Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Trois filles ... [Maëdy & Abigail]

MessageAuteur
MessageSujet: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Ven 13 Nov - 13:08

Dimanche après-midi, dans la tour des Serdaigles. Emma était tranquillement installée dans le renfoncement de la fenêtre, un livre posé sur ses genoux. De temps à autre, elle relevait la tête de sa lecture et observait l’étendue du parc avec un air songeur. Elle aurait voulu aller faire un tour dehors, juste pour s’aérer un peu, mais l’orage qui venait d’éclater l’en avait rapidement dissuadée. Même si la dernière fois qu’elle s’était retrouvée sous une pluie torrentielle s’était terminée de meilleure façon qu’elle avait commencé, elle préférait ne pas tenter le diable à nouveau. Elle avait eu beaucoup de chance de ne pas tomber malade, surtout si peu de temps après une de ces journées d’examens médicaux qu’elle détestait et qui l’affaiblissait plus qu’elle ne l’aidait.

La jeune fille avait déjà fini ses devoirs. En fait, elle se débrouillait le plus souvent pour tout faire en semaine, histoire de pouvoir consacrer son week-end à sa famille ou à des lectures un peu plus divertissantes. Ainsi, les samedis de sortie à Pré-au-Lard, elle pouvait accompagner Morten sans se sentir coupable d’avoir un de voir en retard, et les dimanches, elle sortait un des romans que sa mère lui envoyait de temps à autre de sa malle, s’installait comme elle l’avait fait aujourd’hui, dans le renfoncement de la fenêtre, et lisait toute la journée, jusqu’à ce que la lumière du jour se dissipe et qu’il lui soit impossible de distinguer les lettres qui formaient l’histoire du livre.

Et en ce dimanche, avec l’orage qui grondait, le ciel s’obscurcissait beaucoup plus vite qu’elle ne l’aurait souhaité. A quelques mètres d’elle, le feu dans l’âtre de la cheminée crépitait doucement, unique fond sonore de la pièce. Une autre élève était là, une fille qu’elle savait juste être de la même année qu’elle, mais dont elle ignorait le nom. Elle ne s’était jamais rapprochée de ses camarades, non pas par manque d’envie, mais plus pour les protéger du danger qu’elle était devenue. L’autre fille était silencieuse, elle-aussi. De là où elle était, Emma ne voyait pas ce qu’elle faisait : la seconde Serdaigle était assise dans un des fauteuils de la salle commune, un qui lui faisait dos. Elle replongea la tête dans son livre, savourant les mots de Rimbaud. C’était la première fois qu’elle ouvrait un livre de poésie, et elle comprenait qu’elle aurait dû le faire plus tôt.

Soudain, un grand bruit se répercuta contre tous les murs de la pièce. La jeune fille releva vivement la tête pour apercevoir une troisième élève étalée de tout son long au pied des escaliers qui menaient au dortoir des filles de cinquième année. Donc encore une fille qui devait être en cours avec elle. Celle-ci se massait douloureusement la cuisse, aussi Emma se leva-t-elle de son abri et s’approcha d’elle.


« Est-ce que tu as quelque chose de cassé ? » lui demanda-t-elle, légèrement inquiète, et prête à aller prévenir l’infirmière.

[HJ : vous l'avez voulu, vous l'avez :)]
_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 4 Déc - 10:22, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Sam 14 Nov - 16:20

Maëdy était profondément endormie dans son lit, enveloppée bien au chaud sous les épaisses couvertures. Elle était bien. Surtout quand elle s’était réveillée aux alentours de six heures du matin, et réalisant à la fois qu’il était dimanche et que le temps n’est pas joli à voir ; elle s’était aussitôt rendormie, le sourire aux lèvres. En fait, elle agissait souvent de la sorte, chaque dimanche matin. Son seul moment de répit, après le samedi (sauf que le samedi, elle avait souvent plein de choses à faire…). Elle souhaitait donc en profiter un maximum, et pour Maëdy, profiter rimait avec dormir. Ou manger. Mais en l’occurrence, c’était dormir. Et elle fut donc plongée dans son monde de rêves, environ jusqu’en début d’après-midi. Elle se réveilla donc lentement, sortant peu à peu d’une excursion en plein océan pacifique en compagnie de pingouins armés de petite cuillères. Après les quelques instants nécessaire à son émersion totale, Maëdy réalisa qu’en conséquence de l’orage grondant à l’extérieur et de la pluie qu’elle entendait tomber à torrents, le dortoir était beaucoup plus sombre qu’à l’ordinaire. Mais cela ne la gêna pas. Au contraire, la jeune fille détestait devoir subir une lumière aveuglante dès son réveil. Elle se leva donc, dégageant ses couvertures d’une lenteur surprenante, et se dirigea vers la salle de bains d’une démarche de zombie.

Une fois dans la pièce, elle se plaça devant le miroir, et fixa son reflet, mais sans vraiment le voir. En fait, elle était toujours sur son bateau de pirates avec ses amis les pingouins. Les bras collés le long de son corps, elle se balançait légèrement de gauche à droite d’un air tout aussi endormi. Elle resta ainsi pendant une ou deux minutes. Jusqu’à ce qu’un bâillement la force à lever sa main devant sa bouche… Et elle parvint à se glisser dans la douche, toujours avec autant d’énergie. Mais dès que l’eau chaude coula sur ses épaules, Maëdy se sentit enfin réveillée. Et elle se mit à chanter. Elle du cependant s’y reprendre à deux fois, à cause de sa voix qui elle, dormait encore.

« Can’t you see their eyes, what lies inside ? They’ve given up, they no longer shine… Too soon they close with one last cry, before they turn to liiiiight… »

Elle répéta plusieurs fois cet extrait, puis en chanta d’autres, jusqu’à ce qu’elle soit sortie de la salle de bains. Mais lorsqu’elle fut de retour dans le dortoir, la Serdaigle demeura surprise de l’obscurité totale dans laquelle elle était plongée. Elle chercha donc à tâtons sa baguette magique, ou même sa lampe de chevet, mais dans les deux cas, elle devait retrouver son lit. Et étant donné le fait que Maë ne rangeait pas tellement ses affaires, et que ces dernières traînaient par conséquent un peu partout dans la pièce, elle eut vraiment du mal à s’y retrouver. Chose étonnante, puisque depuis cinq ans, son lit n’avait pas changé de place. Mais c’était apparemment un détail qui lui avait échappé, car les mains de la jeune fille trouvèrent au bout d’un moment une porte. Celle de la salle de bains. Retour à la case départ. Mais au moins, elle aurait de la lumière ! Elle ouvrit donc la porte, et avança sans attendre, effrayée par un potentiel monstre tapis dans l’ombre omniprésente qui n’attendait qu’une seule chose : sauter sur elle et la dévorer. Seulement, Maëdy sentit très vite le sol se dérober sous ses pieds, et avant qu’elle n’ai pu calculer quoi que ce soit, elle dégringola dans ce qui semblaient être les escaliers menant à la salle commune. Une fois immobilisée, elle entendit une de ses camarades de Serdaigle s’approcher d’elle, et lui demander si elle avait quelque chose de cassé.

*Sincèrement ? Il faudrait revoir si mon cerveau est en bon état…*

« Heu… Je crois que c’est pas ici, la salle de bains, finalement… »

*T’as vu, elle est gentille, elle s’inquiète pour toi !*


Dernière édition par Maëdy Seewol le Mar 1 Déc - 18:56, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Dim 15 Nov - 19:08

Abigail était installée dans l'un des fauteuils moelleux de la salle commune. Pensive, son regard azure était plongé dans les longues flammes crépitantes, seules sources de chaleur et de lumière de la pièce, dispensées par l’immense cheminée. Dehors, l'orage grondait, des éclairs déchirants à intervalles réguliers le ciel sombre et menaçant. La jeune fille aimait beaucoup cette ambiance, cette grisaille amenant la pluie à l'extérieur, alors qu'elle-même se trouvait bien au chaud, blottie dans la sécurité relative de l’école de magie.

Après un petit soupire, Abigail interrompit ses rêveries pour reporter son attention sur le carnet à dessin qui choyait mollement sur ses genoux. Son crayon reposait dans sa main gauche, inerte depuis plusieurs longues minutes déjà. Après avoir gribouillé quelques croquis, et réalisé un magnifique portrait de son frère, l'inspiration l'avait désertée. Toujours silencieuse, à l'image de la salle commune des sedaigles à cette heure-ci, l'adolescente reprit le portrait en question, et en noircit une fois de plus quelques traits, rendant l'oeuvre encore plus réaliste.

Elle était comme ça depuis toujours: méticuleuse, rigoureuse, précise et, surtout, perfectionniste à souhait. Ce que prouvait une fois de plus ce dessin, qu'elle retravaillait depuis de nombreuses heures déjà, et qui emplissait une bonne partie de l'espace. Le visage de William était le seul qu'elle connaissait aussi bien, jusque dans ses moindres détails, et donc, par là même, l’unique qu'elle pouvait se permettre de dessiner vraiment, sans se poser de question. Ses autres portrais s'inspiraient en général de plusieurs personnes, auxquelles elle empruntait les caractéristiques qui la marquaient, au grés de son imagination. Cela donnait au final des visages le plus souvent assez singuliers, pouvant tout aussi bien être beaux et attrayant que laids et repoussant, mais n'appartenant à personne en particulier... chose bien utile quand on ne veut pas avoir à se justifier devant quelqu'un qu'on ne connaît qu'à peine, et qui pourrait prêter à confusion, surtout lorsqu'il s'agissait de portraits masculins.

Ses yeux bleus insensiblement plissés à nouveau penchés sur ce qu'elle était entrain de réaliser, un air très concentré collé au visage souligné par le léger froncement de ses fins sourcils, Abigail s'était totalement détachée de son environnement. Son attention fut cependant très vite détournée par un bruit sourd provenant des escaliers menant aux dortoirs, sur sa droite. Relevant la tête, intriguée, la jeune fille surprit de justesse la fin de la chute d'une élève, qu'elle ne semblait pas avoir croisée auparavant. Visiblement, celle-ci semblait sonnée, car une fois arrivée en bas, elle ne fit plus le moindre mouvement.

Abi frissonna soudain, lorsqu'elle sentit quelqu'un passer dans son dos. C'était une autre élève, qu'elle pensait avoir déjà vue quelque part cette fois-ci... peut-être en cours ? Oui, c'était probablement une cinquième année... et... mais où l'avait-elle déjà rencontrée ? Elle réfléchissait encore, alors que la serdaigle en question s'adressait à l'élève étalée au pied des marches. Abigail avait elle aussi fait un mouvement pour se relever, tout aussi inquiète pour cette dernière que le semblait l’être sa collègue de cours... mais elle finit cependant par se raviser. Apparemment, elles semblaient toutes deux se connaître, à moins qu'elle n’ait mal interprété leur conversation. Conversation qui semblait un peu décousue, par ailleurs.

Finalement, après avoir observé quelques instants la serdaigle désorientée qui était restée au sol, Abi se décida tout de même à aller vérifier son état. Quittant la chaleur de la cheminée et le confort de son fauteuil, la jeune fille se redressa, puis se mit sur pied avec légèreté, avant d'avancer vers les deux autres sardaigles. Elle tenait son carnet à croquis dans la main, qui, sans qu'elle ne s'en soit aperçue, était resté ouvert à la page du portrait de William...

S'éclaircissant la gorge, elle s'avança un peu plus, jusqu'à arriver à hauteur de l'élève encore debout, et, après lui avoir lancer un regard en biais pour observer son visage sans paraître impolie, elle s'adressa timidement l'adolescente qui avait "bruyamment dévalé" les escaliers...


Tu es sûre que ça va ? Tu peux te relever ?"


Dernière édition par Abigail Green le Mar 1 Déc - 18:55, édité 2 fois
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Lun 16 Nov - 14:59

Emma fixait la jeune fille qui s’était lamentablement rétamée sur le sol avec un regard perplexe. Est-ce que son cerveau avait été touché, ou est-ce qu’elle pensait réellement qu’elle allait se retrouver dans la salle de bains ? Sûrement la deuxième proposition, car elle s’aperçut bien vite que sa camarade n’avait pas sa baguette avec elle, et si les lumières n’étaient pas allumées dans le dortoir, l’obscurité créée par le temps qu’il faisait dehors n’avait pas du aider à ce qu’elle s’y repère, ça n’avait pas du être difficile de confondre les portes.

Elle releva doucement la tête quand elle entendit la seconde élève de la salle commune se lever de son siège et se diriger vers elles. Ses deux prunelles noisette tombèrent aussitôt sur le carnet de croquis resté ouvert, et sur le portrait de William. Il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour reconnaître le Gryffondor, et admirer la précision des traits. Elle en détourna alors le regard, comme blessée par le dessin. Un étrange sentiment de tristesse mêlé à autre chose alluma une lueur dans ses yeux, lueur qui s’éteignit aussi vite qu’elle était apparue. Pour pouvoir dessiner un visage ainsi, de mémoire, avec une telle précision, c’est que la jeune fille devait beaucoup apprécier le garçon, non ? Et aussi qu’ils devaient être proches l’un de l’autre. Emma s’attarda quelques secondes supplémentaires à détailler sa camarade. C’était une fille particulièrement belle, grande et élancée, avec des yeux magnifiques. Il n’y avait aucun doute à avoir là-dessus, elle pouvait très bien être la petite amie de William. Et quelque part, cette pensée la dérangea et lui fit mal, sans qu’elle cherche à comprendre pourquoi.

A force de l’observer, elle venait aussi de reconnaître la fille qui avait renversé un plat de pâtes sur la tête de Daniel, le meilleur ami de William. Est-ce qu’elle se souvenait qu’elle lui avait tiré la langue dans la Grande Salle ? Peut-être pas. Emma se sentait, en comparaison avec cette fille, bien peu remarquable. Et comme elle venait de se remémorer la bataille de nourriture, elle avisa que la Serdaigle qui était à terre était celle qui avait raté son lancer de saucisse et qui avait aspergé la table des bleus de ketchup. Heureusement que les elfes de maison faisaient des merveilles avec les vêtements, car jamais elle n’aurait pensé ravoir son chemisier blanc.

Elle lança rapidement un sort d’accio sur son sac et attendit qu’il lui arrive dans les mains. Là, elle farfouilla dedans avec ménagement pour finir par en ressortir une petite fiole qui contenait une potion légèrement bleutée. Elle la tendit à Maëdy, l’encourageant à la boire vivement.


« C’est contre les chutes… ça ne peut que te faire du bien, après ton entrée fracassante. »
_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Ven 4 Déc - 10:22, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Mer 18 Nov - 0:44

*Ben dis donc, t’as du vachement faire du bruit pour qu’elles viennent toutes te voir !*

Maëdy parvint à se redresser, et vit arriver Abigail Green vers elle. Elle but ensuite la potion qu’Emma lui tendait, et leur sourit. Mais en voyant leur regard inquiet, elle s’empressa de les rassurer :

« Oh, ne vous en faites pas, j’ai l’habitude ! Bien sûr, d’habitude, j’arrive à calculer environ quelques secondes avant que je vais tomber, et donc, j’arrive à me rattraper comme je peux. Sauf que là, comme je croyais que c’était la salle de bains, bah… je ne m’attendais pas du tout à ne plus trouver de plancher. D’autant plus que j’étais réveillée, hein ! Je sortais de la douche… Bon, ok, j’ai fait un rêve étrange, avec des pingouins et tout mais, je vais bien ! Un peu sonnée, c’est vrai mais… »

*Et là, c’est le moment où tu te tais et surtout où tu les remercies.*

« En tout cas, c’est sympa de vous être inquiétées. J’ai fait tant de bruit que ça ? Dans ce cas, désolée… »

Puis elle tenta de se relever, s’apercevant que le mal de tête qu’elle aurait du normalement ressentir ne venait pas. Elle se tourna alors vers Emma, et lui dit :

« Ah oui, c’est vrai que c’est toi la championne en potions ! Ce qui n’est pas franchement mon cas. Bah, vous avez bien vu le coup du chaudron, le jour même de la bataille de nourriture. D’ailleurs, quand je repense à cette guerre, j’en ai encore des frissons. Je n’ai même pas été capable d’envoyer une simple saucisse au ketchup à la bonne table ! Et au passage, je suis vraiment désolée de vous avoir éclaboussées. »

*En réalité, tu es vraiment la pire des boulettes.*

Maëdy voulut ensuite trouver quelque chose à faire pour occuper le bout de dimanche qui lui restait. Elle aurait pu faire une visite à l’infirmerie, juste pour vérifier que son cerveau était toujours en état de fonctionnement (ce dont elle n’était guère sûre, mais d’après l’infirmière, tout allait bien…), mais l’effet de la potion d’Emma était vraiment impressionnant. Elle se dit alors que de rester avec deux camarades de classe pendant un petit moment ne lui ferait pas de mal, au contraire, il fallait qu’elle élargisse son réseau social. Bien qu’elle connaissait les noms de toutes les personnes qui étaient en cours avec elle, et qu’elle était souvent au courant des derniers ragots. Pas volontairement, évidemment, c’était le plus souvent par hasard, lorsqu’elle entendait des conversations dans les toilettes des filles, où qu’elle débarquait dans un couloir alors qu’un couple y était visiblement très occupé… Alors elle se contenta d’ajouter :

« Et sinon, vous, ça va comme vous voulez ? »


Dernière édition par Maëdy Seewol le Mar 1 Déc - 18:48, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Lun 30 Nov - 22:45

Wow. Pour le coup, Abigail était restée scotchée. Elle concevait parfaitement qu'une personne puisse blablater à tord et à travers pendant plusieurs minutes d'affilé... mais il fallait tout de même avouer qu'elle ne s'attendait absolument pas à ce flot continu et décousu de paroles. Une fois que la serdaigle qui était à ses côtés eut attrapé son sac, et fait boire le contenu peu attrayant d'une fiole à la jeune fille toujours au sol, cette dernière semblait avoir actionné le bouton "on" de son moulin à parole. L'adolescente haussa un sourcil interrogateur, inquiète: si elle ne semblait pas souffrir le moins du monde, il était possible que tout cela soit du au contrecoup du choc.

Abigail s'apprêtait à lui proposer de l'emmener à l'infirmerie, historie de vérifier tout de même son état… mais, elle ne réussit pas à en placer une, jusqu'à ce que, enfin, la serdaigle repasse en mode "off". Ses mots jusqu’à présent alignés sans queue ni tête, presque tous prononcés dans un même souffle, s'écrasèrent lamentablement sur un "et sinon, vous, ça va comme vous voulez ?" qui semblait presque hors sujet. Un peu à l'image de sa chute, en définitive...

Après avoir lancé un nouveau regard en direction de la "crac de la potion", à en croire la casse-cou, Abi s'accroupit face à cette dernière, sans rien lui répondre, et, sans lui laisser non plus le temps de réagir, appuya sa paume glacée contre son front. Elle ne semblait pas avoir de fièvre ou quoique ce soit, pourtant. Et l’étudiante en eut la confirmation lorsqu'elle plongea son regard azure dans celui de l'infortunée cascadeuse. Une expression de soulagement de peignit alors sur ses traits, et un petit soupire fila d'entre ses lèvres vermeilles. Le regard n'était pas humide, ni même hagard. C'était plutôt bon signe.

Relevant la tête, Abigail adressa un sourire rassuré à la serdaigle restée debout...


"Je crois que ta potion a vraiment été efficace. On devrait peut-être l'amener voir l'infirmière, juste histoire d'être sûre qu'elle n'a rien... non ?"

Dirigeant à nouveau son magnifique regard sur l'autre adolescente, elle passa une main fine dans ses magnifiques cheveux châtain foncé avant de se remette avec légèreté sur ses pieds.

"Est-ce que tu veux un coup de main pour te relever, ou ça va aller ? Tu devrais peut-être t'asseoir dans un fauteuil pour l'instant, pour s’assurer que tu ne subisses vraiment pas de contre cou... ", puis se tournant à nouveau vers l'autre élève, elle ajouta: "Qu'est-ce que tu en penses ?"

Abi s'était adressée à elle sans même y penser, mais après tout, c'était elle qui avait rejoint la serdaigle maladroite en premier, et elle semblait en connaître un petit rayon question remèdes...

La jeune fille s'apprêtait à aider la demoiselle à terre, lorsqu'elle s'aperçu que son carnet à dessin était toujours ouvert sur le portrait de William. Avec un sourire gêné, ses pommettes se colorant délicieusement d'une teinte rosée, Abigail le referma précipitamment, avant de le serrer contre son coeur. Certes, ce geste pouvait passer pour une réaction infantile. Mais son frère était connu par pas mal de gens à l'école de magie, et elle ne voulait en aucun cas que ses deux camardes, si elles le connaissaient, ne lui collent directement l'étiquette de "petite soeur du gryffondor", dès l'instant où elle répondrait à leurs questions. Qui pourrait dire, alors, si elles ne lui adresseraient pas la parole plus tard uniquement pour ce lien de parenté ? Non, ce qu'elle cherchait, c'était avant tout à faire des connaissances par elle même, afin d’être reconnue avant tout en tant que "Abigail", et rien d'autre… au moins pour le début.


Dernière édition par Abigail Green le Mar 1 Déc - 18:55, édité 3 fois
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Mar 1 Déc - 12:58

Suite au flot de paroles décousu qui sortit de la bouche de la Serdaigle qui était tombée dans les escaliers, Emma n’eut qu’une seule réaction. Elle éclata de rire, se tenant presque le ventre. Elle tourna le dos aux deux autres filles pendant quelques minutes, le temps de se calmer. Des larmes perlaient au bord de ses yeux et s’accrochaient à ses cils tandis que son rire continuait d’emplir doucement la salle commune. Finalement, elle arriva à s’arrêter et refit face à ses camarades, tout en essuyant les larmes de rire de ses yeux. Elle leur adressa un sourire désolé en haussant des épaules.

« Désolée, c’est juste que… c’est l’histoire des pingouins, et tout ça… C’est trop drôle. » Puis elle fronça les sourcils en entendant la rescapée l’appeler la crac des potions. C’était comme ça qu’elle paraissait aux yeux de ses camarades de Serdaigle alors ? Comme la fille qui se débrouillait bien en potions ? Une petite voix lui souffla que normalement, elle n’y prêtait pas attention, à ce genre de détails. Mais alors, pourquoi est-ce que là, ça semblait l’affecter, elle n’en avait aucune idée. « Je préfère quand on m’appelle par mon prénom, si ça ne vous dérange pas. Emma. »

Ainsi, les présentations étaient faites. Enfin, de son côté du moins, car elle était incapable de se rappeler les prénoms des deux autres jeunes filles. Puis elle reporta son attention sur ce que la plus grande des trois disait, à savoir s’il fallait emmener la ‘blessée’ à l’infirmerie, ou non. Emma observa attentivement la Serdaigle toujours assise par terre, puis secoua la tête en signe de négation. De son point de vue, rien ne clochait. Elle se souvenait du comportement de sa camarade pendant la bataille de nourriture, et avait l’impression qu’elle se comportait toujours ainsi, que c’était naturel chez elle d’avoir des airs un peu délurés. Elle sourit, et tendit sa main à cette dernière pour l’aider à se relever.

« Je pense que tout va bien. Les effets de la potion agissent très vite, normalement. Peut-être que oui, effectivement, tu devrais t’asseoir, mais à part ça, je crois qu’il n’y a rien d’alarmant. Bien sûr, je ne suis pas médicomage… »

Et son regard se porta sur Abigail, qui venait de ramasser assez prestement son carnet de croquis qu’elle avait laissé sur le sol le temps d’examiner Maëdy. La manière dont elle tenait l’objet, serré contre son cœur, creusa un sillon dans celui d’Emma. Elle détourna les yeux et observa un bref éclair qui venait d’illuminer le parc dehors. Le temps venait de tourner à l’orage. Elle se demanda pendant un instant si cette fille savait que William la retrouvait pour des cours de soutien. Sûrement, enfin, la brunette supposait que dans un couple, on se disait tout, donc elle devait être au courant. Et puis, William n’avait pas à se cacher, il ne faisait rien de mal qui aurait pu causer de la peine à sa petite amie. Car désormais, la jeune fille en était sûre, sa camarade devait sortir avec le garçon. Ou alors, elle était certainement très proche de lui, et même probablement amoureuse.

Essayant de camoufler au mieux ce soudain changement dans son visage et dans ses émotions, elle fit le tour d’un des fauteuils et se laissa tomber dedans, contemplant la danse des flammes dans la cheminée, sans un bruit.
_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Mar 1 Déc - 20:18

Maëdy eut un petit sourire en voyant la réaction d’Emma. Elle aimait faire rire les gens, bien que cela soit plus accidentel que volontaire. Mais ne put s’empêcher de se demander si la cause de ce fou rire était sa chute ou… ou ce qu’elle venait de débiter ? C’était fort probable.

*Mais… tu te rends compte de ce que tu leur as dit ?! Tu leur as parlé de pingouins, de pingouins, Maë !*

« Oui, désolée. En plus, je sais comment tu t’appelles ! Et je connais aussi ton nom, Abigail. Moi c’est Maëdy. »

Elle dit tout ceci d’une voix calme, son sourire ne s’étant pas évanoui. Mais avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit, la Serdaigle sentit une main froide se plaquer sur son front, la faisant légèrement sursauter. Elle la trouvait donc si dingue que ça ? Bah, après tout, ce n’était pas tellement faux… Elle se contenta alors d’observer son auscultatrice d’un air blasé. Et lorsqu’Abigail mentionna la possibilité de l’accompagner à l’infirmerie, Maëdy les regarda tour à tour avec deux grands yeux ronds. Elle n’avait vraiment pas envie d’y aller maintenant. Même si l’infirmière la connaissait très bien (Maë et elle échangeaient souvent quelques mots sur les dernières nouvelles de Poudlard), la jeune fille avait plutôt envie de rester dans la salle commune, bien au chaud, maintenant que le choc était totalement passé.

« Naaaaan ! Je veux pas y aller… J’me sens bien ! »

Puis ses deux camarades jugèrent que simplement s’asseoir dans un fauteuil était une bonne solution. Mais alors qu’Emma l’aidait à se relever, elle remarqua le regard que lança cette dernière à Abigail, au moment où cette dernière ramassait un bloc de dessin ; aussi discret soit-il. Elle se demanda alors ce qu’il se passait… Et comme à son habitude, une multitude d’hypothèses traversèrent son esprit : Abigail avait-elle dessiné quelque chose de moche ? Ou au contraire, quelque chose de beau ? Ou alors l’une d’entre elle avait copié la moitié du devoir de l’autre ? Non, impossible venant des demoiselles lui faisant face, et surtout, aucun rapport avec le carnet. Ou alors, il s’agissait peut-être d’une coïncidence : Emma ne regardait pas vraiment le dessin, mais elle regardait dans le vide en pensant à autre chose, et son regard se serait par hasard posé sur Abigail. Ou alors, cette dernière aimait tout simplement beaucoup son bloc, et Emma était jalouse.

*Jalouse d’un carnet ? T’es sûre que le choc ne t’as rien fait ?*

Maëdy décida alors de laisser tomber ses pensées totalement idiotes, et observa la démarche d’Emma allant s’installer sur un fauteuil, face à la cheminée. Elle lança un regard interrogateur à Abigail, mais qui visiblement ne comprenait pas plus qu’elle. Alors sans chercher d’avantage, Maë se dirigea à son tour vers les fauteuils et s’installa sur celui à droite de sa camarade. Mais elle s’y laissa tomber plus brusquement qu’elle ne l’avait prévu, si bien qu’elle tomba à la renverse, par-dessus le dossier.
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Ven 4 Déc - 0:10

Abigail avait regardé Emma s'éloigner avec un air d'incompréhension totale. Elle qui riait quelques instants auparavant se retrouvait complètement... bouleversée ? Non, peut-être pas. Cela semblait plus être de la résignation ou... enfin bref, tout ça pour dire que le changement brutal d'attitude de la jeune serdaigle n'était pas passé inaperçu. Bien qu'elle ait tenté de le masquer. Après tout, peut-être Abigail s'était-elle trompée sur ce revirement de situation... mais d'un autre côté, pourquoi Emma contemplerait-elle les flammes avec un air aussi pensif, à présent, si ça n’avait pas été le cas ? Et pourquoi avait-elle tout de même l'air un peu...

*Bléssée... ? Est-ce que... ça serait ma faute ?*

Car, au fond, Abi ne voyait pas d'autre réponse. Rien ne s'était produit qui aurait pu justifier cette lueur triste qui s'était installée dans le regard d'Emma, rien n'était intervenu. Mis à part...

*Le carnet ?!*

L'étudiante jeta un regard suspicieux à ce dernier, qu'elle tenait à présent entre ses mains délicates, à hauteur de poitrine. L'engrenage de ses pensées ne cessait de tourner. Et, malheureusement, elle ne trouvait aucune échappatoire, aucune solution à ses foisonnantes interrogations. Ce dont elle était certaine, cependant, presque instinctivement, c'était que ce paquet de feuilles gribouillées avaient quelque chose à voir là dedans... ou peut-être se faisait-elle des idées, après tout.

Toujours aussi incertaine, lançant de rapides coups d'oeil en direction de la serdaigle installée au coin du feu, Abigail s'apprêta à suivre l'exemple de Maëdy, qui s'était rapprochée des fauteuils. Elle avançait, lentement, le portrait toujours en main, lorsque que soudain, un grand bruit la fit brutalement sursauter. Levant les yeux, elle mit quelques courtes secondes à comprendre ce qu'elle voyait, et elle s’approchait toujours lentement... jusqu'à ce qu'elle arrive à remettre l'image à l'endroit.


"Maëdy !"

Se précipitant vers sa camarade tombée par dessus le dossier de son fauteuil, Abi lâcha son oeuvre qui glissa sur le sol, choyant, mollement quelque part dans la salle commune. Mais si la jeune fille n'avait pas vu où il était tombé, ce n'était pas sa priorité. Non, pour l'heure, Abigail s'était laissée tomber à terre, près de la tête cette folasse de cascadeuse en herbe... tête qui se trouvait... entre ses jambes ?!

"Mais c'est pas vrai ! T'es vraiment une cassos c'est pas possible !!"

Une peur sérieuse plus que de la colère. Toujours est-il qu'Abi se rendit bien vite compte qu'elle ne pensait pas cela méchamment, aussi se repris t-elle aussitôt, un trémolo dans la voix...

"Tu, tu vas bien ? Maë ? Maë, réponds moi, ne me fait pas de frayeur comme ça ?!"

Son ton était devenu étrangement aigu sur la fin, sous l'effet de la panique. Mais elle ne pouvait pas entreprendre quoi que ce soit avant d'avoir reçu un signe de vie de la part de sa camarade. Après tout, si elle la bougeait alors que cette dernière avait quelque chose de cassé, elle risquait bien plus d'aggraver les choses que de réussir à l'aider.
Puis levant ses grands yeux bleus, rendus humides par quelques perles salées, vers la troisième serdaigle:


"Mais Emma, aide moi bon sang ! Reste pas plantée là !"

Loin d'elle l'idée de lui donner des ordres, elle avait tout simplement cédé à ses plus grandes craintes. Cependant, il fallait avouer que la serdaigle se comportait bizarrement depuis quelques minutes. Tellement bizarrement, qu'il lui brûlait les lèvres de lui demander franchement ce qu'il se passait. Là n’était pas le plus urgent… mais plus les secondes s'écoulaient, et plus Abigail avait l'impression que c'était par sa faute. Elle n'avait pourtant rien fait… non ?
_________________
^3^

Spoiler:
 

...
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Lun 7 Déc - 11:15

Emma regardait les flammes dans l’âtre de la cheminée si fixement qu’elle ne vit pas Maëdy se casser la figure pour la seconde fois en moins de dix minutes. Ce ne furent que les espèces de cris de la dénommée Abigail qui la firent tourner la tête pour constater quel triste spectacle se déroulait sous ses yeux. Elle secoua doucement la tête, presqu’imperceptiblement et se leva de son fauteuil pour s’approcher des deux autres filles. De ce qu’elle en percevait, Maëdy devait, tout au plus, être un peu assommée par sa chute, mais elle ne devait rien avoir de cassé. Mais encore une fois, la jeune Serdaigle était loin d’être médicomage.
Elle commença déjà par se baisser vers Abigail et l’attraper par les épaules. Alors seulement, elle planta ses deux prunelles noisette dans le regard bleu de cette dernière, et, se forçant au plus grand calme, déclara d’un ton impassible :


« Fais-moi le plaisir de te calmer. Je n’ai pas envie de te gifler si tu fais une crise de panique… »

Car c’était aussi simple que cela. Il n’y avait aucune raison de se mettre dans tous ses états pour une chute pareille. Vraisemblablement, la Serdaigle casse cou devait avoir les os solides. En tous cas, c’est ce qu’Emma supposait, tout en l’aidant à se remettre en place et à se retourner. Elle l’examina quelques secondes, laissant une Abigail interloquée de côté, puis lança son second sort d’Accio de la journée. Son sac flotta doucement jusqu’à elle. Une fois entre ses mains, elle ressortit trois fioles, et les posa une par une devant Maëdy. Il y avait une potion azure, une verte et une marron. Elle les observa pendant un bref instant, puis quand elle se fut remémorée tous les ingrédients de chacune d’entre elles et quand elle fut sûre que les mélanger n’aurait aucun effet indésirable, ou ne créerait pas un poison mortel, elle murmura :

« Tu les prends, avec deux minutes d’écart entre chaque. L’azure, c’est pour les bosses et les commotions. La verte pour les risques de fractures et fêlures. Et la fiole marron, c’est pour les hématomes. »

Puis elle se leva, passa une main sur son pull pour le défroisser un peu, et fixa l’extérieur du château par la fenêtre. Elle se sentait inexplicablement enfermée, elle avait besoin d’air. Elle attrapa son sac et en passa la bandoulière sur son épaule avec une certaine lassitude. Elle essaierait de trouver Morten, ou peut-être les faux jumeaux. Elle avait besoin de sortir, tout de suite, de cette salle dont les murs se refermaient sur elle. En passant devant Abi, elle posa un regard très serein sur elle.

« Elle ira bien, ne t’en fais pas. »

Juste quelques mots pour rassurer sa camarade. Elle se faufila ensuite dans le passage qui menait hors de la salle commune, sans prononcer une parole de plus à l’intention des filles.
_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Sam 12 Déc - 22:47

*Bwaaaaah ! Je meurs !*

Enfin, c’est ce dont Maëdy avait l’impression. Elle avait fermé les yeux sous le choc, et ressentait à présent une étrange douleur… Comme si son corps n’était plus tout à fait bien organisé. Était-ce ça, la mort ? Être tordue dans tous les sens et souffrir horriblement ? Ou alors était-ce le sort réservé aux boulettes comme elle ? Ou alors elle était sous l’emprise d’une créature maléfique… Mais elle perçut soudain des éclats de voix féminine, qui appelait son nom. Était-ce l’écho de ladite créature machiavélique ? Non, une telle chose ne s’inquiéterait pas pour son état de santé. Ou alors, elle était toujours en vie… Chose qui pourrait se révéler possible, au final. Il fallait qu’elle ouvre les yeux pour en avoir le cœur net.

Ce fut tout d’abord tout flou. Puis un visage apparut. Un visage… à l’envers. Ce qui prouvait qu’il y avait effectivement quelque chose qui clochait… Mais elle finit par reconnaître Abigail, qui paniquait visiblement. A cause d’elle ? Elle était donc tombée si spectaculairement ? Après tout, ce n’était pas exceptionnel. Maëdy tombait tout le temps. Bon, puisqu’elle était vivante, il fallait qu’elle le dise à Abigail, pour ne pas qu’elle s’évanouisse de panique. Mais comment ? Elle avait le cerveau à l’envers ! Déjà qu’à l’endroit, il ne fonctionnait pas toujours correctement, mais là… Cependant, quelque chose franchit ses lèvres avant même qu’elle puisse en avoir conscience. Il s’agissait d’une petite chanson qu’elle avait entendu quelque part, il y a fort fort longtemps.

« Le papa tor-tue, et la maman tor-tue et les enfants tor-tue… »

Puis Emma semblait les avoir rejointes car elle aida Maëdy à se redresser. Et cette dernière y vit tout de suite beaucoup plus clair.

« Ah, donc je n’étais pas morte ! Ni possédée par une bestiole maléfique… C’est génial. »

Elle remarqua ensuite les quelques fioles suivies des instructions d’Emma. Celle-ci ne tarda pas à se diriger vers la sortie en précisant que Maë irait bien. Rassurant. Cependant, la « blessée » vit que sa camarade n’allait pas très bien. Elle se tourna alors vers Abi, et haussa les épaules en disant :

« Je suis restée longtemps inconsciente pour qu’il se soit passé quelque chose de grave, ou j’ai fait quelque chose de mal, ou j’ai renversé son fauteuil préféré, ou elle est toujours comme ça ? »

Puis elle bu la potion azure en premier, et ajouta :

« J’aimerais bien devenir amie avec Emma. Elle à l’air gentille… Et avec toi aussi, je veux bien être amie. Tu veux que je te chante une chanson ? »

Apparemment, la chute avait réveillé en Maëdy son sens de la chanson… Mais ses chants risquaient de ne pas être très recherchés…

HJ : Remerciez Abi pour l'histoire des tortues ^^
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Sam 19 Déc - 23:26

Abigail regarda partir Emma, complètement interloquée. Que s'était-il passé au juste ? Bon, peut-être qu'elle avait un peu forcé sur sa propre réaction vis à vis de Maëdy, mais de là à l'envoyer bouler de la sorte... ou peut-être avait-elle mal interprété ses paroles ? Toujours est-il que le ton employé lui avait paru plutôt sec. Et on ne peut pas dire que ça l'avait vraiment calmée sur l'instant, mais plutôt clouée sur place. Si elle avait été de serpentard, Abigail aurait probablement bondit sur ses pieds en ordonnant des explications d'un air mauvais... ça n'était cependant pas vraiment dans sa façon se clarifier les choses. Et, à vrai dire, elle n'avait même pas su comment faire face à cette étrange situation, se contentant d'observer Emma tendre ses fioles à leur camarade, un peu penaude malgré tout.

Car, pour parler franchement, Abi n'avait que très rarement tenté de lier connaissance avec d'autres personnes. Et si ses réactions était généralement assez naturelles et pleines d'élans, il y avait certains faits auxquels elle n'avait jamais été confrontée. Comme celui-ci, en définitive. Celui de se faire tout d'abord prendre de haut par une inconnue, pour ensuite voir cette personne filer sans rien ajouter de plus.

Bizarre. Franchement.

Mais alors qu'elle écoutait Maëdy commenter ce départ fulgurant, l'adolescente haussa les épaules et se concentra sur cette dernière. Après tout, les gens étaient comme ils étaient, et si quelque chose avait dérangé Emma, elle ne voyait absolument pas en quoi elle-même aurait mal agi. En réponse à la serdaigle restée au sol, Abi esquissa un sourire franc. Au fond, il fallait avouer qu'elle commençait à bien l’aimer cette casse-cou là. Peut-être était-ce naïf d'accorder si rapidement sa confiance aux gens... on pouvait très bien cumuler le job de cascadeur avec celui de psychopathe !

Son rire clair emplit un instant l'atmosphère aux paroles de Maëdy, et la jeune fille s'apprêtait à lui répondre par l’affirmative, poussée par la curiosité, lorsque quelque chose qui la titillait se fit jour dans son esprit. Alors qu'elle commençait à lancer des regards autour d'elle, un air contrarié se peignit sur ses traits. L'une de ses mains fines venant ensuite se perdre dans ses magnifiques cheveux, un soupire de déception fila d'entre ses lèvres vermeilles...


"Mince... je ne sais pas où j'ai mis mon carnet à dessin."

Et elle avait beau réfléchir à l'endroit où elle l'avait laissé, se repasser les évènements précédents en boucle, rien n'y faisait. Qu'avait-elle bien pu en faire ? D'autant plus qu'elle n'avait pas tout à fait terminé le portrait de William, qu'elle avait prévu de coloriser... mais si elle ne remettait pas la main dessus, elle pouvait toujours rêver. Il y avait aussi l'ébauche d'un portrait de Dan, presque fini, qu'elle avait délaissé au profit de son frère. Dommage. Ses projets pour noël, bien que très précoces, risquaient de tomber à l'eau si jamais elle ne retrouvait pas ce fichu carnet. Après tout, lorsque l'on a que peu d'argent, on se résout à employer les moyens du bord !

S'excusant auprès de Maëdy qui prenait déjà sa deuxième fiole, la jeune serdaigle entreprit de faire de tour le pièce, furetant un peu partout sans ne rien rencontrer de plus que sa gomme... Après un bon moment de vaines recherches, Abigail s'affala dans l'un des fauteuils moelleux, et se prit la tête entre les mains, exaspérée... Il n'y avait peut-être pas de quoi en faire tout un paquet de chocogrenouilles, mais en attendant, cette perte se révélait très douloureuse. C'est qu'elle y tenait beaucoup, à ce crétin de carnet...

_________________
^3^

Spoiler:
 

...
Serdaigle

avatar
Abigail Green
Serdaigle
Date d'inscription : 25/10/2009
Messages : 549
Mornilles : -69

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   Sam 13 Mar - 3:04

Tandis que Maëdy reprenait peu à peu ses esprits en avalant la troisième potion, elle vit Abigail s’effondrer sur un fauteuil, l’air totalement agacé. Réalisant que ce que cherchait sa camarade était apparemment important pour elle, la casse-cou tenta elle aussi de repérer l’objet.

*Tu m’expliques comment tu comptes retrouver une chose qui t’es inconnue ?*


Tentant d’ignorer cette dernière remarque provenant de sa conscience, Maë s’écroula sur le siège qu’elle avait renversé quelques minutes plus tôt, mais fut gênée par quelque chose de dur entre son corps et le coussin du fauteuil. Intriguée, elle tira brusquement ce qui l’empêchait de s’installer convenablement, et reconnut le carnet à dessin d’Abi.

« C’est ça que tu cherches ? » demanda la jeune fille le tendant à sa camarade.

Et après que l’autre Serdaigle ait récupéré ce qui lui appartenait, Maëdy se souvint que son père lui avait envoyé une lettre la veille, et qu’elle devait lui répondre avant le début de la prochaine semaine, c’est-à-dire avant le lendemain. Et elle avait plein de choses à lui raconter, notamment cette rencontre avec ces deux autres Serdaigles (qu’elle espérait revoir rapidement, car Maëdy était curieuse et voulait les connaitre un peu plus). Prise d’un élan soudain d’inspiration, elle se releva brusquement et remonta dans son dortoir récupérer parchemins, encre, plume et lettre, redescendit aussi vite, fourra tout ce matériel dans son sac, et se retourna vers Abigail.


« Je suis désolée de t’abandonner aussi, mais… J’ai une lettre à écrire. Je pense pouvoir me rendre jusqu’à la bibliothèque sans problèmes, les potions d’Emma font vraiment effet. Je vais aussi en profiter pour terminer un devoir, je pense. Enfin, j’en suis sûre. »

Et la jeune fille commença à se diriger vers la sortie de la salle commune. Une fois là-bas, elle se retourna une dernière fois vers la jolie brunette et lui fit dans un sourire :

« J’aimerais beaucoup que tu me montres tes dessins, un jour… »

Avant de sortir, et de laisser Abigail seule.
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Trois filles ... [Maëdy & Abigail]   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Trois filles ... [Maëdy & Abigail]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Tours :: Tour des Serdaigles-