconnu aucun d'une des équipes de Quidditch, il supposait donc que la plupart étaient là pour s'entraîner pour le cours de Vol, et que les autres pratiquaient simplement le balai magique pour leur plaisir personnel.
Un saut dans la réserve et un balai d'occasion plus tard, et William était déjà dans le ciel avec cette aisance qui le caractérisait tant lorsqu'il quittait le sol. Il se sentait déjà mieux, plus en paix avec lui-même, bien que l'image d'une certaine jeune fille de Serdaigle lui reste dans la tête. Il pensait à Emma. Souvent. Et depuis qu'il s'en était aperçu c'était pire bien sûr. Qu'est-ce qui lui prenait ?

Perdu dans ses pensées William ne se rendit pas compte du temps qu'il passa dans les airs à voler sans but précis. Mais en tout cas il s'était éloigné du terrain de Quidditch plus que ce qu'il ne pensait. Il poussa un soupir : il avait encore des devoirs à faire, ou plutôt à expédier, il devait rentrer. Au moins le bol d'air qu'il avait pris lui avait fait un peu de bien et il pourrait s'y mettre un peu plus sérieusement que s'il était resté dans la salle commune. Il voleta doucement vers le terrain de Quidditch et commença à redescendre vers le sol, sans s'apercevoir de l'élève au blason vert qui arrivait...
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   Mar 17 Nov - 20:16

« Morten, tu viens faire une bataille explosive avec nous ? »

La voix de cette fille lui parvint tandis qu’il passait devant le groupe d’élèves avec qu’il restait souvent. Seulement, ce jour-là, il n’avait aucune envie de rester avec eux, encore moins de subir les avances incessantes des filles (qu’il réussissait à supporter, d’ordinaire). Non, ce que Morten voulait en ce moment, c’était prendre son balai et aller faire un tour dans les airs. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas volé seul, en dehors de ses entrainements de Quidditch, et étant donné le beau temps qu’il faisait, il n’allait pas s’en priver. Il lança alors :

« Non, désolé Charlotte, j’ai quelque chose de plus important à faire ! »

Et il disparut par l’entrée de la salle commune, sans rien dire d’autre. Il savait qu’elle prendrait mal le fait qu’il trouvait quelque chose de mieux à faire que de rester assis à côté d’elle, mais il n’aurait qu’à s’asseoir à côté d’elle en cours de potions, et il serait tout pardonné. Seulement, ladite Charlotte le rattrapa en quelques secondes.

« Tu vas sur le terrain de Quidditch, n’est-ce pas ? Je peux venir ?
-Et ta bataille explosive ?
-Ils se débrouilleront sans moi. »


Morten haussa les épaules, et se remit en route. Il était évidemment flatté que cette fille, une petite brune de sa classe, s’intéresse à lui (comme toutes les autres filles de Serpentard, d’ailleurs), et puisqu’elle ne volait pas, il ne voyait aucun inconvénient à ce qu’elle l’accompagne sur le terrain. Une fois dans les airs, il serait totalement seul…

Ils traversèrent le château rapidement, en discutant un peu. Seulement, une fois arrivés dans le parc, ce n’était pas juste Charlotte qui suivait Morten, mais une demi-douzaine de filles. Lorsqu’il s’en rendit compte (ce qui n’arriva pas bien tard, étant donné le bruit qu’elles faisaient), ils se trouvaient déjà au beau milieu du parc. Le Serpentard poussa un soupir d’exaspération, et se dirigea vers le terrain sans prendre la peine de marcher à leur vitesse. Elles le rattraperaient bien assez vite.

Il fit un passage éclair dans les vestiaires, ne prenant pas même la peine de plier ses vêtements, enfilant à toute vitesse sa tenue de Quidditch. Il était si pressé de s’envoler loin de la terre ferme qu’il renversa un banc en s’emparant de son balai. Il ouvrit ensuite d’une façon majestueuse la porte d’entrée sur le terrain, comme si on y attendait que lui. Et on l’y attendait, effectivement, mais pas de la façon un instant imaginée… Son petit groupe de groupies avait déjà pris place dans les gradins, hurlant son nom en lui faisant de grands signes, comme si elles avaient peur qu’il ne les remarque pas. Il soupira de nouveau, ne leur répondit pas, et enfourcha son balai. Mais au moment où il décolla, il remarqua qu’il n’était pas le seul sur le terrain. Ces présences ne le dérangeaient pas vraiment, tant qu’elles restaient loin de lui. Seulement, un éclat rouge attira son attention au dessus lui. Oh non, il ne manquait plus que lui… Rien de mieux pour gâcher sa journée… Mais puisqu’il était là, autant en profiter. Il se dirigea donc vers William Green, et, s’arrêtant à sa hauteur, il lui lança :

« Hey, Green ! Tu gênes, là. Va sautiller plus loin… »
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   Ven 20 Nov - 1:20

Alors que William était toujours plongé dans ses pensées, il ne fit pas du tout attention à la silhouette verte qui avait pris son envol, tout comme il n'avait pas remarqué le groupe de fans en furie qui avait pris place dans les gradins - et pourtant Merlin savait si elles faisaient du bruit. Mais c'était peut-être qu'il avait pris l'habitude avec Dan d'entendre des hurlements stridents et maintenant il n'y faisait même plus attention.

Par contre ce qu'il n'avait pas l'habitude d'entendre, c'était la voix grave et basse qui résonna à son oreille près de lui. Beaucoup trop près de lui à son goût. Il n'eut même pas à lever la tête pour savoir de qui il s'agissait. Autant la toute première fois qu'il avait rencontré Emma et qu'elle avait prononcé le prénom de son frère, William n'avait pas fait le rapprochement tout de suite ; autant sa voix lui avait laissé une marque bien particulière. Il fallait dire que les rares fois où il voyait Morten, puisque c'était lui, c'était précisément sur le terrain de Quidditch, lors des rencontres Serpentards-Gryffondors qui étaient les plus violentes de tout le tournois. Un vrai carnage qui ne convenait pas aux plus chétifs des joueurs, à moins qu'ils ne sachent voler vite, très vite, et éviter de se faire massacrer par les joueurs des deux équipes.
Et lors de ces matchs, ce n'était pas les prénoms qui comptaient ; d'ailleurs entre équipes adverses, on s'appelait souvent par les noms de famille. William aurait dorénavant plus de mal à appeler Morten "Nielsen", maintenant qu'il savait qu'il partageait ce nom de famille avec Emma. Mais d'un autre côté il ne s'habituerait pas non plus à dire simplement "Morten".

Lors de ces matchs, c'était le physique, les têtes qu'on retenait. C'était aussi le bruit, la voix. L'odeur aussi, les sensations. Tout comptait pendant ces compétitions où il fallait être sans cesse aux aguets si on voulait éviter projectiles, ennemis adverses qui arrivait comme une balle, battes, coups, etc. Tout était permis, sauf de se faire voir par l'arbitre qui ne sifflait pas le quart de ce qu'il se passait sur le terrain. C'était la dure loi du Quidditch et des coups bas. Et c'était le monde de William : il connaissait ce climat par cœur pour y avoir plongé dès son plus jeune âge. La loi de la rue n'était pas si différente que ça au final.

Donc la voix de Morten, ça Will la connaissait. Ils étaient batteurs tous les deux et si l'autre batteur des Gryffondors était efficace, il n'était pas aussi hargneux que William. C'était donc lui-même qui occupait et donnait le plus de fil à retordre aux Serpenards et qui se faisait le plus contrer par eux aussi ; en général ils faisaient tout pour essayer de l'éliminer rapidement, sinon ils étaient sûrs de perdre quelques joueurs touchés par un cognard bien placé. Passionné par le vol, et très doué pour ça - il fallait bien qu'il soit doué pour quelque chose, au moins - William se faisait pourtant rarement avoir, réussissant à esquiver le plus gros des attaques, et se relevant à celles qu'il prenait de plein fouet. Malheureusement parfois il se faisait tout de même surprendre quand les Serpentards étaient plus vicieux ; ça avait été le cas la dernière fois où ils étaient arrivés à le faire tomber de son balai. En y repensant, Will serrait encore des points rageurs. Dire qu'en plus, c'était la faute à l'abruti qui se tenait devant lui. Il ne pouvait décidément pas se faire à l'idée qu'Emma et lui soit de la même famille. Ça paraissait impossible.

S'immobilisant dans sa descente vers le terrain de Quidditch, William resta exprès devant Morten, le défiant du regard, lui et son ordre.


"Le ciel ne t'appartient pas encore à ce que je sache, Nielsen."

Effectivement, maintenant qu'il connaissait Emma, ça lui faisait vraiment bizarre d'appeler Morten comme ça. Il se souvint que la dernière fois qu'ils s'étaient vus, c'était justement avec la jeune fille, qui d'ailleurs était partie en courant après un échange dans une langue inconnue avec son frère. Il l'avait fait souffrir et William n'avait pas aimé ça du tout. Lui-même n'aurait jamais pu vouloir faire du mal à Abi intentionnellement, il avait donc du mal à concevoir que ce n'était pas forcément pareil dans les autres familles.

Il n'était pas dans la nature de William d'attaquer le premier, aussi il garda les répliques cinglantes qui lui venaient à l'esprit pour lui. De manière générale, il était assez calme et sauvage ; c'était seulement si on le titillait qu'il partait au quart de tour. Et la seule présence du Serpentard suffisait à l'échauffer un peu. Donc autant qu'il s'en aille tout de suite. Pendant les matchs ils n'avaient pas le temps de se parler vraiment, autant ne pas commencer maintenant parce que Will pouvait déjà prévoir que ce ne serait pas un échange de compliments.
Après avoir toisé Morten pour bien lui montrer qu'il n'avait pas peur de lui et que s'il redescendait c'était simplement par sa volonté propre, Will commença à pencher légèrement son balai pour retourner vers le sol. Et il ne put s'empêcher de lancer une dernière phrase, apparemment pas bien méchante :


"Tu remettras le bonjour de ma part à Emma quand tu la verras."

Il savait pertinemment que Morten n'allait pas aimer. Tout comme lui-même n'aurait pas aimé qu'un garçon qu'il n'appréciait pas lui parle d'Abigail. Mais il n'avait pas pu s'en empêcher.
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   Lun 23 Nov - 0:45

« Tu me cherches, Green ? Je t’ai gentiment demandé de t’éclipser quelques instants. Cela ne devrait pas te demander beaucoup d’efforts… Tu es déjà quasiment invisible. Mais pas assez à mon goût. Alors, va plus loin. »

Morten éclata de rire intérieurement. Finalement, il allait peut-être s’amuser. Il pourrait voler tout en se disputant avec son pire ennemi. N’était-ce pas là une charmante journée qui s’annonçait ? Le Serpentard se mit à faire de larges cercles autour de William, en attente de sa réponse. Il espérait au fond qu’il joue le jeu jusqu’au bout, que cela mette un peu d’action en attendant le prochain match.

Mais le Gryffondor le regarda d’une façon qu’il n’aimait pas du tout. Qu’on le toise ainsi l’insupportait au plus haut point. Son visage se raidit, et il s’immobilisa en face de l’autre, lui rendant son regard. Puis il se mit à redescendre vers le sol. Il n’y croyait pas : il lui obéissait ! Il s’en allait loin de lui. Finalement, c’était une réaction pas très étonnante : même si William et lui se détestaient, il n’était pas du genre à chercher la bagarre. Mais il ne lui en fallait pas beaucoup pour le convaincre… Encore une réplique ou deux, et ce serait dans la poche ! Le jeune homme s’apprêtait donc à répliquer lorsque cette phrase lui parvint. Et son sang ne fit qu’un tour. Il se pencha brusquement sur l’avant du manche de son balai et fonça à tout vitesse sur le Gryffondor. Comment osait-il lui parler de sa sœur ? Finalement, il la cherchait peut-être, la guerre. Hors Quidditch, bien sûr. Et bien, il allait l’avoir.

Si le choc était prévisible aux yeux de Morten, il n’en fut pas moins surpris : les deux corps s’entrechoquèrent si brutalement qu’ils perdirent l’équilibre, et semblaient aller inévitablement s’écraser sur la pelouse du terrain. Et impossible de se redresser : les deux ennemis étaient aussi entremêlés qu’un plat de spaghettis.

« Qu’est-ce que tu lui veux, à ma sœur ? » reprit Morten d’une voix tranchante.

Il crut alors percevoir les cris hystériques des filles membres de son fan-club. Comme si c'était la fin du monde... Une chose était sûre : cette journée serait finalement très mouvementée.


Dernière édition par Morten Nielsen le Mar 1 Déc - 13:01, édité 1 fois
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   Lun 30 Nov - 1:12

Si William savait pertinemment qu’évoquer le nom d’Emma dans une phrase allait énerver Morten, il ne s’attendait tout de même pas à ce que cet abruti aille jusqu’à lui sauter dessus. Il pensait le Serpentard un peu plus réfléchi que ça, et surtout un peu mieux maître de ses émotions. C’était apparemment le surestimer.
Will se surprit à se sermonner lui-même intérieurement : si il avait été dans les conditions optimales du Quidditch, celles où tous ses sens étaient en alerte, sur le qui-vive, attentifs au moindre mouvement, il aurait pu éviter aisément le boulet de canon qu’était Morten alors qu’il lui fonçait dessus. Mais ce ne fut pas le cas : il eut à peine le temps de contracter ses muscles en prévision du choc, et le Serpentard fut sur lui moins d’une demie seconde plus tard. Morten avait du prendre de l’élan, trop d’élan même peut-être au vu de son air hébété, et donc la bousculade fut plus forte que prévue. William fut projeté sur le coté, obligé de descendre brutalement de son balai. Il essaya donc de se rattraper à ce qu’il pouvait, mais dans les airs le choix était assez mince. C’est donc Morten lui-même à qui il s’agrippa tandis qu’ils tombaient tous les deux a grande vitesse vers le sol.

Mais c’était sans compter le caractère de William et son emportement colérique lorsqu’on lui cherchait des noises. Morten l’avait bousculé, fait tomber et le choc contre le sol qui les attendait dans quelques secondes allait être douloureux. Dès que le Serpentard l’avait touché et fait tomber de son balai, William avait vu rouge. On ne portait pas la main sur lui sans s’en mordre les doigts. Les anciens réflexes de sa vie, de sa jeunesse lui revinrent, et alors que les deux jeunes hommes chutaient toujours et se rapprochaient dangereusement du sol, Will eut le temps d’essayer d’asséner un coup au visage de l’idiot qui servait de frère à Emma. Il le rata légèrement et au lieu que sa main arrive en plein visage, il le toucha seulement au niveau de la tempe.

Puis vint l’atterrissage. Même dans le Quidditch, cette partie-là était le point faible de William. Alors en plein combat aérien et surtout sans balai, ce fut pire.
Ils n’étaient pas tombés d’extrêmement haut et heureusement pour eux, mais ils n’avaient pas non plus fait une petite chute. William sentit une chaleur intense et diablement mauvaise envahir son bras gauche alors qu’il l’avait porté en avant pour essayer d’amortir un peu l’arrivée. Une chaleur, un crac pas très rassurant et une douleur fulgurante et terrible. Ce mal, il pouvait le reconnaître entre mille parce qu’il y était « habitué », si tant est qu’on pouvait être habitué à ce genre de souffrance : son bras était cassé, c’était certain. Ce n’était pas la première fois qu’il se cassait quelque chose, et ça ne serait pas la dernière, mais ça faisait toujours aussi mal. Il ne put retenir un cri de douleur et son visage se tordit dans une grimace portant autant le masque de la souffrance que de la colère. Morten allait lui payer cher. Il ne savait pas à quoi il s’était exposé en provoquant William.

Celui-ci donnait souvent l’impression au premier abord d’être pacifiste, calme et perpétuellement maître de lui. Et en premier lieu, c’était vrai. Le titiller un peu ne suffisait pas à le faire sortir de ses gonds, il en fallait plus que ça. Il en avait vu tellement d’autres que quelques insultes lancées au détour d’un couloir ne lui faisaient pas grand-chose – tant que c’était dirigé contre lui, et pas sur quelqu’un qu’il aimait. Mais si jamais William était poussé jusqu’à se mettre en colère, et vraiment en colère, alors le retenir était difficile, et c’était lui qui devenait l’attaquant. Il ne lâchait plus le morceau tant qu’il n’avait pas sa revanche, et il aimait en général les revanches cinglantes et saignantes.
Dans le cas présent, il avait complètement oublié que Morten était le frère d’Emma. Il avait oublié aussi qu’il était à Poudlard et que ça pouvait avoir des conséquences assez dures à subir par la suite. Enfui aussi momentanément le souvenir d’Abigail à qui il pensait d’habitude pour se calmer. Tout ce à quoi il pensait, c’était qu’à cause de la bêtise et la méchanceté d’un serpent ignare et inconscient, il souffrait énormément. Il souffrait de son bras cassé, mais par une extension de son esprit échauffé et désormais haineux, William lui associa également la souffrance morale qu’il avait subie des mois plus tôt avec June. Bien sûr, ce n’était pas totalement la faute de Morten, c’était les deux maisons verte et rouge ensemble. Mais dans la folie du combat, l’ennemi responsable de tous ses maux, c’était devenu Morten.

Grimaçant et suant sous la douleur aigue de son bras, mais aussi de ses autres membres qui avaient tout autant été touchés par le choc, William réussit néanmoins à se redresser le premier et à se diriger vers le Serpentard toujours à terre. Et sans aucun souci de fair-play ou d’impartialité, il le frappa au visage de son poing droit, sans le rater cette fois, la preuve en était le sang qui se retrouva sur sa main. Et il se jeta sur son ennemi, enivré de douleur et de rage, oubliant complètement tout ce qui les entourait, même les fans hystériques de Morten ou les élèves qui s’entraînaient là qui s’approchaient d’eux à grands pas, autant pour leur porter secours que pour les séparer.
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   Mar 1 Déc - 14:32

Morten ne cria pas lorsque son dos heurta le sol. Il resta simplement allongé quelques instants, le temps de reprendre ses esprits, tenant sa tête entre ses mains. L’atterrissage l’avait complètement sonné. Mais avant même qu’il puisse se redresser, il ressentit une douleur soudaine au niveau du visage, lui arrachant cette fois-ci une exclamation. Il roula sur lui-même de façon à être face au sol, et porta une main à sa blessure. Il saignait du nez et de la lèvre inférieure. C’était sûr, William ne l’avait pas loupé. Et il allait lui rendre la monnaie de sa pièce. Mais au moment ou Morten prenait appui sur ses mains pour se relever, il sentit un nouveau choc, qui lui fit heurter le sol une fois de plus. Qu’est-ce qu’il pouvait être stupide, ce Gryffondor ! Il était cependant hors de question qu’il se laisse faire de la sorte. Ainsi, Morten se retourna violement, faisant retomber son ennemi, se leva et l’attrapa par le col. Il lut alors son regard emplit de haine et de rage, et fut d’abord étonné de voir qu’il avait provoqué un sentiment aussi fort en lui. Mais cet étonnement se transforma aussitôt en fierté, aussi puérile soit-elle.

« Alors, on est en colère ? » fit-il d’un ton amusé.

Puis il le jeta de toutes ses forces sur la côté, et tandis que Will s’écrasait au sol, Morten en profita pour essuyer les filets de sang qui coulaient sur le bas de son visage. Le gout du sang dans sa bouche ne le dérangeait pas spécialement, mais ce n’était pas ce qu’il préféré dans les bagarres. Il remarqua alors que plusieurs personnes s’étaient rapprochées, dont les quelques filles qui l’avaient accompagné. Il poussa un soupir d’exaspération en voyant qu’aucun d’entre eux n’avaient l’intention de les arrêter, mais plutôt de se délecter de la scène.

*Quelle bande d’abrutis ! Enfin, ce n’est pas plus mal… Autant faire durer le plaisir. Cette mauviette de Green ne tiendra pas longtemps de bout, de toute façon. Sauf s’il est aussi coriace au sol que sur son maudit balai…*

Mais William ne tarda pas à se relever, et Morten s’avança à grands pas vers lui. Il se rendit alors compte que lui non plus, n’était pas calme : la haine dont il avait fait preuve ce jour dans la bibliothèque, ce sentiment qu’il avait ressentit en voyant Emma discuter « amicalement » avec lui, et l’image qu’il s’empêcher de s’imaginer – celle du Gryffondor tenant sa sœur dans ses bras, voir pire -, tout cela remonta alors à la surface, et il ne put s’empêcher d’assener un coup de poing dans le ventre de son ennemi.
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   Lun 7 Déc - 19:44

Saleté de douleur.

C'était la principale information qui passait dans le cerveau de William en cet instant même. En tout cas, celle qui avait allumé un énorme voyant rouge dans sa tête, comme une alarme retentissante qu'il n'arrivait pas à faire taire. Elle lui hurlait perpétuellement depuis quelques minutes qu'il avait mal - comme s'il ne le ressentait pas assez comme ça.
Ce gros cornichon de Morten avait réussi en le repoussant à lui donner un coup involontaire pile à l'endroit de la fracture, ce qui avait eu pour effet de faire lâcher toute prise à William. Sonné et aveuglé par la souffrance aiguë qui lui traversait non seulement le bras mais s'étendait à tout son corps, il n'avait même pas pu résister quand Morten l'avait soulevé et rejeté quelques mètres plus loin. Ca avait fait son effet : à trop avoir mal, le cerveau de William avait, après cette dernière chute, été dépassé par la douleur. Résultat, Will ne la ressentait même plus, il était comme dans un état second. A moins que ce ne soit la colère qu'il ressentait qui avait momentanément inhibé la douleur.

Un peu dans les vapes, il n'avait pas vu venir le Serpentard qui lui assena un coup de poing dans le ventre, ce qui coupa immédiatement le souffle de Will et le plia en deux. Cet andouille savait se battre, en tout cas beaucoup plus que ce que ne pensait le Gryffondor. Pour lui, Morten n'était rien qu'un petit garçon de bonne famille qui faisait son malin avec sa belle gueule. Il fallait croire qu'il devait avoir déjà joué quelques fois des poings et savait plus s'y prendre que prévu. Mais c'était sans compter toujours sur le fameux passé de Will.

Sans donner le temps à son ennemi de lui rendre un nouveau coup, il fonça directement sur le Serpentard, tête baissée, et le fit tomber durement sur le sol. Le bras gauche de William pendait étrangement mais il n'y prêta pas la moindre attention. Son poing droit lui était parfaitement suffisant. Un nouveau coup de poing au visage histoire d'assommer Morten, et William en profita pour se remettre debout. Une nouvelle fois sans aucune pitié ni le moindre fair-play, il n'hésita pas une seule seconde et lui asséna des coups de pied dans les côtes, repoussant les quelques élèves qui étaient assez prêts pour tenter de le retenir. Finalement trois garçons attrapèrent William et le maintinrent à l'écart, mais la rage du Gryffondor n'était toujours pas retombée : il profiterait de la moindre occasion pour se jeter sur Morten à nouveau.

_________________

Avy by Mach', sign' by morphine
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   Jeu 10 Déc - 0:12

Comme il tentait de reprendre son souffle, Morten se rendit compte trop tard que William revenait à la charge, autrement dit, il se retrouva sur le sol une fois de plus en moins de quelques secondes. Et là encore, il eut l’impression que son dos ne pourrait plus jamais le porter. Et à peine eut-il le temps de se remettre du choc qui autre venait l’assommer en plein visage. Il sentit alors de nouveau le gout du sang envahir sa bouche, couler sur ses joues, son nez… Mais lorsqu’il voulut passer sa main dessus afin d’en éponger le maximum, il vit le pied du Gryffondor se diriger droit ces ses côtes. Il n’eut cependant pas le temps de se dégager ou de se défendre, n’étant pas dans la meilleure des positions. Il se replia alors sur lui-même, se tortillant sous les coups, laissant échapper quelques exclamations. Il vit alors travers ses yeux mi-clos des pieds avançant, puis reculant, comme hésitants. Ce devait être les autres élèves, qui cherchaient un moyen pour arrêter le massacre… Mais la fureur de Will (et même la sienne) devait les effrayer. Morten lutta alors de toutes ses forces pour riposter une nouvelle fois. Il fallait qu’il se relève, la bataille ne pouvait se terminer ainsi ! C’était lui le Serpentard, c’était lui l’être supérieur, lui qui menait toujours ! Il était donc hors de question qu’il se fasse battre par un minus comme ce crétin de Gryffondor ! Mais les coups s’arrêtèrent d’eux-mêmes. Surpris, Morten leva les yeux et vit que trois garçons avaient tirés son agresseur en arrière. Voilà qui était une bonne chose. Il resta cependant quelques instants au sol, tentant de retrouver une respiration normale, en vain. Cet idiot savait frapper. Et il ne l’avait pas raté.

« Ha… ha… Pas mal, petit lionceau… Mais il t’en faudra plus pour venir à bout du grand méchant serpent… »

Il avait murmuré ces mots si bas qu’il n’était même pas sûr que Will lui-même les ai entendu. Mais ce n’était pas grave, il n’était pas tellement « d’humeur » à répéter. Lorsqu’un autre garçon s’approcha de lui, suivi de près par une horde de filles hystériques, dans l’intention de l’aider à se relever, Morten lui adressa un bref signe de la main, signifiant qu’il pourrait se débrouiller tout seul. Il ignora royalement la gente féminine, et se releva tant bien que mal. Boitant légèrement, il s’approcha de William, toujours retenus par les trois autres élèves, et lui lança un véritable regard à glacer le sang.

« T’as peut-être eu le dernier mot sur ce coup là, mais tu ne perds rien pour attendre. On en restera pas la, Green ! »

Et il commença à se retourner pour partir, mais dès l'instant où le Gryffondor quitta son champ de vision, la douleur infligée par se dernier le lança tellement qu'il du plaquer ses deux mains sur ses côtes. Et n'y tenant plus, il fit volte-face en se jetant sur son ennemi. Cependant, deux ou trois autres élèves avaient sans doute prévu le coup, car ils le saisirent aussi fermement que l'autre. Les deux "combattants" étaient à présent immobilisés, et dans un très sale état. Après quelques instants de silence, seulement troublé par l'échange de regards assassins, quelqu'un décréta qu'il vallait mieux pour tout le monde qu'ils les accompagnent à l'infirmerie. Car il était impossible de les libérer maintenant ; ils iraient à Azkaban pour meurtre. Morten se demanda alors si Emma lui apporterait des oranges, une fois là-bas. Certainement pas...


RP à suivre à l'infirmerie
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un terrain de mésentente... [Morten]   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Sur un terrain de mésentente... [Morten]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Extérieur du château :: Terrain de Quidditch-