Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Premier cours de DCFM

Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Jeu 3 Déc - 23:15

William soupira alors qu'une rangée de dix élèves était en train de passer. Ca serait son tour très bientôt. Il n'aimait pas spécialement étaler devant toute la classe ses faibles capacités en cours. Quoique celui-ci était encore un de ses préférés. Défenses contre les forces du mal. Enfin quelque chose de concret, qui lui parlait. Qui avait un sens direct à ses yeux. Et surtout, qui impliquait un peu d'action. Voilà pourquoi il s'intéressait un minimum à la matière - ce qui ne voulait pas dire pour autant que ça lui donnait plus l'envie de faire ses devoirs le soir arrivé dans la salle commune. Mais c'était bien une des rares matières qu'il arrivait à passer sans trop de problème. Pour les reste, il était une vraie catastrophe.

Ses yeux s'illuminèrent d'une lueur intéressée lorsque le professeur prononça le mot "duel". Voilà l'autre raison pour laquelle il détestait un peu moins le cours de DCFM et de Sortilèges que les autres cours : ça impliquait de réussir des duels de magie et ça, il aimait beaucoup. Ils s'entraînaient parfois avec Dan dans la Salle commune ou dans le dortoir, même si c'était pour s'amuser et que de ce fait, à part faire que la pièce finissait sans dessus-dessous, ça n'avait pas beaucoup d'autres conséquences, et encore moins des améliorations sur leur niveau dans ces matières. Du moins, ça ne les empirait pas, c'était toujours ça.
En parlant de Dan justement, William l'observa un moment discuter avec Maëdy, l'amie d'Esmée qu'ils venaient à peine de rencontrer. Il reconnaissait l'attitude de son ami : il était intrigué et intéressé par la jeune fille. Et il ne la lâcherait pas avant qu'elle ne soit tombée dans ses filets. Mais curieusement, Maedy avait une attitude légèrement différente des filles habituelles : elle ne bavait pas complètement devant Daniel et ne s'était pas encore jeté à ses pieds comme c'était déjà arrivé. En somme elle semblait résister un peu au charme contagieux de Dan, et en plus elle était très jolie. William sourit et reporta son attention ailleurs.

Ses yeux tombèrent sur Emma qui revenait justement de la rangée d'élèves qui venaient d'essayer les sorts. Elle se dirigea automatiquement vers Morten et le préfet de Poufsouffle, ce qui eut pour effet de renfrogner Will une nouvelle fois. Il n'avait rien remarqué quant à ce qu'il venait de se passer. Il détourna résolument le regard et entreprit d'essayer de penser à autre chose. Justement, c'était son tour. Une petite tape dans la main d'Esmée pour la féliciter alors qu'elle revenait de ses essais aussi et il se lança. Le résultat fut mitigé. Si la plume ne lui posa aucun problème - quand même -, pas plus que l'oreiller - il avait l'habitude de faire léviter les objets jusqu'à lui, ne serait-ce que son balai - les trois autres tâches lui résistèrent un peu plus. Le parchemin se colora en un brun indéterminé, le pauvre crapaud fut paralysé d'une seule patte et l'oiseau sembla être pris d'un mystérieux mal de gorge qui l'enroua au lieu de le faire taire. Après un nouveau soupir résigné, William retourna parmi les autres élèves, se plaçant à côté d'Esmée, contre le mur, les bras croisés. Il atrendit le prochain exercice.

_________________

Avy by Mach', sign' by morphine
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Ven 4 Déc - 0:17

Morten observa avec attention certains élèves qui passaient avant lui. Il préférait passer le dernier, pour pouvoir analyser les difficultés que les autres rencontraient. Cet imbécile de Dan n’était finalement pas aussi doué qu’il l’était pour attirer les filles. Un rictus se dessina alors sur son visage, tandis qu’il regardait le Gryffondor retourner près de ses camarades. Lui au moins, savait jeter de simples sortilèges… Il secoua la tête d’un air amusé en voyant son ami Ozzy offrir une rose à Mrs Joween. Lui alors, il n’avait pas fini de l’étonner !

Puis vint le tour d’Emma. Il reporta alors tout son attention sur elle. Et quelques instants plus tard, il sourit de nouveau, mais d’admiration. Sa petite sœur était vraiment douée. Mais quelque chose se produisit, ce qui mit tous ses sens en alerte. Emma ne bougeait plus. Elle était littéralement pétrifiée. Que ce passait-il ? Pourquoi ne réagissait-elle pas ? Il s’apprêtait à l’appeler, voire même à se jeter sur elle, si d’ici une seconde, elle ne manifestait aucun signe de… vie ? Mais au dernier moment, les bras de la jeune fille attrapèrent l’oreiller, qu’elle alla ensuite reposer sur la table. Morten s’avança alors vers elle, mais s’arrêta net. Quelque chose avait changé dans son regard. Il était beaucoup plus lumineux, plus… effrayant. Mais non, voyons. Sa sœur, effrayante ? Hum… Oui, elle pouvait l’être, lorsqu’elle entrait dans une réelle colère. Ce qui n’était pas le cas ici. Non, c’était autre chose. Mais quoi ? Un simple reflet de lumière dans ses iris ? Ou… des flammes ? C’était totalement irrationnel. Mais qu’est-ce qui était rationnel, au fond, à Poudlard ? Dès lors qu’on parlait de magie, tout pouvait arriver. Et les yeux d’Emma avaient donc très bien pu s’enflammer quelques dixièmes de secondes. Mais pour quelle raison ? Et que ressentait-elle, en cet instant ? Il ne le savait pas, mais elle avait l’air mal en point.

Morten jeta alors un regard à Joshua, et il s’aperçut que lui aussi, avait vu. Les deux garçons se précipitèrent vers la jeune Serdaigle, et lui demandèrent comment elle se sentait. Bien, avait-elle répondu. Mais Morten ne pouvait la croire, bien qu’il ait montré le contraire. Ce qui venait de se produire était trop étrange pour qu’elle aille bien. Il insista donc pour l’accompagner à l’infirmerie, un peu plus tard. Et même si elle acceptait, Morten ne comptait lui laisser le choix.

Puis il s’aperçut qu’il était bientôt le seul à ne pas être allé jeter ses sortilèges. Lançant un dernier regard inquiet vers Emma, il passa une main sur sa joue pâle et s’avança vers la table. Mais au moment où il leva sa baguette, ses yeux rencontrèrent le visage de leur professeur, qui venait de lever le nez de son carnet de note. Ils échangèrent un bref regard, mais Morten vit avec étonnement qu’elle lui lançait un regard interrogatif. Il ne comprit d’abord pas, puis fit le lien avec Emma. Mais normalement, les profs étaient au courant de la maladie de sa sœur… A moins qu’elle aussi ait repéré que cette fois-ci, c’était différent ? Le Serpentard n’en savait rien, mais il préféra se concentrer sur la plume, qu’il parvint à élever facilement.

Et il en fut de même pour tous les autres sortilèges. L’immobilisation était sa spécialité ; le mutisme, il le pratiquait moins, mais certaines groupies un peu trop bavarde étaient ses principales victimes. Le changement de couleur s’effectua en quelques secondes, et le sortilège d’attraction n’était pas du tout un problème. Lorsqu’il eut terminé l’exercice, il lança sa baguette d’une demi-douzaine de centimètre en l’air, qui tournoya rapidement, la rattrapa d’un geste sec et la remit dans sa poche, un petit sourire satisfait sur son visage. Puis il retourna d’un pas rapide en direction d’Emma, et lui dit :

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Ce n’était pas normal. Est-ce que c’est la première fois que ça t’arrive ? »

En la regardant ainsi dans les yeux, Morten était sûr qu’elle ne pourrait que comprendre de quoi il parlait.
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Sam 5 Déc - 23:33

Les premiers rayons de soleil s’étendirent petit à petit sur le visage endormi de Jillian, la tirant doucement du monde des rêves dans lequel elle était encore plongée. Allongée sur le ventre, la jeune fille leva tout d’abord la tête en ouvrant légèrement les yeux, et dégagea d’une main les quelques cheveux qui lui brouillait la vue. Elle se retourna sur le côté, faisant alors face à la fenêtre. Les rideaux avaient été tirés, car d’habitude, la lumière ne se faisait pas si vive de bon matin. Et bien que cela ne la dérangeait pas - au contraire, elle aimait ressentir la chaleur du soleil naissant sur ses joues - quelque chose clochait : d’habitude, c’était elle qui prenait soin de laisser entrer les tous premiers rayons de lumière dans le dortoir. Cette situation l’intrigua donc, mais son inquiétude grandit tandis qu’elle se redressait. Le dortoir était littéralement vide. Les lits étaient défaits, et aucune masse ne semblait être encore enfouie sous les couvertures. Le cœur de Jillian loupa alors un battement. Non, ce n’était pas possible… D’un geste sec, elle s’empara de sa baguette magique posée sur sa table de chevet, et fit apparaître l’heure en chiffres argentés. L’indication brilla quelques instants avant de disparaître dans une légère brume, qui se dissipa elle-même au bout d’une ou deux secondes. La jeune Poufsouffle ouvrit de grands yeux et demeura immobile. Puis, elle sauta brusquement hors de son lit, et s’habilla en quatrième vitesse. Une demi-heure de retard ! Elle avait une demi-heure de retard sur le tout premier cours de la journée ! Et en plus, c’était un cours de Défense Contre les Forces du Mal, ave un nouveau professeur ! Elle espéra alors profondément que ce dernier se montrerait clément, qu’il ne la punirait pas sévèrement. Car après tout, ce n’était pas vraiment de sa faute.

Et c’était vrai… N’étant pas tellement complice avec les autres filles de son dortoir, ces dernières se montraient en général indifférente quand à la triste fille qu’était Jillian, mais parfois, elles s’amusaient à rendre sa vie plus maussade qu’elle ne l’était déjà. Comme ce matin-là. En effet, la Pouffy n’avait pas mit longtemps à comprendre la blague dont elle avait été victime : ses « camarades » avaient éteint son réveil et avaient ensorcelée la jeune fille pour qu’aucun son ne lui parvienne pendant qu’elles se préparaient. Le sortilège avait du se dissiper peu avant son réveil…

Tout en préparant son sac, Jill ne put s’empêcher de remarquer qu’elles n’avaient pas fait les choses à moitié : plusieurs de ses affaires de cours avaient mystérieusement disparu. Totalement hors d’elle, la jeune fille donna un violent coup de pied dans la malle d’une desdites filles, les quelques vêtements et ustensiles de potions présents atterrissant en vrac quelques centimètres plus loin. Mais ceci n’attisa en aucun cas la colère qu’elle éprouvait en cet instant face à ses camarades de dortoir. Tout ça parce qu’elle n’avait pas autant d’amis que les autres, qu’elle ne souriait pas autant qu’eux, qu’elle ne s’intéressait pas autant aux histoires se déroulant en dehors des cours. Bien qu’elle savait beaucoup plus de choses à propos des élèves que la plupart d’entre eux… Mais là encore, cette pensée ne la réconforta point.

Ce fut donc les larmes aux yeux que Jill attrapa son sac à moitié rempli et traversa salle commune des Poufsouffle et couloirs en courant. Elle arriva donc totalement essoufflée devant la porte de la salle 44. Elle essuya d’un geste de la main les traces d’eau restée accrochée à ses cils, et reprit le plus calmement possible sa respiration afin de pouvoir entrer au cours. Puis elle prit son courage à deux mains, et frappa à la porte. Sa main ne put malgré tout s’empêcher de trembler.

Lorsqu’elle entra, elle découvrit l’étrange placement des autres élèves, ainsi que les quelques objets se trouvant au milieu de la pièce. Elle fut alors prise de cours face au regard imposant de Mrs Joween. Elle n’avait pas pensé à trouver une excuse plausible. Le silence demeura donc quelques instants, puis elle finit par balbutier :

« Bonjour, heu… je suis désolée de… de mon retard. J’ai… heu… confondu mes horaires du jeudi avec celles d’aujourd’hui… »

Jillian savait très bien que ce qu’elle venait de dire était totalement absurde, et elle était persuadée qu’elle allait encore faire perdre des points à sa maison… Le journée commençait vraiment mal.

Mais contre toute attente, sa professeur ne la réprimanda pas autant qu’elle s’y attendait. Elle dit simplement quelques paroles, qui se voulaient tout de même sérieuses, lui indiquant que les consignes à suivre se trouvaient au tableau. Jillian se dirigea alors vers le fond de la classe, tête baissée, voulant à tout prix éviter les regards moqueurs de ses camarades. Lorsqu’elle posa son sac par terre et se saisit de sa baguette magique afin de faire l’exercice demandé, elle croisa le regard d’un jeune garçon, placé non loin d’elle. Il était à Serpentard, et d’après les traits de son visage et surtout par rapport au fait qu’elle ne le croisait pas tellement souvent, Jill en conclut qu’il était en septième année. Elle voulut alors aussitôt détourner le regard, comme elle le faisait à chaque fois que quelqu’un la surprenait ainsi, seulement, elle en fut incapable. Elle ne sut pas du tout pourquoi, mais elle continuait de fixer ces yeux verts, comme si un lien invisible l’y attachait.

Cependant, au bout de quelques secondes d’échange de regards, Jillian reprit soudainement conscience et se retourna afin d’ensorceler les objets et animaux sur la table. Elle tenta alors d’oublier tous les évènements de ce début de journée, de faire abstraction de tout ce qui l’entourait. Faire comme s’il n’y avait qu’elle, Mrs Joween, et les sorts qu’elle devait produire. Parce que c’était ce qu’il lui fallait pour réussir. Parce qu’elle n’avait plus que les études dans sa vie.
Poufsouffle

avatar
Jillian M. Weathress
Poufsouffle
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 23
Messages : 27
Mornilles : 300
Où suis-je ? : Quelque part dans les couloirs...

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Inconnue
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Lun 7 Déc - 0:37

Elona regardait ses élèves discrètement, en faisant en sorte de ne pas croiser leur regard. Elle ne voulait pas qu’ils cherchent de l’assurance dans ses yeux, qu’ils se reposent sur la confiance du professeur, non, il fallait qu’ils apprennent à se livrer à eux-mêmes. Elle se contentait de noter dans son carnet les sorts réussis et ratés de chacun, se mémorisant le visage de chacun. Car elle avait une grande mémoire visuelle. Toujours est-il qu’elle fut relativement surprise en voyant une rose rouge s’avancer vers elle, fleur qui dégageait un magnifique parfum. La rose avait été sa préférée. Elona fut donc obligée de lever les yeux, et de constater que c’était le mangeur de gâteaux qui venait de faire preuve d’une très jolie magie. Elle saisit la fleur d’une main, la porta sur sa bouche pour qu’elle puisse en inspirer le parfum. Cela lui rappela alors une scène. Là où son bonheur avait réellement commencé à naître en elle… Mais une fois encore, elle s’interdit d’y penser. Ce n’était pas le moment. Elle rouvrit donc les yeux, et dit :

« Merci, c’est un très joli geste. Tu es très doué ! »

Elle posa la rose à côté d’elle, et raya sur son carnet le « surnom » qu’elle avait donné au jeune homme. Comme elle ne connaissait pas encore le nom de tous les élèves, et qu’il fallait bien qu’elle s’y retrouve, elle avait inscrit une petite indication à côté de chaque résultat. Ainsi, le « mangeur de gâteaux » se transforma en « jeune homme à la rose », juste en dessous du « coureur de jupons ». Car même si elle n’en donnait pas l’air, Elona avait observé chaque fait et geste de chacun. Ainsi, le fait que ledit garçon se soit jeté sur cette jeune Serdaigle, et qu’il ai retardé son regard ses les jambes de cette dernière ne lui avait pas échappé. Il s’agissait très certainement de sa petite amie, mais en voyant de quelle façon le même Gryffondor l’avait regardé elle, elle se mit à en douter sérieusement. Celui-ci, elle avait intérêt à la surveiller !

Lorsque le dernier élève effectua de façon remarquable l’exercice, Elona ne put s’empêcher de laisser sa bouche se tordre en un imperceptible sourire, face à la réaction du Serpentard. Apparemment, il ne se prenait pas pour n’importe qui ! Et il avait l’air d’être très connu parmi cas camarades (vu la façon dont certains le regardait). Puis quelqu’un frappa légèrement à la porte. Intriguée, Mrs Joween se retourna, imitée par la totalité des élèves. Une élève entra. Une jeune fille, apparemment stressée. Elle pouvait, avec une demi-heure de retard ! Mais lorsqu’elle bredouilla une excuse (pas très recherchée, d’ailleurs, mais c’était toujours ça), Elona sut qu’elle était réellement troublée. Avait-elle eu peur de se faire gronder sévèrement ? Ou lui était-il arrivé quelque chose de grave ? Avec un peu d’insistance, elle put voir que ses yeux étaient humides. Elle avait sans doute pleuré, mais pas énormément. Que fallait-il dire ? Lui retirer des points ? Elle allait passer pour une tortionnaire, et puis, après tout, ce n’était peut-être pas de la faute de l’élève, si elle était en retard. Elona décida donc d’être clémente pour son premier cours, mais laissa tout de même paraître son autorité :

« Ce n’est pas grave. Va t’installer avec les autres au fond, et fais l’exercice demandé, qui est inscrit au tableau. Je ne dis rien aujourd’hui, mais cela ne veut pas dire que je tolèrerais cette situation les autres jours, compris ? Et c’est valable pour tous ! »

L’élève en question se débrouillait plutôt bien. Elle eut juste du mal avec le crapaud, et la couleur du parchemin n’était pas totalement rouge. Elle griffonna ces indications sur son carnet, établit les différents groupes en quelques instants, et se leva, faisant faces aux adolescents, qui avaient repris le cours de leurs conversations.

« Bien, nous allons passer à l’étape supérieure. Votre niveau est assez bon dans l’ensemble, malgré quelques difficultés chez certains. Je vais vous répartir par groupes de trois. Et vous n’aurez pas le droit d’en changer, bien évidemment. Vous êtes répartis en fonction de votre niveau, c’est-à-dire que les plus doués aideront ceux ayant quelques difficultés. Attention, ça ne veut pas dire que vous êtes nul ! Vous avez seulement besoin d’entrainement et d’apprendre à vous maitriser. C’est en partie pourquoi je suis là… Bien, je vais inscrire les différents groupes au tableau. Vous irez ensuite vous mettre chacun dans un espace, et vous devrez chacun vous entrainer à lancer un sortilège informulés aux autres. Bien évidemment, je ne veux AUCUNE violence ou coup tordus, est-ce bien clair ? Et je suis plutôt sérieuse, alors méfiez-vous. »

Puis Elona se retourna, et ensorcela ses notes pour qu’à la place des « surnoms » donnés aux élèves s’affichent leurs noms au tableau. Ainsi, tout le monde pu lire avec qui il était, et entre autre :

Emma Nielsen – Maëdy Seewol – Daniel Carter
Ozzy Pittorease – Jillian Weathress – Joshua Starks
Morten Nielsen – William Green – Esmée Jones


Elle n’avait évidemment pas fait attention aux maisons des élèves. Réalisant qu’elle avait « involontairement » mélangé Gryffondor & Serpentard, Elona se dit que ça n’allait pas être de tout repos. Mais après tout, elle s’en fichait. S’ils étaient un minimum intelligents, ils lui obéiraient, et ne se feraient pas de mal. Mais elle décida malgré tout de s’avancer vers eux, histoire de les avoir à l’œil.

HJ : Essayez de ne pas vous lancer des sortilèges trop violents, hein. Genre que je me retrouve pas avec un élève sans oreille, ou un truc du genre ^^.
Professeur de DCFM

avatar
Elona L. Joween
Professeur de DCFM
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 23
Messages : 23
Mornilles : 440
Où suis-je ? : Dans mon bureau

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Pur
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mar 8 Déc - 0:12

Ozzy sourit à la remarque de son professeur. C’était à peu près la première fois qu’on lui disait d’une manière aussi sincère qu’il était doué, et il croyait y avoir prit goût, décidant de se donner d’avantage en cours afin de crouler sous les lauriers. Bon, il en était encore loin, mais c’était un début, un très bon début même, pour cette septième année qui se révélait riche en émotions et en surprises. Il sourit une nouvelle fois quand il vit Morten s’adonner à quelques pas de « danse » très recherchés en l’honneur de son propre talent, chose qui provoqua un léger rictus sur le visage jusqu’alors impénétrable de Mrs Joween, à croire que se faire détester était une faculté innée chez lui. Mais Oz’ fronça les sourcils lorsqu’il remarqua l’air inquiet qui avait immédiatement prit la place de la satisfaction de Morten, qui retourna d’un pas vif vers sa sœur, et lui parla précipitamment, usant de mots cours et saccadés qui s’envolèrent bien avant de parvenir aux oreilles d’Ozzy.

Alors, quelqu’un frappa à la porte, d’une manière si imperceptible, qu’il pensait être le seul à l’avoir entendu, et s’apprêtait à le signaler à l’enseignante, qui avait cependant déjà tourné la tête vers ladite porte, et attendait fébrilement de savoir ce dont il retournait. Ce fut alors une jeune fille qu’Oz n’avait jamais vu qui entra, et il en fut tellement surpris qu’il se demanda si elle n’était pas nouvelle. Mais cette question fut très vite balayée par la frêle voix qui s’éleva doucement dans la pièce, parsemée d’excuses, et tachée d’un léger sanglot. Elle avait les cheveux mal peignés, les mains tremblantes, et l’uniforme de Poufsouffle qu’elle portait était aussi froissé que s’il avait été mâchonné par une vache, mais malgré tout cela, elle arborait une féminité pure et innocente, imprégnée sur sa peau bien au-delà de ses vêtements, ou des potentiels artifices dont elle aurait pu se parer. Il ne pouvait détaché son regard de cette silhouette fine et gracieuse, empressée cependant, manquant de tomber tant son pas se voulait rapide et net, et lorsqu’elle s’approcha un peu plus de lui, il fut empli de son parfum, qui, loin d’être issus d’un vulgaire flacon fait à partir d’une quelconque fleur, était d’un naturel émoustillant. Il embaumait la pièce, dans son dictat de la beauté charnelle, et Ozzy s’imagina à quel point il devait être fort et sucré dans le creux de son coup, dans sa nuque, entre ses seins… Mais alors, brisant le fantasme naissant, Ozzy fut percuté de plein fouet par quelque chose de bien plus fort, de bien plus intense, et surtout de mille fois plus beau ; Son regard. Il se retrouvait sous le feux de deux projecteurs d’un bleu profond et mélancolique, semblable à certains vieux camés, qu’on voit parfois aux coups de belles filles, et qui, dans leur vieillesse respectée, portent les signes d’une noble moralité. C’étaient des torrents, les chutes du Niagara à eux seuls, ces yeux. Et lorsqu’ils se détournèrent, ce fut la noyade, le manque d’air soudain, le souffle coupé d’avoir été témoin d’une seconde aussi magnifique, c’était presque du vol.

Il se sentit empreint d’elle, malgré qu’il fût éloigné, et combla ce manque par une poursuite effrénée au travers de la salle. Quand il avait relevé les yeux vers l’endroit où elle se tenait précédemment, contraint à les baisser tant le choc de cet abandon factice l’avait secoué, il s’était retrouvé face à une tout autre fille, dont la beauté lui parut alors d’une affreuse vulgarité, et avait chercher l’autre, désespérément, du regard. Il l’avait retrouvé, de dos à la foule répugnante qui se tenait derrière elle, prête à jeter ses sorts, qu’il n’observa même pas. Il se contenta de son dos, voyant très distinctement son échine, qui aurait frissonné sous son souffle brûlant, remontant doucement vers ses épaules, qu’il imaginait de nacres, d’une douceur infinie et réconfortante. Il l’a perdit alors de nouveau, et ne la chercha pourtant pas. Il se sentait défaillir doucement, en proie à un sentiment dont il connaissait beaucoup mieux les conséquences que les plaisirs, et dont il avait peur. Une peur destructrice, qui l’avait poussé au confins de la solitude, qui lui glaçait le sang, lui ôtait la vue, le perdrait, il en était sur. Il avait passé sa vie dans la privation justifiée d’amour, et l’appréhension de se retrouver face à ce sentiment bien malgré lui le jetait en pâture à la démence, lui ordonnait de s’arracher le cœur, tout de suite, sans attendre que l’invasion ne soit trop prononcée, et de l’offrir au plus offrant, au plus fou, au plus courageux aussi. Il ne le fit pas.

Alors, il vit Joshua Starks, préfet de Poufsouffle s’avancer vers lui, et haussant un sourcil, il se rendit compte que des trios se formaient partout dans la salle, et que son nom était inscrit aux cotés du siens, et de celui d’une certaine Jillian Weathress, sur lequel il ne mettait pas de visage, jusqu’au moment où elle s’avança également, plus doucement, avec plus d’hésitation, plus de crainte. Ozzy se liquéfia alors littéralement, certain qu’il allait mourir, qu’il ne pourrait prononcé un mot, effectuer un geste, tant il avait peur de souiller cette magnificence qui s’approchait de lui, misérable. Sa mission était donc de l’aider, mais comment parviendrait il à aider une chose aussi parfaite ? Il la regardait avec tant de ferveur, qu’il était certain de lui faire pitié, réduit en une dévotion absolue devant cette créature au regard de glace. Il se sentait affreusement détruit, et pourtant, ses lèvres effectuèrent des mouvements qu’il ne contrôla pas, produirent des sons dégoulinants d’assurance, formant, s’il pouvait se fier à ses quelques neurones encore en état, une question.
« J’ai loupé ton passage, il me semble. Quels sont les sorts qui t’on posé problème, Jillian ? »

Ce simple prénom, provoqua une nouvelle secousse intérieure, et chez la sublime créature qui lui faisait face, de légères rougeurs apparurent, résultant de la gêne délicate et subtile qu’éprouvent parfois les femmes, et qui emplissent les hommes d’un sentiment si puissant, qu’il ne se nomme pas.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mer 9 Déc - 21:41

Esmée eut à peine le temps d'arriver que Will allait passer les tests à son tour. Elle lui fit une petite tape amicale dans la main. Après que plusieurs élèves furent passés, un Serpetard assez âgé à l'air prétentieux passa. Il réussit tous ses sortilèges et fit bien voir qu'il était plus fort que les autres. Il lança sa baguette dans les airs, et Esmée avait une forte envie de le gifler. Egoïste et prétentieux, tous les même ses Serpentards. Une jeune élève arriva en plein milieu des exercices, en retard. Esmée ne connaissait pas son nom et ne se souvenait pas de l'avoir croisé dans le château. Elle avait l'air énervée ce qui ne l'empêcha pas d'accomplir parfaitement bien tout ses sorts. Au milieu de tout ses professionnels des sortilèges informulés, Esmée se sentait mauvaise et mal expérimentée. Pour ajouter un peu de poids à ce sentiment, il y avait eu une élève de son âge qui avait réussi tout les sortilèges et sans exception, mais elle était à Serdaigle donc cela pouvait bien expliquer sa réussite à l'exercice. Esmée rêvassait, regard posé sur le sol, en attendant que tous les élèves fussent passés.
Ce n'est que lorsqu'Esmée entendit plusieurs grognements et quelques petits exclamations de joie qu'elle reprit conscience de l'instant présent. Elle leva la tête et vu son nom inscrit sur le tableau. Elle comprit ce qui se passait longtemps après les autres et entendit William poussait un soupir d'exaspération. Elle avait remarqué qu'elle était dans le même groupe que lui et qu'un certain Morten les accompagnait. Sympa aujourd'hui William. Elle fronça les sourcils, déçu par le Gryffon qu'elle trouvait bien gentil, mais d’un côté elle se dit que ce n’était pas elle qui le décevait comme ça. Elle se tourna entièrement vers lui pour lui faire face tout en restant appuyé contre le mur où elle était si bien installé.


« Je t'ennuie tellement que ça ! Et puis dabord, c'est qui ce Morten qui est avec nous ? » dit-elle en désignant le tableau.

William pointa l'élève du doigt, jusqu'à maintenant inconnu pour Esmée.

" Un serpentard. Superbe. Splendide. Vraiment... "

Et lorsqu'elle se fut décidée à demander de changer ce Serpentard contre quelqu'un d'autre, Mrs. Joween l'en dissuada puisqu'elle venait d'imposer une nouvelle consigne. Vous gardez vos binômes. Point. Esmée fut encore plus dépitée qu'auparavant. A cet instant, elle remarqua que Maëdy était avec Dan & une autre Serdaigle qui s'appelait Emma. Dailleurs c'était elle qui avait son âge et qui avait magnifiquement bien réussi l'exercice.
Presque tout le monde était en place sauf, bien évidemment, son groupe. Elle boudait elle n'avait vraiment pas du tout l'envie d'aller s'exercer avec Morten. Elle jeta un coup d'œil au professeur qui la regarda d'un regard profond, intense et insistant. Esmée ne voulait pas pénalisée sa maison, elle se redressa et partit en direction du serpent en tirant William par la manche. Déterminée, mais elle perdit espoir bien vite.

" Maudit cours. Prof cruelle. N'est-elle pas au courant que les Serpentards et les Gryffondors ensemble, ca ne fait pas bon ménage ! "

Esmée serait bien retournée dans son lit et séchait sa matinée de cours mais elle avait décidé d'être raisonnable aujourd'hui. Ou pas. Elle s'approcha du coin de la salle où le vert les attendait. Il paraissait assez tendu tout en contrôlant son émotion. Esmée ne se gêna pas pour le toiser. Il lui lança un regard encore plus froid. Puis il regarda William de la même manière. Mince, apparemment les deux jeunes hommes se connaissaient et pas forcément dans la meilleure relation. Ca promettait. Esmée était la seule fille. Esmée décida de prendre les rennes. Quelqu'un devait si coller.
Elle lâcha la manche de Will et se plaça de telle façon à garder un œil attentif sur les deux garçons. Elle se pinça les lèvres. La tension était palpable. Elle jeta un œil sur les autres groupes. Tout le monde faisait l'exercice plutôt joyeusement. Sauf eux.

" Comme d'habitude quoi. Pourquoi moi ? Avec ce grand prétentieux qui se croit beau. "

Elle leva les yeux au ciel et se tourna en face de ce Morten. Seule dans un couloir, il se serait pris une baffe s'il s'était amusé à les regarder comme ça.


« Bon alors, on commence par quoi ? Apparemment c'est toi qui gère les opérations. »

Elle avait dit tout cela rapidement et dans un souffle.
Gryffondor

avatar
Esmée Jones
Gryffondor
Date d'inscription : 20/10/2009
Age : 23
Messages : 1645
Mornilles : -132

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Dim 13 Déc - 19:54

Lorsque Maëdy revint vers ses amis, elle répondit au sourire encourageant de Dan, et alla échanger quelques mots avec Esmée. Elle se retourna quand le Gryffondor effectua l’exercice, et se bouche se tordit en une espèce de grimace pour montrer sa surprise. Son haussement d’épaule la fit rire, et lorsqu’il fut de nouveau vers eux, elle lui dit :

« C’est vrai que le crapaud, ça bouge trop. Mais je pense que si tu t’étais concentré un peu plus, tu aurais pu faire taire l’oiseau… »

Et elle lui tapota affectueusement l’épaule avec un petit sourire. Elle se retourna ensuite vers la porte qui venait de s’ouvrir sur une élève de Poufsouffle. Maëdy ne l’avait jamais vu auparavant, et pensa dans un premier temps qu’elle était nouvelle. Mais elle finit par se rendre compte qu’elle ne l’avait simplement jamais remarqué… Elle avait l’air discrète, voire très timide. Et elle ne semblait pas être dans son assiette. Normal, après plus d’une demi-heure de retard… Mais lorsque Mrs Joween prit une la parole pour donner de nouvelles instructions, Maëdy détourna son regard de la jeune fille et s’approcha du tableau pour voir avec qui elle était. Elle commença d’ailleurs à s’inquiéter sérieusement en voyant les différentes réactions des élèves… Mais elle poussa un soupir de soulagement en voyant le nom des deux personnes accompagnant le sien. Emma et Daniel. Finalement, ce cours n’allait pas être si horrible que ça…

La jeune Serdaigle vit ensuite qu’Esmée ne semblait pas aussi joyeuse qu’elle. Pas étonnant : elle se retrouvait avec un Serpentard. Bien qu’aux yeux de Maë cela n’avait pas vraiment d’importance, mais autant qu’elle connaissait son amie, elle le prendrait très mal, et ne se montrait pas des plus agréables. Elle lui lança un regard qui se voulait compatissant, et alla retrouver Dan.

« Bon, tu vas pouvoir profiter de mon agréable compagnie pendant encore un moment… Mais je peux te jeter un sort si t’es pas sage ! »

Mais elle ne put résister au charme du Gryffondor, et ne put s’empêcher de sourire. Et en attendant qu’Emma vienne les rejoindre, elle brandit sa baguette magique et la pointa sur un oreiller qui restait sur la table. Elle prononça la formule de lévitation dans sa tête, et l’oreiller s’éleva alors de quelques centimètres. Maëdy jeta un petit regard malicieux vers Dan, et sans attendre une seconde de plus, elle braqua sa baguette vers ce dernier, et le coussin le heurta en plein visage. Ce qui provoqua un grand éclat de rire de la part de la jeune fille.
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mer 16 Déc - 10:48

Emma s’était laissée tomber sur la chaise que Joshua avait amenée et fixait le sol silencieusement. Quand Morten revint vers eux après avoir réussi ses sortilèges, il commença immédiatement à la questionner. Mais qu’est-ce qu’elle en savait, elle ? Bien sûr que non, ça ne lui était jamais arrivé auparavant. Et bien sûr que oui qu’elle avait peur, comment aurait-il pu en être autrement. Elle mt quelques secondes à réaliser que l’habituel fourmillement qu’elle ressentait quand elle tenait sa baguette était absent. Elle essaya une première fois de faire apparaître une gerbe d’étincelles. Aucun résultat. Second, troisième puis quatrième essai. Toujours rien. Ce n’est que la cinquième tentative qui fut concluante. Et comme si c’était lié, le retour à la normale de sa magie s’associa au retour de ses forces.

La jeune fille aperçut William et la fille de Gryffondor qui grimaçaient en regardant dans leur direction, puis comprit en voyant les groupes qui se formaient de part et d’autre que le prochain exercice risquait d’être intéressant. Morten se retrouvait avec les deux rouge et or. Cela l’aurait presque fait rire si elle ne subissait pas la peur de sa vie en ce moment. Elle posa une main sur celle de son frère dans un geste apaisant, puis murmura avec un sourire :


« Essaie de ne pas leur faire trop peur ou mal… »

Elle se leva et se dirigea vers Maëdy et Daniel. Avant qu’aucun d’eux n’ait eu le temps de se retourner vers elle, la Serdaigle lança un sort du saucisson sur sa camarade de maison, puis un Aguamenti sur le Gryffondor qui se retrouva aussitôt trempé. Une fois qu’elle fut à leurs côtés, elle inversa les sortilèges qu’elle avait lancés. Sa baguette qu’elle tenait fermement dans sa main laissa échapper une nouvelle gerbe d’étincelles bleues, comme un avertissement. La jeune fille sentait bien qu’elle n’allait pas devoir abuser de ses pouvoirs, ou cela risquait de tourner très vite au vinaigre. Elle s’éloigna quelques secondes, juste le temps de ramener une chaise sur laquelle elle pourrait s’asseoir. Une fois que cela fut fait, elle leva les yeux vers les deux autres élèves.

« Alors ? Qu’est-ce qui cloche ? »

En réalité, Emma pensait très bien le savoir. Les sortilèges informulés demandaient une grande concentration, et il fallait visualiser le résultat qu’on voulait obtenir. Et d’après ce qu’elle connaissait de ses deux camarades, elle se sentait tout à fait capable d’expliquer pourquoi ils avaient éprouvé des difficultés pendant l’exercice. Maëdy était une fille très mignonne, certes, mais tête en l’air et assez maladroite, enfin, c’est ce qu’en concluait Emma depuis l’incident de la salle commune. Et Daniel ne pensait peut-être pas assez au cours mais plus aux filles, ce qui lui posait visiblement quelques problèmes. Ça, elle le savait d’après les nombreuses rumeurs qui circulaient dans l’école. Et puis elle l’avait constaté de ses propres yeux quelques minutes auparavant, quand elle l’avait vu observer sa camarade de Serdaigle comme un loup fixerait un agneau.

« Je dirai que vous ne visualisez pas assez ce que vous voulez obtenir comme résultat… Mais je peux me tromper, bien sûr. »
_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Jeu 17 Déc - 23:02

Dan posa une main compatissante sur l’épaule de William quand il vit que celui-ci se retrouvait à devoir travailler avec Morten. C’était vraiment pas de chance pour lui aujourd’hui, entre ça et le préfet qui essayait de le plaquer comme au rugby. Au moins, il y aurait Esmée avec lui pour l’aider pendant ce pénible moment. Sans s’apercevoir de ce que l’une des Serdaigles avec qui il avait été mis en groupe trafiquait dans son dos, il se tourna vers Maëdy avec un sourire tout à fait charmeur. Il allait encore débiter une phrase emplie de niaiserie comme il avait le don d’inventer, et qui faisait plus que souvent lever les yeux de Will au ciel.

« Mais ta compagnie est vraiment agré-ouch »

Il venait de recevoir le coussin en plein dans la bouche. Il l’attrapa et fit mine de le renvoyer sur la Serdaigle, jusqu’à ce que celle-ci prenne une allure bizarre. Alors qu’il allait s’avancer vers elle pour comprendre un peu mieux ce qui se passait, il reçut un jet d’eau froide juste au dessus de la tête et se retrouva littéralement trempé jusqu’aux os. Il tourna alors la tête dans la direction d’une certaine jeune femme qui s’approchait d’eux et qui annula ensuite les deux sortilèges qu’elle venait de jeter. Après l’avoir regardée pendant quelques minutes avec une certaine fascination puis s’assit à son tour sur une des chaises pour discuter tranquillement. Il en avait également apporté une pour Maëdy.

« Ah, mais parce qu’il faut visualiser en plus ? »

Okay, là, il venait très probablement de passer pour le dernier des idiots, mais étant donné les couleurs de sa maison, certains élèves n’en seraient pas vraiment étonnés. Une stupide petite ligne dans la chanson du Choixpeau Magique, qui disait que les Gryffondors étaient courageux, voire hardis, ce que la plupart traduisait par agir en premier, réfléchir ensuite. Et bien Dan venait d’en donner l’exemple parfait. Mais maintenant qu’il avait cette information, il attrapa sa baguette et transforma silencieusement deux moutons de poussière sur le sol en marguerite, et en offrit une à chacune des filles. Ce n’était, certes, pas vraiment un entraînement pour un duel, mais au moins, il était capable d’obtenir des résultats. Il ne lui restait plus qu’à essayer sur des cibles amovibles désormais.
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Jeu 17 Déc - 23:19

Josh soupira, absolument pas rassuré. Comment aurait-il pu l’être, déjà ? La fille qu’il aimait venait d’être prise à son insu sous le contrôle de flammes étranges, et maintenant elle se retrouvait à devoir aider un des crétins de Gryffondor (et pas n’importe lequel, juste celui qui devait être en tête de liste parmi les nombreuses personnes que Morten en pouvait pas supporter, peut-être à égalité avec l’autre crétin. Mais pour en revenir au premier, le préfet le reconnut aussi comme étant l’un des autres bellâtres avec qui le frère d’Emma était en compétition) et une des camarades de dortoir de son amie, assez réputée, très certainement malgré elle, pour une maladresse et une malchance hors du commun. Si Emma survivait à l’épreuve du feu, elle allait tout simplement y passer à cause de ces deux là.

Quant à lui, il se retrouvait dans le même groupe qu’une des filles de sa maison, Jillian, qui passait inaperçue la majeure partie du temps, et avec un Serpentard, ami de Morten apparemment. En s’approchant des deux autres adolescents, il remarqua le regard mielleux dont le jeune homme entourait Jillian. Beurk, répugnant. C’était dégoulinant de mièvrerie et de niaiserie. Il leva les yeux au ciel ; il savait qu’à ce sujet, il était assez mal placé pour les critiquer. Cela n’empêchait en rien que la scène qui se jouait devant ses yeux était affligeante. Après un léger toussotement pour signaler sa présence, jusqu’alors passée inaperçue, il haussa la voix, ce qui sembla rappeler aux deux autres qu’ils n’étaient pas seuls.


« Aussi mignon que ce tableau soit, je vous rappelle qu’on est censé bosser, et pas draguer. »

Il expliqua ensuite à l’autre garçon, Ozzy, que son problème avait été d’ensorceler les objets les plus simples. Il mettait sur le compte de l’inquiétude le fait d’avoir réussi à figer le crapaud ou d’avoir fait taire l’oiseau : il n’avait pas besoin d’une concentration extrême pour soulever une plume, alors que c’était le contraire pour un sort de mutisme. Donc pour les sortilèges mineurs, s’il avait échoué, c’était parce qu’il pensait à Emma. Et il se permettait de trouver le Serpentard pitoyable…


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mer 17 Fév - 22:41

Elona zigzaguait entre les élèves, émettant parfois un commentaire. Elle observait du coin de l’œil le trio du fond, composé d’un Serpentard et de deux Gryffondors. Vus les regards qu’ils se lançaient mutuellement, les mettre ensemble n’était sans doute pas la façon la plus pédagogue pour les faire progresser… Mais ce n’était qu’un premier cours, une sorte d’essai. Mrs Joween s’interrompit lorsqu’elle entendit un bruit d’eau, un peu plus loin. La miss de Serdaigle, celle à qui elle avait accordé cinq points, avait en effet « rafraichi » les idées du Gryffondor de son groupe. Elona ne put s’empêcher de sourire face au niveau élevé de son élève. Puis elle passa aux côtés d’un trio plus discret, mais à peine avait-elle jeté un regard sur les élèves qui le constituaient qu’elle sentit la présence de l’amour…

*Les premiers amours d’adolescents… Qu’est-ce qu’on peut être niais, à cet âge là ! Mais au moins, ils sont heureux.*

Mrs Joween était en train de donner une astuce à une élève ne comprenant pas les conseils des autres membres de son groupe lorsque la cloche retentit, annonçant ainsi la fin du cours. A peine celle-ci se fit entendre que les élèves se précipitaient déjà à leurs places initiales afin de récupérer leurs affaires… Déjà terminé ! Elle songea alors à donner des devoirs pour le prochain cours, comme rédiger un devoir de trente centimètres de parchemin sur comment réussir n’importe quel sortilège informulé, mais se ravisa. Elle était certainement déjà passée pour une psychopathe sévère au près d’eux, pas la peine de rajouter le qualificatif de « dictatrice tortionnaire ». Le devoir attendrait donc, et serait peut-être même remplacé par un autre sujet.

« Je vous dispense de devoirs pour cette fois-ci, mais tâchez de vous entrainer ! » s’exclama-t-elle en retournant à son bureau.

D’un coup de baguette magique, elle remit en places tables et chaises, et nettoya les dégâts causés par certains. C’était sûr, elle n’aurait pas la réputation de la prof cool que tout adolescent rêve d’avoir, mais elle pensait avoir été juste.

Et pour la première fois depuis longtemps, elle s’était sentie utile.


[Cours terminé]


HJ : Vraiment désolée de la longueur de ce RP, mais je pense qu'il était plus que temps de conclure x).
Professeur de DCFM

avatar
Elona L. Joween
Professeur de DCFM
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 23
Messages : 23
Mornilles : 440
Où suis-je ? : Dans mon bureau

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Pur
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Premier cours de DCFM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Premier Etage :: Cours de Défense Contre les Forces du Mal-