Hogwart's World

Venez découvrir le monde sorcier à l'époque des Maraudeurs !
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Premier cours de DCFM

Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Premier cours de DCFM   Mer 11 Nov - 1:16

Elona Liv Joween s’était levée tôt, ce matin là. En fait, elle n’avait pas vraiment dormi, car malgré le fait qu’elle s’était jurée de rester calme le plus souvent possible, elle n’avait pu s’empêcher de se sentir stressé, en ce qui concernait sa première journée à Poudlard. Elle avait déménagé ses quelques affaires la veille dans l’appartement qui lui était réservé ; c’était donc aujourd’hui que commençait réellement sa nouvelle vie. Face au miroir de la salle de bain, les mains posée sur le lavabo, Elona scrutait son reflet. Cela faisait des années qu’elle n’avait pas était aussi jolie. Ses cheveux n’avaient pas eu depuis trop longtemps ces si jolies boucles blondes, et le maquillage (auquel elle n’était plus habituée) faisaient ressortir la finesse de son visage. Mais malgré cette beauté retrouvée, elle ne put s’empêcher de constater que quelque chose manquait tout de même. Cette lueur qui avait tant scintillé en ces temps où le bonheur et elle ne faisaient qu’un, qui avait tant fait sourire les deux seuls êtres qu’elle ait jamais été capable d’aimer, qui se manifestait lorsqu’elle avait l’impression que rien ne pouvait lui arriver de mal… Cette lueur avait disparu de son regard, aujourd’hui. En poussant un bref soupir, Elona passa une main sur la glace, comme pour effacer son reflet, et retourna dans la chambre. Elle ajusta la ceinture noire sur sa robe beige, mit ses chaussures à talon, s’empara de sa baguette magique et de ses différents rouleaux de parchemins, et sortit de ses appartements d’un pas tranquille. Une fois la porte passée, elle prit son air impassible, et, se sentant peu sereine, entreprit de se diriger vers la Grande Salle (afin d’y boire au moins un bol de café) avant d’aller dans sa salle de cours.

Lorsqu’Elona y entra, elle découvrit avec joie que la pièce était chauffée et éclairée, comme si on l’avait attendue. Elle déposa ses parchemins sur son bureau, et s’y appuya, face au reste de la salle. Elle ferma les yeux, et s’autorisa à penser à eux quelques instants. Juste avant que la cloche ne sonne. Juste avant que la réalité ne la rattrape. Elle s’imagina pour la énième fois ce que serait sa vie si ce drame n’avait pas eu lieu… Mais d’un point de vue différent. Pour la première fois, elle visualisa le visage de sa fille avec une dizaine d’années en plus, assise devant l’un de ses bureaux, impatiente de commencer ses premiers cours de magie. Elle s’imagina en train de lui faire un imperceptible clin d’œil, en attendant que les autres élèves ne prennent place. Elle entendait la voix d’Ethan lui murmurer à l’oreille
« N’aie pas peur. En général, les élèves ne mangent pas leurs professeurs… En revanche, toi, tu en as le droit. Evite juste de dévorer Amy, car je me suis attachée à elle. Et reviens-moi entière… A ce soir, ma puce. ». Car oui, c’est ce que son ex mari lui aurait dit, ce matin là, lorsqu’elle lui aurait avoué son stress. Et oui, leur fille, Amy, âgée d’à peine onze ans, aurait effectué sa toute première rentrée à Poudlard. Le visage d’Elona se crispa, et quelques larmes coulèrent. Non, non, il ne fallait pas qu’elle pleure, mais aujourd’hui, pas maintenant ! Alors elle ouvrit les yeux brusquement, et resta sans bouger quelques instants, scrutant la place vide au premier rang pile en face d’elle. Puis elle secoua la tête, et s’approcha d’une fenêtre, dans laquelle elle vérifia que son maquillage n’avait pas coulé. Elle essuya toute trace de larmes, et se retourna vers son bureau. Il fallait qu’elle arrête de pleurer automatiquement à chaque fois qu’elle pensait à son mari oublié et sa défunte fille. Car si cette dernière n’avait jamais pu entamer sa première année à Poudlard, Elona, elle, le ferait à sa place. Elle prendrait son rôle de professeur très au sérieux, en prenant soin de masquer ses sentiments. Car son passé était devenu sa plus grande faiblesse.

La cloche sonna, faisant sursauter le professeur. Elle respira un bon coup afin de pouvoir récupérer son air impassible, et se dirigea vers le fond de la classe d’un pas rapide. Elle se glissa alors dans l’ombre, pointa sa baguette sur elle-même, et murmura la formule du sortilège de désillusion. Ainsi camouflée, elle n’avait plus qu’à attendre que ses premiers élèves viennent prendre place.
Professeur de DCFM

avatar
Elona L. Joween
Professeur de DCFM
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 23
Messages : 23
Mornilles : 440
Où suis-je ? : Dans mon bureau

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Pur
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mer 11 Nov - 2:25

Cette matinée-là, Esmée sortait d'un cours de métamorphose qui s'était plutôt bien passé. Elle se souvint alors que dans l'heure qui suivait, elle avait une heure de défense contre les forces du mal avec son nouveau professeur. Elle ne savait plus s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme puisqu'elle n'avait pas vraiment écouté le jour ou se fut annoncé. Elle ne se souvenait plus de son nom juste qu'il commençait par un J, comme son nom de famille à elle, Jones. Elle dût donc descendre quatre étages en avançant un peu plus vite qu'à son habitude pour ne pas arriver en retard à son cours. Elle se demandait pourquoi les portoloins n'étaient pas autorisés dans l'enceinte de l'école. Descendre quatre étages n'était pas des plus simples. Et pour elle il était hors de question de courir à perte de souffle pour aller en cours, sauf pour ceux qu'elle aimait bien. Mais au passage, elle croisa une bande de Serpentards qui essayait de ne pas être trop bruyant. Ils étaient trois ou quatre, dans un coin sombre du couloir et en cercle. Esmée se dit qu'ils étaient peut-être en train d'embêter un plus jeune élève, de toute façon qu'auraient-ils pu faire d'autre ? L'idée de s'arrêter pour prendre la défense de l'élève qui était peut-être en train de se faire agresser et qui se trouvait sous les mains de ses personnes machiavéliques, lui traversa l'esprit. Mais si elle faisait ça, elle allait être en retard à son premier cours, avec son nouveau professeur. Et elle n'avait pas vraiment envie de se faire remarquer. Surtout parce qu'elle était toute seule. Si elle aurait été avec un autre élève, elle se serait arrêter. Ce n'était pas le fait qu'elle voulait entraîner les autres dans ses bêtises. Elle le faisait qu'avec les volontaires. Mais en début d'année et avec le nouvel arrivant, elle aurait projeté une mauvaise image d'elle et de sa maison également. Ce fut à contrecœur qu'elle traversa ce couloir-là, sans pouvoir s'arrêter. Avec un peu de chance, Rusard allait leur tombait dessus au mauvais moment pour eux. Lorsqu'elle arriva sur le pas de la porte, Esmée s'arrêta. Elle n'apercevait pas le professeur dans la salle ce qui la surprit un peu. Elle remarqua également qu'il n'y avait qu'une dizaine d'élèves qui étaient déjà là. Probablement des petits curieux qui avaient âte de découvrir le nouveau professeur.

" Pour un peu, il sera un sadique. Il n'arrêtera pas de nous mettre des punitions et sera complètement fou ! Et puis pour un peu, il va tous nous haïr et nous donner des cours horribles. En plus, je ne brille pas dans cette matière-là. Je ne peux pas dire que je suis une mauvaise élève non plus. Rahh, vraiment. Moi et mon pessimisme... Il faut vraiment que je m’arrête. "

Elle se mit au 4eme rang dans la salle de classe par simple précaution par rapport au caractère du professeur. Elle travaillait et était bonne élève mais inutile de se mettre au premier rang, elle laissait cela aux Serdaigles. Puis elle se rappela que ce cours était avec les Serdaigles. Et qui disait Serdaigle, disait Maëdy, pour ceux qui la connaissait. Cette pensée donna le sourire à Esmée, elle se retourna donc et chercha son amie du regard. Elle n'était pas encore arrivée. Mais il ne fallait pas se faire trop d'allusion, elle avait probablement des amies à Serdaigles, elle. Des amies avec qui elle restait souvent contrairement à Esmée. Puis celle-ci se demanda ce que le professeur pouvait bien faire, cela faisait déjà pas mal de temps qu'il était parti de la salle. Elle patienta ainsi dans ses pensées, coude sur table et tête dans les mains en attendant que l'ensemble des élèves de Serdaigles et Gryffondors arrivent pour que le cours débute. Si le professeur arrivait un jour...


Dernière édition par Esmée Jones le Sam 21 Nov - 17:46, édité 1 fois
Gryffondor

avatar
Esmée Jones
Gryffondor
Date d'inscription : 20/10/2009
Age : 23
Messages : 1645
Mornilles : -132

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Sam 14 Nov - 21:04

« Quand est-ce qu’on se rendra compte qu’on étudie mieux lorsqu'on a pu dormir pendant plus de douze heures ? »

Cette question résonna dans tout le dortoir des filles de Serdaigle de cinquième année, quelques secondes à peine après que le réveil de l’une d’entre elles ai sonné. Mais Maëdy ne voulait pas se lever. Comme chaque matin, d’ailleurs. Mais aujourd’hui, c’était pire, car elle s’était couchée extrêmement tard la veille (en fait, très tôt le matin), et avait donc déjà une demi-douzaine d’heures de sommeil à rattraper. Et ce n’était que le début de la semaine ! Puis elle réalisa qu’elle était vraiment au chaud, sous sa couette, et que dès qu’elle en sortirais, elle regretterais déjà. Il ne lui restait donc pour se motiver que l’espoir d’avoir une matière qui lui plaisait en première heure… Déjà qu’elle devait se réjouir de commencer une heure plus tard que la plupart des autres élèves de l’école. Mais une heure ne lui suffisait pas, évidemment. Ce fut donc en émettant un étrange grognement que Maëdy roula sur elle-même afin d’atteindre son sac de cours. Elle y plongea sa main et chercha à tâtons son emploi du temps, qu’elle pu lire grâce à la faible lueur du jour. Et son premier cours était celui de Défense Contre les Forces du Mal. Avec la nouvelle prof, en plus. A tous les coups, c’était une vieille machine proche de la retraite venue à Poudlard pour se rapprocher de ses arrières petits-enfants afin de ne pas mourir seule. Et qui disait vieille bique, disait cours ennuyant. Donc, Maëdy pouvait dormir encore un peu…

Sauf qu’elle dormit un peu trop. Quarante minutes de retard sur le temps nécessaire depuis son réveil total jusqu’à son arrivée en cours. En l’occurrence, elle ne pourrait ni prendre une longue douche, ni passer un quart d’heure à trouver deux chaussettes identiques, ni s’arrêter dans la Grande Salle. Quel monde cruel ! Maëdy retira donc ses couvertures d’un geste brusque, se précipita à la salle de bains où elle prit une douche en cinq minutes, s’habilla en quelques secondes (sans compter le fait qu’elle du s’y prendre à deux fois en s’apercevant que sa chemise était à l’envers), se lava les dents en même temps qu’elle fit son sac (dont elle oublia la moitié de son contenu) et se précipita hors du dortoir en essayant tant bien que mal de s’attacher les cheveux. Elle ne prit même pas la peine d’observer les quelques élèves présents dans la salle commune comme elle en avait l’habitude, se contentant de courir.

Une fois arrivée dans le couloir du cours de DCFM, Maëdy réalisa avec soulagement qu’elle n’était pas en retard. Elle ralentit afin de reprendre son souffle, et entra dans la salle, tentant d’être la plus naturelle possible. Mais en réalité, elle était déjà naturelle. Elle entra donc, et jeta un coup d’œil rapide vers le bureau du professeur. Personne. Peut-être qu’elle discutait avec un élève ? La Serdaigle regarda alors ensuite l’ensemble de la salle. Mais toujours aucun prof. Étrange…


*Si j’avais su, j’aurais pris mon temps !*

Maëdy analysa ensuite les places restantes, ne voulant se mettre trop au fond. Son regard s’arrêta alors sur Esmée, assise au quatrième rang. La place à côté d’elle était libre. La jeune fille s’y dirigea donc, et s’y installa, en souriant à son amie.

« Pfiou, je me suis encore levée en retard… Je n’ai même pas pu prendre de petit-déjeuner ! Dans une demi-heure à peine mon ventre va se mettre à me gronder… Alors que c’est même pas ma faute ! »

Elle débita tout ceci tandis qu’elle déballait plume, encre, parchemin et livre de cours, arrachant un sourire de la part d’Esmée. Puis elle s’interrompit et releva brusquement la tête :

« Mais au fait, je t’ai pas demandé si je pouvais me mettre ici ! Je peux m’asseoir ? Et sinon toi, ça va depuis samedi ? »

Et tandis que la Gryffondor lui répondait, elle ne put s’empêcher de chercher leur professeur des yeux. Pourvu qu’elle soit là, sinon, elle se serait levée pour rien !


Dernière édition par Maëdy Seewol le Mar 12 Jan - 18:32, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Lun 16 Nov - 10:57

En sortant de la bibliothèque, comme elle le faisait tous les matins, Emma commença à se diriger vers la salle où avait lieu son premier cours de la journée. Défense contre les Forces du Mal. Elle espérait très sincèrement que le nouveau professeur, une femme au physique loin d’être repoussant que Dumbledore avait présenté comme étant Mme Joween lors du banquet de rentrée, serait compétente pour une fois. Le professeur que les élèves aient eu l’année précédente lui faisait toujours froid dans le dos. Cet homme s’était révélé être un vrai paranoïaque, toujours à leur dire de se méfier de tout ce qui se trouvait à la portée… comme si leur chapeau pouvait les attaquer dans leur sommeil. L’année avait été catastrophique. Il avait tellement peur de tout qu’il n’avait rien enseigné de concret sur les forces du mal, et le retard que les élèves avaient pris était conséquent.

La jeune fille se dirigeait donc d’un pas assez anxieux vers la salle de cours, croisant les doigts pour apprendre quelque chose d’utile. Enfin, ce n’était plus le moment d’espérer, elle était devant la porte. Elle rentra dans la salle sans un bruit, et n’aperçut pas leur professeur à son bureau. En retard dès le premier cours ? Ca le faisait pas trop… Il n’y avait qu’une seule élève dans la classe, une fille de Gryffondor, celle qu’elle avait malencontreusement aspergée de sauce quand elle avait voulu retourner la petite blague de Will contre lui. Raison de plus pour se faire discrète. Pourtant, avant de s’asseoir, le regard de la Serdaigle fut attiré vers le fond de la salle, où visiblement, il n’y avait rien. Mais quelque chose la tracassait, comme si un danger était là, tapi dans l’ombre. Elle mit cette impression sur le compte de la fatigue que lui causait l’épilepsie, et n’y porta plus attention.

Emma s’installait toujours, quand elle le pouvait, à la place la plus proche de la porte de sortie. Ainsi, elle pouvait s’échapper à tout moment si elle sentait que quelque chose n’allait pas. Elle s’assit tranquillement sur sa chaise et sortit plume et encrier de son sac. Pour finir, elle posa son manuel de cours sur la table et commença à lire le premier chapitre, en attendant que le cours commence.
Quelques minutes après, un courant d’air lui signala qu’une personne venait de passer devant elle. Elle leva les yeux de son livre et reconnut Maëdy, la fille qui s’était bien cassé la figure dans les escaliers le dimanche précédent. Elle lui adressa un léger signe de tête, que sa camarade ne sembla pas voir, puis retourna à sa lecture.

C’était sans compter sur les bavardages des deux autres jeunes filles. Emma n’arrivant plus à se concentrer, elle alla à l’index de son livre et observa les titres des chapitres. Il y en avait une bonne douzaine, qui traitait chacun de créatures dangereuses et de sorts mortels. S’ils avaient le temps de finir le programme, tout en rattrapant le retard de l’an passé, c’est que le professeur serait vraiment efficace. D’ailleurs, où était-elle, celle-là ?

_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Sam 21 Nov - 23:24

Ozzy avait toujours aimé le cours de Défense contre les forces du mal, ses parents travaillant un peu dans ce milieu, il avait été habitué depuis tout petit aux visages monstrueux des grands nuisibles du monde de la magie, ou aux corps bizarres des bêtes nocturnes. Il avait même, au final, apprit à les apprécier. Il recherchait toujours la petite chose qui pouvait rattraper l'ensemble, et en général, la trouvait. Lorsqu'il n'y parvenait cependant pas, il tournait simplement la page, et se disait que celui là ce n'était pas la peine de le retenir. Oui, c'était un peu simpliste, mais c'était toujours mieux que de se mettre à hurler devant de pauvres pages de vieux livres moisis sur les bords. C'était donc, en somme, le coeur léger qu'il s'était lever ce matin là, bien que très fatigué. Ses yeux se fermaient tout seul, et il manqua de glisser lorsqu'il rentra sous la douche. Ensuite, il tourna le robinet d'eau froide, et reçu une vague d'eau glacée qui le fit sursauté, et chercha rapidement le robinet d'eau chaude à taton. Et un Ozzy ébouillanté, un ! Il se résolut alors à ouvrir les yeux véritablement, se les frotta vivement et saisi le savon. Il failli encore glisser en sortant mais se rattrapa de justesse au lavabos. Une fois sa toilette terminée, et retombant doucement dans les bras de Morphée, il passa son uniforme et manqua de sortir de la chambre sans caleçon.
Il arriva enfin à la grande salle lorsque tout le monde commençait à partir en cours, et que les plats s'envolaient doucement vers les cuisines. Il attrapa au vol quelques muffins qu'il glissa dans sa poche, une saucisse froide, et un toast, qu'il mangea en se dirigeant lui même dans sa salle, suivant le flux d'élèves qui marchaient d'un pas un peu endormis. Il poussa une élève de Serdaigle au passage, ne l'ayant pas vu, et oublia même de s'excuser. Trop fatigué pour ouvrir la bouche dans un autre but que de bailler, d'abord. Cependant elle, avait l'air très en forme, et elle commença à hurler des paroles qu'Oz ne comprenait d'abord pas, puis qu'il interprétât comme des injures, vu le tons employé. Une fois que la Serdaigne eut fini, après quelques minutes au moins, il lui demanda d'une voix exaspérée :
" Bon, c'est fini ? "
Et elle reprit de plus belle, mais cette fois les mots avaient un sens pour Ozzy, et il écoutait, le regard impassible, cette fille qui lui faisait copieusement la morale parce qu'il n'avait même pas pris la peine de s'excuser. Il se disait qu'il devrait partir, la laisser là, bouche ouverte. Mais sans qu'il eut pu s'en retenir, il leva sa baguette d'un geste bien trop vif pour que ce soit le sien, et il jeta un sortilège à la Serdaigle, qui s'effondra par terre, comme saucissonée dans des liens invisibles. Puis il reprit son trajet d'un pas un peu plus pressé sous les yeux choqués des autres élèves, en tachant cependant de ne bousculer personne. Ca y est, il avait envie de retourner se coucher pour de bon. Heureusement, il arriva rapidement dans la salle de cours, et après un bref coup d'oeil vers les autres élèves, il s’assit au fond de la classe, attendant que le professeur dise quelque chose. Mais il s'aperçu alors que tout le monde parlait, que même quelques éclats de rire fusaient, et qu'aucun professeur n'était là pour faire cours. Il pensa alors qu'il était en retard, et ne s'en inquiéta pas plus, bien qu'il trouvait que cela faisait mauvais genre, pour le premier cours de la rentrée. Il sortit alors ses muffins de sa poche, qui laissèrent tomber quelques miettes sur le sol de pierres, et croqua dans le premier, posant l'autre sur le parchemin qu'il avait préalablement déplié. Il commença à macher lentement se succulent petit déjeuner de fortune, les yeux perdus sur l'immensité vierge de sa feuille, lorsqu'une voix lui lança :
" Tu vas te faire démonter vieux si la prof te voit."


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Dim 22 Nov - 22:52

Encore une belle journée qui s’annonçait… ou pas. Dan s’était réveillé du pied gauche. Il était donc très grognon. Sa mauvaise humeur augmenta quand il alla sous la douche et se trompa dans les robinets. Le jet d’eau glacée lui arracha un cri de surprise, ainsi qu’une série de jurons fort peu élégante, qui résonna dans toute la tour de Gryffondor. C’est donc passablement maussade qu’il sortit de la salle de bain, prêtant à peine attention aux vêtements qu’il mettait. Son nœud de cravate était attaché de telle façon qu’il avait des airs de mauvais garçon, et ses sourcils froncés n’arrangeaient rien. Il retrouva William dans la salle commune, et son ami ne prononça pas un mot, afin de ne pas risquer de recevoir les foudres du plus jeune des deux.

Ils se dirigèrent rapidement vers la Grande Salle, ayant peu de temps pour prendre leur petit déjeuner avant le premier cours de la journée. Encore heureux que la Défense contre les Forces du Mal soit sa deuxième matière préférée, après la métamorphose. Il rêvait de percer dans ce domaine plus tard, car, contrairement à William, il ne voyait comment il pourrait réussir devenir joueur professionnel de Quidditch. Il n’était pas assez bon. Ils mangèrent donc assez vite, ce qui eut au moins l’effet de ramener un peu de joie chez Daniel. La nourriture ne pouvait avoir que du positif sur lui. Après tout, manger était son activité favorite.

Ils quittèrent ensuite la table des Gryffondors pour monter les marches prestement et rejoindre la salle de cours. Au moins, ils n’étaient pas en retard, comme ça leur arrivait quand Dan n’arrivait pas à se réveiller. Ils entrèrent dans la pièce. Le regard de Dan fut aussitôt attiré par la demoiselle Serdaigle au premier rang, à qui il adressa un clin d’œil ainsi qu’un large sourire. Puis il nota avec étonnement que le professeur n’était pas encore là. Dommage, d’après ce qu’il avait aperçu le jour de la rentrée, ça avait l’air d’être une très belle femme. Il se dirigea vers la table juste derrière celle de Maëdy et Esmée. Il connaissait la jeune fille de Gryffondor de vue, mais pas celle de Serdaigle. En même temps, les Serdaigles, avec les Serpentards, étaient les seules filles à ne pas s’intéresser spécialement à lui.

Celle-ci semblait mignonne. Enfin, de ce qu’il pouvait en voir derrière. C’était comme s’il venait de repérer une nouvelle proie. Il se sentait désormais d’humeur bien joyeuse. Et il avait ce regard que Will lui reconnaîtrait, celui qui montrait qu’il passerait en mode prédateur.
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Dim 22 Nov - 23:35

Joshua avait eu du mal à se lever ce matin. Comme tous les matins en fait. S’il fallait le classer dans une catégorie, il appartenait clairement aux oiseaux de nuit. Il s’était dirigé comme un zombie jusqu’aux douches. Seule l’eau chaude finissait de le sortir de sa léthargie matinale. Il s’était ensuite habillé, et avait attaché son badge de préfet à son torse. En plus de sa grande taille, il était désormais impossible qu’il passe inaperçu. Comme si ça l’intéressait. Du moment que la seule personne qui comptait à ses yeux continuait de poser son regard sur lui, alors tous les autres pouvaient bien brûler en enfer, ça ne ferait aucune différence pour lui.

Après un rapide passage par la case Grande Salle, non pas pour récupérer 20,000 livres, mais plutôt pour prendre quelques forces pour la longue journée qui s’annonçait devant lui, il gravit les marches pour se rendre au premier étage, direction la salle n°44, là où aurait lieu le cours de Défense contre les Forces du Mal. Il n’aimait pas ce cours. Depuis qu’ils avaient étudié les épouvantards en deuxième année, c’était la matière pour laquelle il traînait les pieds. Avec le cours de Vol, mais ça, c’était dû à son vertige. Et oui, on pouvait avoir la taille d’un géant et avoir peur du vide, aussi ridicule que cela puisse paraître. C’était un sujet de taquinerie de la part de son père et son frère, qui adoraient tous deux l’escalade et s’évertuaient sans cesse à essayer de le faire grimper, sans succès.

En entrant dans la salle, il repéra Morten au fond de la classe, avec un autre Serpentard. Il le salua de loin avec un bref signe de tête et un sourire qui causa l’apparition d’une petite fossette sur sa joue. Puis il s’assit à côté d’Emma et déposa un baiser sur sa joue. C’était comme ça qu’ils se disaient bonjour depuis des années, et il n’avait pas l’intention de changer juste parce qu’ils étaient dans la salle de classe. Son sourire s’accentua quand à son tour, la jeune fille l’embrassa. Aussitôt, un hoquet de surprise retentit derrière eux, faisant rougir son amie. Le Poufsouffle se retourna, cherchant du regard celui ou celle qui avait produit ce son.

Il ne mit pas longtemps à repérer les deux Gryffondors masculins… il faut dire aussi que celui qui avait un air hagard collé au visage n’était pas très discret, il les fixait la bouche grande ouverte, un peu comme un poisson, et tirait frénétiquement sur la manche de son camarade, qui semblait… impassible. Tout en continuant de les regarder, il passa un bras protecteur autour des épaules d’Emma. Ses yeux bleu-gris brillaient dangereusement, l’air de dire « approche, et t’es mort ».


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Lun 23 Nov - 1:45

William lui avait passé une matinée relativement normale et calme, voire amusante. Il s'était levé relativement tôt par rapport à la plupart de ses camarades, avait fait un saut à la douche puis avait attendu Daniel dans la salle commune, planté devant la fenêtre, les yeux accrochés à l'horizon qui dévoilait tout doucement le timide soleil. Dan fini par descendre tout de même - autant il était rapide lorsqu'il s'agissait de se changer dans les vestiaires du Quidditch, autant pour se lever le matin c'était parfois une autre histoire. Et dès que Will posa les yeux sur le jeune homme, il reconnut la tête des mauvais jours. C'est donc sans un mot, juste un hochement de tête, qu'il le précéda pour sortir de leur maison.

Après plusieurs années passées l'un avec l'autre, les deux garçons avaient fini par atteindre un niveau de compréhension et de connaissance mutuelle assez important. Bien entendu ils ne se connaissaient pas vraiment encore par coeur et ils se surprenaient encore parfois. William ne prétendait pas deviner tout ce qui se passait dans la tête de Daniel, et il savait que lui-même était bien mystérieux pour ce dernier quand il ne voulait pas se dévoiler. Ce n'était pas comme avec Abigail, avec qui William pouvait lire dans les yeux et interpréter les paroles, les double-sens, les non dits. Mais il reconnaissait de plus en plus facilement des expressions et des regards qui caractérisaient son ami. Et là, sa tête lui disait clairement qu'il s'était levé du pied gauche et que ce n'était pas la peine de lui parler. Will espérait qu'aucune glousseuse ne viendrait hurler devant eux sur le chemin, ce serait risqué pour elle.

Ils prirent donc leur petit-déjeuner dans un calme relatif, la tête de Dan faisant sourire William, de cet air attendrit qu'il réservait plutôt à sa sœur d'habitude. Mais il considérait presque son camarade comme un frère au final.
Ensemble ils se dirigèrent ensuite vers leur premier cours de la journée qui n'était autre que la Défense contre les Forces du Mal. Il ne savait trop au juste si c'était parce que Dan adorait ce cours et que ça l'influençait, mais c'était une des rares matière qui ne refilait pas de boutons à William. Pas qu'il soit particulièrement brillant non plus : simplement quand il daignait faire ses devoirs, il arrivait à ne pas avoir de notes catastrophiques, voire même très correctes si vraiment il faisait un effort.

A peine installés et Daniel attira déjà l'attention de William alors qu'ils s'étaient placés juste derrière Emée et une fille de Serdaigle qu'ils ne connaissaient pas. Et au vu de la tête de Dan, Will sut immédiatement que son ami allait réparer cette erreur tout de suite : le sourire qu'il avait ne signifiait qu'une chose, il la trouvait mignonne et l'aborderait dès qu'il le pouvait. William leva les yeux au ciel d'un air exaspéré en poussant un long soupir, mais d'un autre côté il admirait son ami sans le lui dire. Personne ou très peu de gens lui résistait et il avait une telle aisance dans ses relations avec les autres... C'en était fascinant.
Le laissant admirer sa prochaine proie, Will observait distraitement la classe. S'il n'avait absolument pas fait attention aux élèves qui s'y trouvaient déjà quand ils étaient entrés avec Dan, la chevelure brune sur laquelle ses yeux tombèrent fit inexplicablement accélérer son cœur. Comment avait-il pu rater Emma ? En tout cas le jeune homme qui entra au même moment et qui l'embrassa sur la joue, pour la tenir ensuite par l'épaule, lui, il ne l'avait pas manqué.

Et visiblement Dan avait vu la scène aussi, à en juger par la façon dont il le tirait par la manche. William ne tourna même pas la tête vers lui, ne pouvant détacher son regard d'Emma et de ce garçon devant eux, qu'il avait reconnut comme étant rien de moins que le préfet des Poufsouffles. Il ne broncha pas et ne dit rien, se contentant de les observer en silence. Il se demandait s'il n'était pas tombé malade : si son cœur avait accéléré quelques minutes auparavant, là il venait de ralentir soudainement, comme si un poids lourd pesait dessus. Sourcils froncés, il inspira profondément puis se pencha pour prendre plume et parchemin dans son sac, puis se tourna très légèrement vers Daniel afin d'avoir le moins possible le "couple" dans son champ de vision. Il ne savait absolument pas pourquoi mais il n'avait pas envie de les regarder. Pas du tout. Il ne savait pas quelle relation ils entretenaient tous les deux, mais il était clair que ce garçon connaissait assez bien Emma et étrangement ça ne plaisait pas beaucoup à William. Mais c'était stupide.

Croisant le regard d'Esmée qu'il avait rencontré quelques temps auparavant dans les dédales de Poudlard, il salua la jeune fille d'un hochement de tête, essayant de penser à autre chose autant que possible. Et la meilleure façon de s'occuper l'esprit c'était encore de parler.


"Salut Esmée", interpela-t-il la jeune fille devant lui. Pour ne pas être impoli, il adressa aussi un signe de tête à la Serdaigle à côté d'elle. "Salut. Moi c'est William, et voici Daniel. Vous allez bien ?"

Dan lui devait une fière chandelle maintenant qu'il avait initié les présentations. Ce n'était pas vraiment dans son genre à lui d'aborder les filles comme ça soudainement, mais comme il connaissait Esmée ça passait plus naturellement.
Mais malgré sa tentative de penser à autre chose, il ne put s'empêcher de jeter un coup d'œil du côté d'Emma une nouvelle fois.
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Lun 23 Nov - 21:20

C’était une matinée normale pour Morten. Il s’était levé à l’heure, avait occupé la salle de bains pendant plus d’une demi-heure, avait fait son sac calmement, et s’était rendu dans la Grande Salle d’un pas léger. Il avait dégusté son petit-déjeuner en observant les autres élèves, se moquant parfois intérieurement d’eux, en voyant leurs attitudes matinales. Puis il vit Zach et Karen entrer en discutant. Comme il venait d’engloutir son dernier toast, il se leva et s’approcha d’eux.

« Salut vous deux ! Vous allez bien ? »

Ils échangèrent quelques paroles, mais le Serpentard se rendit bientôt compte qu’il allait être en retard s’il restait là. Il ébouriffa les cheveux de son frère et embrassa sa sœur sur le front avant de se précipiter hors de la salle, le sourire aux lèvres. Il arriva devant la salle de Défense Contre les Forces du Mal à l’heure, et entra, cherchant une ou plusieurs têtes connues. Son regard se posa aussitôt sur Emma, assise au premier rang ; la place la plus proche de la sortie. Et son sourire ne l’ayant quitté, il s’approcha d’elle, et lui murmura :

« Marco ? »

Et après sa réponse, il s’éloigna vers le fond de la classe, car contrairement à sa sœur, il ne pouvait supporter d’être aux premières loges d’un cours ; quel qu’il soit. Il chercha donc une place de libre, et vit alors Ozzy, son camarade avec qui il avait fait cette mauvaise blague, quelques jours auparavant. Ce dernier regardait d’un air totalement vide un morceau de parchemin vierge, tout en dévorant un muffin. Il se rendit compte qu’il n’avait pas remarqué sa présence, aussi décida-t-il de se manifester en lançant :

« Tu vas te faire démonter, vieux, si la prof te voit. »

Puis il s’assit à côté de son ami, sans demander quoi que ce soit. Il sortit ses affaires, et ce fut seulement lorsque sa plume fut posée près de son encrier qu’il daigna se retourner vers Ozzy :

« Tu n’as pas eu le temps de manger dans la Grande Salle ? »

Puis Morten remarqua que quelque chose clochait. En effet, parmi le brouhaha qui régnait dans la salle, il se rendit compte que leur nouvelle enseignante était absente. Avait-elle eu peur de la bande cinglés que semblait constituer l’ensemble des élèves ? Ou peut-être avait-elle oublié de se réveiller, comme certains ici présents…

Tout en réfléchissant, Morten aperçut un duo entrer dans la salle. Un duo qui ne lui plaisait pas tellement. Son visage se raidit, et il serra les poings pendant une ou deux secondes. Mais ce qui lui parut le plus étrange, c’était que Will n’avait même pas adressé un seul regard vers Emma. Dan semblait s’en être chargé à sa place… Il allait devoir se méfier sérieusement ! Les deux Gryffondors s’installèrent derrière deux filles qu’il ne connaissait pas. Le Serpentard se demanda alors si le cours du jour allait lui permettre de jeter un sortilège aux deux garçons en faisant passer cela pour un « accident de parcours ».

Il se laissa donc tomber contre le dossier de sa chaise en faisant tourner sa plume entre ses doigts, tandis qu’une autre personne entrait dans la salle. Et Morten bondit, se levant à moitié, lorsqu’il reconnut le garçon qui venait d’arriver. Joshua. Le seul qui n’eut jamais réussi à gagner sa confiance vis-à-vis d’Emma. La Poufsouffle était en effet quelqu’un de très correct, non seulement avec lui, mais surtout avec sa sœur. Etant le meilleur ami de cette dernière, il ne pouvait se permettre de la faire souffrir, et cela convenait très bien à Morten. Et surtout que par solidarité masculine, Josh aidait le Serpentard en douce à éloigner tout potentiel prétendant. Et cela lui convenait deux fois mieux. Bien qu’il se doutait que le garçon n’éprouvait pas que de l’amitié envers sa sœur, Morten préférait de loin la voir en sa compagnie plutôt qu’avec Will ou même ce Dan.

Quelques instants plus tard, le Serpentard éclata d’un rire sonore comprenant la situation, mais surtout en voyant la tête des trois garçons. L’air crétin de Carter, l’attitude protectrice et provocatrice de Josh, mais surtout le regard dégouté de Green. Morten lança un clin d’œil à son ami, en levant son pouce, et secoua la tête en signe d’amusement. Il mit quelques instants à se reprendre, et préféra reporter son attention sur Ozzy, qui n’en avait toujours pas terminé avec ses muffins. Et la prof qui n’arrivait toujours pas…
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Lun 23 Nov - 21:52

Toujours dissimulée au fond de la salle, Elona observait ses différents élèves. Un sourire était même apparut au coin de son visage, chose qui l’étonna. Cela faisait bien longtemps qu’elle ne souriait plus. C’était peut-être un signe ? Quoi qu’il en soit, la jeune femme sentait qu’elle allait s’amuser, cette année. Surtout que ce n’était que le premier quart d’heure, et qu’un quart d’heure, sur des dizaines et des dizaines d’heures de cours, ce n’était rien.

La salle était bien pleine, à présent, et le bruit des dizaines de conversations mélangées commençait à agacer Elona. Il était donc temps de commencer. Mais curieusement, elle hésita. Personne ne devinait sa présence, elle aurait pu donc rester ainsi toute la séance et laisser son regard et son esprit vagabonder parmi toutes ces petites histoires d’adolescent sans intérêt… Mais elle était l’adulte, ici, et elle devait se montrer courageuse. Après tout, elle avait choisi cette voie pour renaitre, comme elle aurait pu choisir la voie du retour dans sa ville natale… Mais non. Elle était là, devant ces êtres totalement innocents, qui n’attendaient qu’une chose : apprendre de nouvelles choses. Elle devait donc le faire.

Elona leva alors sa baguette devant elle, et s’avança de quelques centimètres, le plus silencieusement possible. Elle dut marcher sur la pointe des pieds pour ne pas se faire trahir par le bruit de ses talons. Elle agita alors son morceau de bois d’érable, et aussitôt, le mot
« Silence » s’inscrivit à la craie sur le tableau noir. Ce qui eut l’effet escompté : les conversations ralentir, et certaines s’arrêtèrent même. Elona fut ravie, et elle s’avança dans l’allée centrale séparant les bureaux, toujours silencieusement. Elle passa devant deux Serpentard, dont l’un était apparemment occupé à déguster des muffins. L’idée était originale, mais inadmissible ici. Elle agita donc une nouvelle fois sa baguette magique, et aussitôt une flamme apparut, consumant entièrement les gâteaux et la serviette dans lesquels ils étaient enveloppés. Puis elle fit ouvrir la fenêtre, pour permettre aux cendres de s’envoler à l’extérieur. Tous les regards étaient à présent tournés vers l’élève en question. Et toujours aucune réaction. Mais après tout, c’était ce à quoi elle s’était attendue. Elle continua sa marche, et à un mètre de son bureau, elle remarqua le bras d’un garçon de Poufsouffle enroulé autour des épaules de l’une de ses camarades. Charmant, très séducteur, même, mais c’était également à bannir du comportement à adopter ici. D’un nouveau geste, elle força ledit bras à quitter sa proie et à se poser sagement sur le bureau. Et une fois qu’Elona eut devant elle une classe totalement immobile et silencieuse, elle annula enfin le charme de Désillusion.

Le professeur Joween faisait donc officiellement face à ses élèves. Elle leur fit un sourire dépourvu de joie et se présenta :


« Bonjour à tous. Comme vous l’avez deviné, je suis votre nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal, Mrs Joween. Je ne suis pas à prendre avec des baguettes, ainsi je ne tolèrerais aucun comportement suspect, comme vous venez d’en être témoin. Les seules conversations autorisées sont celles chuchotées et en rapport avec le cours. »

La jeune femme se retourna, et effaça le mot déjà écrit, pour le remplacer par son propre nom. Elle fit de nouveau face aux élèves et ajouta :

« Je suis surprise qu’aucun de vous ne soit intervenu lors de l’inflammation des muffins, ou même du sortilège infligé à votre camarade – bien que ce ne fut pas méchant. Bien, ceci n’étant qu’un détail, nous allons commencer le cours sur les sortilèges informulés. Veuillez vous lever et vous placer dans le fond de la salle. Nous allons débuter par la partie pratique. »

Et en attendant que les élèves se fussent exécutés, elle s’exclama, couvrant ainsi le nouveau brouhaha :

« Et encore une chose : méfiez-vous des apparences. »


Dernière édition par Elona L. Joween le Sam 28 Nov - 21:57, édité 1 fois
Professeur de DCFM

avatar
Elona L. Joween
Professeur de DCFM
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 23
Messages : 23
Mornilles : 440
Où suis-je ? : Dans mon bureau

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Pur
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mar 24 Nov - 1:05

Et Esmée attendit que les élèves remplissent la salle et que le professeur débarque, complètement écroulée sur la table, déjà proie au sommeil. Lorsqu'elle entendit la chaise grinçait à côté d'elle et quelqu'un qui débitait des paroles, qui parlait et ne s'arrêtait plus. Alors elle reconnut la voix de Maëdy et se releva d'un coup. Esmée lui adressa un large sourire en lui répondant.

« Oui, tu peux te mettre là de toute façon, j’attends personne. Matinée bien éprouvante. Ouais ca peut aller, comme d'habitude. Et toi ? Et avant que Maëdy n'ai répondu. Dit tu te souviens du nom du nouveau professeur ? »

Et en attendant que Maëdy ne réponde, Esmée observa très rapidement la salle. Elle aperçut quelques autres Serdaigles déboulaient, la plupart devant. Certains Serpentards qui eux, s'installaient au fond de la salle. La prof n'arrivant toujours pas, Maëdy et Esmée se mirent à discuter de tout et de rien, comme deux vieilles amies à leur discussion quotidienne. Désormais un brouhaha animait la salle de cours, on ne se croyait plus dans une salle de classe mais plutôt dans un bar à une heure du matin. Certaines personnes parlaient fort ou rigolaient bruyamment contrairement à d'autre. Elle vit un garçon qui était peut-être un peu plus âgé qu'elle, tenant la fille à côté de lui par les épaules et jetant un regard assez un étrange à Esmée, ou peut-être aux élèves derrière elle. Elle trouvait cela plutôt étrange puisqu'elle ne le connaissait pas. Puis Esmée entendit les chaises du bureau de derrière crisser bruyamment sur le sol, et jeta un coup d'œil derrière elle. Elle aperçut Daniel Carter, donc William. Tant mieux ! Elle allait pouvoir un peu discuter avec le jeune homme qu'elle n'avait pas vu depuis quelques temps déjà. Elle se retourna complètement tandis que Maëdy la suivait dans ses mouvements. Il la salua et se présenta lui-même et Daniel, pour Maëdy. Esmée connaissait déjà le nom de Daniel, puisqu'il était assez populaire tandis que William était une nouvelle connaissance. Elle sourit aux deux garçons.

« William et Daniel je vous présente Maëdy, une amie de Serdaigle. »

La Serdy leur adressa un large sourire, bonheur au rendez-vous.

« Moi, je vais bien. Et vous deux ? »

Puis un Serpentard éclata de rire, très bruyamment. Un rire plus sonore que le brouhaha entier de la salle. Esmée regarda ce Serpentard indiscret, l'indiscret rigolait mais l'autre à côté de lui qui semblait être son opposé rigolait probablement, mais imperceptiblement.
Lorsque William et Daniel recommencèrent à discuter avec Maë et Esmée, le brouhaha avait presque disparu puis plusieurs évènement s'enchainèrent.
Tout d’abord, le Serpentard discret qui était en train de déguster paisiblement ses muffins fut énormément surpris comme l'ensemble du reste de la classe, lorsque ses gâteaux prirent feu et que la cendre s'envola comme un ruban par la fenêtre. Plus personne ne parlait, guettant ce qui allait suivre. Puis elle vit que le bras de l'élève qui avait jeté un regard dans le coin où se trouvait Esmée, prenait une posture plutôt difforme pour pouvoir s'enlever des épaules de la jeune fille. Le silence fut de plomb. Puis le fameux auteur de ces phénomènes étranges apparut devant son bureau face à la classe. Ah ! Elle était maligne la petite nouvelle ! Charme de désillusion, aucun professeur d'Esmée n'avait utilisé cette méthode pour piéger ses élèves. Alors oui, les suppositions qu'Esmée avait eut au début du cours commencèrent à s'affirmer. Esmée se dit : ‘’ On est foutu. ‘’ Apparemment avec ce professeur, les cours seront : discipline, silence et surtout ennuyeux. Et Esmée ne supportait pas les professeurs comme ca, ainsi que beaucoup d’élèves.
Gryffondor

avatar
Esmée Jones
Gryffondor
Date d'inscription : 20/10/2009
Age : 23
Messages : 1645
Mornilles : -132

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mar 24 Nov - 14:33

Lorsque les deux Gryffondors de derrière se présentèrent, Maëdy rougit légèrement. Elle ne les connaissait que de vue, et peut-être de nom, du moins elle s’en souvenait temporairement le temps d’un match de Quidditch. Très charmant. Surtout le deuxième, Dan. Mais du peu qu’elle en savait, il était assez populaire, et il semblait changer de petite-amie comme de chemise. Comment toutes faisaient pour tomber entre ces mains vicieuses ?

*Je te signale que tu en serais capable…*

Ah, maudite conscience ! Toujours à lui rappeler le fait qu’elle n’était qu’une pauvre fille maladroite. Et un vrai cœur d’artichaut, par-dessus ça. Car en effet, la petite brunette avait le don de « tomber amoureuse » beaucoup plus que la moyenne. Non pas que c’était volontaire, mais il suffisait qu’un garçon soit plus attentionné envers elle qu’un autre, et son cœur s’emballait aussitôt. Ainsi, si elle se liait d’amitié avec les deux Gryffondors, il ne lui faudrait pas moins d’une ou deux semaines avant de se déclarer littéralement « amoureuse ». Bien malgré elle, car ils avaient sûrement d’autres hiboux à plumer que de se flanquer d’une boulette comme elle. Cependant, elle décida qu’à présent, elle essaierait de contrôler ses émotions, et ainsi paraitre totalement indifférente au charme de Will et de Dan. Surtout celui de Dan, en fait.

Quoi que… D’après la tête qu’ils étaient tous deux en train de faire… La jeune Serdaigle commença sérieusement à se poser des questions. Elle avait un bouton sur le nez ? Elle avait du dentifrice autour de la bouche ? Elle était si mal coiffée que ça ? Elle mit quelques instants de plus avant de s’apercevoir que ce n’était pas elle, la responsable de ces regards plus qu’imbéciles, mais celui qui tenait Emma Nielsen par les épaules. Il s’agissait de Joshua Starks, le meilleur ami de cette dernière. Comment le savait-elle ? Mais Maëdy était au courant de tout ! Du moins, tout ce qui se passait dans la Tour de Serdaigle. Même plus, en l’occurrence, car ledit meilleur ami appartenait à Poufsouffle. Elle ne le connaissait que de vue, tout comme elle connaissait simplement Emma parce qu’elle partageait son dortoir et sa classe. Bien qu’à présent, elle connaissait un peu mieux sa camarade de classe, depuis l’épisode de la salle commune…

Puis un étrange bruit la sortit de ses pensées. D’abord, elle sursauta, comme d’ailleurs la plupart des élèves. Elle suivit avec attention tout ce qui se déroula dans la minute qui suivit, s’accrochant fermement au bras d’Esmée, effrayée par le fait que la chose invisible puisse se jeter sur elle et lui faire vivre les pires instants de sa vie. Mais ladite chose s’avéra en fait être la prof. Entrée réussie. Au moins, elle savait se faire remarquer…


*Elle fait peur ! C’est une psychopathe ! On va tous mourir !*

Maëdy fut donc l’une des premiers à rejoindre le fond de la classe, pressée de mettre le plus de distance entre Mrs Joween et elle-même. Lorsqu’elle entendit la dernière phrase de la femme, elle déglutit.


Dernière édition par Maëdy Seewol le Mar 12 Jan - 18:49, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mar 24 Nov - 14:36

Emma se retourna elle aussi et suivit le regard de Josh. Qui donc était-il en train de fusiller ainsi, elle se le demandait. C’est alors qu’elle croisa brièvement le regard de William. Elle sentit aussitôt le rouge lui monter aux joues, partagée entre la gêne qu’il l’ait vue embrasser Josh – bien qu’elle ne sache pourquoi elle ressentait ça – et l’envie de rire devant l’air ébahi de Dan, comme Morten le faisait sur le moment. Elle opta finalement pour un sourire amusé, et repoussa gentiment le bras de Josh. Pas besoin qu’il s’y mette à son tour, pour faire fuir les garçons, Morten s’y prenait assez bien tout seul. Ce qui lui rappela qu’elle devait absolument transmettre quelque chose à son frère.

« Josh, commences pas toi aussi… J’ai suffisamment d’un grand frère pour veiller sur moi, je t’assure. »

Elle se leva sans un bruit, après avoir farfouillé quelques secondes dans son sac pour en sortir une large enveloppe blanche, puis traversa la salle. Elle passa à côté de la table des deux Gryffondors et continua jusqu’à celle de Morten. Là, elle adressa un signe de tête à Ozzy, puis ébouriffa les cheveux de son frère de la main, juste pour l’embêter. Son sourire en témoignait. Elle se pencha ensuite vers lui et lui tendit l’enveloppe, avec un air plus sérieux cette fois. Il reconnaîtrait facilement l’écriture de leur mère. Ce que la jeune fille se demandait, c’était pourquoi Bridget continuait de lui envoyer du courrier qu’elle destinait à Morten. Alzheimer avant l’âge ? Elle chassa cette pensée dans un coin de sa tête. Ce qu’elle ignorait, c’est que le contenu de l’enveloppe représentait plusieurs photographies de tenues de bal, masculines et féminines. Il y avait aussi un petit mot pour l’aîné des enfants Nielsen.

    Morten chéri,
    Besoin de ton avis sur les tenues que je dois commander pour toi et ta sœur. Vous allez très certainement en avoir besoin plus tôt que vous ne le pensez. J’en ai sélectionné trois pour Emma, choisis parmi celles-là. Et ne fais pas comme ton père qui ne pense pas du tout à mettre la beauté de ta sœur en valeur, sinon je prends celle que vous aimerez le moins, et qui en montrera le plus. Oui, ce sont des menaces.
    Pas un mot à ta sœur, tu sais qu’elle refusera tout bonnement de la porter si on ne la met pas devant le fait accompli.
    Travaille bien, comme toujours.
    Ta maman qui t’aime.


Avant de retourner s’asseoir, Emma se glissa doucement derrière Daniel et William, les embrassant chacun leur tour sur la joue pour leur dire bonjour, puis elle murmura à l’oreille de William :

« Pense à prendre tes gants pour demain soir… on va travailler avec des ingrédients agressifs pour la peau. »

Ignorant le soupir exaspéré qu’elle savait provenir de son frère, elle retourna à sa place. Il valait mieux qu’elle évite de le regarder, ou elle ne pourrait pas retenir l’envie furieuse qu’elle avait de lui tirer la langue, comme pour lui dire de se mêler de ses affaires. Elle lança d’ailleurs un regard à Josh pour le dissuader de dire quoi que ce soit lui aussi. Même si la réaction qu’il avait lui faisait plaisir étrangement, elle voulait respirer un peu. Elle ne put pas l’empêcher de replacer son bras sur ses épaules, et leva les yeux au ciel.

Puis finalement, ce fut le jeune homme qui l’enleva de lui-même. Enfin, c’est ce qu’Emma crut jusqu’au moment où les mots s’écrivirent seuls au tableau. Il y avait un adulte dans la salle, sûrement le professeur. C’était pas trop tôt ! Ils allaient commencer le cours avec presque dix minutes de retard, au final. Elle se présenta dans les normes, et leur expliqua clairement ce qu’elle attendait d’eux. La Serdaigle se réjouissait d’avance. Ça, au moins, ça ressemblait à un cours de Défense contre les Forces du Mal. Elle ne savait pas si leur professeur était au courant de la catastrophe de l’an dernier, et songea qu’elle ira probablement lui en parler à la fin du cours, histoire d’être sûre que les cinquièmes années n’en pâtiraient pas trop.

Avec Josh, ils se levèrent et se dirigèrent vers le fond de la salle, comme elle leur avait demandé. Avant qu’ils ne commencent réellement le cours, elle leva la main, attendant que le professeur l’autorise à parler. Quand elle lui donna la permission, elle demanda, d’une voix un peu timide :


« C’était bien un sort de désillusion de niveau 3, n’est-ce pas ? »
_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Nielsen le Jeu 3 Déc - 13:04, édité 1 fois
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mar 24 Nov - 17:18

C’est uniquement lorsque Morten parla à Ozzy que ce dernier reprit tout à fait conscience de l’endroit où il se trouvait. Il ne répondit cependant pas, peu convaincu de la chose. En effet, leur dernier professeur était d’un laxisme étonnant, ou plutôt, n’avait aucune autorité. Ozzy retourna donc à la contemplation de sa feuille après avoir jeté un bref coup d’œil aux nouveaux arrivants, tout en continuant de mâcher goulûment son muffin. Mais Morten, qui devait avoir décidé d’être un tantinet attentif aux autres ce jour là, le questionna sur son petit déjeuner, et bien que dans le fond, cette question montrait qu’il se préoccupait de son ami, Ozzy répondit par un simple grognement, poussé par son éducation convenable qui lui avait interdit de parler la bouche pleine. Il remarqua cependant que son voisin s’était tout à coup raidit, et sa curiosité le força à regarder ce qui le mettait dans un tel état. En suivant son regard, il vit deux Gryffondors pénétrés dans la pièce, qui allèrent ensuite s’asseoir à l’autre bout de la pièce, derrière une autre Gryffond, et une Serdaigle. Tous lui étaient bien sûr inconnus, et, devant ce manque d’informations, et l’absence d’envie de demander à Morten, il reposa son regard sur ce dernier, d’un air dubitatif. Puis tout d’un coup, son ami éclata d’un rire tellement sonore, mais surtout tellement peu attendu, qu’Ozzy en sursauta et failli de peu lacher son muffin. Son cœur battait alors à tout rompre, son souffle était coupé, et il commença à tousser, ayant avalé de travers. Efficace comme réveil, se dit il, efficace mais…Flippant. Se remettant peu à peu de ce coup de fouet impromptu, il eut à peine le temps d’apercevoir la jeune sœur de Morten lui adresser un « salut » muet de la tête, et ne pu donc répondre. Il en fut cependant soulagé, car ce genre de coutumes journalières, qui étaient de s’embrasser, ou se taper dans le dos pour se dire bonjour ne lui étaient pas familières, et bien que ce fût d’une simplicité enfantine, il ne tenait pas à s’y risquer. Encore mois avec Emma Nielsen, sœur de Morten, son seul ami.
Se perdant alors de nouveau dans les méandres de son esprit, Ozzy poursuivit sa dégustation sans demander son reste, quand soudain, il se rendit compte qu’il avait subitement chaud…Très chaud même. Il vit alors son muffin partir littéralement en cendre, après s’être consumé entre ses doigts. Il en resta tellement abasourdi, qu’il remarqua à peine les dizaines de visages qui s’étaient tournés vers lui, à moitié rieurs, à moitié effrayés. Lorsque les curieux se furent retournés, écoutant la présentation du nouveau professeur qui venait de lui jouer se mauvais tour, il ne pu réprimander son envie de parler à Morten, et se penchant un peu, il murmura :

« La prochaine fois, fais moi penser à aller déjeuner plus tôt, ou je sens que je vais finir carbonisé. »

Son voisin, qui n’avait pas tourner la tête vers lui par souci de discrétion, eut un léger sourire malicieux et répondit quelque chose, dont les mots furent écrasés sous le poids des chaises crissantes des élèves qui déjà se précipitaient vers le fond de la salle, apparemment sous l’ordre du professeur. Ozzy se dit alors qu’il avait tout intérêt à les imiter, s’il ne voulait pas que ce soit lui qui passe par la fenêtre la prochaine fois, et s’élançant à son tour vers les visages rongés d’appréhension des élèves agglutinés dans les petits coins sombres qu’ils pouvaient trouver, il se résolut à prendre son courage à deux mains et se lancer le premier pour l’exercice. Il avait entendu deux filles de Poufsouffle dire qu’elles maîtrisaient mal les sortilèges informulés, et qu’elles sentaient qu’elles allaient passer un sale quart d’heure. Lui les mettrait bien, s’étant beaucoup exercé afin de pouvoir toujours agir en totale discrétion. Il se plaça donc loin des autres, dans la pleine lumière, et sortit sa baguette. Il ignorait pourquoi, peut être pour impressionner son ami bien plus doué que lui, ou pour montrer à cette Mrs Joween qu’il n’était pas qu’un simple bouffeur de muffins, mais aujourd’hui il était bien décidé à sortir de l’ombre, et regarder fièrement les autres dans les yeux, sans honte ni complexes.
Il se redressa, le menton haut, la gorge gonflée de fierté, le regard provoquant, et se murmura pour lui-même :

« Aujourd’hui ou jamais »


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mar 24 Nov - 19:59

Dan ne savait pas encore comment il allait remercier Will. Quoiqu’il avait bien une petite idée, qui consisterait à faire tomber Emma dans les bras de son ami avant que ce dernier ne décide vraiment que la Serdaigle était attirée par lui, ou avant qu’il ne devienne moine, au choix. La seconde Serdaigle, l’amie de cette fille qui s’appelait Esmée, était encore plus mignonne vue de face. Ça avait au moins eu le mérite de sortir Dan de sa léthargie et de lui retirer son air de poisson sorti du bocal du visage. Mais il fallait le comprendre, le pauvre chou, il ne savait même pas que Emma elle sortait avec un garçon. Le préfet de Poufsouffle, constata-t-il quand elle se leva et passa à côté d’eux, tandis qu’il fixait encore le jeune homme avec des yeux grand ouvert.

Puis il sentit deux lèvres se poser contre sa joue, ce qui dura quoi, même pas une fraction de seconde. Il se sentit subitement rougir comme une collégienne. Pourtant, il avait quand même l’habitude que les filles l’embrassent… Rectification, il avait l’habitude que ses petites amies l’embrassent sur la bouche pour le saluer, pas sur la joue. C’était peut-être ça qui lui faisait bizarre. Et apparemment, William avait eu droit au même sort. Dan se retint de rire et reporta son attention sur Maëdy… qui, quant à elle, semblait se ficher totalement du fait que le plus séduisant de tous les garçons de Poudlard soit derrière elle.


« Eh bien, la journée n’avait pas très bien commencé… mais maintenant que vous êtes là, je suis sûre que ça ne peut que s’améliorer. »

Pas très subtil, certes. Mais depuis quand les Gryffondors étaient-ils subtils, je vous le demande ? C’étaient des fonceurs, qui agissaient avant de réfléchir. Et Daniel en était l’exemple parfait. Il adressa alors à la Serdaigle son sourire le plus charmeur et chaleureux qui soit, celui qui faisait qu’elle n’avait aucune chance de lui résister. Normalement, à moins qu’elle ne soit comme la matière dans cette bande dessinée qu’il aimait lire, Superman… Un nom très bizarre pour ces espèces de pierres, la kriptonite… ça voudrait dire que le charme de Dan n’aurait aucun effet sur elle, et ça serait franchement dommage.

C’est alors que tout un tas d’évènements étranges se produisirent. Entre l’odeur de biscuit brûlé, les mots qui s’écrivaient et le bras du préfet qui bougea tout seul, Dan fut tout à coup très attentif à ce qui se passait dans la classe. Quand le professeur apparut finalement, la seule chose qu’il trouva à faire fut de la regarder de la tête aux pieds, et on vous passera les détails de ses pensées tandis qu’il l’observait. En tous cas, aussitôt qu’elle leur ordonna de se mettre au fond de la salle, il s’y rendit. En voyant que la Serdaigle qui l’intéressait allait se mettre près de Morten. Il l’attrapa doucement par le poignet et la ramena vers lui.


« Fais attention, certaines personnes ne sont pas fréquentables. » Sur ces mots, il lança un regard noir au Serpentard.
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mar 24 Nov - 21:23

Josh laissa Emma se lever, sans la quitter des yeux. Il frémit quand elle passa à côté des Gryffondors, mais ressentit du soulagement quand elle continua jusqu’à Morten. Mais elle embrassa ensuite les deux garçons sur la joue et murmura à l’oreille d’un d’entre eux. Son sang ne fit qu’un tour. Ils avaient eu le temps de discuter, avec son amie, depuis qu’il était revenu de chez son père, et elle lui avait raconté l’accident qu’elle avait failli avoir dans l’escalier, et les cours qu’elle donnait à William. Il n’avait rien dit sur le coup, mais il n’appréciait pas spécialement de voir celui-là tourner autour de la fille qu’il aimait.
Il l’observait d’un regard attendri. Elle était jolie, trop jolie pour en avoir conscience, pour se rendre compte de l’effet qu’elle faisait aux garçons. Sa silhouette gracieuse, ses yeux qui brillaient, son sourire… probablement ce qu’il préférait chez elle, avec ses longs cheveux bruns. Son sourire était rare, et c’était d’autant plus important pour lui que quand elle souriait, le plus souvent, ça lui était adressé.

Aussi, quand cette dernière revint à sa place, il plaça à nouveau son bras autour d’elle. Il refusait tout simplement de la laisser sans se battre. Il était là le premier. Quand elle lui prit la main pour l’entraîner, il donna un grand coup d’épaule dans le torse de son rival en passant à côté de lui alors qu’il se levait. Le tout accompagné d’un regard noir, qui aurait dissuadé le plus téméraire. Une fois au fond de la salle, il se plaça juste derrière elle en fusillant presque tous les membres de la gente masculine présents dans la pièce. Le premier qui approcherait un peu trop à son goût devrait ne pas vouloir assurer sa descendance avant une petite vingtaine d’année.

Et Emma qui posa une question au professeur. Cela le fit sourire doucement. Elle avait toujours besoin de satisfaire sa curiosité, quitte à s’attirer un mauvais regard de la part d’un professeur. C’était ça aussi qu’il aimait chez elle. En fait, plus il la côtoyait, plus il tombait amoureux. Il avait l’impression d’avoir plongé dans un roman à l’eau de rose, et pourtant, il ne pouvait s’empêcher de ressentir ce qu’il ressentait.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mer 25 Nov - 1:09

William ne s'en était pas rendu compte mais son regard avait de nouveau glissé vers Emma et celui qui se tenait près d'elle. Trop près d'elle au goût de Will, d'ailleurs. Mais un rire quelque peu strident et tout à fait désagréable s'éleva derrière son dos ; il n'eut même pas besoin de se retourner pour en deviner l'auteur qu'il avait aperçu du coin de l'œil en rentrant dans la classe et qu'il s'était efforcé d'oublier. L'avantage c'est que Morten le ramena en quelque sorte sur terre et que William se détourna une nouvelle fois résolument du "couple" pour reporter son attention sur Esmée et son amie. D'ailleurs ça lui faisait plaisir qu'Esmée soit accompagnée : après sa rencontre avec la jeune fille dans les couloirs de Poudlard, elle s'était un peu confiée à lui et il savait qu'elle ne trouvait pas beaucoup d'autres filles bien intéressantes. Mais tout le monde avait besoin d'amis et il était ravi qu'elle se soit trouvée une autre fille avec qui se lier.

William salua celle-ci d'un hochement de tête d'ailleurs.


"Enchanté Maëdy. Et ça va aussi pour ma part, maintenant que vous avez illuminé la journée de Dan : il était un peu grognon avant ça", plaisanta William en souriant d'un air narquois.

Bien sûr qu'il avait vu du coin de l'oeil Emma se lever. Bien sûr qu'il l'avait senti passer près de lui, tout près de lui, à l'en frôler mais sans s'arrêter. Il avait aussi compris sans le voir qu'elle allait voir son frère. Il avait donc continué sa conversation en s'efforçant de faire comme si de rien n'était.
Mais il n'avait absolument pas prévu le baiser soudain qui eut comme effet sur Will l'apparition instantanée de rouge aux joues. Il n'avait pas l'habitude de rougir ; il fallait qu'il se trouve vraiment dans une situation vraiment embarrassante. Mais là, il ne trouvait pas la situation gênante, bien que se faire embrasser devant toute une classe pouvait l'être aux yeux de certains. Non, là c'était autre chose. C'était la sensation des lèvres chaudes sur sa joue. Et c'était même plus que ça. C'était l'identité même de la personne qui avait posé ses lèvres sur lui qui le transportait ainsi.
Et si ça ne l'avait pas déjà achevé, le souffle délicat de la jeune fille au creux de son oreille et dans son cou finit de l'électriser sur place. Comment est-ce qu'elle faisait ça ? Quel sort avait-elle utilisé ?

Hébété, William la regarda retourner à sa place, ignorant jusqu'au regard noir que le voisin de la Serdaigle lui lançait. Très vite après, le professeur fit enfin son apparition dans un véritable coup de théâtre, faisant voler les muffins de Morten et réajustant la position du préfet des Poufsouffles, amenant par la même occasion un sourire inattendu sur les lèvres de Will, qui lui-même ne savait pas trop pourquoi il se sentait tout d'un coup un peu plus joyeux. Mais comme il n'aimait ni Morten, ni la façon dont ce garçon inconnu se tenait avec Emma, il supposait que ça venait de là. Et il aimait déjà beaucoup cette prof'.

Aussi lorsqu'elle leur ordonna d'aller se placer au fond de la classe voulut-il obtempérer rapidement. Seulement un violent coup lui fut assené dans l'épaule au moment même où il faisait le geste de se lever et il fut rejeté en arrière sur sa chaise. Levant les yeux immédiatement, William ne put que constater que ça venait du Poufsouffle qui le regardait avec un air peu amène, comme s'il le défiait du regard de venir lui prendre Emma. Ce garçon avait un air plus que protecteur, voir possessif sur la jeune fille qui avait le don d'énerver William, même si ça ne faisait que quelques minutes qu'il le constatait. Et il ne comprenait pas du tout pourquoi l'autre s'en prenait à lui avec autant d'agressivité : il ne lui avait rien à fait, à ce qu'il sache. Il tourna la tête vers Dan pour l'interroger du regard, voir si son ami avait mieux compris que lui. Puis haussant les épaules pour lui signifier que ce n'était rien, il se leva vraiment cette fois-ci et accompagna Daniel, Maëdy et Esmée au fond de la classe, jetant à son tour un regard de défi au préfet. Ce n'était pas un Poufsouffle qui allait lui faire peur...
Gryffondor

avatar
William Green
Gryffondor
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 31
Messages : 1185
Mornilles : 809
Où suis-je ? : Sur le terrain de Quidditch

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Jeu 26 Nov - 20:22

Morten sourit en voyant sa sœur arriver vers lui, mais il déchanta très vite lorsqu’elle lui ébouriffa les cheveux. Il la chatouilla brièvement, mais quand elle déposa la lettre sur la table, il commença à s’inquiéter. Une lettre de leur mère. Cela s’annonçait mal.

« Morten chéri… »

Qu’est-ce qu’il disait ? Il parcourut le parchemin très vite, tandis qu’Emma repartait s’asseoir. Avant de faire un détour par les joues des deux Gryffondors ; il l’avait vu du coin de l’œil. Son regard devint très noir, et en l’espace d’une seconde, il se demanda si la prof serait encore absente assez de temps pour qu’elle ne le voit pas en train de ligoter les deux garçons et de les torturer. Mais il préféra cependant reporter son attention sur les mots de Bridget. Il s’arrêta sur le « pas un mot à ta sœur ». Comment voulait-elle faire si elle lui envoyait la lettre à elle ? Parfois, Morten se demandait vraiment ce qui se passait dans la tête de sa mère. Il soupira, daignant toute fois regarder les quelques images, plus particulièrement celles représentant les potentielles robes d’Emma. La chose fut vite réglé : la première était trop courte, la deuxième trop décolletée et la troisième trop moulante. Il préféra cependant choisir la deuxième, car les épaules, c’était mieux que les jambes. Mais une pensée lui vint : Pourquoi sa mère voulait-elle investir dans de telles tenues ? Vous allez très certainement en avoir besoin plus tôt que vous ne le pensez. Aïe, ça ne sentait pas très bon, ça. Même pas du tout. Il passa plusieurs hypothèses toutes plus farfelues les unes que les autres, jusqu’à ce que l’une d’entre elle le frappe plus que les autres : un bal. C’était obligé. Sa sœur et lui allaient participer à un bal… Et c’était effectivement le genre de leur mère de forcer ses enfants à y aller. Bien que ce ne soit pas forcément un problème pour le Serpentard, s’en était en revanche un pour Emma. Et il était sûr que s’il lui parlait des différentes robes, elle s’énerverait et lui demanderait d’écrire à Bridget. Puis quelque chose d’autre lui fit tilt : Qui disait potentiel bal, disait potentiel cavalier. Et ça, il en était hors de question. Rien que de l’imaginer dans les bras d’un autre mec, qui n’hésiterait pas à la serrer contre lui (surtout dans l’une de ces tenues) le mettait hors de lui. Et son regard s’arrêta sur William. Et la lettre se froissa dans sa main. Foutaises. Un bal ne pouvait être organisé à Poudlard. Emma ne sortirait pas avec Will. Les tenues que leur mère allait commander, c’était pour une simple soirée en famille. Tout allait bien se passer. Le Serpentard griffonna donc quelques mots au dos du parchemin, précisant qu’il aimait mieux la deuxième robe, se choisi une tenue pour lui, et remit le tout dans l’enveloppe. Il enverrait un hibou dans la soirée.

Après ce petit épisode, Morten reporta son attention sur ce qui se passait autour de lui. Josh avait replacé un bras sur les épaules de sa sœur. Bien. William semblait totalement perdu. Bien. Un mini incendie venait de surgir à quelques centimètres de lui. Pas bien. Surtout que ça l’avait fait sursauter, et qu’il avait eu très peur. Même s’il se retenait de rire à la vue de la tête d’Ozzy.


« J’y songerais… Tu dois avoir chaud, là, nan ? »

Il lui fit une petite tape dans le dos en ayant un petit sourire moqueur, et fixa des yeux la prof, qui venait d’apparaitre. Son discours était clair, net et précis. Bien qu’elle n’avait pas l’air tellement commode. Mais ça, il s’en fichait un peu, du moment que ses cours étaient dignes de ce nom, et qu’il pourrait apprendre un minimum de choses… Ainsi, il se leva comme tout le monde, et étant déjà au fond, il fut l’un des premiers contre le mur, avec Ozzy. Il rit de nouveau lorsqu’il vit Josh bousculer Will. Il lui lança alors à son ami un clin d’œil, et dès qu’il fut à sa hauteur, il lui fit un signe avec son pouce.

« Bien joué, vieux ! »

Puis il remarqua sur sa droite une jeune élève de Serdaigle venir en sa direction, arrêtée au passage par Daniel. Malgré le bruit, il put très distinctement entendre ce que ce dernier avait dit à la jeune fille. Il leva les yeux au ciel, en se disant que la Serdaigle n’avait pas de chance de tomber entre ses griffes. Il la plaignait, d’un côté, en ce disant qu’elle méritait mieux. Et il ne put s’empêcher d’imaginer sa propre sœur dans les bras de l'autre Gryffondor. Et il se dit que décidément, il n’en avait pas encore fini avec ces deux là.
Serpentard

avatar
Morten Nielsen
Serpentard
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 23
Messages : 295
Mornilles : 1416

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Jeu 26 Nov - 23:37

Tous les élèves lui obéissaient sans protester. Quoi qu’il n’y avait pas grand-chose de gênant dans ce qu’Elona venait de demander, à part peut-être la consigne du silence. Consigne qu’ils semblaient d’ailleurs ne pas avoir entendue. Mais cela arracha plutôt un petit sourire au professeur. La vision de tant d’animation, de tant de vie la ravissait, et au fond, cela lui faisait du bien. Elle ne s’égosilla donc pas pour demander le silence, mais réprimanda tout de même cet élève de Poufsouffle qui avait bousculé un camarade de Gryffondor. Bien qu’elle ne fut pas sûre d’avoir été entendue. Elle regarda ensuite chaque élève, tentait de lire sur leurs lèvres ce qu’ils disaient à leurs camarades, essayait de comprendre chaque regard, aussi différent soit-il. Et elle riait intérieurement. Ils étaient là, si innocents, avec leurs petites histoires d’adolescents. Mais il y eut cette question, venant d’une élève de Serdaigle, qui l’arracha à ses pensées. Elona fut tout d’abord surprise, mais s’approcha de la jeune fille et lui répondit avec un petit sourire :

« Effectivement, c’est bien un niveau trois. Tu as du sérieusement te pencher sur la question, car il est plutôt difficile de différencier les quatre niveaux. Je vais ajouter cinq points à Serdaigle, pour la pertinence de ta remarque. »

Puis, lorsque tout le monde fut rassemblé dans le fond de la salle, Mrs Joween fit en sorte que toutes les tables soient regroupées en bloc au centre de la pièce. Puis elle fit apparaitre différents objets, en plusieurs exemplaires. Ainsi se trouvèrent donc une dizaine de plumes, de crapauds, d’oiseaux, de petits oreillers et de morceaux de parchemins, chaque « sorte » étant parfaitement alignée. Et comme tout le monde s’était tu, se demandant certainement ce qu’elle préparait, elle donna les consignes suivantes :

« Vous allez devoir ensorceler chaque objet et chaque créature ici présente. Ou du moins, ce que vous pourrez. Je veux juste évaluer votre niveau, aujourd’hui. Les instructions sont très simples : vous devrez faire léviter une plume, immobiliser un crapaud à l’aide d’un Petrificus Totalus, jeter un sortilège du mutisme à un oiseau, attirer vers vous un oreiller, et changer la couleur d’un parchemin en rouge. Tout ceci en silence, évidemment. »

Elona fit apparaitre les consignes au tableau, et ajouta :

« Pour lancer un sortilège informulé, il vous faut avant tout une très grande concentration. Pour l’instant, nous débutons avec des maléfices basiques, mais lors d’un véritable duel, il sera primordial de ne pas vous laisser impressionner par votre adversaire. Bien, je pense que vous pouvez y aller dix par dix. Je vous regarde. Et n’oubliez pas : silence et concentration. »

Elle avait dit tout ceci d’un ton relativement calme, laissant tout de même paraitre un peu de son autorité. Elle avait hâte de voir comment ses élèves allaient se débrouiller. Si tout se passait bien, elle pourrait faire quelques groupes en fonction des niveaux, pour que cela soit plus facile question pratique. Elona s’assit ensuite sur son bureau, posant ses pieds sur une chaise qu’elle avait emportée au passage. Et avant de reporter son regard sur les élèves, elle aurait juré voir le reflet d’un tout petit bébé dans la fenêtre.

HJ : Alors en fait, je pensais qu'étant donné la difficulté des sortilèges informulés (HP 6), seuls les septièmes années (et à la limite les sixièmes) parviendraient à réussir tous les sortilèges, et encore, pas totalement parfaitement. J'imaginais aussi que les cinquièmes années aient du mal avec le sortilège de mutisme et d'attraction... C'est à vous d'écrire ce que votre personnage réussit ou non, et essayez de jouer le jeu ;P
Professeur de DCFM

avatar
Elona L. Joween
Professeur de DCFM
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 23
Messages : 23
Mornilles : 440
Où suis-je ? : Dans mon bureau

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Pur
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Sam 28 Nov - 22:16

Suite à l'affirmation de Dan et de Will que leur journée allait ''s'illuminer'' suite à l'arrivée des deux filles, Esmée suivit le mouvement de tous les élèves de la classe. Direction, le fond. Will, Maë et Dan la suivaient et Esmée prit grand soin de rester au milieu des Gryffondors et de ses trois connaissances. Elle eut juste le temps d'apercevoir Will se faire bousculer par le Poufssoufle qui avait été au premier rang. Ce poufsouffle était préfet, en plus ! Quel bon exemple ! Et depuis combien de temps les Poufsouffles et les Gryffondors se faisaient la guerre ? William s'était juste contenté de le toiser, mais Esmée fut bien contente que le préfet fut repris par Mrs. Joween. Malheureusement il ne s'en était à peine rendu compte. Elle remarqua aussi que Maëdy se faisait emporter par les autres élèves en direction des Serpentards alors que Dan la tirait par le poigné pour la ramener vers eux. Esmée aurait voulu lui dire : " Bonne initiative, mon gars " mais étant donné que la prof avait repris la parole, elle jugea qu'elle devrait se taire. Et hop, 5 points de plus pour les Serdaigles. Même si ce n'était que 5 points. Pour un peu, ils n'auraient personne pour rattraper leurs points.
Ensuite la prof fit apparaître quelques objets dans la salle en indiquant les sorts que les élèves devraient pratiquer, bien évidemment en silence. C'était un exercice simple, n'importe qui pouvait le faire. Inutile d'être une tête. Mais tout de même, Esmée commençait à regretter les cours du professeur de Divination, pendant cette matière les élèves ne faisaient pas grand chose mais le professeur était tellement sympathique. Il travaillait à sa façon à lui.
Esmée n’avait écouté la consigne qu’à moitié, elle attendit que quelques personnes le fassent avant elle, et se lança entièrement volontaire, n’ayant pas peur de leur nouveau professeur. Esmée réussit à faire changer la couleur du parchemin et à attirer l'oreiller vers elle, mais elle eut une légère hésitation pour le sort de mutisme dédié à l’oiseau : elle ne l’utilisait pas très souvent, elle avait du un peu se creuser les méninges pour retrouver la formule. Cependant elle ne réussit à faire uniquement ces deux là, elle resta une dizaine de minutes sur l'exercice puis voyant que le résultat ne s'était pas amélioré depuis le départ, elle laissa tomber pour aller se placer au fond de la salle parmi les autres élèves en regardant ceux qui faisaient l'exercice. Certains échouaient, pas mal d’ailleurs tandis que d'autres réussissaient brillamment. Tout de même, les pauvres oiseaux, ils ne pouvaient plus piailler. Esmée avait pitié de ses pauvres bêtes qui servaient de cobaye.
Gryffondor

avatar
Esmée Jones
Gryffondor
Date d'inscription : 20/10/2009
Age : 23
Messages : 1645
Mornilles : -132

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Dim 29 Nov - 17:56

Maëdy se dirigeait donc vers le fond de la salle, et ne sachant pas exactement où se mettre, elle s’avança vers un coin qui lui semblait moins rempli. Mais soudain, quelque chose l’attrapa doucement par le poignet et lui fit faire demi-tour. Se demandant tout d’abord quelle chose mystérieuse était en train de l’emporter, elle se retrouva finalement nez à nez avec Dan. Ses yeux bleus rencontrèrent les siens, et elle ne put s’empêcher de rougir, même si ce n’était que très faible (heureusement pour elle).

« Certaines personnes ? » répéta-t-elle.

Puis la jeune Serdaigle suivit le regard du garçon et vit qu’il parlait de ce Serpentard de septième année, qui avait éclaté de rire quelques instants auparavant. Si ses souvenirs étaient bons, il s’agissait du grand frère d’Emma, assez protecteur dans son genre. Elle se retourna ensuite vers Dan.

« Oh… heu… Ok. En fait, c’est vraiment un truc de Gryffondor que de haïr autant les Serpentard. A moins que celui-ci t’ai particulièrement cherché des noises… Bien qu’il n’ai pas l’air spécialement méchant, à première vue. Imposant, certes, mais pas méchant. Enfin je… »

En voyant le regard de son camarade, elle se perdit dans ses mots et ajouta précipitamment :

« Hum, ouais, oublie. Bon, on devrait écouter la prof… »

Et les consignes s’avérèrent être particulièrement difficiles pour un premier cours… Produire cinq sortilèges informulés à la suite ! C’était de la folie… Sans aucune leçon de théorie, en plus. Sur ce coup là, Maëdy allait devoir faire preuve d’une grande concentration. Elle resta près d’Esmée et Dan en attendant qu’une place se libère, et lorsque ce fut son tour, elle s’avança, assez hésitante. Cependant, lorsqu’elle pointa sa baguette magique sur la plume, elle se sentit beaucoup plus assurée. Avec sa baguette, elle ne risquait rien.

*Il te suffit de rester concentrée !*

« Facile à dire ! » se murmura-t-elle.

Elle parvint alors sans problèmes à faire léviter sa plume, mais le crapaud qu’elle était sensée immobiliser pouvait encore bouger les yeux. Elle rata complètement le sortilège de mutisme (bien que le volume du son du corbeau ai baissé de moitié), et le coussin qu’elle devait attirer vers elle tomba au sol à mi-chemin. Elle commençait à se décourager, le silence pesant dans la salle l’angoissant encore plus. Elle pointa sa baguette sur le parchemin, inspira profondément, et prononça la formule dans sa tête, en fermant les yeux. Lorsqu’elle les rouvrit, la couleur avait effectivement changée, mais était plus rose que rouge. Elle lança un petit regard interrogateur à Mrs Joween, comme pour chercher un quelconque réconfort. Mais rien ; la prof se contentait de griffonner quelques mots sur un petit carnet. Maëdy retourna donc au fond de la salle pour y retrouver ses camarades, et elle leur dit :

« C’est vachement dur, comme premier cours ! »
Serdaigle

avatar
Maëdy Seewol
Serdaigle
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 23
Messages : 925
Mornilles : 352
Où suis-je ? : Dans la salle commune des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Lun 30 Nov - 11:00

Emma n’avait pas vu le coup que Josh avait asséné à William, pas plus qu’elle n’avait entendu le professeur Joween réprimander son ami, avec le brouhaha qui régnait dans la salle de classe. Elle écouta avec attention les instructions que la femme leur donnait. Sortilèges informulés. Elle s’était énormément renseignée sur le sujet, car elle savait que c’était quelque chose qui pouvait tomber lors des examens. Si le cours de Potions était une véritable passion, les deux autres cours que la jeune fille adorait étaient bien les Sortilèges et le Soin aux Créatures Magiques. Le premier parce qu’il demandait un sérieux absolu, et le second parce qu’il fallait parfois faire usage de potions. Cela n’avait, à première vue, rien à voir avec le cours de Défense contre les Forces du Mal. Mais après la dernière discussion qu’elle avait eue avec le directeur de la maison Serdaigle, elle savait que les sortilèges informulés allaient aussi être étudiés dans la classe du professeur Flitwick. Pour que les élèves apprennent à les maîtriser dans un autre contexte que les combats.

Elle observa avec intérêt les deux élèves de cinquième année qui passèrent avant elle. Le professeur pouvait être content, car s’ils n’avaient eu aucun cours de théorie, pour le moment, les étudiants ne se débrouillaient pas trop mal. Puis ce fut son tour. Elle délaissa la barrière protectrice que Josh et Morten formaient en étant placés autour d’elle, et s’avança de quelques pas. Elle s’était déjà entraînée à lancer quelques sorts de cette façon, mais peut-être pas d’aussi compliqué le sortilège de mutisme, ou celui de Petrificus Totalus. Autant commencer par ces deux là, du coup. Elle pointa sa baguette sur le crapaud, ferma les yeux une demi seconde avant de les rouvrir, puis pensa au sort qu’elle voulait lancer.

Une étincelle jaillit de sa baguette et se dirigea droit vers l’animal. Elle le toucha au moment où il bondissait pour éviter l’attaque et le percuta de plein fouet. Il retomba lourdement sur la table, incapable de bouger. Ce fut ensuite le rossignol qui sifflotait gaiement qui subit le sort de silence. Il avait toujours l’apparence d’un oiseau qui chantait, sans pour autant que le moindre son ne s’échappe de son bec. Le parchemin prit une telle couleur rouge qu’elle paraissait bien plus écarlate que tous les blasons des Gryffondors réunis, et la plume resta suspendue dans les airs pendant une ou deux minutes.

Puis ce fut le tour du coussin. Le sort d’Accio était facile, normalement. Emma le lança sans problème, et tandis que l’objet flottait dans les airs en s’approchant d’elle, quelque chose d’étrange survint. Pendant un temps qui lui parut durer une éternité, plus aucun son ne parvint à ses oreilles. Son corps refusait d’obéir, et elle était incapable de parler. C’était comme si elle était prisonnière à l’intérieur d’elle-même. La Serdaigle n’avait jamais été claustrophobe, mais c’était un coup à ce qu’elle le devienne. Elle reprit le contrôle juste au moment où le coussin était assez près pour qu’elle l’attrape, ce qu’elle fit avant d’aller le redéposer sur la table, avec les autres items qu’elle avait ensorcelés. D’après les regards que Josh et Morten lui lançaient, elle comprit qu’ils savaient tous les deux que quelque chose venait de se produire. Quelque chose qui, visiblement, leur faisait aussi peur à eux deux qu’à elle.

La jeune fille retourna près de son ami et son frère, et s’appuya contre le mur pour observer le reste du cours. Elle acquiesça silencieusement quand ils lui demandèrent si elle se sentait bien, mais accepta que Morten la conduise à l’infirmerie après la leçon. Oui, elle se sentait bien. Quoiqu’étrangement épuisée, comme si toutes ses forces l’avaient abandonnée. Vidée de son énergie aurait été l’expression la plus juste pour décrire l’état dans lequel elle se trouvait.

_________________

Spoiler:
 
Serdaigle

avatar
Emma Nielsen
Serdaigle
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29
Messages : 1468
Mornilles : 581
Où suis-je ? : Dans la Tour des Serdaigles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Sang Mêlé
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mer 2 Déc - 17:52

Ozzy laissa passer quelques élèves de 5e année avant lui, jugeant utile d'observer d'abord la maîtrise de ces sortilèges chez les autres, bien qu'il savait pertinemment que des 5e année ne feraient pas mieux que lui. Il regarda avec attention, s'amusa des respirations coupées, des visages rougis, des lèvres frémissantes, brûlantes d'envie de s'ouvrir et laisser échapper ces formules si simples. Comme il le pensait, les 5e années n'étaient pas assez entraînés pour ce genre d'exercices, bien que certains se détachaient du lot. Gagnant de confiance, il s'avança à son tour et leva sa baguette.
Il porta son regard sur l'oiseau, qui le regardait fébrilement, conscient de ce qui l'attendait, de nouveau. Il battait des ailes en tout sens, chantant très haut, comme pour appeler au secours. Mais Oz' ne s'apitoya pas d'avantage, et le rendit aphone en l'espace de quelques secondes. Un sourire crispé apparut alors sur son visage, car le crapaud, qu'il avait pour tache d'immobiliser totalement, sautait dans tout les sens, visiblement très énervé suite aux sortilèges dont il a été la cible. Ozzy essayait vainement de le suivre de sa baguette, tout en se concentrant, mais il eut du mal à concilier les deux, et ce fut donc après quelques minutes seulement qu'il parvint à pétrifier l'animal, profitant de la courte pause où il se tenait immobile, entre deux sauts. C'étaient déjà deux de moins. Il était à un niveau de concentration extrême, à peine conscient de se qui se passait autour de lui. Dailleurs, il s'en fichait pas mal, du reste. Tout ce qui comptait, c'était lui, qui tentait enfin de se faire remarquer, et qui comptait bien arriver à ses fins. Il s'occupa alors de la plume, la faisant décoller de la table avec délicatesse sans trop d'effort, puis tournoyer dans les airs, comme portée par un souffle léger. Enfin, vint le tour du coussin qui parvint à lui rapidement, suivant un trajet droit et précis, sans tanguer.
Il jeta ensuite un coup d'oeil furtif à sa professeur, qui semblait ne pas le voir, prenant des notes sans relever les yeux. Il avait quasiment oublié le parchemin, qui était sensé devenir écarlate, et faillit retourner au fond de la salle sans s'en préoccuper. Heureusement pour lui, la couleur fluo que lui avait donné son prédécesseur attira son regard avant qu'il ne s'en aille, et, attendant un instant que l'ancien sortilège se dissipe, il eut une idée. Dans le fond il n'éprouvait aucune rancune suite à l'humiliation publique subit, et il eut même l'envie de se faire un peu "pardonner" son manque de savoir vivre passé. Il prit alors une profonde inspiration, fixa le parchemin de son regard froid et posé, et lui donna une couleur rouge sang, semblable à certains couchés de soleil en été. Mrs Joween releva alors la tête comme pour prier le suivant de s'approcher, mais Ozzy n'en resta pas là. Il maintint sa concentration au maximum, faisant un dernier et effort, et métamorphosa le piètre parchemin en un bourgeon de rose, qui éclot sous les yeux de la classe, étendant ses larges pétales, au parfum délicat. La fleur s'éleva alors à la manière de la plume, et vint s'offrir comme d'elle même à l'enseignante revêche.
Le Serpentard lui tendit un petit sourire d'un air à dire
" Ne m'en voulez pas, surtout. "
Et il s'en retourna auprès des autres, espérant qu'elle ne le prenne pas à mal.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mer 2 Déc - 18:36

Dan n’avait pas pu louper ce que le préfet avait fait. Même s’il en était scandalisé, il ne laissait rien transparaître de son sentiment sur son visage. Quand Will l’interrogea du regard, il haussa les épaules, peu certain de la raison qui avait poussé le jeune homme à agir ainsi. Au moins, le professeur le reprit, mais à travers le brouhaha de la pièce, ce n’était pas sûr qu’il l’ait entendue. Et puis, Dan était bien content d’avoir ramené Maëdy près de lui. Il lui évitait ainsi de s’approcher trop près de ce crétin qu’était Nielsen senior. Ça pouvait être contagieux, la bêtise humaine, parfois. Mais la Serdaigle l’embobina dans un charabia qui le fit sourire, et, une fois qu’il eut réussi à comprendre ce qu’elle lui avait dit, il ajouta dans un demi-rire :

« Lui, oui, il me cherche des noises sans arrêt. Il est sûrement aussi bête qu’il est grand en plus. Et non, comme ça, il n’a pas l’air méchant. Mais si tu as l’occasion de le voir jouer au Quidditch, tu comprendras très vite que sa beauté extérieure n’est pas du tout la même à l’intérieur… »

Puis il observa les élèves qui passaient. Certains réussissaient leurs sortilèges, d’autres non. Quand ce fut le tour d’Esmée, il eut une brusque envie de crier pour l’encourager, mais se douta que ça ne passerait pas très bien avec la prof, donc il se retint. Il observa encore plus attentivement Maëdy. Enfin, il ne regardait pas spécialement comment elle lançait les sorts… il s’attardait plutôt sur ses jambes – que Merlin bénisse les uniformes féminins, composés uniquement de jupes – remontant lentement jusqu’à ses hanches puis ses épaules. Quand elle revint vers eux, se plaignant de la difficulté de l’exercice, il lui fit un petit sourire encourageant.

Ce fut ensuite Emma qui passa. Là, Dan détourna le regard, laissant le loisir d’observer l’autre Serdaigle à son meilleur ami. Il se concentra quant à lui sur Mrs Joween, qui, bien qu’elle soit nettement plus âgée que lui – elle aurait pu être sa mère –, était tout à fait à son goût aussi. Enfin, tant que ça restait un fantasme d’adolescent, il n’y avait rien de mal à ça. A partir de maintenant, l’auteur ne décrirait plus ses pensées, et cela vaudrait mieux pour tout le monde. Mais… Et si elle était capable de sonder son esprit ? Si elle pratiquait la Legilimancie ? Alors elle pourrait savoir à quoi il pensait en la regardant… Ouh, c’était pas bon pour sa pomme tout ça. Il valait mieux qu’il garde ses pensées d’adolescent en chaleur hors de cette salle de classe.

Tout à ses réflexions, il ne vit pas que c’était son tour de passer. Un léger coup de coude de Will le ramena sur terre, et il s’avança un peu.

Même si Dan adorait cette matière, il n’était pas forcément très bon. Aussi, suite à ses sortilèges, le parchemin avait pris une couleur rougeâtre, la plume s’était élevée d’environ cinquante centimètres de la table, et le coussin s’était traîné sur le sol jusqu’à lui. Impossible de faire taire l’oiseau ou même de figer le crapaud par contre. Les piaillements le déconcentraient, et le batracien bougeait trop. Après un haussement d’épaule, il retourna avec ses amis sans un regard pour le professeur.
Gryffondor

avatar
Daniel Carter
Gryffondor
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Messages : 132
Mornilles : 62
Où suis-je ? : Probablement entouré de jolies filles

Carte d'identité sorcière
Ascendance (Sang Pur/Mêlé, Moldu): Moldu(e)
Expérience Magique:
Vie Sociale (DJ):

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   Mer 2 Déc - 18:49

Josh se fichait pas mal de se faire sermonner par la prof. Au moins, le Gryffondor était à l’opposé de la salle, loin d’Emma, et c’est tout ce qui comptait à ses yeux. Et puis il avait le soutien de Morten, alors pourquoi s’en faire ? Pendant que les premiers élèves passaient, il se concentra et chercha dans sa mémoire comment lancer les sortilèges informulés. Il n’était pas sûr de briller pour ce cours, mais au moins, il allait faire de son mieux. Quand ce fut au tour de sa meilleure amie de passer, il délaissa la recherche dans ses souvenirs et se focalisa sur elle. Elle réussissait à merveille à lancer tous ses sorts. Mais lorsqu’elle ensorcela le coussin, elle mit quelques secondes avant de réagir. Si elle ne bougeait pas, elle allait se le prendre dans le visage.

Inquiet, le Poufsouffle s’avança vers la demoiselle. Puis recula d’un pas vif. Pendant une micro seconde, il avait eu l’impression que ses yeux étaient enflammés… ou non, qu’ils étaient faits de feu. Mais cela avait duré si peu de temps qu’il avait sûrement dû rêver. Quoiqu’un coup d’œil vers Morten lui apprit que lui aussi avait vu quelque chose d’étrange. Ils attendirent qu’elle revienne vers eux, et pendant que d’autres élèves passaient, lui demandèrent si elle allait bien. Josh n’était pas très convaincu par son hochement affirmatif de tête, pas plus que ne devait l’être le Serpentard, qui lui proposa de la conduire à l’infirmerie après le cours. Le soulagement fut visible sur les visages des jeunes hommes quand à nouveau, elle acquiesça.

Puis ce fut au tour de Josh de passer. Il pressa doucement sa main sur l’épaule d’Emma, comme pour l’encourager à tenir encore un peu, puis s’avança vers la table. Aussi étrange que cela puisse paraître, ce furent les sorts les plus simples qu’il n’arriva pas à produire. La plume ne bougea pas d’un pouce, pas plus que le parchemin ne se colora. Par contre, le coussin vola immédiatement vers lui, le crapaud fut figé en plein saut et l’oiseau ne put plus produire un seul son. Laissant Mrs Joween noter ses capacités, il ramena discrètement une chaise vers le coin où Morten se trouvait encore avec Emma, et la posa près de son amie.


« Assied-toi en attendant la fin du cours. S’agirait pas que tu nous fasses un malaise en plus… »


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier cours de DCFM   



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Premier cours de DCFM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwart's World :: Poudlard :: Premier Etage :: Cours de Défense Contre les Forces du Mal-